La tendance est saisissante; au fur et à mesure que les structures , les mouvements d’éducation populaire s’emparent des concepts d’Empowerment, de Community organizing et surtout de développement du pouvoir d’agir (D.P.A), les mêmes réflexes de pensée se mettent en place.

C’est un peu comme si on retrouvait tous les discours que le secteur social, éducatif, de l’éducation populaire avaient développé au sujet de la notion de compétence , ou de handicap; un discours présentant de forts accents humanistes, politiquement très correct et agréable à entendre.

 

On dit ainsi des choses telles que: “Mais tout le monde a des compétences , même et surtout ceux qui pensent ne pas en avoir”; de la même manière que l’on disait du temps des mouvements des réseaux d’échanges réciproques de savoir , que “tout le monde avait des savoirs et pouvait les échanger”.

On retrouve ici une position charitable et condescendante qui a fait florès dans le secteur social vis à vis des parents des enfants pris en charge ou signalés. On voudrait sortir d’une vision  négative, stigmatisante et on croit pouvoir s’en sortir par des discours généralistes et unanimistes:

“Tout le monde a des difficultés”, “tout le monde a des savoirs”, tout le monde a des compétences”.

  On a  fait de même pour dé-diaboliser le terme de handicap et en quelque sorte pour le passer dans le domaine commun et le langage courant: il n’y aurait plus de personne handicapée, mais des situations de handicap qui nous concernent tous à court ou long terme. En quelque sorte nous serions tous des handicapés potentiels ou en sursis; de sorte que le mot et le concept perdent tout contenu concret.

Or, toutes ces manières de voir ont ceci en commun,  qu’elle se focalisent sur une vision uniquement positive des situations sociales; il n’y aurait nul empêchement au progrès humain, à l’évolution personnelle,   à l’épanouissement de tous.

Tout le monde en quelque sorte aurait reçu à l’origine, un petit capital de santé , de validité, de compétences, et de la même manière tout le monde aurait un petit “capital de pouvoir d’agir”, sur sa vie, son environnement.

  En quelque sorte, nous aurions tous des aptitudes données au départ et il ne resterait en quelque sorte qu’à développer ce que nous avons déjà. Ce serait en  notre main en quelque sorte. Nous avons déjà l’essentiel: la graine, le centre. La voie est devant nous et elle est libre . Il faut DE-VE-LO-PPER

Et voici que nous sommes tous appelés, par des injonctions gouvernementales, institutionnelles ou sociales à nous épanouir, c’est à dire à développer notre capital, à nous enrichir.

Nous serions tous égaux au fond et associés, à la même course; intéressés à la même entreprise; partageant les mêmes intérêts unanimes et sociaux.

C’est à peine si on prend la peine d’admettre que certains connaissent sur cette route, sur cette course, plus d’obstacles que d’autres; qu’importe on leur consentira une petite compensation, un petit avantage, du soutien,  … des encouragements.

Il n’y a  aucune peine à comprendre que cette vision  des choses sociales est à la fois capitaliste et naturaliste. C’est une vision capitaliste de la vie sociale, puisque nous n’envisageons les individus que comme équivalents en théorie, et ayant les mêmes intérêts pour le développement et l’enrichissement.  Tous, pauvres comme riches, sommes invités au grand jeu du Kapital, puisque tous nous en détiendrions une parcelle.  Ainsi, nous serions tous de même nature.

C’est une vision naturaliste, car nous imaginons la société comme naturellement donnée. Nul système d’oppression ou de discrimination! Les inégalités , pour finir,seraient naturelles; elles n’auraient aucune cause organisationnelle ou sociétale.  Il ne servirait à rien de vouloir la transformer.

Et c’est dans  ce contexte de pensée positive que se développe l’attrait pour des techniques, des discours et des théories sur le pouvoir d’agir et l’émancipation  qui tentent de “ré-enchanter” les structures et institutions des secteurs du social, de l’Education, de la Culture et de l’animation populaire.

