Le renversement de la Précarité (II)

Renvoyer la peur à l’agresseur

la Précarité est intimement liée à la question de la peur. Elle en est le moteur, le vecteur, le marqueur. La peur paralyse et le Précaire a du mal à bouger; elle bloque la pense et la capacité d’anticiper et le précaire a du mal à se projeter.  Elle décourage la résistance et la révolte et le précaire a du mal à se défendre.

Ces remarques là sont quasiment de bon sens et donc courantes; pourtant, on n’en pas toutes les  conclusions. Comment sortir de cet état de peur?

En général on privilégie deux pistes pour trouver une issue au renforcement de la peur; soit on tente de lutter contre la peur, de la démonter de s’attaquer aux idées qui la constituent; soit on cherche à rendre plus fort et plus sûr de lui celui qui la ressent.

Or, en matière de précarité, ces deux voies sont très limitées. Raisonner la peur , tenter de la relativiser et de la minimiser est peu efficace quand au quotidien et surtout dans l’environnement, tout la renforce. Quant à vouloir la troquer contre de la force ouy de l’assurance, on brûle les étapes.

Or, il existe une troisième voie, bien plus sociale, bien plus collective ; celle ci consiste à donner à celui qui ressent la peur , la possibilité d’en inspirer à son tour.

Celui qui fait l’expérience qu’il n’est pas seulement un objet ou une victime de la peur , mais qu’il peut lui,aussi faire peur, comprend infiniment mieux et infiniment plus vite en quoi la peur consiste. C’est la forme la plus simple, la plus efficace de la démystification.

L’enfant qui réalise qu’il peut lui aussi effrayer celui qui le maltraite ou l’intimide, sort de l’impuissance .  Plus tard l’adulte peut retrouver peu ou prou le même type d’expérience dans le cadre des nouvelles peurs qui l’assaillent.

Le Précaire qui renverse la peur cesse petit à petit de se préoccuper de lui même au fur et à mesure qu’il devient préoccupant pour autrui.

Bien entendu ce type de passage est particulièrement difficile à réaliser. Comment une personne isolée et qui plus est précaire pourrait elle retourner la peur? La seule solution c’est le nombre.

Seul le nombre permet au précaire de ne pas se laisser enfermer dans son individualité, sa défaillance ou sa faute. Ce qui donne aux précaires non seulement de la force mais aussi de la persuasion , c’est le nombre, c’est une communauté.

Seule une pédagogie communautaire permet de passer de la timidité à l’intimidation, sans voir rien à faire, sans agressivité inutile, juste parce qu’on est un nombre , une force ,et que nous avons de sliens ensemble.

Samedi 16 mars

Atelier du Parthenon

Malgré un vent terrible, un merveilleux soleil nous a accompagné au parc de Massy pour faire un football. 17 ados et pré ados étaient de la partie.

54255916_2353129391397979_4479807630264500224_n

Certaines filles n’ont pas souhaité jouer au foot et sont parties faire de la balançoire, pendant qu’un groupe de garçons jouaient au foot.

53796613_567771900392387_7104732732084715520_n

Les jeunes se connaissent tous bien maintenant et j’ai pu observer qu’ils avaient fraternisés, qu’ils étaient tous très complices. C’était un moment très agréable pour tous.

54435175_2276093685775533_197532581099470848_n

Au Parthénon dans la petite salle que l’on utilise chaque semaine les bébés et les petits ont découvert grâce à Dusko la musique, les sons d’une guitare…

54436218_554394528387581_3600374997228453888_n53800035_1018692548321094_6865161496423301120_n

 

 

 

 

 

 

Ce fut un moment très apaisant pour eux. Fatou s’est même endormi sur le tapis. Aussi, Ils ont profité des livres, et des jeux …

Charlène Bénévole

Atelier de la Villa Saint Martin

Entre ciel et Terre… dans les confins de notre monde que certains croient en perdition… il existe cependant une communauté d’irréductibles résistants, et c’est ainsi qu’aujourd’hui, dans le quartier de la Villa Saint Martin à Longjumeau, les robinsons sont venus le sourire aux lèvres et les bras remplis de jeux.

Ces faiseurs d’espoirs ont gentiment proposé aux habitants, un atelier sculpture sur cire d’abeille, des jeux collectifs, du pédalo et des échasses, une petite enfance, et tout s’est terminé autour d’un délicieux et classique goûter.

Vendredi 15 mars

L’atelier massage au local de Chilly

Nous étions attendu pour cet atelier massage que tout le monde a bien identifié maintenant. De nouveaux enfants et des habitués se sont engagés tout de suite dans le bassin. Pendant ce temps là, Moise et moi avons commencé les massages. J’ai commencé par Isabella qui marche avec une béquille et qui a tout de suite saisie l’occasion pour se faire masser la cheville et le pied qui lui font mal. Moïse a massé les pieds d’une maman pendant que son enfant trempait ses pieds dans le bassin. Puis les petits sont sortis progressivement et nous avons alternés massages des enfants et des adultes. Un moment de partage très convivial.

L’atelier cuisine

Comme tous les vendredis, les bénévoles, les stagiaires et toutes les personnes de passage se mettent en quatre pour préparer notre repas convivial de la semaine. Au menu du jour, un plat camerounais à base de légumes, de riz, de crevettes et de poulet. Les tables sont dressées dans la cuisine mais également dans le local pour accueillir les nombreux enfants.

image000000_01image000000

Et une fois de plus, les Robinsons font salle comble !

Atelier de la Rocade

Aujourd’hui à la rocade, nous avons attendu l’arrivée des enfants sortant de l’école pour pouvoir commencer les ateliers.

Nous avons installé une petite enfance pour les plus petits, le puissance quatre géant…

54257113_253978498820337_2048840326658916352_n53502802_369956410523647_4326308660201390080_n

… des diabolos, des échasses, des cordes à sauter et un atelier peinture.

55455333_350202398915504_7468839731359383552_n53877592_386858528805884_7607668441759088640_n(1)

Les enfants ont pu profiter de tous ces ateliers. Beaucoup d’entre eux ont laissé libre court à leur imagination à l’atelier peinture, et certains ont découvert pour la première fois le diabolo.

53803727_708688502879607_9019215572507820032_n54278389_590660838118607_2980696690559811584_n

Nous nous sommes tous regroupés pour le temps du goûter, l’occasion pour les enfants de nous indiquer les activités qui leur ont plu aujourd’hui, et celles qu’ils aimeraient faire pour la prochaine fois.

Hop, il est déjà l’heure de se dire au revoir et de plier bagage, avant l’arrivée de la pluie !

Selma.

Atelier de Bel Air

Aujourd’hui, à Bel Air, nous avons effectués plusieurs activités, entre autres de la peinture, du jardinage, pour finir, un jeu collectif.

L’atelier peinture a permis de laisser libre cours à l’imaginaire et la créativité des enfants ce qui a  vraisemblablement plu si on s’en tient au nombre d’enfants présents.

IMG_1738IMG_1744

Les enfants ont beaucoup aimé planter les pommes de terre. La petite Ines qui était présente nous a même demandé si elle pouvait venir arroser les plantes en notre absence.

IMG_1749IMG_1756

Cette marque d’intérêt pour le jardin montre bien que le jardin est de plus en plus investi par les habitants du quartier, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

 

 

IMG_1733

L’atelier s’est terminé autour d’un gouter que les enfants ont apprécié et les éducateurs ne se sont pas fait prier pour gouter eux aussi au bon chocolat chaud… huuuummmm.

Jeudi 14 mars

Atelier à l’Hôtel Baladin

Arrivée sur le site de l’Hôtel BALADIN, nous avons partagé une musique avec une partie des enfants présents. Nous avons continué cette après-midi par un chant que nous a proposé une maman et qui nbous a beaucoup ému.

Nous avons ensuite installé l’atelier petite enfance ou les enfants ont pu échanger les jeux accompagnés avec les mamans.

Cemoment d’échange s’est prolongé avec des jeux d’extérieur, suivi du traditionnel goûter avec du thé pour les mamans.

Atelier du Skate Park

Le temps était froid et pluvieux aujourd’hui et notre atelier au Skate Park de Longjumeau n’a pas été épargné.

53740620_630785487392972_6464049617272045568_n53740620_630785487392972_6464049617272045568_n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons installé différents ateliers de jeux collectifs et nous avons attendu la fin de l’école pour que les enfants puissent en profiter.

53740570_301303377231371_4788824522847420416_n54436191_615390852267492_6615125809168384_n

 

 

 

 

Beaucoup d’enfants étaient présents et ont pris plaisir à tourner sur les différentes activités proposées. Les plus petits se sont dirigés vers l’atelier petite enfance. Les plus grands ont pu jouer au foot, faire un puissance quatre géant, faire des sauts de corde à sauter tout seul ou à plusieurs, faire des courses d’échasses et de pédalos, ou encore s’essayer au diabolo.

54435230_339574746680758_3668601875575341056_n53889035_1127749904102754_3410788088446713856_n

 

53903824_644293192690965_1124563149811351552_n

L’après-midi s’est terminée par un verre de chocolat chaud très apprécié, avant de se dire au revoir et de rentrer chez soi pour vite se réchauffer.

Selma

Atelier de Massy

Aujourd’hui, malgré le vent, la pluie et le froid, plus d’une dizaine d’enfants étaient au rendez-vous ! Nous avons, comme promis la semaine dernière, ramené le jeu de pétanque qui a eu un fort succès !  A coté, dans le sable, on trace un labyrinthe géant ! Et un peu plus loin on se fait des passes avec le ballon de rugby et on fait du diabolo !

