Sortir des besoins et des demandes

Pédagogie du besoin: pédagogie de l’intrusion.

Les pratiques éducatives et sociales et médico-sociales se sont structurées à partir du XVIIIème siècle autour de la notion de besoins de groupes et populations spécifiques.

C’est à cause de caractéristiques et de besoins, définis depuis l’extérieur, que les groupes sociaux constitués comme marginaux devraient être progressivement mis à l’écart et à l’abri dans des institutions.

La Pédagogie traditionnelle qui était ici à l”œuvre identifiait en effet les problématiques des groupes concernés , à une série de besoins qui rendait nécessaire leur éloignement et leur contention à l’écart de la vie sociale.

La notion de “besoins spécifiques” entraînait et justifiait à elle seule cette mise à l’écart.

Pédagogie de la demande: pédagogie de la mise à distance

C’est donc sans étonnement, en rupture avec cette “logique de besoins” que l’Éducation nouvelle a inspiré tout au long du XXème siècle une évolution des pratiques du Travail sociale et de l’Éducation spécialisée. Il fallait remplacer le besoin , perçu et défini de l’extérieur par une force “intérieure” manifestant l’implication et la mobilisation du sujet face au traitement qu’on lui propose.

Il fallait dès lors que le sujet ait une demande et que cette demande constitue le socle de toute pratique et de prise en charge.

La demande est une autre forme de mise à distance. Car elle est limitative, car elle est conditionnelle, car elle est évolutive et révocable, car elle est évaluable, la demande constitue un socle de pratiques éducatives et sociales basées sur la notion de fossé, et de radicale étrangeté, entre “l’usager” et le “professionnel”.

Prenons le temps de nous étonner que “la demande”, qui motive et provoque en général la rencontre éducative, constitue au même moment un outil destiné à éviter tout lien,tout attachement, toute nouvelle alliance.

La demande est une forme de perte de contact , que ce soit vis à vis de la complexité et de l’ambivalence des désirs et du psychisme humain, comme vis à vis des interactions et relations; dès lors, les “prises en charge” s’articulent autour de projets limitatifs.

Certes dans les années 70, cette pédagogie de la demande, sous l’influence de la psychanalyse et de l’antipsychiatrie a pu apparaître comme une forme d’aventure relationnelle. Les demandes servaient à faire des rencontres et celles ci ouvraient de nombreux possibles et avatars.

Mais force est de constater que depuis l’avènement d’une nouvelle société de la précarité, la notion de demande sert à essentiellement à produire des projets et des contrats, et que ces derniers servent davantage à débouter justement toutes les problématiques envahissantes.

Pédagogie de la proximité, pédagogie de l’aventure commune

Si le besoin enferme, si la demande éloigne, que reste-t-il comme levier de l’action éducative et sociale, surtout en ces temps de crises et de mutations?

Ce que propose la Pédagogie sociale, va dans une toute autre direction. Il ne s’agit plus d’assigner, mais de rejoindre les personnes et les groupes en difficultés.

Il ne s’agit plus de répondre à leurs demandes mais de vivre avec et au milieu d’eux et d’œuvrer à la construction d’une organisation collective et humaine.

Il ne s’agit plus de demandes, de projets, de contacts, mais d’inconditionnalité, de relations durables, et d’innovations et initiatives économiques, politiques et sociales.

On remplace la demande par la proximité, ou pourrions nous dire par les proximités, toutes les proximités que celles ci soient éducatives, sociales, affectives politiques et culturelles.

l’Adieu au Social

De nos jours, les travailleurs sociaux , les acteurs sociaux ne disposent plus de réponse face aux besoins liés à la précarisation généralisée.

De nos jours, les travailleurs sociaux, les acteurs sociaux, ne peuvent plus entendre de nouvelles demandes. Il ne peuvent entendre que ce qu’ils sont à même de traiter de la souffrance humaine et sociale; c’est à dire, pas grand chose!

Il ne reste plus aux acteurs sociaux que nous sommes que d’être sensibles aux expériences communes que nous partageons avec nos publics et bénéficiaires.

La relégation, les discriminations, la non -reconnaissance sont aussi notre lot quotidien comme cette précarité des moyens et de perspectives où on nous contient.