Comment être contre? Et surtout pourquoi?

Paulo Freire, pédagogue social, à l’origine même du concept de “capacitation” et de développement du pouvoir d’agir mettait déjà en garde de son vivant contre cette manière de voir les choses. Il l’appelait la “vision bancaire de la société”. Cette tendance à croire que les savoirs, les compétences, les pouvoirs n’auraient pas de dimension politique, qu’ils seraient juste des objets de la Nature à ranger et à faire fructifier, comme “à la Banque”.

Il faisait reposer à l’inverse toute notion de pouvoir de changer les choses,  de pouvoir d’agir, sur une phase préalable et bien plus nécessaire de critique de la réalité actuelle, de prise de conscience des oppressions en cours et de conscientisation concernant la nécessité de transformer les choses.

  En bref , il n’est nul pouvoir d’agir qui ne repose préalablement sur le refus d’une réalité sociale insupportable.

Le pouvoir d’agir est secondaire vis à vis du “devoir d”agir”, de la nécessité d’agir et surtout de l’énergie pour agir.

Or c’est cette énergie là que par nos actions sociales et communautaires, nous essayons de produire et de développer avec les groupes sociaux les plus discriminés, invisibilisés et en un mot… opprimés.

Samedi 23 mars

Répétition Aven Savoré

C’est une grande répétition que nous faisons aujourd’hui !

54729838_2176675369310983_6411833603910533120_n

On accueil de nombreux nouveaux et on fête également l’anniversaire de Juliette et Grazziela ! En fin de répétition, on grande le groupe des grandes pour travailler la nouvelle chorégraphie que l’on va jouer au concert de Haidouti !

55471858_2292631064351686_4757077718028255232_n

54524163_634738783634738_8010756950759309312_n

Et à la toute fin, on continue encore ! on travail « les deux guitares » avec hafsatou aux claquettes !

Atelier à l’Hôtel Parthénon

Nous avons passé une fois de plus une superbe après-midi avec les enfants au Parthénon.

A peine nos affaires déposées à la salle, que des enfants se sont précipités pour commencer à jouer. Nous avons toqué aux portes de toutes les chambres pour inviter les enfants à profiter des activités.

55597558_238745323610077_993947628062375936_nIMG_20190323_155040

Exceptionnellement, une sortie piscine était proposée pour les enfants de l’hôtel social qui le souhaitaient. Il y avait donc moins d’enfants que d’habitude, mais les ateliers ont tout de même été remplis d’enfants de tous âges.

54462572_1524752697656856_1557501922036940800_n55444882_384037305753186_7203384342712680448_n

Nous avons installé une petite enfance à l’intérieur pour les plus petits. Nous leur avons lu des livres, ils ont joué à la dinette et aux Lego. Toujours à l’intérieur, un atelier de coloriages sur des papiers découpés sous forme de papillon a beaucoup plu.

54517778_408118259976944_8860690842168328192_n54523215_467093743690272_4599395879315570688_n

 

 

 

Les plus grands et ceux qui avaient envie de sortir ont pu se dépenser au badminton et en faisant une partie de foot.

IMG_20190323_150753IMG_20190323_151253

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Finalement, tous semblaient avoir trouvé leur compte à travers les différentes activités proposées. Ce fut une après-midi réussie !

Selma

Sortie à la piscine

pour cette sortie un peu exceptionnelle, tous les enfants étaient au rendez-vous ! une famille s’est même rajoutée !

Hyper motivés, c’est d’un pas décidé que nous avons pris le bus pour nous rendre à la piscine. Pour certains enfants, c’était la première fois qu’ils rentraient dans une piscine, ils étaient heureux et en même temps intrigués, mais ça n’a pas duré longtemps, très vite ils se sont jetés à l’eau ! Chacun avec son niveau. Certains enfants découvraient les sensations de l’eau et apprivoisaient petit à petit la nage. D’autres plus à l’aise ont sauté du trampoline pour s’amuser comme des fous !