54278333_1033145186875821_6159574815813402624_n53813263_712030515866683_4584471344703340544_n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’après midi passe vite et malheureusement, il est déjà temps de se dire au revoir !

Le CLAS du jeudi soir

Les premiers enfants arrivé, ont aidés à positionner les tables, ainsi que les chaises.

Puis, ils se sont installés pour effectuer leur travail.

IMG_0237IMG_0235

Chacun était motivé, dans la perspective d’améliorer leurs connaissances.

Ils ont pu bénéficier de la présence d’un professeur, ayant des compétences spécifiques dans des matières telles que les mathématiques et la langue « Arabe ».

Après avoir effectuer leur « dur labeur », une dance ambiancée a détendu le groupe.

IMG_0240image000000_04

L’atelier s’est achevé avec un « goûter-crêpes » préparé par l’ensemble des participants, et nous nous sommes tous régalés !!

Marjorie

Mercredi 13 mars

Ce matin notre CLAS a eu lieu dans un calme « relatif ».
17 enfants seulement…les autres étaient malades tout comme notre bonne dame Blandine.
Nous avons pris une bonne collation qui a été suivi par un Roi du silence et plusieurs parties de « dans ma maison sous terre ».

IMG_20190313_112055IMG_20190313_111332

 

 

 

 

 

 

 

 

Après nous avons eu 4 petits groupes de travail autour des apprentissages scolaires.
Pour ma part, j’ai encadré 4 CM1 de 2 écoles différentes.

IMG_20190313_113145IMG_20190313_105902

 

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants qui avaient tous des dictées et du vocabulaire à travailler ont été particulièrement coopératifs car tous ont accepté de travailler les mots des autres.

Isabelle

Un mercredi dans notre local…

Ce mercredi n’a pas dérogé aux habitudes puisque de nombreux enfants étaient présents au local de l’association tout au long de la journée.

Nous attendions beaucoup d’enfants à manger le midi car avec la rentrée scolaire, le CLAS (soutien scolaire pour les enfants), reprenait de plus belle. Ce ne sont pas moins de 30 enfants qui sont venus déjeuner le midi !

53779459_406460126821784_1372490111203147776_n53618338_853005868373268_7849111484297641984_n

Nous nous sommes donc activés en cuisine toute la matinée pour remplir toutes ces petites bouches d’un bon repas. Pour le préparer, j’ai eu la chance d’être aidée par des mamans d’enfants qui étaient au CLAS, de Thérèse et de Nicolas, deux stagiaires de l’association. Nous nous sommes répartis les tâches et la préparation du repas s’est faite dans la joie et la bonne humeur.

54257255_2397759667166668_4440994375882768384_n54258170_1846239858813684_5545798764872073216_n

 

 

 

Pendant ce temps, quelques enfants ont joué en autonomie à la petite enfance qui nous avions installée.

53695296_2047709148854730_6908970437720408064_n

Le plat que nous avons préparé était consistant et équilibré : du poisson que nous avons pané avec une chapelure au curry, des pommes de terre, une petite salade de légumes crus (radis, carottes râpées), des haricots blancs, quelques courgettes et du poivron coupé.

Les enfants semblaient ravis de découvrir le goût de la courgette et du poivron. Pour le dessert, une maman avait préparé un gâteau au yaourt qui a fait l’unanimité.

L’après-midi, la vie au local était rythmée par l’atelier répétition de la troupe de chant et de danse Aven Savore. Nous pouvions les entendre chanter depuis la salle principale, ce qui a créé une atmosphère de fête dans tout le local.

53681258_265741607661445_2616318133387919360_n

La répèt’ s’est très bien passée. Nous avons commencé par travailler le filage de tout le spectacle, puis nous avons enchaîné sur quelques chorégraphies. Ensuite, nous nous sommes divisés en deux groupes : Abdel a retravailler la nouvelle chorégraphie avec les filles et Dusko a travaillé les percussions avec le reste des enfants.

Les quelques enfants qui sont restés au local ont pu dessiner et jouer à la petite enfance toute l’après-midi.

Selma

Atelier de Bel Air

Aujourd’hui, dans le quartier de Bel Air sur la commune de Longjumeau, nous avons proposé aux habitants du quartier, un atelier tir à l’arc, un atelier corde à sauter, ainsi qu’un atelier jeux de société.

53747466_1251689598320168_8379265462583689216_n53712318_390248341791836_7852845455850340352_n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Malgré le vent, notre obstination à nous amuser ne pouvait que résister à ces caprices climatiques.

Et comme de coutume, nous avons terminé notre atelier autour d’un goûter exquis.

53805036_848172872202167_8837418896882401280_n

Atelier à Saint Eloi

Aujourd’hui, en ce mercredi, nous sommes allés au quartier de Saint Eloi.

Nous avions un beau soleil malgré le vent.

Nos avons pu alors faire un atelier peinture où chacun a pu exprimer son talent d’artiste en herbe !

20190313_153239

Nous avons ensuite sorti un grand puissance quatre.

Il y avait également des jeux collectifs… au programme : Tomate, bombe, chef d’orchestre, patate chaude et beaucoup d’autres ! et chacun peut s’amuser, les petits comme les plus grands.

Nous finissons comme à notre habitude par un goûter tous ensemble, madeleines et chocolat chaud !

Mardi 12 mars

La « BAPIF » du mardi

Il est des moments chez intermèdes que l’on oublie, par habitudes, de narrer. Chaque mardi matin, notre camion vol jusqu’au site d’Arcueil de la Banque Alimentaire pour ramener des cagettes et des cartons de nourriture, frais, surgelé, en boites ou en barquettes… presque une tonne par semaine !

IMG_20190312_125913

Un peu avant midi, le camion se gare devant l’association et une chaîne humaine se créait pour venir approvisionner notre local.

IMG_20190312_125920

Ces vivres sont ensuite stockés ou cuisinés sur un atelier de transformation alimentaire. Une trentaine de colis alimentaires sont ainsi préparés tout au long de la journée par l’équipe pour être distribués le soir aux familles de l’atelier Français Langues Etrangères qui en ont besoin.

IMG_20190312_132045

Voilà,  et c’est ainsi tous les mardis chez les robinsons !!

 

Renversement de la précarité (I)

La conquête de la Centralité – La leçon des Gilets jaunes.

La précarité est sans remède et sans retour; elle peut être décrite et désignée par le fait que celui qui en est atteint , ne peut pas par ses propres moyens   en sortir.

Seul un renversement, un événement majeur, une transformation des rapports en présence peut renverser la précarité.

Le premier de ces renversements concerne le vécu de superfluité , d’inutilité  et d’étrangement que  subit le précaire. Il s’agit de la conquête de la Centralité.

Qu’est ce qu’être au centre?

Etre au centre de quelque chose

Le Précaire n’est jamais au centre de rien; est-il seulement au centre de lui même? Tout son environnement, tout ce qui fait sa vie quotidienne sont comme frappés de « périphérie » ! Ses goûts mêmes sont secondaires comme la qualité des informations qu’il a  sur le Monde. Il est en « banlieue » de sa vie.

Autour de lui, il n’y a que des choses hors sujet, hors date,  sur le déclin, sur le départ. Ce qui compose son environnement spatial c’est une vie qui disparaît : des gens qui partent; des magasins qui ferment.  Demain on sera moins nombreux et les meilleurs seront partis.

Si je me fais des amis, ils me quitteront pour un sort meilleur. Celui qui m’attire, me quitte.

Partout où le précaire a vécu, ou il s’est rendu, ce sont dans des lieux en déclin « sur la fin ». salles d’attente blafardes, papiers peints dégarnis, mobilier préhistorique locaux non entretenus. Tel est son univers.

Il ne peut jamais atteindre que  « la queue de la comète »,  celle des institutions , des dispositifs , des équipements… en ruine.

Quand le Précaire rejoint un collectif , celui-ci est toujours plus en moins en crise, en redéploiement. On annonce sans arrêt que quelque chose va finir; les dernières libertés qui restent sont en cours d’être supprimées. C’est bien simple dans leur monde, ce qui n’est pas encore interdit, est obligatoire.

L’impossible capacité à être au Centre de soi

C’est cela le fond du problème; le sentiment de périphérie s’attaque en premier à soi même. Etre précaire, c’est vivre dans les ruines à la fois de la Cité, de la Société et de soi même. Il n’est en effet pas donné à tout le monde et spécialement pas à lui d’avoir ressenti d’être au centre de quelque chose; il s’agit là  tout simplement d’une expérience humaine que nous avons eue ou pas du tout.

Or, le fait de ne jamais avoir été un centre , de ne jamais en avoir constitué un , entache définitivement ce que nous pouvons faire.  Il suffit que quelque chose soit à la portée de celui qui n’a jamais été central, pour que cela n’ait pas (ou si peu) de valeur pour les autres, pour la société et à ses propres yeux.

Inventer la Centralité

On comprend la nécessité de conquérir des ronds points. On comprend l’absolue urgence de faire Centre quand les facteurs personnels se sont conjugués aux facteurs sociaux pour nous chasser de ce qui se compte, fait valeur ou référence.

Ce sentiment de Centralité , ce n’est pas une reconquête , une reconstruction, car c’est quelque chose qui n’a jamais été donné.

Il ne peut s’agir que d’une production, que d’une invention à construire pour soi même. Le problème ets que le Précaire ne peut pas y parvenir seul.

Il lui faut en plus, une organisation durable, un collectif soutenant, des acteurs sociaux engagés et alliés à ses côtés. Sans cela , c’est peine perdue.

