Le secteur social ressemble de plus en plus à un vieux bâtiment dont les entrées seraient verrouillées. Deux préoccupations majeures s’affronteraient dès lors. A l’intérieur du secteur, du système en quelque sorte (ce que l’on pourrait nommer “la Bulle”) , on pourrait pourrait poursuivre un idéal social et continuer à lancer des chantiers de bon aloi: améliorer les parcours, placer les projets personnels au centre des prises en charge, améliorer les réseaux, la continuité des suivis, poursuivre des efforts en matière de formation et même engager quelques beaux chantiers de réformes.

 

20170504_172748

Mais au fur et à mesure que cet “intérieur” se fluidifierait, qu’il deviendrait de plus en  plus transparent et sécurisé, un extérieur se constituerait dans la pénombre et l’insu de tous. Il suffirait de, en quelque sorte, ne pas laisser “entrer les gens” , de ne pas les reconnaître comme “ayant droits”, comme “habitants”, comme relevant du système et du champ des protections et accompagnements. Et là, il faudrait surtout que ce processus de mise à distance soit le plus déshumanisé possible. Il convient d’écarter le regard comme l’intervention humaine. Il faudrait automatiser la mise à distance.

Et c’est ainsi que nous voyons se multiplier des procédures étranges: C’est dorénavant par un message fortuit , posté sur des pages web personnalisées dont les titulaires n’ont pas l’idée, à l’aide d’identifiants randomisés que les prestations sociales s’interrompent, que les services se coupent, et que les accompagnements cessent. Nous sommes à peu près sûrs que ce phénomène ne va faire que s’accentuer et que nous allons assister dans les mois et les années à venir à l’automatisation progressive de la décision de l’exclusion des prises en charges et divers droits sociaux.

Les voies et modalités de ces exclusions sont variées et imaginatives. Nous sollicitons d’ailleurs nos collègues et amis pour bien vouloir témoigner de la création de et de la diversité de toutes ces nouvelles procédures.

La suppression de toute intervention humaine permet tout simplement d’éloigner la culpabilité ou la faute et de créer une catégorie extensible d’erreurs fortuites, dont personne, par nature ne serait jamais responsable, sinon l’usager lui même.

Ce dernier sera désormais comptable de deux fautes dont on ne le culpabilisera pas mais qui justifient catégoriquement son exclusion:

La première de ces fautes est de l’ordre du défaut, du défaut d’agir; le défaut de réactivité, le défaut de diligence paraissent des termes bien juridiques, bien éloignés de la vie courante qui étaient encore il y a un ou ou deux totalement étrangers au langage et à la pensée des travailleurs sociaux. Ce sont aujourd’hui, des objets de langage familier qui sont rentrés dans l’environnement quotidien, des travailleurs sociaux.

La seconde de ces fautes est l’inaptitude à la preuve. Il faut bien comprendre l’inaptitude la preuve pour ce qu’elle est : une injonction dirigée exclusivement contre certains groupes , à l’exclusion d’autres. C’est au “sans-papiers” qu’on demande des tonnes de papiers, au sans domicile qu’on demande sans fin des domiciliations. A celui qui est le plus exclu des informations, on réclame le plus de maîtrise de tous les outils et supports de communication.  Le “nanti”, celui qui est solidement installé, “l’habitant de longue date”, n’ont pas besoin de preuves. Ils sont à eux mêmes leur propre preuve. ils s’autojustifient. Dans l’idéologie sociale, moderne, ce sont le faible et le précaire qui ont toujours besoin d’un autre, d’un soutien extérieur et étranger, pour rendre compte de ce qu’ils sont. Ils ne sont ni propriétaires, ni dépositaires des informations sur eux mêmes. Ils sont condamnés à s’échiner pour les obtenir et les retenir.

Le véritable  prolétaire est celui qui ne peut pas rendre compte de lui, par lui même.

