Sur-communiquer

En Pédagogie sociale, nous pratiquons “la Sur-communication” ; cette sur-communication consiste dans un effort particulier, régulier et appuyé de communication bien au delà de ce qui se pratique dans les situations sociales de la vie ordinaire.

La sur-communication , pour les pratiques de Pédagogie sociale, est caractérisée par des engagements, des postures, des habitudes de travail que nous pouvons spécifier.

1- La sur-communication n’est pas la sur-information

Nous vivons dans un environnement sur-informé. Nous sommes débordés par une multiplicité de sources d’informations, déliées entre elles; à charge pour chacun d’en faire la synthèse.

Ces informations perpétuellement disponibles, mais également orientées agissent sur nous sans que nous en soyons les auteurs , et si rarement les émetteurs.

Leur effet est démobilisateur; nous ne sommes que les récipiendaires , les récepteurs, les usagers de ces informations qui nous traversent .

Or, paradoxalement, l’information et surtout la sur-information, nuisent à la communication et à la capacité de communiquer; nous confondons couramment ces deux domaines et nous pensons souvent communiquer en relayant des informations que nous prenons ici, ou là, mais qui ne nous expriment en rien, ne nous impliquent en rien… et qui au final , ne nous apprennent pas grand chose.

2-La sur-communication est tout sauf naturelle.

Telle que nous la concevons, la sur-communication que nous pratiquons est un effort, quelque chose qui coûte et qui ne nous vient ni spontanément, ni facilement. Dans nos vies quotidiennes, nous équilibrons nos communications; nous avons tendance à équilibrer ce que nous donnons , avec ce que nous recevons dans ce domaine. On ne sera pas étonné que, en Pédagogie sociale, on penche vers la dissymétrie. Il s’agit de communiquer sans retour, de communiquer sans condition, de communiquer sans certitude d’être entendu, de communiquer par principe.

3- la sur-communication dépasse la question du doute

Souvent, dans notre vie, nous nous demandons si ça vaut la peine, de dire ceci ou cela; nous avons tendance à limiter volontairement notre communication car nous sommes en attente de signaux ou d’indicateurs de la pertinence de ce que nous aurions à dire. Dans le cadre de nos pratiques, le doute joue autrement. Nous le voyons plutôt comme un indicateur d’opportunité. Si nous nous demandons si ça vaut la peine de dire ceci ou cela, le seul fait qu’il se pose la question , indique au pédagogue qu’il faut le dire. Nous pensons que ce n’est pas par hasard que la question s’est posée , que l’idée ait germé de pointer ceci ou cela, d’aborder tel thème. Le seul fait de douter , plaide en faveur de la nécessité de transmettre.

4- La sur-communication contribue à la sécurité globale de nos relations

Sur-communiquer met à l’abri; sur-communiquer protège, à la fois contre le ou les doutes, à la fois contre les peurs. La pratique de la sur-communication rassure et apporte la confiance dans la continuité même de nos relations et de ce que nous mettons en place. Ce n’est pas un cadre, c’est un pacte qui assure aux bénéficiaires, la certitude d’être pris en compte, dignes d’être informés.

5- la sur-communication est un principe général de toutes nos activités

La sur-communication n’est pas une chose qui serait réservée à nos bénéficiaires et qui ne nous concernerait pas. Cela n’aurait aucun sens en Pédagogie sociale. Une sur-communication orientée seulement sur les bénéficiaires pourrait être taxée de condescendance , mais plus encore serait inefficace si elle ne concernait pas en même temps notre propre équipe de professionnels et volontaires.

Nous pratiquons donc la sur-communication entre nous. Elle est une base de notre professionnalité. C’est le sens même de tous nos multiples briefings, de-briefings et “réunions debout”, quotidiens. Nous devons sur-communiquer sur tout; que ce soit sur les problèmes de nos camionnettes, que de ce qui se passe dans le quartier ou de nos doutes et suggestions par rapport à notre préparation, notre organisation. C’est la base de l’identité et de la fonctionnalité de notre équipe et donc aussi de notre travail.

6- Entre pédagogues, le principe de “communication acquittée”.

Entre nous, cependant nous ajoutons quelque chose à cette pratique communicationnelle: c’est l’acquittement. Toute information transmise, suggestion, ou consigne doit s’assortir d’un “retour”. Ce retour nous assure à la fois de l’efficacité de la transmission et en même temps de sa compréhension pour agir.