Il faut un pouvoir pour déplacer le Centre, pour décréter qu’il est là où on est .Qu’il et ICI et MAINTENANT. Il faut le pouvoir de le dire, de le faire entendre, de le communiquer , de l’affirmer, de l’imposer.

Le Conflit des centres devient dès lors inévitable. On ne libèrera pas la périphérie de la marque de la relégation, en faisant l’économie d’un conflit.

Réaffirmer son Centre, cela nécessite aussi de remettre en cause tous les Centres obligatoires, autoproclamés , autosuffisants qu’on nous impose depuis toujours sans contestation possible. Il va falloir remettre en cause, dénoncer , mettre en doute, cet ordre et ces places.

Samedi 9 mars

Atelier de l’Hôtel Parthénon

Aujourd’hui, atelier au Parthénon !

Nous amenons nos cagettes remplies de jeux pour la petite enfance et pour les plus grands.

53524787_395325967931791_39793885609721856_n
Comme à notre habitude, nous nous installons dans une pièce du Parthénon et sur le parking de l’hôtel.
Avec les grands nous faisons une balle au prisonnier suivie d’un match de foot, l’un des papas des ados est même venu nous rejoindre.

53473714_607676126360639_8550579136651853824_n

Pour ceux qui apprécient moins le foot, nous avons prévu un atelier badminton.
A l’intérieur l’ambiance est plus calme, les petits jouent avec Diotime et Leïka. Quelques parents sont présents avec nous.

53434995_405046140258815_8656727303457341440_n

A 16h nous prenons le goûter et repartons en direction de notre local.

Raphaël

 

Atelier de la Villa Saint Martin

En cette fin de semaine, nous nous sommes rendus à la Villa Saint Martin.

Après la pluie tombée le matin, nous avons décidé de ne proposer que les grands jeux ainsi que les jeux collectifs.

Nous avons alors fait un grand foot avec les enfants.

IMG_3420

Le puissance quatre géant était également de sortie.

IMG_3441

Les enfants ont pu s’amuser avec les cordes à sauter, le tir à la corde, les patinettes ainsi que les échasses.

Chaque enfant y trouve son compte et même les plus grands !

IMG_3438IMG_3426

Nous avons fini par un goûter tous ensemble : Chocolat chaud et madeleines !

IMG_3443IMG_3446

Le soleil était avec nous et nous avons passé une bonne après-midi, beaucoup d’enfants étaient présents comme d’habitude.

Justine.

 

Vendredi 8 mars

Notre journée au local de Chilly-Mazarin

Aujourd’hui au local nous avons accueilli plusieurs familles.

IMG_20190308_131109

Nous avons eu le plaisir de manger avec une quarantaine d’enfants et de parents, un repas préparé par Mariama et son équipe de super mamans ! Au menu ce midi un excellent Tiep rouge au poulet !

IMG_20190308_140459_2

IMG_20190308_140454IMG_20190308_131125
Avant le repas les mamans ont participé au cours de « Français Langues Etrangères » musicale, avec Dusko. Elles ont chanté « mon amant de st jean ».

IMG_0696IMG_0690

Diotime a eu l’occasion de proposer aux enfants un atelier feutrage.

IMG_2359IMG_2362

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet atelier s’est déroulé avec une quinzaine d’enfants. Ces petits loups ont confectionné de jolies fleurs en laines qu’ils accrocheront a une branche pour faire un arbre de fleur.

Raphael

IMG_2365

L’atelier Repas Convivial du midi

La journée a commencé sur les chapeaux de roues !

Dès mon arrivé, je suis allé faire quelques courses pour le repas. Pendant quelques minutes ensuite j’ai pensé que, contrairement aux fois précédentes, nous n’aurions pas beaucoup de monde cette fois-ci. Mes craintes ont vite été dissipées. Il y a même eu bien plus de monde qu’à l’accoutumée. J’ai été impressionné par le nombre très important d’enfants qui était là au repas. Je crois que de mémoire, c’était la première fois qu’il y en avait autant dans les locaux de l’association !

IMG_1006IMG_1008

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’ambiance était d’autant plus festive que bon enfant. J’ai eu le plaisir de me régaler avec un thiep, un plat sénégalais. Et j’ai bien vu que je n’étais pas le seul à apprécier mon assiette.

IMG_1003IMG_1001

Ce qui nous a fait le plus plaisir a été de revoir Mamie Zorah, incontestablement l’une des personnes les plus appréciée chez les Robinsons.  Normal quand on connait sa bonne humeur ! Je suis repartie Le cœur Gai et ragaillardi à la fin de cette journée.

Atelier de Bel-Air

Aujourd’hui au quartier Bel Air, le froid et le vent on fait leur apparition dès notre arrivée. Heureusement, les ateliers proposés nous ont permis de vaincre ces rudes conditions.

53279149_1345981495541706_6491705972547911680_nIMG_0707

Tandis que certains s’adonnaient à se faire des passes de football, d’autres ont joué à des jeux de société. Un atelier feutrage était également organisé par Diotime, et destiné à créer des fleurs et des petits papillons.

IMG_070453752159_567238117112212_7352283003369816064_n

Il a beaucoup plu aux quelques enfants présents et leur a permis de laisser libre cours à leur imagination et leur créativité. Nous allons désormais pouvoir accrocher toutes ces belles créations au mur de la cuisine du local pour redécorer cet espace.

IMG_0698

IMG_20190311_112908

Nous avons terminé cette après-midi par un gouter, composé d’un bon chocolat chaud et de madeleines, avant de se quitter pour se retrouver dès la semaine prochaine.

Selma

IMG_0712

IMG_0711

Atelier de la Rocade

Aujourd’hui à la Rocade, plusieurs ateliers ont été proposés :

 

  • Les jeux collectifs :

Les enfants se sont disputés une partie de football, en présence de l’encadrant, qui n’a eu de cesse de motiver l’esprit d’équipe.

IMG_20190308_163737

  • La pâte à sel :

L’ensemble des enfants présents ont pu donner suite à leur imagination, ainsi qu’à leurs idées, grâce à la possibilité de manipuler la matière, en modelant divers personnages.

IMG_20190308_163446

  • Les perles :

Les artistes en herbes ont pu créer leurs propres bijoux, et faire travailler leur motricité fine.

Cet atelier a permis d’avoir des discutions constructives avec les enfants présents.

IMG_20190308_164236IMG_20190308_165548

Le goûter collectif s’est déroulé dans une ambiance conviviale et agréable.

Rigolades et sourires étaient au rendez-vous !

Marjorie

IMG_20190308_162752

Jeudi 7 mars

Sortie au musée de Sèvres

Ce matin, les vacances familles ont poursuivi leur rencontre avec le monde minéral.
Nous avons été au Musée de Sèvres.
Nous avons pu voir l’exposition temporaire sur des artistes norvégiens contemporains et aussi une partie de la collection permanente dont de très grands vases qui ont impressionné tout le monde.

IMG_20190307_104202
Une des adolescente de l’équipage qui est passionnée par le Japon était frustrée de ne pas pouvoir contempler la geisha en porcelaine car cette partie du musée est actuellement fermée.
Spontanément, le garde de l’entrée a fait une exception et nous a ouvert la salle où elle était exposée.

IMG_20190307_103505
Après, il nous a conseillé de revenir pour une autre visite, celle des artisans à la manufacture.
Avec un accueil si chaleureux, c’est sûr nous y retournerons !
Après s’être enfermés, on est sorti.
Nous avons profité des éclaircies, rares cette semaine pour faire une grande promenade dans le parc de Saint Cloud.

IMG_20190307_100714
Nous avons entendu un jeune homme qui travaillait sa cornemuse irlandaise, pour plusieurs d’entre nous c’était la première fois qu’on voyait un pareil instrument.
On en a profité pour partager une brioche qu’une maman adhérente avait apporté.
C’était une sortie très réussie !

Isabelle

Atelier à l’Hôtel Baladin

Aujourd’hui nous sommes allés à l’hôtel du Baladin. Nous avons commencé par aller chercher les enfants dans leurs chambres. Ensuite nous avons été dans la bibliothèque avec les enfants et quelques parents. Nous avons lu ensemble une histoire qu’ils connaissent super bien : l’histoire des poux !

IMG_2329

Ils ont ensuite illustré cette histoire, c’était génial de les voir dessiner les personnages comme  les poux etc… Ils étaient ravis, ça leur a bien plu.

IMG_2327

Nous avons organisé des coins de lecture pour les autres. Nous sommes ensuite partis dehors pour faire des jeux collectifs. Il y avait du foot et des jeux autour de la corde à sauter.

IMG_E2333

Les enfants se sont bien défoulés. Après s’être bien amuses, nous avons décidé de prendre le goûter tous ensemble dans une ambiance conviviale. Nous avons passé une très bonne après-midi.

Léïka.

Atelier du Skate Park

Aujourd’hui et comme tous les jeudis, nous nous sommes rendus au skate Park de Longjumeau où de nombreux enfants nous attendaient déjà, impatients de commencer à jouer tous ensemble.

53289751_1842008062570912_8905865084849356800_n54206242_267326100859969_4383063071015305216_n

Au programme de l’après-midi : un atelier enfance, peinture, jeux de société, jeux collectifs avec une partie de foot organisée par Alpha, et les pédalos coordonnés par Lionel qui ont connus un franc succès.

53738077_587465818385948_4140812299747196928_n

Après tous ces bons moments passés est venu le temps du gouter, qui nous a permis de nous réchauffer autour d’un chocolat chaud et de madeleines bien méritées.

53525857_566769573821679_7829216358263947264_n

Il nous tarde déjà d’être la semaine prochaine pour partager à nouveau de beaux instants, avec de nouveaux enfants et des habitués.