L’automatisation n’est pas qu’informatisation: le problème n’est pas uniquement la question du traitement des données, mais l’iniquité et la disproportion que prennent ces démarche en fonction des catégorie sociales. C’est en effet les personnes et les familles les plus défavorisées, les plus précarisées qui sont le plus concernées par l’informatisation des communications sociales et de protection sociales. Ce sont celles-ci qui sont les plus dépendantes des droits et des prestations qui sont à la fois les plus éloignées culturellement de la gestion informatisée de leurs difficultés et en même tempos confrontées à leurs conséquences les plus brutales.

Pour un précaire, l’informatique est punitive , et elle l’est doublement: d’une part par le refus de relation humaine qui seul donne sens à la prestation ou au droit , et d’autre part, parce que l’informatisation qu’on lui propose “ne rigole pas” et amène tout de suite à son égard, sur sa vie, celle de ses proches, des conséquences particulièrement violentes.   Les bourgeois et les riches peuvent se passer avantageusement de leurs doubles électroniques . Ce sont les sans papiers, les sans assurances, les sans droits, les sans domiciles, qui doivent errer sur les pages web , courir après leurs identifiants, retrouver cette identité seconde si importante et toujours si évanescente , dont dépend leur quotidien.

Au fond nous avons redonné vie, avec la mise en oeuvre de cette automatisation de l’exclusion , au vieux rêve de Malthus: inventer un système social qui se protège de la “horde”, de l’invasion, et de la multitude; trouver des bulles coupées, du Monde , afin  de préserver son ordre et d’interdire tout changement.

Les verrous de notre société sont aujourd’hui électroniques, mais c’est nous, travailleurs sociaux, qui sommes transformés en robots. Ce que nous avons mis à l’extérieur , c’était le vivant. Ce que l’on coupe du Monde est à jamais mort.

 

DIMANCHE

 

Dimanche au Jardin

IMG_1734

Aujourd’hui nous avons échappé de justesse à la pluie ! Nous étions 11 au total à déjeuner ensemble  sous le barnum : des grillades, de la salade et aussi du hachis parmentier  généreusement préparé la veille par Zohra.

IMG_1736

Après le repas, nous avons désherbé le jardin et planté des pommes de terre bio tandis que certains ont fait des expérimentations : balançoire qui cède alors qu’on est assise tranquillement dessus… sans oublier les bottes de jardinage impossibles à retirer au moment du départ…

(^_^ penser à mettre des chaussettes dans les bottes)

Merci pour cette journée de grandes émotions, à dimanche prochain !

IMG_1735

 

SAMEDI

 

Atelier des Hotels

IMG_8308

Aujourd’hui nous étions 4 personnes de l’association à se rendre sur cet atelier, Iasmina, Alice, Ionut et Nathalie.  La pluie était présente aussi donc nous avons décidé de ne faire qu’un atelier dans la salle de l’hôtel Parthénon.

Il y avait beaucoup d’enfants et surtout des tout petits. Nous avons proposé beaucoup de jeux de société et de coloriages mais les plus grands ne voulaient qu’une chose : aller dehors !

IMG_8297

Nous avons pu faire quelques parties d’Uno, du Dobble parmi d’autres jeux et surtout nous avons pu lire quelques livres avec des groupes d’enfants.

Alice a pu emmener quelques un faire une partie de foot avant que la pluie reprenne.

Pour finir, après le goûter nous avons fêté deux anniversaires de deux petites filles de l’hôtel. C’était la première fête pour une petite qui a eu 1 an aujourd’hui !

IMG_8299

 

Atelier de la Villa Saint-Martin

20170506_154136

Quel beau soleil aujourd’hui …. Non Je RIGOLE ! Il fait moche, il pleut, il fait froid, mais on est LA !

20170506_154145

Et les enfants aussi ! Calfeutrés dans la tente, nous jouons aux legos, au UNO, au jeux de l’oie et on invente même un nouveau jeu avec les cartes du Halli Galli ! Quelques courageux se risque même dehors pour un foot un peu humide.