Ce que la sur-communication permet

En Pédagogie sociale, nous nous adaptons en permanence au Hasard, à l’imprévu, à ce qui arrive. Nous sommes disponibles, atteignables, adaptables, par principe.

Cette ouverture à l’imprévu nécessite une préparation, une véritable discipline, sinon nous serions désemparés et sans recours.

Ce qui nous permet de réagir à bon escient, au demeurant , c’est justement cette capacité que nous avons à communiquer entre nous sur tous les sujets, y compris ceux qui paraitraient à d’autres, secondaires. Cela nous met en mesure d’être toujours prêts, d’avoir “un coup d’avance” sur ce qui arrive; de ne pas être sans défense au contact, comme nous les sommes des réalités les plus dérangeantes.

Atelier rond-point

Grosse équipe cette après-midi qui décolle pour l’atelier hebdomadaire sur le bidonville du rond-point ! A peine sommes-nous arrivé.es que les enfants accourent en nombre pour nous aider à installer les ateliers :

Une grande petite enfance, animée par Ine et Anaïs, sur laquelle sont proposés des origamis, des jeux de transvasement, des livres sensitifs, et des jeux de constructions. Un atelier artistique, mêlant les plexis et la peinture, animé par Marie et Léa. Les œuvres sont exposées durant tout l’atelier et redistribuées après le goûter.

Jeanne a pu poursuivre son atelier boxe : à sa grande surprise, les habitant.es du platz ont accroché leur propre sac de boxe. Enfin, Maïté et moi animons le parcours avec des jeunes et moins jeunes pour finir avec une série de petits jeux que les enfants adorent.

Un petit atelier lavage de mains et débarbouillage s’est effectué avant de prendre le goûter sur les tapis, abrités du soleil par un parasol déplié par les habitant.es ! Moment chaleureux qui regroupait certaines mamans avec leurs enfants ainsi que quelques adolescents. Avant de partir, nous avons bien sûr rappeler l’évènement spectacle de ce samedi avec la troupe Aven Savore !!

 

MERCREDI 31 MARS 2021

Atelier au quartier de Saint-Eloi, Chilly-Mazarin

Magnifique atelier au quartier de Saint-Eloi aujourd’hui ! Les ados sont présents en force pour faire de la peinture aujourd’hui. Nazarina, Alin et Kardiatou s’installe sur les tapis et se fabriquent leur propre table en brique de carton pour pouvoir peindre, car l’atelier peinture n’a plus assez de place pour accueillir tout le monde. Idem pour la poterie, où la participation est dense. Cela fonctionne toujours très bien sous la houlette de Rosy, qui nous fait le plaisir d’être là avec sa fille Meena ! Les impressions en peintures s’accumulent sur le fil tendu entre deux arbres, les œuvres sont très recherchées et les enfants comprennent que si l’on veut imprimer un message correctement, il faut peindre les lettres… à l’envers ! Sinon, cela ressemble à du russe… Maïté accueille une dizaine d’enfants sur le grand tapis pour son atelier philosophique. A l’ordre du jour, plusieurs questionnement piochés aux hasard dans la boîte à questions, comme par exemple : “Si nous étions tous pareils, le monde serait-il meilleur ?”. Djema propose une grande partie de football, qui suscite toujours beaucoup d’énergie chez les enfants. Quant à Senad, il tire le portrait de plusieurs enfants dans la petite forêt en bas. On termine sur un bon goûter calme, et on se dit à la semaine prochaine !

Atelier du parc du Château à Chilly Mazarin:

Une très belle après-midi, bien ensoleillé et très chaude nous offre aujourd’hui la possibilité de faire une “Chasse aux œufs” au parc du château.

Dés notre arrivée nous sommes super bien accueilli par les enfants et les parents que nous avons l’habitude de voir et de revoir à chaque fois quand on fais nos activités. Un monde fous étaient présents dans le parc et ont pu participer aux différents activités proposées. Un bel tapis d’éveil avec plein des jeux et des enfants et parents qui s’approchent et qui reste avec nous tout au long de l’activité. Les parents sont très contents et les enfants sont super enchantées de jouer avec nous. A côte de la petite enfance Nicolae déplie les table pour faire dessiner aux participants le lapin et les œufs dorées et bien adorées avant la chasse aux œufs. plus tôt à notre arrivée avec Alexandre et Nicolae ont a placer les énigmes et les œufs en chocolat pour la fameuse chasse au trésor.