Selma

Atelier de Massy

On s’aperçoit souvent que dans l’espace public, nul n’ose s’emparer de ce dernier et nul laisser voyager son esprit de création et d’expression, dans le but d’embellir et de rendre vivant un espace délaissé, abandonné, comme toutes ces personnes qui peuples nos ateliers.

IMG_20190307_172455

Nous rendons ainsi vivant,  l’espace public, en permettant aux enfants et aux adultes présents de nous montrer leurs savoirs faire et leur savoirs être lors des activités proposées ce jour : des ateliers manuels et de fabrications des légumes et fleurs en laine à l’aide d’une technique, nommé feutrage , et nous posons les enfants autour d’une table pour un jeux de « memory », qui leur a permis de travailler leurs capacités à se souvenir des images qui défilent : un travail qui se fait en équipe ou en compétition !

IMG_20190307_162426

Cependant, à quelques mètres de là, des jeunes enfants imaginent ensemble et mettent en pratique un nouveau jeu collectif a l’aide des paniers de basquet improvisés en paniers à linge ou des cages de foot.

IMG_20190307_161200IMG_20190307_172855

Tout cela nous a permis de passer une belle après midi en compagnie des enfants joyeux et des parents courageux de se joindre a nous sous ce temps frileux, et de partager un bon goûter.

A plus !

Nicolae

Mercredi 6 mars

Atelier de Bel Air

Aujourd’hui, au quartier de Bel-Air, nous sommes arrivés un peu plus tôt, à 14h45, vu que c’est la période des vacances.

Nous avons proposé un atelier de petite enfance.

IMG_0663

Il y avait également un grand foot !

IMG_0671IMG_0672

Nous avons proposé des jeux de sociétés qui ont connus un grand succès !

IMG_0661IMG_0676

Il y avait beaucoup d’enfants présents en ce mercredi malgré la pluie. Heureusement que nous avions prévu le barnum !

Nous avons fini par partager un grand goûter à base de chocolat chaud et de madeleines.

IMG_0677

Nous avons fini par nous dire au revoir et à vendredi.

Justine

Atelier de Saint Eloi

53257551_2780642951953391_7673166117497470976_n

Aujourd’hui, à st Eloi, nous finissons la cabane ! Après 1 mois et demi de construction nous voilà avec une jolie cabane à qui il ne manque plus qu’un toit ! Avec les enfants, nous nous attelons donc à la construction de ce toit.

53761338_426230434585398_6960722517304541184_n53673283_382959875589387_1371571705461342208_n

Pendant ce temps un atelier petite enfance et perles se déroule sous un barnum nous protégeant de la pluie.

53539945_248708599406665_8282459472417259520_nIMG_E2314

Avant la fin de l’atelier, nous allumons un petit feu pour faire griller nos chamallow… un régal !! Après cela nous nous réunissons tous pour prendre un bon goûter.

54257430_783726555319619_1688618430246158336_n

Raphael

Mardi 6 mars

Sortie à Auvers-Saint-Georges

En ce mardi pluvieux et venteux, les vacances familles ont fait une escale au vert, à la rencontre du monde minéral.
Nous sommes partis à 25, enfants et adultes, pour passer la journée en compagnie de Renaud,  un garde-technicien de la Réserve Naturelle des Sites géologiques de l’Essonne.

IMG_20190305_110340_01
Le matin a été riche en découvertes grâce à la fouille de fossiles que nous avons fait tous ensemble et qui a permis de retracer la vie d’il y a 3000000 années, ici en Essonne, du temps où la mer régnait.
Après un pique-nique copieux et arrosé par « l’eau du ciel », nous avons grimpé jusqu’en haut d’une falaise sur le long d’un chemin glissant.
De là, nous avons contemplé une ancienne carrière et son wagon de transport de morceaux de granite.

IMG_3311

 

IMG_3319
Cette hauteur nous a permis d’observer la vallée et la route nationale d’où nous venions,
au loin… L’agréable journée s’est terminée par la découverte d’une caverne du néolithique, « le trou du Sarazin » dans laquelle chacun a pu voir des gravures.

Isabelle, Nicolaé et Lionel

IMG_20190305_150104

 

La cécité qui vient

Nous nous occupons de publics invisibles; chacun le sait et le reconnait. C’est en passe de devenir une banalité , tellement ça se répand.

Quelle étrange idée pour autant! Quiconque viendrait sur nos ateliers, ou pousserait la porte de nos locaux serait  au contraire confronté à  l’inverse:

La SUR-VISIBILITE de nos publics. Ses couleurs, sa vitalité, sa rumeur , tout explose au contraire!

Tous ces enfants , tous ces jeunes, toutes ces familles crèvent la vue, percent les oreilles, animent l’espace alentour. Ils ne sont pas invisibles.

   Serions nous tous aveugles?

Notre public est énorme; il est de partout; il est tout le temps là! Il suffit de venir voir.

Et c’est là que le bâts blesse; qui viendra voir? Qui viendra voir hormis ceux et celles qui veulent voir?

Qui viendra voir hormis ceux et celles qui ont des yeux pour voir?

On peut à coup sûr aujourd’hui se passer de prendre en compte des pans entiers de la réalité, pourvu que l’on n’aille rien y voir.  Grâce entre autre aux outils technologiques qui nous occupent, nous pouvons être informés du moindre fétu de paille à l’autre bout de la planète et persévérer à ne rien voir (ni savoir) de ce qui se passe autour de nous.

 

 

Et voilà que la cécité a de la vertu; qu’elle est une ressource ; qu’elle est une fin en soi, en un mot une ambition sociale.

On peut vouloir ne rien voir . On peut prétendre ne rien entendre.  Avoir le désir de ne rien sentir.

La (dé)négation, c’est tellement facile!

Tellement à portée. Il suffira de ne pas venir rencontrer ce public pour qu’il n’existe pas. Il suffira d’ignorer une organisation qui déploie une activité pourtant débordante, pour affirmer avec la plus grande des aisances que tout ce travail est sans objet.

Car il n’y a pas que nos publics qui, semble – t -il, soient invisibles; il semble que nous le soyons nous mêmes ;  puisqu’il suffit de ne pas reconnaître le travail que nous réalisons, de ne pas en parler, de ne pas le relever , de ne pas le revendiquer, pour qu’il existe un peu moins, voire pour qu’il disparaisse tout à fait du Monde visible.

Aujourd’hui il y a un véritable combat , une véritable guerre qui se déploie sur la question de la visibilité ou sur l’invisibilité imposée.

Telle municipalité veut nous empêcher de signaler notre local et nos activités par une affiche et devanture pourtant liée à la nature même de nos locaux. Qu’importe, ce qu’il faut surtout empêcher c’est notre présence visuelle qui viendrait contredire l’affirmation perpétuelle de notre inexistence obligatoire.

L’espace public est quadrillé, vidéo-surveillé, déserté , pour que justement il n’y ait plus rien à y voir et plus personne pour le faire; pendant ce temps, les locaux à usage collectifs sont laissés vides, sous exploités ou condamnés à l’abandon, pour que  l’on se contente de n’y voir que des enseignes sans contenus, des noms creux sur des murs et des vitrines vides et des portes fermées.

Quand on ne veut plus rien voir, on surveille; quand on veut qu’il n’y ait plus rien à voir, on contrôle tout. Quand malgré tout , quelque chose de socialement neuf, jaillit tout de même, alors  il faut le cacher, l’ensevelir, le réprimer. Tel est l’ordre local qui règne sur les territoires.

Des classes aux places; des places aux castes

Dans un passé très ancien , un ordre social cruel avait inventé en Inde le système des castes. Au plus bas de la société, il devait y avoir le Dalit, l’intouchable, celui que justement on ne peut pas toucher , et dont on ne peut pas toucher aussi ce qu’il touche.

Et voici que chez nous,  nous sommes déjà passés de la lutte des classes,à la lutte des places, et que nous entrons nous aussi probablement dans celle des castes.

  Car que sont les invisibles sociaux sinon une nouvelle caste? Qu’est ce que leur invisibilité sinon une occultation organisée?  Et de même que celui qui côtoie l’intouchable et le touche risque de devenir lui aussi intouchable, il se trouve que ceux qui travaillent auprès des invisibles sont frappés du même sort.

Ceux qui travaillent auprès de ceux qu’on méprise, sont à leur tour méprisés. Ceux qui sont trop proches des groupes discriminés, seront discriminés à leur tour.

Et cette caste des invisibles, provient bien entendu de la situation des castes supérieures qui règnent, et qui, à l’inverse , n’ont symétriquement  jamais rien à mériter, rien à justifier pour bénéficier sans réserve, ni contrepartie de reconnaissance , de légitimité et de ressources; tout cela à l’infini, par principe, par statut, comme par nature!

Par privilège de Caste!

Samedi 2 mars

Notre atelier à la Villa Saint Martin

Direction la Villa Saint Martin, avec au programme : maquillage pour enfant et grand foot collectif.

IMG_2401IMG_2412

Tout le monde était ravi de se retrouver. Nous avons fini cette journée sur un petit goûter convivial.

IMG_2415IMG_2390

 

 

 

 

 

du coté de l’Hôtel Parthénon…

Aujourd’hui nous sommes allés à l’hôtel social du Parthénon. Nous avons fait deux équipes, une équipe dans la salle pour la petite enfance…

IMG_E2277IMG_2279

et une équipe dehors avec les plus grands et les ados. Dans la salle il y avait un coin lecture, un coin avec de la dinette, un coin avec des bouteilles sensorielles avec de la musique et un coin pour les bébés. Dehors il y avait un atelier beauté et manucure, un atelier pâte à sel et des jeux collectifs. Nous avons  ensuite pris le goûter tous ensemble.