Un très beau moment de partage que nous avons savouré.

Atelier à la Villa Saint Martin

« Qu’est-ce que t’as fait aujourd’hui ?

-A la villa Saint Martin, j’ai joué…

-Ah bon et à quoi as-tu joué ?

-J’ai joué dans le parc à la balançoire et j’ai joué à la corde à sauter avec des copines et des copains…

-Et les autres ils faisaient quoi ?

-Ils jouaient avec les jouets de la dînette, pendant que d’autres faisaient des fleurs avec de la laine et évidemment les garçons faisaient du foot…

-Avant de goûter, vous avez fait un grand jeu ?

-Un béret ! Et puis on a pris le gouter avec des madeleines et du chocolat chaud. C’était bon. Puis retour à l’association pour ranger et me voilà avec toi en train de raconter cette après-midi !

Vendredi 22 mars

Atelier massage du matin

Dès l’installation du bassin, les petits sont venus tremper leurs pieds dans l’eau chaude huilée, puis les grands sont venus se faire masser aussi !

Hassan a demandé un massage de son poignet qui lui fait mal. Une maman en a profité pour me montrer des petits tracas dermatologiques sur ses mains, nous l’avons ainsi conseillée. Puis un petit bébé s’est laissé tenté par un massage des pieds. Moïse, quant à  lui, s’est occupé de la petite Astou qui s’est beaucoup amusé dans l’eau puis de deux sœurs âgées de 2 et 3 ans venues avec leurs mamans.

Saya un jeune homme qui attend une opération à la jambe est venu timidement me demander un massage car ses jambes lui font souffrir, je lui ai dit qu’il n’y avait aucun problème !

Atelier de la Rocade

Aujourd’hui nous avons mis en place plusieurs activités : peinture, jeux collectifs et enfin la petite enfance.

IMG_1833IMG_1835

Plusieurs enfants ont fait de la peinture. Il n’y avait pas de thèmes particuliers, et tous ont pu laisser aller leur imagination.

De nombreux jeux collectifs ont été proposés comme le football, le basket puis le badminton.

La petite enfance a beaucoup plu aux enfants. Les parents se sont très impliqués dans cette activité, et les enfants étaient ravis que leur parents participent.

IMG_1830IMG_1834

Nous avons terminé cela par un goûter avec une vingtaine d’enfants avec du sirop et des gâteaux.

 

Atelier de Bel Air

C’est avec un petit pincement au cœur que j’écris ce compte rendu qui est le dernier de mon stage chez les Robinson. Cette journée m’a à la fois rendu triste parce que c’était la dernière, mais aussi heureux parce que l’atelier a été excellent. Les enfants étaient nombreux. Nous avons eu plaisir à faire avec eux une soupe de potimarron. Elle était succulente. Beaucoup en ont repris. Les enfants ont, comme d’habitude, apprécié le coin jardinage avec Nicolas. Ils ont une fois de plus montré leur intérêt pour le jardin puisqu’ils ont encore une fois posé beaucoup de question.

Pour ma part, j’ai mené l’atelier des jeux collectifs qui s’est très bien déroulé. Mais hélas, encore une fois, je suis venu j’ai vu et j’ai été vaincu par la petite Ines, qui après le Uno m’a mis une raclé au Dobble !

Moïssé.

Atelier de Champlan

C’est sous un soleil radieux que nous avons été accueillis par des enfants super motivés pour sauter avec la grande corde !

HUNN9271JCSB6939

Nous avons compté les sauts et essayé d’en faire toujours plus !

BEWR6759FXPW9067

 

 

 

 

FVWO5653IGJX4806

Les petits se sont amusés à faire des petits sauts sans toucher la corde au ras du sol qui zig-zag comme un serpent, un vrai moment de rigolades.

MWRT0518MUVR3982

Nous nous sommes tous assis sur le tapis pour se déshydrater et manger un bon pain au chocolat.