La voie de la Pédagogie sociale ouvre une autre perspective; il s’agit de faire du neuf avec du vieux. Il s’agit de renoncer aux logiques liées à la définition verticale des besoins sociaux; il s’agit d’aller voir plus loin que les simples demandes sociales standardisées.

Seule la construction de communautés nouvelles, à la fois de vie quotidienne, sociales, d’expression et de production collective peut nous aider à sortir des impasses actuelles où nous nous morfondons.

Samedi 14 Decembre

Répétition Aven Savore

Répétitions aven savore

Avant de démarrer la répétions on est aller chercher les enfants de Antony Paul pour les ramener à la répétitions au local. Et puis suite on a parlé avec les enfants on leur dit les prochaine datte des spectacle. Après tout ça on a commencé a répète la liste de spectacle c’est à dire travailler les chorégraphie et les enchaînement des chants et danse. Apres ca on a eu la chance de accueillir une danseuse professionnel de danse tzigane flamenco jazz et oriental est le but pour notre troupe c’est que elle viens de nous donner des cours de danse à bientôt.

Dusko gabor

SORTIE AVEC LES ENFANTS AU CIRQUE

Une super sortie au cirque avec les enfants du bidonville d’Antony Pôle. Ils nous attendaient impatients de partir au cirque. Les enfants étaient tout excités car pour la casi totalité d’entre eux c’était la première fois qu’ils allaient au cirque. Un événement donc, le trajet, le goûter avant de voir le spectacle ont été des moments précieux où nous avons partagé de beaux moments. En effet, sur le trajet, la vue de la Tour Eiffel a été un moment précieux et notre arrivée avec du beau temps et nos jeux au parc avec un bon goûter ont été des moments très appréciés par tous.

Le spectacle nous a fait rêver et rire ! Le retour a été l’occasion de se remémorer tous ces instants vécus : De beaux souvenirs qui nous donne envie de se revoir vendredi prochain pour notre atelier habituel.

Maite

Atelier Parthenon

Bonjour à toutes et à tous !

Nous sommes arrivés au Parthénon vers 14h15 aujourd’hui.

Une fois les enfants descendus, nous leur avons proposé de faire les activités suivantes :

Un atelier foot avec Sabri et Dabs qui a permis aux plus grands de se défouler ;

Un atelier peinture dirigé par Kenza et Daïseya qui semble avoir beaucoup intéressé les enfants.

Enfin la petite enfance était animée par Goundo, Axelle, Dienaba et Hillary. Étant donné le nombre d’enfants présents à la petite enfance, nous nous sommes divisés en petits groupe et avons fait des constructions de kaplas, un peu de lecture et nous avons joué à la dinette

Vendredi 13 Decembre

Atelier La Rocade

Aujourd’hui à la Rocade malgré le vent glacial, nous avons passé une très bonne après-midi en musique. Les enfants sont arrivés en masse en sortant de l’école et se sont précipités sur les jeux que j’avais pris pour la petite enfance (dominos animaux, les livres musicaux, jeux de formes.) Il y avait une ambiance très festive, Greta a su mettre une bonne ambiance en jouant à l’épervier avec certains enfants et a fini par un action/vérité. Marie et Gianina ont fait du maquillage. Dabs a proposé un foot aux plus grands ainsi que de la corde à sauter. Il a terminé son activité avec un jeu en grimpant sur les barres. À la fin des activités, nous avons pris un bon goûter et nous sommes dit à vendredi prochain.

Daïseya.

Atelier Massage

Aujourd’hui plein de monde était au rendez-vous pour l’atelier massages. J’ai massé Oumou, Sokna, Fatoumata avec l’aide de son fils Ibrahim. Sorhed qui m’aide pour cet atelier a massé Kathoum et Hassan. J’apprends de semaine en semaine à mieux connaitre Oumou avec qui nous échangeons beaucoup. Radia même si elle ne se fait pas masser est avec nous et profite de ce moment apaisant pour se poser et prendre du bon temps. Avec Fatoumata et Sokna c’était une première je leur ai massé le dos, un moment fort car pour ces deux femmes les temps de détente sont rares.