IMG_2290

Vendredi 1er mars

Atelier de Champlan

Aujourd’hui nous voilà de retour sur Champlan, au programme, pâte à sel et corde à sauter !

52898318_2198218060427548_5205042308784848896_n

Selena à battu l’ancien record de 35 sauts et a réussi à en enchainer 51 ! Les plus petits étaient ravis de pouvoir mettre les mains dans la pate et de faire des formes avec les emportes pièces.

52846991_510431416028474_3152652917505261568_n53245767_2262377500752883_5619763371634065408_n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Atelier de la Rocade

Aujourd’hui, c’est un atelier à la rocade sous un ciel bien gris.

Mais la motivation n’en était pas moins au rendez-vous ! Tir à l’arc pour travailler son adresse, foot pour bien se dépenser, petite enfance pour éveiller son imagination et jeux de société faire parler sa logique et sa tactique !

IMG_0609IMG_0598

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En bref tout pour bien s’amuser !

IMG_0596IMG_0613

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au gouter pour les enfants madeleines et gâteaux au chocolat, servis avec du sirop au kiwi ou de la grenadine ! Les parents ne sont pas oubliés pour autant le thé était à leur disposition !

IMG_0594IMG_0595

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’atelier de Bel-Air

Aujourd’hui les enfants étaient nombreux.

IMG_2383IMG_2344

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons fait de la peinture, des jeux de société et surtout des jeux collectifs. Nous avons partagé beaucoup de moments joyeux en faisant des jeux ensembles ce qui renforce la bonne cohésion.

IMG_2372IMG_2342

 

Le repas convivial du vendredi

Un vendredi un peu particulier en cette fin de première semaine de vacances scolaires.

Quelle affluence aujourd’hui dans et autour de l’atelier cuisine !!

Nous débutons la journée par le rangement des lits de la soirée pyjama de Mackenlove de la veille, et, à peine les matelas et duvets roulés, les mamans arrivent les bras chargés de victuailles pour le repas convivial du midi. Au menu : Préparation d’un délicieux couscous marocain sur l’initiative de plusieurs de « nos mamans fidèles » !

302IMG_20190301_132818

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les préparatifs commencent et déjà, la bonne odeur de couscous attire les arrivants…

IMG_20190301_110512IMG_20190301_132730

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors tout le monde met la main à la pâte…

Des fourneaux…

300IMG_20190301_102515

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

à l’atelier perles…

IMG_20190301_115212

Jusque dans les bureaux…

IMG_20190301_115532

La bonne odeur de couscous fait son effet dans tout Chilly-Mazarin. Le local est très vite débordé par la bonne humeur, submergé par la joie et les rires.

IMG_20190301_102634IMG_20190301_132809

 

Nous sommes obligés de retarder le briefing des ateliers de l’après-midi car une fois de plus, les Robinsons affichent complet !!!

Plus de 40 enfants étaient là pour manger et une trentaine d’adultes.
La cuisine ressemblait à un lieu de préparation de fête, l’odeur du thé à la menthe se mélangeait aux parfums des gâteaux et de la sauce aux raisins secs.

IMG_20190301_132743IMG_20190301_132838

Une tornade de vie s’est une fois de plus abattue dans notre local en cette journée finalement pas si particulière que cela…

Car ça se passe comme ça chez les Robinsons !!

IMG_20190301_102453

Jeudi 28 février

La soirée pyjama au local

Hier notre local « MJC Centre social » à Chilly Mazarin a accueilli sa 1ère soirée pyjama,
une expérience à renouveler qui restera longtemps gravée dans les esprits.

292293

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons cuisiné et dégusté ensemble, une raclette, des crêpes et de la salade de fruits napée de chocolat.

291

Nous avons préparé le matériel de couchage puis nous avons regardé Ralph,
fait un brossage collectif des dents,
raconté quelques histoires et chacun a tenté de dormir…
pas facile pour notre bande de joyeux garçons qui étouffaient des rires dans leurs sacs de couchage.

290

Cette 1ère soirée pyjama s’est terminée par un bon gros petit déjeuner.

 

Atelier Skate Park

Aujourd’hui nous sommes allés au skate park de Longjumeau. Nous avons eu pas mal d’enfants malgré la baisse de température et le vent.

Nous avons mis en place un atelier perles où les enfants ont pu fabriquer des bracelets et des colliers. Un atelier autour de la peinture avec des coloriages qu’ils ont pu transformer, découper etc..

IMG_2249IMG_2232

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des jeux collectifs et les enfants ont pu jouer avec les pédalos pour tester leur équilibre. Nous avons ensuite fini par prendre le goûter.

IMG_2234

Les ateliers de Massy

A Massy, aujourd’hui, il y a eu beaucoup d’enfants et même des tous petits qui ont profités de la petite enfance.

MHPN3840TUGN6101

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons fait du tir à l’arc, peint notre pâte à sel et fait des maquillages.

USWS5574MYPG8020

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite nous avons fait un épervier tous ensemble puis avons pris un bon goûter.

Ateliers au Baladin

Arrivés à l’Hôtel Baladin,  nous avons installé le barnum pour prépare des crêpes avec les enfants et les mamans.

IMG_0513

à l’exterieur de l’Hôtel, nous avons mis en place nos ateliers sur le parking.

IMG_0539IMG_0533

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

à l’intérieur, accompagnés de la guitare de Dusko, nous avons pu mener un atelier d’éveil musical.

IMG_0527IMG_0515

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour pouvoir enchaîner avec nos échanges habituels de paroles autour du Kamichibaï.

Mercredi 27 février

Atelier répetitions pour Aven Savoré

Aujourd’hui, c’est jour de répetition pour notre troupe Aven Savoré.

IMG_0509

Nous débutons par un échauffement de la voix.

Puis nous enchaînons par un filage du spectacle et par des tests des nouvelles chansons.

IMG_0507

Nous terminons cette après-midi comme à l’habitude par un succulent goûter !

 

Une après-midi au parc du Château de Chilly

Aujourd’hui nous avons eu la chance de revoir le soleil et le beau temps. Rien de tel pour une petite virée au parc. Nous avions 24 enfants et 6 animateurs… une après-midi géniale en perspective !

IMG_E2107

Petits comme grands nous nous sommes bien amusés. Nous avons joué avec les autres enfants qui étaient déjà présents dans le parc. Nous avons fait un grand relai par équipe. Un grand foot et des jeux musicaux comme le statut musical etc…

IMG_E2103IMG_2111

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons clôturé cette après-midi avec un bon goûter. C’était une superbe après-midi.

L’atelier de St Eloi

Aujourd’hui nous sommes allés au quartier de Saint Eloi. Avec la présence du beau temps nous avons eu beaucoup d’enfants, moins que d’habitude mais nous avons quand même passé de superbes ateliers.

IMG_E2225

Nous avons fait un espace petite enfance. Un atelier perles où les filles comme les garçons ont pu fabriquer des bracelets et des colliers à offrir ou à garder. Nous avons commencé le nettoyage autour de la cabane puis nous avons continué par la décoration avec de la peinture et des feuilles que nous avons été récoltés dans la forêt. Nous avons fait des jeux collectifs avant de prendre le goûter tous ensemble.

IMG_E2218IMG_2222

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ateliers de Bel-Air

Aujourd’hui rendez-vous à Bel-Air sous un beau soleil !

20190227_151507

Atelier peinture pour certains, foot ou jeux de société pour d’autres. Tout était réuni pour passer un bon après-midi.

20190227_15550220190227_151522

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En effet, bonne ambiance et convivialité étaient au rendez-vous.

IMG_42591

Puis, place au goûter pour reprendre des forces ! madeleines et sirop… quel délice !

 

Lundi 25 février

Une sortie ciné à Truffaut…

Ce matin, démarrage des vacances familles en fanfare !
Rendez-vous à 9h45 devant le cinéma d’art et essai de notre commune le Ciné Truffaut.

287
42 adhérents, enfants, jeunes et mamans ont pu assister à une séance du Château de Caligostro, projetée spécialement pour nous.

286
Le succès était là, perceptible dans les applaudissements qui ont retenti lors du générique de fin.

285

Voler sa mère…

Je vole, tu voles, tu t’envoles…

« Petit, je dérobais un peu d’argent dans le porte monnaie familial, afin d’acheter des bonbons et les partager avec tous mes amis qui n’en avaient pas… »

Le vol est relié à l’enfance. Les psychanalystes anglais, plus proches de l’enfance , ont à maintes reprises, souligné cette étrange et forte relation qui unit l’enfant et le vol…

Tandis que Mélanie Klein remarquait que dans les tréfonds de l’inconscient enfantin régnait une radicale inversion; l’enfant voleur a l’impression en premier lieu que c’est lui qui a été volé, qui a été dépossédé de ce qu’on aurait dû lui offrir ou lui donner de bon cœur et  qu’on n’a pas entendu ses besoins sans réponse.

 

 

Pour elle, le vol est toujours en lien avec une carence et des besoins affectifs qui n’ont pas été relevés , qui n’ont pas été comblés, tandis qu’il en était encore temps.

Tandis que Winnicott, quant à lui porte un regard résolument positif sur le vol enfantin qu’il perçoit comme rempli d’espoir et comme une possibilité d’autoréparation (incomplète, maladroite et difficile, mais pleine d’énergie) pour l’enfant carencé  , qui tente ainsi de « s’auto-réparer », sans se replier sur lui même.

