Il y a deux manières de nier la gratitude :

La première et la plus épouvantable, est de l’exiger . Telle  était l’attitude traditionnellement en vigueur , en direction du pauvre, de l’enfant, du faible et du malheureux. Ils se devaient par avance compenser tout don, toute attention et tout soin porté sur lui comme une reconnaissance de dette liée à sa condition.

Il devait se faire pardonner de sa situation, mais aussi, par un surcroît de violence, de sa condition même, voire de l’oppression qu’il subissait.

C’est encore et toujours l’attitude liée à la Pédagogie traditionnelle. Notons même, au passage, une tendance au retour de cette conception  de la gratitude … qui bien entendu la nie dans son essence même.

La deuxième manière de nier la gratitude, est de l’invalider, de la dépersonnaliser, de l’institutionnaliser. Telle est l’attitude générale qui prévaut dans les structures du secteur social et  de l’éducation. Telle est l’attitude  requise et encouragée chez le professionnel. Il ne faudrait pas donner de soi; il ne faudrait susciter ni dépendance , ni gratitude. La gratitude est ainsi niée , comme la dette qui provient du don. Elle est supposée sans valeur, sans objet, sans nécessité. Le don qui est à son origine a été vidé de son contenu; il était “neutre”, institutionnel, sans valeur.

On motive ce refus de toute gratitude, dès lors ” indésirable”, “parasite”, au nom du respect de l’autonomie ou du désir d’autonomie pour autrui. La gratitude serait un frein, une entrave, une domination, dont il faudrait se prévenir.

Chacune de ces deux tendances ignore la gratitude dans ce qui fait sa spécificité et sa valeur humaine fondamentale: le dépassement de la peur.

On ne peut ressentir de la gratitude que lorsqu’on cesse d’avoir peur: d’avoir peur de reconnaître une dette, d’avoir peur d’accepter le besoin qu’on a  des autres ; d’avoir peur de soi , de ses failles , de ses limites , de ses carences.

La gratitude, c’est notre victoire contre la peur et c’est ainsi qu’elle est le ciment et la base aussi rare que nécessaire aux relations sociales , à ce qui fait communauté.

En Pédagogie sociale, nous disons souvent que le but de nos actions est de parvenir à “l’expression et l’acceptation naturelle de la gratitude”.  Cela veut dire d’abord que cette gratitude, nous renonçons à en faire une base, une condition, ou une conséquence de nos actions éducatives et sociales.

Aucune contrepartie, aucun retour: nos actions sont inconditionnelles et garanties. Elles mettent en sécurité et admettent pendant de longues périodes tous les dénis et tous les refus de gratitude.

Nous le savons bien sur nos ateliers: il faudra supporter des années de donner, sans un mot, sans un retour sans un merci.  Nous savons le besoin des bénéficiaires de n’accepter de recevoir que sur le mode de la revendication et de la dette renversée (à leur endroit) . Ils ont besoin d’une telle  attitude pendant longtemps, pour vivre, s’accepter, se construire ou se reconstruire.

Quand viendra le temps de la reconnaissance, de l’acquittement et du “merci”, celui ci sera une victoire, un passage, une accession à de nouveaux possibles. Les mêmes qui étaient insatiables, insatisfaits, se mettront à donner, à comprendre, à expliquer la pédagogie qui est la nôtre.

De la capacité à la gratitude dépend le passage pour tout un chacun, du statut de bénéficiaire à celui d’acteur puis d’auteur de sa vie sociale. De la capacité à la gratitude dépendent l’autorité et la véritable compétence , sous forme d’engagement, de l’acteur social ou éducatif.

Sur nos ateliers , les enfants mettent des années à “dire merci”. Certains reviennent même 10 ans après pour y parvenir. Mais nous ne perdons pas notre temps à attendre.  Et eux ne perdent pas leur temps , non plus à nous faire attendre.

Ce qu’ils mettent en scène avant de savoir créer un Merci, c’est du déni, de la pure exigence, de la crainte, et toutes les peurs du Monde de paraître faible ou de manquer un jour. Ils ont besoin encore de leur carapace, de leurs illusions, de protections imaginaires, des parents et des héros absents. Il faut remplir des gouffres, avant qu’un seul mot vrai ne sorte.  Avant que quoi que ce soit n’arrive , notre détermination, notre indépendance seront mis à l’épreuve. Nous aurons à faire la preuve que nous n’exigeons pas de “merci”, et que nous ne mettrons nul à genoux.

