Le Social ou la Mafia

Le Social ou la Mafia

Habitude du pire , pire des habitudes

Nous connaissons depuis une vingtaine d’années, des situations que nous aurions considéré comme aberrantes, dans un passé encore récent.

Groupes entiers d’enfants , de familles , privées de droits pourtant élémentaires. Situation d’inaccès aux prestations; services sociaux que les lenteurs , les difficultés d’accès , et encore plus l’absence de suivi , ont rendu inopérants dans la vie des gens.

Le travail d’insertion sociale a depuis longtemps déserté le terrain pour des bureaux dont l’accès est toujours plus contrôlé et limité.

La Culture et les loisirs fonctionnent comme des prestations à la carte, réservés à des groupes de plus en plus initiés et “entre soi”. Tandis que l’Ecole pratique une distanciation chaque jour plus béante, vis à vis de la réalité sociale des enfants de milieu populaire, aggravée en temps de crise sanitaire (mais aussi culturelle et éducative).

Le désert avance

La Société, comme la Nature ont horreur du vide et tout ce travail sociétal , qui ne se fait plus, laisse dans l’abandon familles et jeunes de milieu populaire à la fois privées de socialité primaire (sécurités apportées par la famille, le milieu, de plus en plus fragiles en milieu populaire), et de socialité secondaire (sécurité apportée par les institutions).

Nous voyons disparaître de l’espace social vécu, des espaces publics, toute organisation collective qui serait au service d’un intérêt et “d’un bien commun”.

Nous voyons se réduire progressivement la représentation de l’Etat et des collectivités, à quelques discours, à des événements sporadiques, symboliques certes, mais sans impact social véritable.

Egalitarisme des intérêt

Nous voyons que la parole publique, celle qui est portée , diffusée , ne cesse de s’éloigner de la réalité sociale commune. Alors certes, on y entend l’écho des peurs et des préoccupations de certains groupes sociaux, sur-représentés dans les discours.

Mais cela se fait au détriment de l’intérêt de l’attention vis à vis des familles, enfants et jeunes, de milieu populaire; dont l’image est souvent diabolisée , en même temps que leur réalité est invisibilisée.

Nous avons vu fleurir en milieu urbain , des vendeurs de sommeil sans scrupule; nous assistons dans notre propre environnement au remplacement progressif des acteurs institutionnels et sociaux, par des individus et des groupes qui “tiennent l’espace public” quand celui se désertifie.

Plus inquiétant encore, nous constatons l’affaiblissement de l’intérêt et du respect pour la véritable action sociale, éducative et culturelle; celle qui est restée présente auprès des publics dans les mois écoulés.

Il ne semble plus y avoir de différence de niveau, d’intérêt ou de valeur dans les discours publics , politiques (mais aussi dans le traitement administratif ou règlementaire des demandes) , entre les revendications personnelles des individus portés par leur intérêt propre et le travail et/ou les interventions d’intérêt social.

Tout semble, au motif d’un curieux et déplacé principe d’équité et d’égalité mis sur un même plan unique: revendications individuelles souvent belliqueuses et demandes légitimes d’acteurs sociaux collectifs. Tous renvoyés dos à dos, à leurs propres rapports de force , sans hiérarchie, ni souci , ni reconnaissance.

Le Social “refoulé” engendre des monstres

Qu’on ne s’y trompe pas. Ce Travail social qu’on ne soutient plus ou pas assez, et qui aurait besoin de se réinventer et de se multiplier aujourd’hui en réponse aux immenses besoins sociaux criants , aux situations d’exclusion, de relégation, cède la place à un “aplatisseur social” d’individus et de groupes anti-sociaux qui occupent l’espace devenu vide, des institutions fermées, des administrations qui s’éloignent de leurs publics, et des acteurs sociaux, culturels, et éducatifs qui s’enferment dans leurs murs.

On ne luttera pas contre cette tendance en renforçant une fois de plus ou davantage les politiques sécuritaires, qu’elles,soient sanitaires ou policières, car ce sont ces politiques, qui, justement, ont affaibli le Social et qui nous ont mené à cette catastrophe.