Janusz Korczak, quant à lui faisait valoir un droit « au vol de subsistance » , au « chapardage enfantin »; pour lui c’était  « un véritable droit de l’enfance » , à revendiquer, au côté de quelques autres, comme celui de mentir… tout simplement quand l’enfant n’a pas d’autre choix.

Le « Contre vol »

Chacun de ces auteurs dessine ainsi une autre image possible de l’acte de voler , d’un vol pour ainsi dire « réactif », un vol qui nous porte vers le monde, vers la vie, vers au moins un espoir. Un vol de réaction contre la résignation, l’abandon, le repli et le retranchement . Un vol de réVOLte , contre la violence ordinaire de tout ce sur quoi nous ne trouvons pas prise.

C’est un peu un vol de « je le vaux », un vol de « Je le veux », un vol de « Je »… et parfois même un « envol du Je »

Le « Vol pour autrui »

Le « Vol n’est pas le même non plus quand il est « pour Autrui ». Dans cette catégorie, l’Homme retrouve des mythes fondateurs de son Humanité. Il rejoint les images de Prométhée volant le feu pour réchauffer les hommes, ou de Robin des bois, volant les riches pour donner aux pauvres.

Le « vol pour Autrui » repose ainsi sur un second type d’inversion. On ne vole pas parce qu’on a été volé, mais on vole avant tout parce qu’on vole un voleur.

Le « vol pour Autrui » constituerait ainsi une étape supplémentaire du « vol de restauration »,  que nous venions d’évoquer. C’est un vol de destination qui accomplit ainsi une quête et un destin social, et qui peut constituer également le fondement d’une bande , d’un petit groupe, ou d’une forme primaire de Communauté.

Nous observons souvent cette fonction sociale du vol, parmi les enfants « en situation de rue »et parmi les groupes discriminés auprès desquels nous travaillons jour après jour.

Voler sa mère; comprendre le « Vol contre soi ».

C’est ce dernier vol qui nous intéresse  en Pédagogie sociale; car c’est un « vol interne », un « vol entre soi », quasiment « contre soi ». C’est un vol qui porte sur des objets ou valeurs qu’on n’ose pas encore demander. C’est un  « vol facile », de proximité; quand on sait qu’on vole dans un milieu protecteur et qui nous accueille.

Or , c’est ce  dernier type de vol qui nous interpelle le lus. Car il a la caractéristique de fragiliser la communauté, de faire douter du collectif. Il pose un problème essentiel, qui n’ets pas un problème amtériel ou de survie, mais un problème de sens.

Comment comprendre ce « Vol d’autodestruction »,  qui nous met en difficulté; qui nous interroge, qui nous désespère quelques fois?

Il faut d’abord comprendre la première caractéristique de ce vol si particulier; ce n’est pas un vol d’escroquerie, c’est un vol de chapardage; on ne vole rien d’essentiel, on vole ce qui ne manquera pas, ce qui était en plus. Cette caractéristique nous renseigne sur le fait que le groupe que nous formons, la communauté que nous travaillons ,  bouleverse les gens et les comportements; qu’elle les met en mouvement, qu’elle réveille leur énergie, leurs pulsions, leurs soifs et leurs appétits, y compris jusque dans l’autodestruction.

Or, tout l’enjeu d’une pédagogie sociale, c’est de permettre à un groupe , à une collectivité d’être en mesure de supporter en interne ce type de phénomènes sans risquer de de se disloquer ; il s’agit d’une capacité à transformer le vol en don,  à donner du sens à ce qui nous échappe et ce qui nous dépasse , mais pas n’importe quel sens: quelque chose qui va nous permettre de comprendre une histoire, une progression qui mène du « vol » à la « capacité de donne », une ligne, une piste, un horizon.

  Voler est parfois une manière d’apprendre à donner. Le don n’est il pas fondamentalement un vol contre soi?

 

Samedi 23 Février

 

Atelier de la Villa Saint Martin

Cet après-midi, le beau temps et les vacances ont rassemblé une trentaine d’enfants.

IMG_20190223_153247IMG_20190223_150231

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeu de construction, dessins libres, acrobaties sur les pédalos, saut à la corde, petites histoires, dînette et jeu de ballon nous ont permis de partager un bel après midi sous le soleil.

 

IMG_20190223_150239

 

 

Atelier au Parthénon

L’atelier d’aujourd’hui s’est une fois de plus déroulé sous un ciel bleu et une journée ensoleillée.

BJBC0272DIZL9073

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons peint à la bombe en reproduisant nos ombres en contournant la forme de nos mains et en laissant parler notre imagination.

FBWT4361OCLE2034OZIH3770

Une petite enfance a été organisée avec des jeux d’imitations et de kaplas. Nous avons lu des histoires et pris un bon goûter.

 

Vendredi 22 Février

Notre Soirée conviviale à la salle Bretten

Ce soir, comme chaque dernier vendredi du mois, a eu lieu la soirée conviviale.

Nous avons tout au long de la soirée vu les familles passer un bon moment.

IMG_E2037

En début de soirée il y avait un atelier make-up pour se faire une petite beauté, un atelier de maquillage pour enfants, divers jeux de fête foraine comme le chamboule-tout, la pêche… Et un espace petite enfance.

IMG_2026

Ensuite, lors du repas, nous avons eu au menu une salade de pomme de terre et un tajine tunisien. Certains ont pu (re)découvrir la cuisine tunisienne sous une ambiance dansante.

Nous avons ensuite fait des jeux musicaux comme une chaise musicale pour les adultes puis une chaise musicale pour les enfants…

Nous avons dansé sur des musiques variées de toutes les cultures.

C’était une superbe soirée.

IMG_2047

Atelier de la Rocade

Aujourd’hui, dans le quartier de la Rocade à Longjumeau, accompagné d’un soleil radieux, nous avons proposé aux enfants un atelier de pâte à sel, une petite enfance (un grand classique), un jeu de balle collectif ainsi que de la musique ambiançant petits et grands.

Tout s’est terminé autour d’un goûter délicieux.

 

Atelier de Champlan

Aujourd’hui, nous sommes allés au camp de Champlan. Sous un beau soleil nous avons recueilli les familles toutes joyeuses.

IMG_E2001

Nous avons animé un atelier sensoriel pour travailler le goût, l’odorat et le toucher avec les petits. Ils ont pu découvrir la texture de la farine, l’odeur du café etc… Nous avons aussi installé un coin pour jouer avec les enfants et les chiens afin d’améliorer leur rapport. Nous avons ensuite fait plusieurs jeux collectifs en réunissant les petits et les grands tout le reste de l’après-midi, avec des concours de corde à sauter, des parties de prises de foulards et des minis parties de chat.

IMG_E1985IMG_E1981

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons conclu cette après-midi par un goûter sous une ambiance conviviale tous ensemble.

 

Atelier de Bel-Air

A côté du jardinage il y avait un atelier pâte à sel qui a eu beaucoup de succès, les enfants étaient au rendez-vous.

Nous avons également fait une partie de foot qui était très agréable.

Nous avons terminé cette belle journée ensoleillée en prenant un goûter tous ensemble.

 

Atelier de la Rocade

Aujourd’hui dans le quartier de la Rocade à Longjumeau, nous avons proposé à tous ces enfants, et ils étaient nombreux, notre classique « petite enfance », des jeux collectifs, avec ballon sur les petits terrains de foot.

20190221_16381820190221_164617

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après s’être amusés nous avons terminé sur un délicieux goûter.

20190221_164835

 

Jeudi 21 Février

Sortie au « Plus petit cirque du monde »

Ce soir nous avons, petits et grands, vécus un « pur » moment !
Les vacances avant les vacances !

Le plus petit Cirque du Monde (à Bagneux) nous avait invité à voir une création artistique : « La main à la mer ».
Le spectacle : danse/art du cirque/chant en créole/ slam nous a bufflé et l’accueil a été chaleureux.Nous avons pu pique-niquer avant la représentation.

Atelier de Massy

Magnifique atelier aujourd’hui à Massy ! Le soleil est de la partie, et nous sommes nombreux à nous retrouver dans le parc de la corneille ! Nous déployons les tables et avec les enfants pour préparer un atelier « pâte à sel ». A côté, on a sorti la petite enfance, et un peu plus loin entre les arbres, les enfants sont très heureux de retrouver la Slackline ! Melina est la suppléante de l’atelier, elle aide les enfants à monter et leur explique comment se tenir en équilibre !

52945485_2300746379970128_3613787754892099584_n52445481_348963552374280_8755409558676963328_n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous terminons l’atelier par un grand goûter !

 

Notre atelier à l’Hôtel Baladin

Aujourd’hui nous sommes allés à l’hôtel social du Baladin.

Il n’y avait pas beaucoup d’enfants mais nous avons malgré tout pu passer un très bon atelier.

IMG_E1959

Nous avons commencé par lire des histoires à la bibliothèque et nous sommes ensuite allé dehors pour jouer à la corde à sauter. Nous avons ensuite fini cette après-midi par prendre le goûter tous ensemble.

IMG_E1971IMG_E1961

 

 

 

 

Mercredi 20 Février

L’atelier de Saint Eloi

Nous continuons la cabane !
Quand nous arrivons à st Eloi nous retrouvons notre cabane par terre… Visiblement certaines personnes étaient jalouses de notre construction. Cela n’est pas grave, tout ce qu’il nous faut pour la reconstruire se trouve directement à disposition ! Aller hop, on se retrousse les manches et on y va ! Au bout de 10 minutes, voilà notre cabane remontée !