20170506_154259

Atelier de Vauhallan

20170506_14580820170506_151306

Aujourd’hui, le 6 mai 2017, il y avait Laura, Lari, Daniel, et Elodie. Nous avons premièrement rassemblé les enfants.

Lorsque tout le monde étaient là, nous nous sommes tous présentés et nous avons commencé des jeux collectifs comme tomate ketchup, le poisson pêcheur, la sardine et le jeu du cache cache. Ensuite quelques jeunes enfants sont venues jouer sur le tapis aux lego et à la dinette avec Elodie et Lari tandis que Laura et Daniel ont continué le jeu du ninja avec les autres.

A la fin nous nous sommes remis en cercle sur le tapis pour terminer avec le jeu du facteur et nous avons pris le goûter.  Ainsi nous avons donc décidé au vu du nombre d’enfants de revenir tous les samedis sauf le samedi 13 mai car nous serons à l’insurrection gitane.

20170506_15253720170506_154319

 

VENDREDI

 

Atelier du jardin

20170309_164641

Aujourd’hui nous sommes prêts pour notre séance habituelle avec les adultes. Une fois arrivées au jardin on se met vite au travail et on prépare d’autres rangées des salades et radis, on arrose et puis on nettoie un peu sous la serre et sur le terrain des encombrants et des poubelles.

20170505_152136

Le camion demande aussi à être nettoyé et rangé les outils dedans.

Le goûter vient mettre fin à la journée et on retourne au local.

A bientôt.

20170505_152130

Le cours sociolinguistique :

20170429_161127

Aujourd’hui au cours de Français avec les mamans, nous allons de nouveaux aborder la question de l’éducation qu’on donne chaque parent en particulier aux enfants.

Nous avons observé ensemble les comportements qui changent au fil du temps car les mamans vont retrouver leur liberté dans leur rencontre, dans leurs retrouvailles, chez les Robinsons.

20170505_124823

La question de la scolarisation des enfants est assez importante et du coup nous avons vu ensemble comment et quelles démarches ont envisageables pour que cela se fasse dans les meilleurs délais et circonstances. Nous avons aussi nommé les pièces et les justificatifs demandés par les administrations et les mamans nous ont fait part de leurs  expériences dans le domaine et leurs démarches. C’était très riche et très enrichissants informatif.

 

Une belle séance. A bientôt.

20170505_124818

 

Cantine du Vendredi

20170505_105540

Aujourd’hui C’est Laura et Julien qui cuisinent avec les mamans et les bénévoles. Ils ont préparé une sauce et des ailes de poulet frites ainsi qu’une purée de pomme de terre maison.

Un groupe de la MJC de morangis est venus nous prêter mains fortes.

 

20170505_132244

 

Atelier de la Rocade

IMG_8264IMG_8266

En ce premier vendredi du mois de mai, le soleil était présent avec nous à l’atelier de la Rocade.

Les familles sont arrivées assez rapidement, nous avons alors proposé un atelier jeu de société à côté d’une petite enfance très animée !

Pour le côté artistique, un atelier peinture fût proposé ainsi que plusieurs petits jeux collectifs.

N’ayant pas vu le temps passer, nous avons pris le goûter un peu tard, mais ce n’était pas important car nous avions tous passé un super atelier tous ensemble.

IMG_8267IMG_8273

JEUDI

 

Atelier de Massy

IMG_8218IMG_8228

Arrivés à Massy, la pluie a décidé de se joindre à nous, mais heureusement seulement pour quelques minutes puisque le soleil réapparu assez vite.

Les enfants et les mamans ont alors pu arriver à leur tour pour la joie de tous. Entre un tomate ketchup, un police voleur ou encore le jeu de la sardine pour les activités collectives, nous avons aussi proposé un atelier cuisine pour confectionner les crêpes du goûter.