Nous aurons à prouver que notre propre gratitude ne vacillera pas face à l’absence de la leur; que la symétrie n’est pas notre condition.

Korczak: « Faites attention, un nouveau type de tyran arrive… Voici le requin aux dents longues avec ses idées arrêtées : condescendance envers les plus faibles, démonstrations spectaculaires de respect envers les personnes âgées, ses discours sur l’égalité de droits entre homme et femme, sa gentillesse feinte pour les enfants — Tout ceci n’est que prétexte et hypocrisie. »

 

DIMANCHE

Dimanche au Jardin

20170604_120657

Aujourd’hui nous sommes allés au jardin de Saulx les Chartreux. De l’équipe il y avait Laura, Lari et Alice nous avons pris sur le chemin 3 enfants de la Villa Saint Martin, Eddie et Zohra. Laurent et Hélène nous ont rejoints après le déjeuner. Nous avons eu la visite surprise d’une ancienne salariée de l’association (Chadia), qui est venue avec ses enfants !

20170604_135908

Le soleil était des nôtres ce qui facilite le travail ! Nous avons désherbé les parcelles de courges et replanté les tomates ! Il y avait du monde partout dans le jardin et tout le monde mettaient la main à la terre pour permettre aux plantes de mieux pousser !

Laura et Zohra nous ont préparé du poulet et de la salade pour le déjeuner puis tout le monde s’est remis au travail jusqu’au goûter !

Une belle journée productive au jardin ! A plus !

20170604_152236

SAMEDI

Atelier de la Villa Saint-Martin

20170603_152142

Aujourd’hui nous sommes allés à la villa saint martin,avec Saman, Daniel, Sandra, Nicolae et Nelson.

La petite enfance s’est très bien passée, il y avait beaucoup d’enfants qui s’amusaient avec les kaplas et d’autres, à la dînette.

Nous avons aussi installé le puissance quatre avec lequel les enfants se sont  amusés et aussi le filet de Volley Ball où les enfants ont appris à faire des passes, faire des services et faire des combinaisons.

20170603_152315

Et puis Sandra et Nicolae sont partis pour rejoindre la Fête de la Biodiversité, à La Rocade où ils ont pu installer un petit stand et présenter l’association.

Nous avons terminé cette journée avec le conseil de quartier et le gouter.

20170603_163233

 

Atelier de Vauhallan

20170603_151333

Aujourd’hui  nous somme allés sur le camp de Vauhallan, avec Lari Laura et Mariam.

20170603_152038

Dans un premier temps nous sommes allées chercher les enfants puis, tous ensemble, nous avons fait un jeu collectif. Ensuite, nous avons installé les activité comme la petite enfance les coloriages et les perles, pour terminer nous avons partagé un gouter.

20170603_154952

Ateliers des Hotels

_SAM1292

Depuis maintenant quelques semaines l’atelier des hôtels se déroule dans 2 endroits.

_SAM1346

Le premier sur le parking de l’hôtel F1 où a eu lieu un atelier peinture et des jeux collectifs. Et le deuxième dans une salle à l’hôtel le Parthénon, où se sont déroulés la petite enfance et des coloriages.

IMG_8750

Tout le monde s’est alors réuni à l’hôtel F1 pour prendre le goûter tous ensemble et passer quelques minutes à jouer tous ensemble, les petits comme les grands.

IMG_8759

 

VENDREDI

Atelier de la Rocade

La journée avait pourtant bien commencé par un soleil radieux, cependant l’après-midi en a décidé autrement. Par chance, notre atelier passa entre les gouttes ce qui a permis aux jeunes de nous rejoindre (environ une trentaine) pour différents ateliers.

De la création de petits livrets, un atelier petite enfance collé aux jeux de société, ainsi que du volley-ball pour le jeu collectif.

Les ateliers et le goûter finis, le goûter fut pris, et la reprise de la pluie signa la fin de notre atelier de la Rocade.

JEUDI

Atelier de Massy

IMG_8688IMG_8689IMG_8698IMG_8726

Atelier du Skate-Park

20170601_163914

Nous sommes arrivés  sous un soleil éclatant. L’atelier cerf-volant a eu du succès et nous avons fabriqués plusieurs cerfs-volants, et les enfants se débrouillaient très bien.