51378997_363681131120811_8132880969976774656_n51765507_1985247248451863_2465540798200938496_n

 

 

 

Nous l’améliorons en continuant à mettre des feuillages sur le toit et en l’agrandissant lencore. Nous coupons, cassons les branches. Puis nous les lions avec de la ficelle pour les rendre encore plus solides.
Iasmine et Sarah (10ans), ont même décidé de construire une chaise, toutes seules, sans aide de la part des adultes !! Du coup, pour la prochaine fois, nous construirons un banc et peut être même une table. De quoi rendre nos pédagogues sociaux très fièrs et très heureux !

52263855_605344596597479_3784180398993440768_n52469058_1144881199013874_4108712654774730752_n

A 16h00 vient le moment du goûter. Nous prenons une dernière photo, dans notre cabane et partons pour aller se regrouper sur les tapis.
En écrivant ce compte rendu je me rend compte que comme les branches que nous avons liées avec la ficelle pour construire notre cabane, la cabane nous a liés avec des ficelles de bonne humeurs 😊.

Atelier de Morangis

Aujourd’hui nous sommes allés au squat de Morangis.

IMG_1948

Il y avait très peu d’enfants mais nous avons pu passer une très belle après-midi. Nous avons commencé à fabriquer un scrabble junior avec des mots français et roumains avec les enfants. Nous avons ensuite fait de nombreux jeux collectifs comme la passe à dix, cache-cache etc… Nous avons installé un espace petite enfance avec des maths facile à faire. Nous avons fini par prendre le goûter.

IMG_1944IMG_1938

 

Atelier de Bel-Air

L’atelier d’aujourd’hui s’est une fois de plus déroulé sous un ciel bleu et une journée ensoleillée.

DSCN3289

Toutes les activités proposées ont eu un franc succès. Les enfants ont eu le loisir de pouvoir passer du tir à l’arc aux jeux collectifs, en passant par l’activité créative de confection de bracelets.

DSCN3263DSCN3277

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai pu particulièrement voir une fois de plus cet aspect de l’inconditionnalité si cher à la pédagogie sociale que nous mettons en œuvre dans nos ateliers. Les enfants ont pu vivre une fois de plus cette itinérance ludique qui enrichie nos ateliers et leur laisse une liberté qui s’est exprimé comme chaque jour.

DSCN3293

Notre atelier CLAS du mercredi matin

Ce matin, notre CLAS s’est déroulé très studieusement après un Roi du silence bien animé et une bonne collation.

IMG_5697IMG_5691
Nous avons formé 5 groupes d’enfants qui étaient tous volontaires pour s’investir dans leur travail scolaire.

IMG_5702IMG_5689

 

A la veille des vacances, c’est vraiment une bonne nouvelle de voir que leur motivation a progressé et est toujours constante.

 

Courir après les fantômes…

Insolaires II 

Courir après les fantômes, courir après les « enfants-hommes », trop vite grandis, trop vite jetés dans un monde trop grand.

Courir après des enfants hommes (et femmes) , jetés dans la pensée avant d’avoir pu rêver. Révélés à eux mêmes, face à tout ce qui est immense, face à tout ce qui nous dépasse.

Courir après les fantômes car, quand on est pauvres et précaires, on n’ a plus le temps de marcher. Le temps va trop vite, le temps on n’en a pas .

C’est le temps qui nous tue.

Quand vous êtes tout le temps en train de perdre le peu que vous avez , que demain est forcément plus sombre qu’aujourd’hui, alors il faut courir pour avoir plusieurs vies, pour forcer le hasard, brutaliser les minutes et tout ce qui nous contient.  Il faut secouer le Temps.

Et les enfants courent plus vite encore ; ils courent après l’enfance qui leur a manqué; ils courent après leurs parents qui s’enfoncent inexorablement dans l’immobilité. Ils courent pour ne pas figer, pour na pas couler, aux aussi.

Ils  courent pour aller voir tous ceux qui peuvent apporter leur aide, un peu de soin, d’attention . Ils courent pour se sentir exister dans le regard d’un autre , dans un peu de temps consacré, dans un petit espace de lumière.

Et bien entendu , nous courons aussi, après toutes ces chimères, après toutes ces peines perdues; nous courons contre l’horloge, nous courons contre la montre

   … et déjà ceux vers qui allaient nos soins, ont tous disparu.

Mais nous courrons encore , pour conserver les restes, pour ramasser ce qui peut l’être, saisir avant que ça s’envole, la confidence échangée, le sourire entendu, l’instant subtile où on se comprend; où on a tout compris.

Nous courrons après tous les fantômes que nos institutions fabriquent, car ils ont quelque chose à nous dire, ils ont quelque chose à nous transmettre. Ils nous renseignent sur ce qui est et qui a toujours été ; ils nous parlent des choses certaines, des vérités avérées; de ce que nous avons toujours su et que nous avons oublié.

Ils nous parlent d’espoir perdu, de désir , de partage, d’humanité retrouvée , de communauté à construire.

Ils nous parlent de temps à bâtir et de grands feux à allumer.

Et dans le soir qui tombe, au milieu de toutes les lumières qui vacillent, du naufrage de tout ce qui nous a asservi et dompté, au milieu de la déroute des institutions qui prétendaient commander l’Humain, ce sont ces moments là, ce sont ces minutes qui vont nous rester.

Elles seront nos diamants , l’unique instant du temps qui ne se perd pas, qu’on ne perd jamais … car il nous perce le coeur.

 

 

Mercredi 13 Février

Atelier St Eloi

2ème Atelier construction de cabane à St Eloi !! Les enfants se sont mobilisés ensembles pour continuer la construction. Nous avons recouvert de feuilles et de branches le toit de la cabane, et avons attaché un deuxième tronc pour faire une poutre qui servira de charpente pour prolonger la cabane.

52469058_1144881199013874_4108712654774730752_n51765507_1985247248451863_2465540798200938496_n

Nous avons fait un atelier « apprendre à faire un feu », ou chacun a pu s’essayer à la pierre a feu.
Peu de temps après nous nous sommes réunis autour du traditionnel goûter pour où une discussion animée sur cet atelier.

52263855_605344596597479_3784180398993440768_n51378997_363681131120811_8132880969976774656_n

 

Atelier Morangis

Aujourd’hui, dans le squat de Morangis, nous avons fait un atelier rempli de sourires, de rires et de motivation. Nous avons mis en place une petite enfance dynamique. Les enfants ont pu appréhender divers jeux pour les plus petits tel que les kapla, les déguisements ou autre. L’équipe a aussi mis en place des jeux collectifs tel qu’un « 1, 2, 3 soleil » et des jeux d’adresse tel que le tir à l’arc et la slackline.

20190213_16511620190213_155301

Ce bel après-midi, s’est fini sur un goûter tous ensemble à base de « merci », de pain au chocolat et de chocolat chaud.

20190213_154400

Atelier CLAS du mercredi

Ce matin, une grande partie des enfants inscrits au CLAS étaient présents.

IMG_20190213_1054581

Afin de toujours mieux se familiariser avec la langue française,  Blandine avait rapporté une grande quantité d’objets de la vie du quotidien pour organiser un jeu.

Apprendre en s’amusant est tout à fait au cœur de notre travail.

Par la suite, les petits groupes que nous avons formés sur l’accompagnement aux apprentissages scolaires ont été très studieux.

 

La Machine à déligitimer

La situation est connue; on tente d’entamer un dialogue, avec une équipe , une institution, en manifestant notre intérêt et/ ou nos inquiétudes pour un bénéficiaire, qui nous mobilise; mais tout de suite, la situation nous échappe; par une réaction quasi instinctive d’une institution aussi peu vivante qu’efficace, on se retrouve triplement déligitimés.

  • On n’est pas la bonne personne. D’où est ce que nous oserions parler?
  • On est délogés de tout fondement et de toute rationalité. La validité de notre propos, la justesse de notre inquiétude, rien de tout cela n’est reconnu , ou reconnaissable. Tout ce qui vient de nous est au contraire suspect a priori et rejeté à coup de doutes, voire d’insinuations vis à vis de celui qui pourtant a eu le courage de se manifester et de prendre une initiative.
  • On n’est pas des partenaires, on ne peut pas en être . Aucune mise à pied d’égalité même symbolique n’est jamais envisageable. Il est absolument nécessaire de refouler à la porte , au secrétariat dédié, au service spécifique et injoignable , toute tentative de lien et de contact. Ainsi même la concertation est impossible; alors, quant à travailler ensemble…

Les institutions qui ont perdu de la vitesse,  de leur autorité, les institutions qui,ont cessé de faire sens aux gens , faute de pouvoir impacter le cours de leur vie , contre l’ordre des choses; et bien ces institutions avaient deux choix.

  • Ou bien , elles pouvaient se remettre en cause, s’ouvrir, redéfinir leurs postulats et  pratiques de base, oser la Révolution de l’hospitalité
  • Ou bien elles s’emparent par la violence administrative de toute la légitimité formelle possible ; elles en accaparent le monopole et dès lors ne peuvent plus continuer de fonctionner qu’en déligitimant symétriquement et progressivement leur propre public.

Pour ne pas savoir à quel point « on ne sert pas », il n’y a d’autre issue que de disqualifier progressivement le statut, l’expérience et la légitimité de tout public et de tout bénéficiaire.

Et c’est ainsi que la Déligitimation, est une entreprise, que c’est une machine, on pourrait même dire une Science et un immense savoir -faire.

Pour préserver l’ordre institutionnel, l’entreprise de déligitimation repose sur deux leviers fondamentaux qui sont activités à tour de rôle.