Et enfin un atelier petite enfance fût proposé pour le bonheur des plus petits qui ont pu ouvrir leur propre restaurant éphémère. Le goûter vite avalé avec les succulentes crêpes, tout le monde repris son chemin pour se retrouver le jeudi prochain.

IMG_8230IMG_8235

 

Atelier du Jardin

WP_20170420_16_24_52_Pro

Au potager des Robinson, nous avons du bon soleil qui nous encourage à poursuivre notre travail au jardin et principalement la plantation des courgettes. Nous allons en mettre encore une vingtaine des plants des courgettes en terre sur les champs.

WP_20170504_15_42_33_Pro

Sous la serre on prépare des nouveaux semis de courgettes et potirons. Directement en terre on plante des salades et des radis et nous arrosons copieusement.

WP_20170504_15_40_49_Pro

A bientôt.

 

Atelier du Skate Park

20170504_163314

 

Grand soleil aujourd’hui au Skate Park. Les enfants affluent en nombre a la sortie de l’école. Nous avons installé au mur une exposition temporaire des œuvres des enfants, qui n’ont pas encore été produite !

Les enfants s’affairent donc à peindre leurs œuvres déjà exposés tout au long du mur, il y en a pour toutes les tailles.

20170504_165514

Un peu plus loin sur les tapis Laura joue avec les plus petits avec les gros lego alors qu’un peu plus loin on joue au dobble.

Sur le stade on fait tout un tas de jeux avec la balle de basket.

On conclut les ateliers avec un conseil de quartier, où,  avec les enfants on décide de laisser les peintures sur le mur et de voir ce qu’elles deviennent la semaine prochaine.

20170504_172748

 

MERCREDI

Atelier de Saint-Eloi

IMG_8212

Aujourd’hui nous sommes allés à st Eloi. Nous avons effectué plusieurs jeux collectifs tels que le béret, Le basket, le football et une balle au prisonnier.

Les activités se sont très bien passées, les animateurs ont participé de manières très positives ce qui a animer les jeux et qui a donc satisfait tout le monde.

Malgré la pluie …. continuelle

IMG_8214

Par la suite nous avons effectué le gouter qui s’est très bien dérouler.

 

Atelier du Jardin

20170503_150520

Au jardin de Saulx-les-Chartreux, avec Timothée, Nicolae, Eric et Daniel.

La pluie n’a pas arrêté de tomber, le ciel était couvert des nuages, pluvieux, et enragée, qui nous ont obligés de rester sous la  serre. Mais comme nous sommes très malins, nous chargeons une brouette de terreau et on l’emmène sous la serre pour refaire des semis des courgettes, courge et potirons, dans la bonne humeur et la joie ainsi que dans l’apprentissage.

Nous n’allons pas tarder  longtemps, et nous reprenons la route vers le local.

20170503_152218

A plus.

 

Atelier d’Epinay

20170503_15252020170503_152644

A notre arrivée sur le camp, nous sommes bien accueillis par  les  enfants.

20170503_152656

Au programme atelier cuisine, petite enfance, coloriage et maquillage. Après les présentations nous chantons des chansons en français et en Tzigane. Les mots croisés avec les animaux fonctionnent et les enfants s’amusent avec des jeux de construction et du coloriage. Au gouter,  dégustation des beignets aux pommes préparés sur l’atelier. Tous se passe dans le calme et la bonne humeur.

20170503_153426

 

Cours de Français

20170502_163143

Aujourd’hui pour l’atelier sociolinguistique, nous avons eu 15 mamans qui ont participé

On les a fait remplir un document CERFA pour une demande de RSA ,

On leur a expliqué cette notion de modèle qu’on retrouve toujours d’un document à l’autre et comment s’adapter à chacun.

20170502_164420

Il faut connaître sa date de naissance, son numéro de département,  le numéro de sécurité sociale, le nom de la ville de naissance, etc.

Les  mamans ont été très  attentives toutes ces explications.