Des histoires sans fin

On en parle ou pas?

VOUS

Vous, institutions, collectivités, vous avez la légitimité, et la responsabilité des accès aux droits, au places , aux biens

Vous êtes: centre communal, départemental polyvalent de secteur; vous êtes la préfecture, vous êtes Sécurité sociale, Caf , Pôle emploi, Caisse de retraite , Bailleur social, Protection de l’enfance , MDPH, responsable d’insertion

Vous êtes : simple employé, technicien, ou cadre ; vous êtes : chargé d’accueil, d’accompagnement, responsable …

En théorie , il n’y a que vous, et que les personnes qui sont en face de vous. Cette dualité , ce face à face, devraient se suffire en eux mêmes

Vous devriez être à même de traiter des files d’attente, de faire aboutir les dossiers, d’accompagner les ayants droits vers la sortie des besoins et des services…

En théorie, ça devrait fonctionner…

Dans les faits, malgré vous, bien “que vous en ayez” , à votre insu ou en pleine conscience, votre travail s’est progressivement modifié.

Vous n’accompagnez plus vers les sorties; vous filtrez les entrées.

Votre travail administratif est progressivement rongé par des contraintes nouvelles, sempiternelles, récursives, régulières:

  • demander une foultitude de documents pour que quelque chose puisse être envisagé

Puis,

  • demander une foultitude de documents pour que quelque chose puisse commencer, enfin.

Puis,

  • Demander une foultitude de documents pour que quelque chose puisse continuer… peut être

A chaque fois ce qui revient immanquablement, est la même chose: le retour à la case départ.

Si toutes les conditions ne sont pas régulièrement et perpétuellement remplies, c’est le retour à la case départ , c’est à dire le non droit, l’en dehors…

Et tout est simple et répétitif : des mail sont envoyés sur des espaces personnalisés des usagers, à charge pour eux de traiter , modifier, transformer, transporter en temps réel et immédiat autant que de besoins et autant de fois qu’il faudra le répéter … une foultitude de formulaires, déclarations, questionnaires, attestations et réclamations…

Ne rien apprendre de l’expérience

Le tout, dématérialisé; histoire de ne pas laisser de trace et surtout de se priver de toutes les chances de comprendre ce qui se passe.

Ne pas comprendre, ne pas observer ce qui fait que la plupart des demandes s’égarent, sont abandonnées, interrompues ou perdues.

Ne pas comprendre comment son travail évolue vers le tri , et la perpétuelle recension des conditions impossibles…

Ne pas comprendre pourquoi les groupes, les personnes et les publics … retombent toujours en bas des collines qu’ils gravissent.

NOUS

Nous, structure polyvalente, multiforme, adaptable, sépécialisée dans le “tout”, qui sommes de plus en plus entraînés à dénouer des noeuds qu’on n’a pas noués, à décanenasser des chaines qu’on n’a pas forgées.

A nous de découvrir comment on peut rematérialiser tous les documents qui ne quittent pas Internet, qui ne quittent pas les replis obscurs des téléphones sans 4 G, …

A nous de trouver comment imprimer ce qui n’a pas de forme, scanner et transférer ce qui est caché, faire voyager ce qui est enfoui.

Et ce , sans aucune légitimité ; au risque qu’à la fin des opérations les plus improbables, quand nous aurons abattu 1000 obstacles, on nous dise:

“A quoi servez vous? ” ; “Que faisiez vous ici?”

Car ce qui est extraordinaire c’est que ce qui ne fonctionne plus, occupe encore toute la place; monopolise toujours la quasi totalité des moyens.

Ce qui ne marche pas est légitime et à l’opposé ce qui fonctionne, … ne devrait pas exister!

MERCREDI – Atelier Saint Eloi

Un très bon atelier aujourd’hui à Saint Eloi, nous avons beaucoup d’enfants, Rosie était avec nous et a amené de l’argile à faire avec les enfants, elle a construit des personnages, les enfants étaient ravis, par la suite nous avons pris un gouter et sommes rentrés au local à l’abri de la chaleur !

TOUTE LA SEMAINE

Une semaine spéciale avant notre coupure de deux semaines , en Aout. Pour autant, nous avons eu une édition de “Vacances Familles”, magistrale, ainsi que des ateliers à Saint Eloi et à la Vila Saint Martin

La semaine d’avant les congés, c’est l’occasion aussi de remettre nos locaux en état et de finaliser la réception du matériel scolaire en vue de la rentrée.

VACANCES FAMILLES

Mini séjour au Château de Buno


Après un 1er camp vacances familles en juillet, nous re-voici pour un 2nd séjour au château.

Il faisait beau et très chaud voir trop mais nous avons su déjouer les orages en nous regroupant dans le château pour éviter de camper et se retrouver archi-trempés.

Baignades, tours de barque et chamallows grillés au feu de bois ont été bien évidement les activités maîtresses du mini-séjour.

Mais nous avons innové également: atelier pizzas avec Chiara notre SVE italienne, grande glissade et ciné plein-air.  Que de bons moments!

MERCREDI – Atelier Saint Eloi

Un très bon atelier aujourd’hui à Saint Eloi, nous avons beaucoup d’enfants,

Rosie était avec nous et a amené de l’argile à faire avec les enfants, elle a construit des personnages.

Les enfants étaient ravis, par la suite nous avons pris un gouter et sommes rentrés au local à l’abri de la chaleur !