Jeanne déplie le badminton et s’apprête a lancer une partie-concours avec les jeunes filles, dans la joie et dans les fous rires.

Quelques temps plus tard Nicolae et Alex réunisse tout le monde pour lancer la chasse aux œufs en partageant en quatre groupes : Les Génies, les Merveilleux, les Dominos et les Badmintons, afin de lancer une partie endiablé de chasse au chocolat dans le parc.

Une très belle ambiance règne tout au long de la partie et les enfants prennent beaucoup de plaisir et de joie en participant à la chasse aux œufs. Les meilleurs ont pu montrer leurs talents en répondants aux énigmes et en trouvant les cachettes et tout au long du parcours ont pu retrouver des petits œufs en chocolats pour leur plus grand plaisir.

Au moment du goûter, on à passée un moment très agréable dans la joie et dans la bonne humeur tout en partageant avec petits et grands, jeunes et parents un bon goûter bien mérité et rafraichissant.

A la prochaine!

Atelier au jardin de Bel-Air

Aujourd’hui nous avons passé une très belle journée au jardin de Bel-Air!

Il faisait 26 degrés, le soleil brillais très haut dans le ciel bleu! Nous avons installé les tapis à l’intérieur de l’enclos du jardin, les plus petits se sont de suite installés, pour pouvoir continuer les histoires de Monsieur Lapin, commencés la dernière fois. Ils ont continué à créer des belles constructions pour le lapin avec les briques en cartons, en lui préparant aussi des repas sublimes grâce à la dînette.

Autour d’une table à côté, un autre groupe a réalisé des super attrape-rêves, en utilisant des vieux CD, des la laine, des perles… alors qu’en même temps, un autre groupe d’enfants s’occupait du jardinage, en plantant des laitues et en arrosant les plantations.

En dehors de l’enclos du jardin, les enfants ont pu profiter des activités sportives: du foot et de la boxe!

Nous avons terminé la journée en partageant tous ensemble un super goûter et… en dansant!

A la semaine prochaine,

Francesca

 

JEUDI 1 AVRIL 2021

Atelier au quartier de Massy

Bel atelier aujourd’hui ! Confection de poissons d’avril avec les plexiglas, on en imprime des dizaines et des dizaines à découper puis scotcher sur le dos de son copain. On rigole bien, puis on va jouer au foot, au UNO et à la petite enfance : briques en cartons, tunnel pour des balles colorées, kaplas…

On termine par un bon goûter, sans oublier de se dire à tout vite !

 

Jeudi 1er avril 2021

Atelier de Skate-Park

Nous avons engagé un atelier très complet en mobilisant un grand nombre de génération. La petite enfance a proposé un panel très large d’activités ludiques, des tunnels, une cuisinière et ses ustensiles, des cubes souples pour les plus petits, des assemblages de legos géant et de tapis puzzle. Nous avons mis en place une activité tir à l’arc double qui a engagé des très petits jusqu’à des jeunes hommes et jeunes filles. A côté des minis trottinettes assistées des adultes ont permis à des très jeunes filles d’être prises en mains ; ces mêmes filles qui n’ont plus l’âge de jouer à la poupée et qui veulent participer à d’autres activités que de dessiner. Le badminton a permis aux adolescents présents jeunes puis moins jeunes de prendre le terrain du badminton ainsi que du terrain de foot. Tous les enfants, les jeunes, les adolescents tiraient d’un camp comme  de l’autre de la corde de force, tandis qu’ils ont voulu continuer plus loin en tirant encore et encore. L’activité dessin avait pour but d’attirer des jeunes désirant leurs portraits, grâce à un grand dessinateur présent sur cet atelier. Nous avons mis en place un gouter double, d’un côté les adolescents et jeunes hommes, de l’autre les petits et les plus grands. Chaque enfant s’est proposé spontanément afin de faire la distribution des gobelets, des jus, des gâteaux, des compotes, des Smarties, de l’eau. Le billard en bois a regroupé les mêmes habitués tandis que des jeunes se sont mis à pleurer après avoir perdu. Il a fallu faire de la pédagogie et leur faire prendre conscience des choses graves et de celles sans importances.