Seule une action sociale , une politique sociale forte, en soutien aux acteurs qui n’ont pas déserté l’espace public peut être de nature à réparer un lien sociétal , une confiance dans la collectivité, dans le “vivre ensemble”, qui se délite.

MARDI 20 AVRIL 2021

Atelier au bidonville du rond-point

Belle après-midi ensoleillée au rond-point aujourd’hui ! On profite de cette chaleur pour faire un atelier “patouille”

avec les plus petits. De la peinture est mise à la leur disposition, ils peuvent alors peindre avec leurs mains sur du papier cellophane installé ! Après cette expérience sensorielle, les enfants prennent beaucoup de plaisir à se débarbouiller les mains et le visage avec le jerrican apporté.

L’atelier de boxe tant attendu est renouvelé, les jeunes s’échauffent avec Jeanne et lorsque l’énergie est forte, les sportif.ves vont se défouler au sac ! Un petit temps calme est pris pour discuter de nos peurs, de ce qui nous énerve et nous pousse à taper au sac.

Des tapis sont mis à disposition pour les petits sur lesquels on découvre les animaux, on lit des histoires, on fait des puzzles et on chante quelques chansons. Les plus grands peuvent ainsi venir se reposer au soleil avec les plus jeunes.

Enfin, l’atelier autour de la laine se poursuit et attirent encore une fois de nombreux jeunes. Gabi et Florine sont très concentrés et à la fin de leur création, vont offrir cet objet coloré à leur maman.

A la semaine prochaine jolie troupe !

 

Atelier du Parc du Château

Une belle après-midi à l’horizon. Bien ensoleillé et chaude , nous nous rejouions de pouvoir retrouver nos habitués, petits et grands, en train de nous attendre tranquillement mais impatiemment de commencer a faire les activités avec nous. Nicolae se mets sur le tapis d’éveil et accompagnées par quelques parents très habitué avec nos actions pédagogique et ludiques. Des enfants et parents qui se montrent très reconnaissant à chaque fois qu’on se revoit et qui ont fait de notre présence une habitude d’aide et soutien parascolaire et pédagogique.

A côté du tapis, le tir-à-l’arc à conquis les plus petits, et Mohamed avec Hussein font de la boxe, dans la joie et dans la bonne humeur.

Du côté soutien scolaire, Senad s’occupe d’apprendre aux enfants et aux mamans à utiliser les crayons et les craies grasse pour faire des portraits. Senad montre le travail très minutieusement fait par ses soins aux quelques enfants présents lors de l’activité. Ils sont contents et joyeux de pouvoir apprendre à le faire.

Cependant Alexandre et Kevin font une partie de ping-pong avec les ados pour montrer qui sont les meilleurs, et puis le gagnant va bénéficier d’un goûter supplémentaire. Quelle joie!

Le moment du gouter ne tarde pas a arriver et on partage tous ensemble un bon goûter sanitaire, entièrement fait avec des fruits.

A la prochaine!

Nicolae

 

Atelier au quartier de Bel-Air

Aujourd’hui belle journée dans le jardin de Bel-Air !

Les enfants étaient contents de pouvoir faire des activités à l’extérieur. Le travail au jardin avance très bien, les première plantes commencent à pousser, et tout le monde était content de voir les jeunes pousses sortir de la terre.

A côté du local de rangement, nous avons fait un super atelier de “action painting” : de la peinture dynamique, accompagné par la musique, qui permet aux enfants de s’exprimer et de se défouler. Les enfants ont créé une super œuvre collective.

A côté, un deuxième groupe a commencé à faire du crochet sur les piques à brochettes. Les résultat : des petits cerf-volants en laine, tous colorés!

Un dernier groupe, composé par des enfants plus petits, entre 3 et 6 ans, ont travaillé un peu l’alphabet et les additions, à travers des coloriages pédagogiques.

Nous avons passé un super après-midi, malgré la pluie qui nous a surpris, nous avons pu terminer la journée par un goûter.