20170601_165110

Au coloriage, les enfants étaient bien concentrés et ils étaient contents de repartir avec leur carnet de coloriage. Le basket  a également très bien fonctionné.

20170601_171330

 

Atelier du Jardin

20170601_144255

Aujourd’hui nous avons encore du boulot pour finir de désherber les parcelles des mauvaises herbes, et pour cela nous avons préparé un groupe de personnes pour s’en occuper de ça ‘’La troupe de Choque’’, Nicolae, Dusko, Laura, Daniel, Mecles, Eric, Franck, Jessica, et au groupe il y a Julie (Etudiante en lien avec EFIDIS), qui se rajoute a notre équipe.

20170601_144307

Une fois arrivés sur place, on prend vite les outils en main et nous commençons à se mettre au travail car il y a beaucoup a désherber.

Dans tous les coins du jardin il y a du monde qui travail, au désherbage, au débroussaillage, à la coupe des branches des arbres qui dépasse et a l’arrosage. Un travail de fous, mais en équipe ça va toujours plus vite et plus efficace dans la bonne humeur et la joie.

Le goûter viens clôturer cette journée fatigante, mais le lendemain il va en falloir reprendre.

MERCREDI

Atelier de Saint-Eloi

20170524_145815

Aujourd’hui  nous sommes allés à saint Eloi, et on a rencontré 35 à 40 enfants.

20170524_154911

Nous avons proposé un atelier pâte à sel qui très bien fonctionné. Les enfants étaient concentrés.

C’est la première fois que nous avons installé le filet de volley-ball, et cela a attiré  les plus grands qui se sont bien amusé ; initiation aux passes et aux règles de bases du volley-ball.

20170524_145906

Le gouter c’est bien déroulé, les enfants étaient ravis d’avoir des bonbons, et ils ont insisté pour que nous fassions une bataille d’eau la semaine prochaine.

20170524_161220

Sortie à la cité des Enfants

20170531_165729  20170531_180345

Aujourd’hui,  la Voix de l’enfant  a offert aux p’tits Robinsons l’occasion d’une escapade parisienne.

20170531_154028

Une belle invitation à la découverte :
la cité des enfants et ses univers enchanteurs,
l’aquarium et sa murène qui emplit de frayeur,
le parc de la Villette et  sa chenille toboggan qui fait fureur !

20170531_172625

Atelier du Jardin

DSC_0003

Aujourd’hui après une semaine de pause, nous partons vers le jardin pour voir si nos plants ont bien poussé.

DSC_0008

Nous constatons à notre arrivée, comment les mauvaises herbes, qui envahissaient les parcelles, avaient pris le dessous sur les plants des légumes. Nous décidons de nous mettre vite au travail et désherber pas mal de surface. Daniel avec la débroussailleuse s’en occupe de  finir le nettoyage du  terrain pour la soirée conviviale de vendredi.

Atelier d’Epinay

20170531_150404

Laura Vasile, Laura Oita, Nelson, Lari et Lily nous sommes partie faire l’atelier a Epinay.

Pour les activités, on a fait un atelier  petite enfance, de coloriages , des bracelets et de jeux collectifs.

20170531_151030

Pour les jeux collectif, nous avons commencé par la présentation (comment  on s’appelle et bonjour) puis, nous avons joué au facteur n’est pas passé et au chef de orchestre.

20170531_151035

Toutes  les activités se sont très bien passées  et au moment de goûter ça a été très calme.

20170531_155915

MARDI

Cours de Français

IMG_8613

Aujourd’hui, en ce mardi 30, les mamans ne sont pas venues dès le début du cours ce qui nous a inquiété. Mais nous avons vite compris que c’est parce qu’elles sont allées chercher leurs enfants à l’école.

C’est pourquoi nous avons décidé de décaler l’heure du cours de 16h30 à 17H30 pour que les mamans puissent assister à l’ensemble du cours.

N’ayant alors que 15 min de cours, nous avons accentué le sujet sur la violence verbale, et plus précisément dans les lieux administratifs, pour savoir comment elles peuvent réagir face à un refus de l’administration. Certaines sont plus dans la violence, tandis que d’autres sont dans le calme et la compréhension.

A la fin de la séance, les mamans ont donné l’idée de travailler plus par l’écrit pour la semaine prochaine.

IMG_8614