HPVO2366

Jeudi 21 mars

Une journée dans notre local de Chilly

Cette journée au local de l’association a été très calme en comparaison des journées passées. Cela nous a laissé du temps pour faire du rangement, un moment toujours utile au bon fonctionnement de l’association. Mariama, permanente du jour, a préparé le déjeuner : du riz et de la viande aux épices, un délice !

54798956_342555819710623_3604957740218187776_n

Le déjeuner s’est fait en petit comité puisque cinq enfants sont venus manger. Nous avons pu manger avec l’équipe de l’association et le repas s’est déroulé dans la bonne humeur.

Une fois la cuisine rangée, les enfants se sont attelés à un temps calme autour de jeux de société. Ils sont ensuite repartis à l’école pour finir leur journée de classe.

54516415_2710727929002110_2436096383615238144_n

Entre temps démarrait déjà l’atelier couture, où des personnes expérimentées aiguillaient les débutantes à acquérir les bases de la couture. Ce fut un agréable moment de partage pour toutes les personnes présentes !

54372216_412770902622827_848952255158681600_n54521071_272128513711413_1959933421299957760_n

Au fur et à mesure de la journée, quelques enfants sont venus à l’association profiter de la petite enfance installée au local, ou pour prendre le gouter.

Pendant ce temps, les adultes apprécient de pouvoir parler entre eux et de découvrir de nouvelles personnes.

Dès la sortie de l’école, les enfants accourent au sein du local pour terminer leur journée par le cours de soutien scolaire, où un atelier de préparation et de confection de crêpes les attend.

Selma

Atelier du Skate Park

Mon dernier Atelier pour le Skate parc a très bien commencé, avec des enfants qui scandaient ” Les jeux, les jeux ! ” et  “on veut jouer ! On veut jouer ! “. Cet engouement s’est tout de suite vue dans les ateliers que nous avons proposés. L’atelier peinture à par exemple eu un succès fou. Les enfants étaient très nombreux.

IMG_0309

Nous avons même pu réaliser une grande fresque que nous avons ramenée au local pour l’afficher. Les autres ateliers ont également vu venir un grand nombre d’enfants. Beaucoup avaient d’ailleurs du mal à partir du maquillage pour enfants.

IMG_0313

J’ai eu le plaisir de voir les plus grands venir en aide aux plus petits à l’atelier des pédalos.

La présence des parents, de plus en nombreux dans les ateliers, est vraiment un point que j’apprécie particulièrement.

IMG_0312IMG_0308

Cet Atelier est, à n’en pas douter, l’un de ceux qui me manquera le plus.

IMG_0314IMG_0315

Atelier de Massy

Aujourd’hui nous avons le droit à un magnifique atelier sous un soleil printannier !

55560604_2103771753003929_4873433093656018944_n

On décide donc de faire un atelier d’origamis de fleurs en papiers, tandis que Sandra, notre fière membre du FC Massy, organise un atelier foot avec Alpha !

54385139_575282659620351_1283516234419142656_n54411812_2052940608331906_2812872454081347584_n

Sur les tapis, les jeux de petite enfance ont la part belle, et nous accrochons avant le goûter, des guirlandes de fleurs en papier dans les arbres du parc !

Abdel

Mercredi  20 mars

Atelier CLAS du matin

En ce premier jour de printemps, nous n’avons pas hésité à faire un chocolat bien chaud pour la collation du CLAS car le fond de l’air était encore frais.

L’effectif n’était pas complet mais de nombreux enfants étaient présents.

Nous avons accueilli Kevin, un nouveau stagiaire qui remplace Diotime notre stagiaire artiste pour accompagner les enfants pendant des apprentissages scolaires.

IMG_20190313_113216IMG_20190320_114010

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons constaté qu’il est difficile de proposer aux enfants de nouveaux jeux d’écoute et de concentration tellement ils aiment et redemandent : le « roi du silence », les jeux autour de l’écoute des percussions corporelles et « dans ma maison sous terre ».