Maite

Atelier Bel Air

Cet après-midi nous sommes allés à Bel Air où, malgré le vent et le froid, il y avait des enfants. Certaines ont aidé avec l’installation des bacs autour du jardin et ils ont rajouté du terrain ! On a aussi préparé un atelier peinture avec le thème : « le quartier que je voudrais » . Malheureusement, le froid n’a pas permis aux enfants de continuer à fond ses œuvres, mais on va reproposer la même activité la semaine prochaine peut être aussi avec un café philo pour les encourager à exprimer leur opinion.

On a terminé par un goûter avec du pain au chocolat et du chocolat chaud tous ensemble à l’intérieur du local situé en face du jardin.

Atelier Anthony Pole

Nous voilà de retour pour un nouvel atelier à Anthony Pole. Aujourd’hui nous faisons des étoiles en papier de soie comme nous l’a appris Isabelle. Les enfants s’en sorte très bien et quand ils finissent leur étoile, nous les accrochons dans le camps. Par transparence elles font des motifs géométrique qui fascinent les enfants, et quand il y a du vent, elle se mettent à tourner. Quand nous avons terminé, nous prenons le gouter composé de chocolat chaud et de croissants. Et on se dit à la semaine prochaine !

Jeudi 12 Decembre

Atelier Skate Park

Aujourd’hui au skate park nous avons proposé différentes activités aux enfants.

Il y a eu l’activité « jeux collectifs » animée par Melvin, Dienaba et Dabs, activité qui a permis aux jeunes de se dépenser tout en essayant de se réchauffer car oui, il ne faisait pas très chaud !

Il y a eu ensuite une activité avec le puissance 4 menée par Anita et Hillary qui a permis de voir le côté stratège des enfants.

Aux cours de cet atelier, nous avons rencontré beaucoup de parents et leur avons proposé de venir à la soirée de Noël de l’association qui aura lieue le vendredi 20 décembre.

Hillary

Atelier Balladin

Aujourd’hui nous avons proposé 2 ateliers

1 atelier créatif : nous avons fais des décoration pour Noel, les enfants ont peint des petits sapin, des flocons et des étoiles que nous devrons accrocher sur le sapin lors de la soirée conviviale du 20 Décembre 2019

Une petite enfance avec beaucoup d’enfants, de jouets et de bonne humeur

Nous avons fini cette après-midi autour d’un goûter avec du chocolat chaud et des pains au chocolat

Mercredi 11 Decembre

Atelier CLAS

Ce mercredi nous avons accueilli un groupe un peu plus restreint que d’habitude mais qui était bien motivé pour ce moment de partage enfants/adultes.
Nous avons démarré avec une bonne collation préparée par 2 stagiaires qui expérimentait le CLAS pour la 1ère fois.
Dans la suite et toujours en lien avec la saison nous avons fabriqué des « pommes d’ambre ».  C’était une bonne découverte pour petits et grands car dessiner sur des oranges avec des clous de girofle a permis à chacun d’exprimer sa créativité.
Bien sûr certains ont eu mal aux doigts mais dans l’ensemble tout le monde trouvait que ça sentait bon.
Enfin, nous avons passé un moment autour des apprentissages scolaires en groupe d’âge.

Atelier Saint Eloi

Super atelier à Saint Eloi aujourd’hui ! Nous avons fait des brochettes de fruits pour mettre un peu de couleur dans notre goûter, nous avons fait deux Quoi de neuf avec deux groupes différents, nous avons mis de la musique pour jouer au ballon et faire de la corde à sauter.

Maite

Mardi 10 Decembre

Atelier Antony 2

Aujourd’hui grande fête à Antony ! Nous avons préparé des crêpes sur place avec les enfants qui se sont beaucoup amusés à cuisiner tous ensemble autour du trois-pieds. En autre, nous avons organisé un atelier peinture et un atelier maquillage. Le deux ont été un grand succès et ont fait participer tous les enfants. Le coin thé et café a attiré des gens autour des différents activités et ça a créé une belle ambiance avec beaucoup de monde.

On a terminé l’après-midi avec les délicieux crêpes préparées par les enfants et une bonne dose de chocolat chaud.

Chiara