A la prochaine,

Francesca

 

Atelier au quartier de Saint-Eloi, Chilly-Mazarin

Sur le “mur de la honte”, toujours bien en place au quartier, nous écrivons à la bombe de peinture un nouveau message : “Les murs sont des portes qui s’ignorent. Les enfants, fiers de leur œuvre terminée, écrivent leur nom. Puis nous nous entraînons à coller de la mosaïque sur le mur.

 

Au lieu habituel, l’atelier “cahier portrait-chinois” se déroule bien. On se décrit nous-même, puis les autres avec ces quelques phrases : “si j’étais une arme/un personnage de fiction/un endroit/un livre, ce serait…”. Cassandre propose des grands jeux avec les enfants.

 

Puis vient l’heure de se laver les mains avant de prendre le goûter. Bon appétit et à la semaine prochaine les amis !

 

Atelier au Skatepark

Super après-midi aujourd’hui au Skatepark ! Nous retrouvons les jeunes des quartiers de la Rocade et de Bel Air ! Les ateliers débutent par un petit foot animé par Tijani. Par la suite, différents jeux collectifs sont installés : Le mikado et les dominos attirent quelques jeunes qui peuvent alors se poser sur les tapis et se défier en profitant du soleil. Des courses de pédalos sont organisées, et surtout, on retrouve un tournoi de “billard hollandais” qui génère beaucoup d’enthousiasme.

D’un autre côté, un atelier philo est organisé : les jeunes peuvent se retrouver pour discuter de différents sujets (liberté d’expression, être enfant / être adulte). Entre deux sujets, on se plaît à se poser des questions et à faire notre portrait chinois. Enfin, un atelier dessin et coloriage pédagogiques est proposé aux enfants qui préfèrent se poser tranquillement.

A la semaine prochaine belle équipe !

 

Atelier a l’hôtel social Astoria, Massy

dans le bulletin météo de nos activités, avec un maximum de plaisir.

Au centre, nous avons un ping-pong amusant qui débouchera sur un tournoi à la fin de l’activité.
Toujours dans l’ouest, ils ont prévu une super activité de dessin avec des aquarelles.
En outre, dans la partie sud, vous trouverez l’espace pour les tout-petits où l’on raconte des histoires amusantes et où l’on peut aussi jouer avec des blocs.
A l’est brillaient les jeux de société, où une dizaine d’enfants étaient présents.
Au nord, il y avait un bel air du sud avec une activité où ils ont fait des fleurs.

a généralement brillé sur Astoria

Atelier au quartier de Massy

Laine tricotée autour de baguette juchent le tapis, ce jour. Des dizaines d’enfants viennent s’essayer au tricot, sur le grand tapis allongé au soleil. Djema joue au foot avec les petits, Maïté propose des grands jeux en bois pour le plaisir de l’équipe de dix enfants qui l’accompagne. Quant à Ine, elle propose aux enfants un action-painting endiablé sur du carton enroulé autour d’un arbre. Un bon goûter, et à la semaine prochaine !

 

Atelier La Rocade

Magnifique après-midi avec les enfants ! Nous avons fait des cadres en mosaïque tous plus beaux les uns que les autres et nous avons pu réaliser de belles œuvres et objets avec les perles. Une belle cohésion de groupe!  Et nous apprenons à connaître de mieux en mieux les enfants que nous accompagnons grâce à notre présence régulière!

 

Atelier du Balladin
Le soleil est au rendez vous ! Alors que les parents terminent leurs siestes ramadanesque les enfants nous attendent de pieds fermes pour l’atelier ! On installe non pas un mais 2 ateliers créatifs ! Sur une table les enfants reçoivent un carnet pour faire leur portrait chinois (“Si j’étais un objet, je serais…” “Si j’étais un animal je serais …”). Sur une autre table c’est le traditionnel atelier d’aquarelle ! Mohamed réussi en fin d’atelier une superbe bouche de dragon, avec une attention toute particulière pour ses dents ! L’atelier de petite enfance est très fourni, on y lit des histoire, fait des construction mais on y joue également au UNO ! Pour les parents, une distribution de produit d’hygiène à lieu, ainsi que de vêtements !