IMG_20190320_111522

Etant de nombreux accompagnateurs, nous avons pu faire des groupes de 3 ou 4 enfants, ce qui permettait une vraie qualité et efficacité.

IMG_20190320_113938

C’était un CLAS bien dynamique !

Isabelle

Atelier de Bel-Air

Aujourd’hui, à peine arrivés à Bel Air, une dizaine d’enfants nous attendaient déjà, le sourire aux lèvres, pressés de commencer les activités. Très vite, une vingtaine d’enfants sont venus pour profiter des activités proposées.

54398941_782579595446863_7456344121012125696_n

Nous avons installé un atelier avec des pédalos de des échasses, un atelier peinture sur soie où les enfants ont fait preuve de concentration et de calme pour produire tous ensemble une superbe toile…

55692983_353710571905782_7620768323940122624_n54279009_323444581685404_8047119887643967488_n

… puis un atelier badminton et une activité corde à sauter, où une jeune fille a fait près de 50 sauts !

54518708_269334727302225_7194676287930105856_n54522597_556290898199927_422975783833698304_n
Pour finir, un jeu collectif a été organisé pour rassembler les enfants à profiter d’une activité tous ensemble.

54349955_273863156888211_6869586279105822720_n

Nous nous sommes réunis en fin d’après-midi autour d’un goûter. Ce fut également l’occasion pour eux de nous donner leurs impressions sur les activités qui ont été organisées.

Selma.

Atelier de Saint Eloi

Cette après-midi, nous étions à st Eloi où nous avons mis en place plusieurs activités.

Un tournoi de foot a été organisé par Alpha, Sandra et Cosmin. Il y a eu une vingtaine d’enfants. Cette activité avait pour objectif de favoriser le lien social et l’intégration entre les enfants inscrite au Centre Social et les enfants du quartier à travers le sport.

IMG_1801

Pour éviter l’exclusion, nous avons dû gérer la répartition des équipes et avons mis en place un tournoi où la satisfaction des enfants étaient au cœur de ce jeu collectif.

IMG_1807

En parallèle, une activité pâte à sel a été faite, où il y’avais une vingtaine d’enfants aussi. Les outils utilisés tel que les couteaux arrondis, des verres en mosaïques et des formes d’objets en plastique permettaient de pousser les enfants à développer leur créativité avec des objets du quotidien, les rendre plus autonomes et affirmer leurs gouts et préférences par ce qu’ils ont fabriqués.

IMG_0877IMG_0878

 

 

 

 

 

 

 

 

Et pour finir, un jeu collectif avec tous les enfants a été organisé : « le facteur n’est pas passé », ce qui a permis à toutes et tous de se réunir et de se dépenser pour laisser place à un partage de goûter dans la convivialité.

Atelier à l’Hôtel Baladin

Dès notre arrivée sur les lieux, nous sommes allés signaler notre présence à l’accueil.

Puis, certains d’entre nous sont partis en direction des logements, afin de voir les personnes présentes à leur domicile, et ainsi, leur faire part de nos activités.

Au niveau de l’atelier petite enfance, dont la particularité est de permettre aux plus petits d’améliorer leur développement cognitif, moteur, sensoriel et affectif, l’encadrant était présent pour s’assurer que chacun y passait un moment plaisant

Les jeux traditionnels de boules et de palets (en bois), ont permis de travailler les règles concernant les jeux collectifs de façon ludique, auprès des enfants

Un atelier lecture, spécifique aux enfants les plus grands, à eu lieu à l’intérieur des bâtiments, pour permettre à ceux-ci de se concentrer.

Ainsi, nous avons eu l’occasion d’entendre un enfant nous faire la lecture d’une histoire, relatant « le temps qui passe »

Puis, ils ont chanté tous ensemble, accompagnés par la guitare de Dusko.

Ensuite, nous avons partagés le gouter, dans une bonne humeur collective.

Marjorie