Atelier a l’Hotel Sociale L’astoria

Le soleil est à 24 degrés aujourd’hui, nous allons donc profiter de nos activités à l’extérieur.

Bienvenue à l’astoria
Au menu de nos activités
ping pong comme entrée en matière sur un lit de badminton.
En guise de plat principal, vous trouverez sur nos tapis l’espace pour les tout-petits, avec des blocs, des legos, des livres et un tapis puzzle.

Pour le dessert, il y a une activité créative pour les poissons d’avril.

Et tout cela accompagné d’une belle musique et d’une petite danse.

Avant la fin de l’activité, vous pouvez rejoindre les enfants sur le tapis pour un goûter et un jus de fruit.

Une activité savoureuse et nous sommes de retour la semaine prochaine.

ps : les photos ont été dessinées par les enfants.

Proença Alvarine

.

Les photo de l’atelier on es ete pris par les enfants de l’atelier

VENDREDI 2 MARS 2021

Atelier au bidonville “Antonypôle”

Comme chaque vendredi nous partons au bidonville Antonypôle et nous y retrouvons une bonne trentaine d’enfants. Nous avons prévu plusieurs activités : la boxe, les livres pour enfants, les kapla, le tissage de bracelets, et le parcours sportif qui a beaucoup de succès. Les enfants courent, se faufilent dans un tunnel, sautent dans des cerceaux, rattrapent des balles, tapent dans des cibles… Une fois bien essouflés, ils peuvent venir s’étendre sur des tapis, écouter une histoire, regarder des images, reconnaître des lettres et des mots, et lire pour quelques-uns. Certains et certaines préfèrent le hoola-hoop, ou la peinture. Autour de la table à dessin il y a beaucoup de confidences, et partout on se dépense joyeusement au soleil. Les enfants nous aident à ranger et à tout remettre dans le camion. Ils font de grands signes de l’autre côté de la route, font une chaine pour nous empêcher de sortir : on a bien du mal à se quitter !

Atelier à l’hôtel social Balladin

Aujourd’hui bel atelier à l’hôtel social Balladin!

Les enfants étaient déjà en train de jouer dehors dans la cours, et ils nous ont accueilli avec beaucoup de joie, en courant vers le camion. Quelque maman nous a rejoint aussi, en s’installant avec nous sur les tapis, posés pour permettre aux enfants les plus petits de jouer.

Accompagnés par la musique, les enfants ont profité des jouets sur les tapis : de la dînette, des briques en carton, des livres, des peluches et plusieurs personnages!Pas loin du coin petite-enfance, un deuxième groupe s’est amusé en se défiant à plein de jeux de société et de plateaux! En même temps, un autre groupe a profité d’une table pour pouvoir dessiner, mais aussi apprendre les techniques sur comment dessiner le corps humain!

Nous avons terminé l’atelier en partageant un bon goûter tous ensemble!

A la semaine prochaine!

Francesca

Rocade

aujourd’hui nous avons passé une belle journée dans le petit parc de Rocade où nous avons joué avec des enfants.
Au programme d’aujourd’hui, la peinture sur tissu satiné et l’effet du noir et blanc.également présent aujourd’hui, usine de vêtements : fabrication de robes pour poupées, donc apprendre à coudre et à couper / tricoter mais aussi pour nos tout-petits de gros blocs de carton et de Lego où ils peuvent construire des tours ensemble. Et enfin des jeux en cercle, comme le jeu de l’espion, le jeu de cache-cache, le jeu du ninja.

Après une si belle journée, il est temps de manger un biscuit et de boire un délicieux lait au chocolat sur le tapis, puis de dire au revoir à nos charmants enfants.
Et jusqu’à la semaine prochaine

ps: Toutes les photo de l’atelier on été prise par les enfants ^^

Proença Alvarine

SAMEDI 3 AVRIL 2021

Atelier de la villa St. Martin:

Aujourd’hui au menu: Chasse aux œufs!