 

Atelier Antony Pôle

Aujourd’hui notre équipe s’est rendue, comme de rituel le vendredi, à Antony pôle pour retrouver les enfants qui nous ont accueilli, comme d’habitude avec grande chaleur. La belle journée ensoleillée nous a fourni un beau cqdre pour mener un grand éventail d’activités dans la belle ambiance du platz animé par ses habitants.

Une incontournable petite enfance avec des livres, des jouets et des grands puzzles s’est tenue sur les grands tapis; pendant que les plus grands circulaient entre un atelier sportif tir à l’arc et pingpong et un atelier “école” pour aider les enfants avancer dans leurs devoirs pour les vacances de printemps.

On a terminé notre après-midi ensemble avec un bon goûter de fruits et grenadine, tous et toutes assis sur les tapis.

a la prochaine !

 

SAMEDI 24 AVRIL 2021

Soutien scolaire au bidonville du rond-point, Chilly-Mazarin

Dernière semaine de vacances avant la rentrée, nous nous donnons comme objectif de terminer les devoirs de vacances avec une dizaine d’enfants présents et motivés. Révisions des notions de grammaire telles que “déterminants”, “noms”, “verbes”, mathématiques avec des additions simples, et de la lecture syllabiques évidemment.

A la fin du soutien scolaire, nous faisons le tour des cabanes pour rappeler la date de la rentrée, qui approche !

Atelier à l’hôtel social Parthénon

Aujourd’hui super après-midi à l’hôtel social Parthénon!

Par la suite d’un don de la part de La Voix de l’Enfant, nous avons pu réaliser une belle distribution de produit d’hygiène: des serviettes hygiéniques, du savons pour les mains, des masques, du shampoing, du gel hydralcoolique… Les habitants étaient vraiment très contents de recevoir ces produits.

Plus loin, les enfants se sont amusés avec des jeux collectifs, du volley, du badminton… Ils ont montré un besoin concret de bouger et de pouvoir se défouler en courant et en jouant.

Les plus petits se sont posés au calme sur un tapis, en profitant des jeux, des livres et des briques.

Après la distribution, les mamans ont pu participer à un cours de français mis en place par une de nos bénévoles, et elles étaient ravies de pouvoir améliorer leur niveau.

Nous avons terminé en partageant un bon goûter, à base de gâteaux et fruits.

A la prochaine,

Francesca

Atelier au quartier de Villa Saint Martin

Aujourd’hui nous nous sommes rendus au quartier de Longjumeau comme d’habitude les samedi. Les enfants n’étaient pas nombreux et on a donc pu profiter d’une ambiance conviviale et intime avec les jeunes qui nous ont rejoints.

J’étais sur les jeux de société avec des filles qui se sont bien amusées avec la construction – et surtout la destruction – de la tour Djenga. Après quelques parties à Uno on s’est déplacés sur l’atelier perles de Fatoumata. On a fait beaucoup des colliers et des bracelet alors que Kevin et Timothée ont engagé quelques jeunes dans une partie de pingpong. 

on a terminé par un bon goûter de bananes, clémentines et grenadine.

A samedi prochain!

Inscription à la newsletter

Réseaux sociaux

Prochains événements

  1. Spectacle AVEN SAVORE au Gala du Resto du Coeur du 77 à l’espace Lino Ventura de Torcy

    novembre 6 @ 8:00 - 5:00
  2. Formation de base à la Pédagogie sociale – Cycle 2

    novembre 16 @ 9:30 - novembre 18 @ 4:30
  3. Formation en Pédagogie sociale – Niveau 2

    novembre 16 @ 9:30 - novembre 18 @ 4:30
  4. AVEN SAVORE au FESTISOL d’Anthony (92)

    novembre 20 @ 8:00 - 5:00
  5. Formation de formateurs en Pédagogie sociale – Première rencontre

    1 février 2022 @ 9:30 - 4:30

RSS Youtube

Nos principaux partenaires financiers

Nos principaux partenaires de terrain Banque Alimentaire Paris Ile de France