Les enfants comme toujours, bien présents et impatients de démarrer cette chasse aux œufs, qui s’annonce très chocolaté. Mais appart cela, un parcours du combattant leurs est préparé par Alexandre et Alvarine pour les chauffer à la chasse au trésor chocolaté. Nicolae après avoir passe une bonne demi heure avec les petits sur l’activité créative, en annonce le début de la chasse aux oeufs , pour le plus grands plaisir des présents. Une fois que les équipe sont faites l’aventure commence et dans la joie et dans la bonne humeurs et la rigolade, ils commencent à chercher partout le trésor caché du pirate Robinson!

Les plus douées ont pu profiter de leurs parcours du chocolat trouver et caché un peu partout sur la plaine, en se montrant très intelligents. La fin de la chasse aux œufs arrivent vite à sa fin et tous ensemble on partage un bon goûter bien riche en sucre. Le plus malins ont eux une “Poule aux œufs en chocolat”, et les plus douées ont trouver le trésor du pirate Robinson.

A plus!

Nicolae

Atelier soutien scolaire au bidonville

Aujourd’hui au soutien scolaire au bidonville du rond-point, nous sommes passées dire un mot aux familles afin de vérifier que tout le monde avait la bonne information : suspension des cours jusqu’au 26 avril, et de fait, trois semaines à passer au camp. Cela signifie pour les enfants du bidonvilles, plus de classe, plus de cantine, aucun contact avec l’école. Notre présence éducative est d’autant plus nécessaire en cette période compliquée. Nous avons eu la bonne surprise de voir aujourd’hui les pochettes de devoirs de vacances concoctées par les professeurs de l’école du Château. Pour les autres, nous lisons des livres données par les maîtresses, ou nous nous entraînons à l’écriture et à la reconnaissance des syllabes.

Nous fonctionnons par petits groupes, et le calme règne relativement bien. Florin nous épate par sa lecture de mots à plus de 4 syllabes, comme par exemple “multitude”. L’histoire, il la comprend car elle le fait beaucoup rire : il explique à Marie ce qu’il comprend à chaque page. Nous terminons l’après-midi sur un bon goûter, à la semaine prochaine les enfants !

Atelier à l’hôtel social Parthénon

Aujourd’hui nous avons passé une super journée à l’hôtel social Parthénon!

Les enfants nous attendaient dehors, heureux de nous retrouver. Nous nous sommes amusés autour d’un parcours sportif et de motricité, les enfants se sont divisés en deux équipes et se sont défiés sur des jeux de précision et d’agilité.

A côté, les plus petits ont profité des tapis d’éveil, d’un tunnel de motricité, de livres sensoriels, de dînette et des Lego mais aussi d’un espace dédié à la créativité!

Autours d’une table, avec un groupe de mamans, nous avons pris le temps d’échanger sur de thèmes variés: l’école, les dernières annonces gouvernementales… Nous avons pu nous éloigner des thèmes d’actualité pour parler aussi de leur vécu et de leurs histoires.

Nous avons terminé la journée avec un bon goûter partagé, entre enfants et mamans!

A la prochaine,

Francesca

 

Atelier a jardin bel air

Nous avons passé un bel après-midi à Bel Air aujourd’hui.

Les enfants ont travaillé ensemble dans le jardin. En plus de travailler dans le jardin, les enfants ont également eu l’occasion de fabriquer des bracelets et des colliers. ils ont profité au maximum de cette opportunité. tout le monde s’est réuni autour de la table et a réalisé sa propre création.

Ensuite, nous nous sommes réunis en deux groupes pour déguster des gâteaux et des boissons, une belle conclusion à un après-midi amusant !

Nous avons apprécié.

A la prochaine

Ine

Inscription à la newsletter

Réseaux sociaux

Prochains événements

  1. Spectacle AVEN SAVORE au Gala du Resto du Coeur du 77 à l’espace Lino Ventura de Torcy

    novembre 6 @ 8:00 - 5:00
  2. Formation de base à la Pédagogie sociale – Cycle 2

    novembre 16 @ 9:30 - novembre 18 @ 4:30
  3. Formation en Pédagogie sociale – Niveau 2

    novembre 16 @ 9:30 - novembre 18 @ 4:30
  4. AVEN SAVORE au FESTISOL d’Anthony (92)

    novembre 20 @ 8:00 - 5:00
  5. Formation de formateurs en Pédagogie sociale – Première rencontre

    1 février 2022 @ 9:30 - 4:30

RSS Youtube

Nos principaux partenaires financiers

Nos principaux partenaires de terrain Banque Alimentaire Paris Ile de France