L’entreprise d’isolation individuelle et sociale

Pour dé-ligitimer toute attente, pour prévenir toute conséquence négative de l’échec en cours , ce qui compte c’est d’imputer tout échec à un individu. Mais encore faut -il que cet individu soit isolé, pour ne bénéficier d’aucun recours, d’aucun témoin, d’aucune version alternative à sa propre faillite et à son propre déficit. Ainsi la déligitimation des individus par les institutions sociales , scolaires (le collège y excelle et en reste le modèle ) repose sur le succès préalable de l’isolement de l’usager au sein de son propre milieu.

Pour cela on commence par disqualifier tout son entourage; on ne le reçoit pas, on ne l’informe pas, on ne le considère pas.  Ensuite vis à vis de la famille elle même on met en avant les failles de l’usager et on le place sur un itinéraire qui le mènera de manquements en échecs. On tiendra le compte des fautes, des manques, tant de l’usager que de ses proches jusqu’à ce que la simple idée pour les uns et les autres, de s’y confronter devienne insupportable et que tout le monde renonce à se manifester.

Il est important de relever que c’est l’énergie même, les ressources, les moyens de l’institution qui sont détournées vers cette entreprise de disqualification. Ainsi les moyens ne sont plus utilisés pour promouvoir les bénéficiaires, mais préventivement pour donner des assurances de légitimer par avance les échecs.

Ainsi, tel collège qui n’ a plus les moyens de faire quelques photocopies nécessaires à ses élèves, tiendra sans faillir et en temps réel sur un énorme portail interne, le détail de tous les manquements, échecs et insuffisances des publics accueillis

Toute la richesse institutionnelle est confisquée et déviée vers sa défense et son auto-légitimation.

L’adhésion progressivement arrachée à sa propre déligitimation.

Le second fondement de l’entreprise institutionnelle de déligitimation est plus redoutable, plus perfide encore puisqu’il consiste en la conquête de l’assentiment de la victime quant à a sa propre illégitimité. Ce sont ces cohortes d’enfants qu’au collège se retrouvent peu à peu convaincus d’être de « mauvais élèves » , des « élèves indisciplinés » des « échecs en puissance ». On construit l’image défaillante de l’usager et petit à petit ce dernier s’identifie au miroir qu’on lui tend.

La déligitimation, ça se construit de l’extérieur, mais ça se vit à l’intérieur; on s’en imprègne, on y adhère, on y consent.

Petit à petit on se retrouve enfermé dans un statut de sans droit, de personne qui abuse, de personne illégitime, de suspect , de moins que rien en somme.

C’est que la déligitimation a beaucoup de vertus.

D’une part, elle permet de préserver, renforcer et sauver des pratiques institutionnelles dépassées et nocives, comme les sanctions, les évaluations sommatives, les punitions collectives, les contrats imposés, l’éducation négative, les pratiques d’exclusion, de contrats, de permis à points, etc…

Mais d’autre part elle neutralise définitivement les victimes. Quand ils auront été déligitimés par les institutions qui étaient censées les construire ou les promouvoir, tous ces jeunes, toutes ces personnes resteront définitivement injustifiables. Leur comportement n’obéit plus, à leurs propres yeux même,  à aucune rationalité, à aucune logique. Ils n’ont raison en rien, ils n’ont raison de rien. Ils n’ont plus de raison. Ceux-là sont socialement anéantis.

Les sujets déligitimés ne peuvent plus devenir dès lors des acteurs sociaux ou politiques,  même pas affectifs.   Sur-individualisés  , ils ne cherchent plus aucun sens social, économique, ou politique aux situations de la vie, puisque toujours tout s’explique depuis l’école par … eux mêmes.

Ils épuisent tout espoir et toute tentative de prendre conscience des processus et des systèmes qui les affectent; ils ont été conditionnés à ne percevoir que les circonstances.

La Pédagogie sociale est une pédagogie  qui impose , tel un postulat, la légitimité a priori de tout acteur social, quel que soit son âge ou quelles que soient ses circonstances .  Par là elle donne un espoir d’échapper un tant soit peu aux déterminations qui nous plombent la vie.

 

Atelier Bel Air

Arrivés sur les lieux nous avons commencé à préparer les différents ateliers proposés : jeux collectif ou nous avons eu beaucoup d’enfants qui ont pu participer dans ce moment d’échange en équipe et collectif.

Nous avons aussi été à la rencontre des habitants de BEL AIR pour un partage autour d’un micro trottoir ou nous avons fait la rencontre de personne qui apprécient nos activités.

En contre partie nous avons pu aussi avoir eu beaucoup d’échanges avec la participation des parents.

Atelier CLAS du mercredi

Ce matin, une grande partie des enfants inscrits au CLAS étaient présents.

Afin de toujours mieux se familiariser avec la langue française,
Blandine avait rapporté une grande quantité d’objets de la vie du quotidien pour organiser un jeu.
Apprendre en s’amusant est tout à fait au cœur de notre travail.

IMG_20190213_1054581

Par la suite, les petits groupes que nous avons formés sur l’accompagnement aux apprentissages scolaires ont été très studieux.

Atelier Morangis

Aujourd’hui dans le squat de Morangis, nous avons fait un atelier remplit de sourires, de rires et de motivations. Nous avons mis en place une petite enfance dynamique, les enfants ont pu appréhender divers jeux de bas âges tel que les kaplas et les déguisements. L’équipe a aussi mis en place des jeux collectifs tel qu’un « 1, 2, 3 soleil » et des jeux d’adresse tel que le tir à l’arc et la slackline.

20190213_165116

20190213_154400

20190213_155301

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce bel après-midi, s’est fini sur un gouter tous ensemble à base de « merci », de pain au chocolat et de chocolat chaud.

 

 

Atelier Saint Eloi

2ème Atelier construction de cabanes à St Eloi !! Les enfants se sont mobilisés ensembles pour continuer la construction. Nous avons recouvert de feuilles et de branches le toit de la cabane, et avons attaché un deuxième tronc pour faire une poutre qui servira de charpente pour prolonger la cabane.

52263855_605344596597479_3784180398993440768_n51765507_1985247248451863_2465540798200938496_n51378997_363681131120811_8132880969976774656_n52469058_1144881199013874_4108712654774730752_n

 

 

Nous avons fait un atelier pour « apprendre à faire un feu », ou chacun a pu s’essayer à la pierre a feu.

Peu de temps après nous nous sommes réunis pour le gouter ou nous savons discuter de comment nous avions trouvé l’atelier.

 

 

 

 

Atelier Balladin

Aujourd’hui à l’hôtel Baladin, nous avons accueilli les enfants accompagnés de leurs parents en musique, avec des comptines, notre célèbre musicien à la guitare et nous, tout les autres, au chant.

Nous avons utilisé les livres de la bibliothèque pour raconter des histoires aux enfants avant de leur raconter un conte à l’aide du Kamishibaï, accompagné toujours de ce sulfureux guitariste.

Ensuite nous sommes allés à l’extérieur, déjà pour profiter de ce soleil d’hiver mais aussi pour nous dépenser un peu. Jeux de balles, corde à sauter, « 1,2,3 soleil », auxquelles nous avons participé.

Enfin nous avons dégusté un délicieux gouter avant de nous dire un doux « au revoir ».

Atelier CLAS

IMG_2197IMG_2198

Aujourd’hui nous avons commencé par faire les devoirs, puis nous avons fait un bon goûter. Et pour finir tous ensemble nous avons fait des jeux théâtraux où il fallait mimer des situations. Cet atelier à très bien fonctionné et nous le reproposerons une prochaine fois peut être pendant les vacances pour avoir plus de temps.

 

IMG_2196

 

Atelier skate park

20190214_163711

Lors de notre arrivée sur les lieux de SKATE PARK nous étions attendu avec succès au portail de l’école ou les enfants nous rué de joie, ce moment fut une impatience de part pour nous rejoindre lorsque qu’il nous voyait installé les différents ateliers.

L’Atelier petit enfance fut un moment d’échange et d’accompagnement à travers le jeu en présence des parents.

L’Atelier peinture à eu énormément de succès ou les enfants ont su attendre leurs tour pour participé en présence des parents.

 

Atelier Belair

IMG_2234IMG_2233

Sous une journée ensoleillé, nous avons commencé par les premiers travaux du jardin afin de préparer la saison qui arrive.  Cette activité a attiré beaucoup d’enfants Qui ont pris beaucoup de plaisir à nous aider. En complément du jardinage, nous avons eu le plaisir de faire des jeux collectifs et des jeux de sociétés qui ont eu un grand succès auprès des enfants. Et pédagogues sociaux se sont également bien amusés.

IMG_2232

Sous une journée ensoleillé, nous avons commencé par les premiers travaux du jardin afin de préparer la saison qui arrive.  Cette activité a attiré beaucoup d’enfants Qui ont pris beaucoup de plaisir à nous aider. En complément du jardinage, nous avons eu le plaisir de faire des jeux collectifs et des jeux de sociétés qui ont eu un grand succès auprès des enfants. Et pédagogues sociaux se sont également bien amusés.

Atelier Champlan

Un très bel atelier aujourd’hui pour le dernier jour de Lucie !

P_20190215_170548P_20190215_165546

Avec le soleil comme compagnon, nous commençons par un atelier de dessin collectif, puis un épervier géant ! On sort ensuite le grand puisque bonbon jus de fruits et soda sont de la partie pour un gouter festif en l’honneur de Lucie, après avoir pris de nombreuses photos de groupe et s’etre dis au revoir une bonne dizaine de fois, il est temps de partir pour de vrai, la larme a l’œil pour certain.

P_20190215_162625

Atelier Rocade

A notre arrivé, les enfants étaient encore à l’école donc nous sommes parties devant les écoles pour distribuer des flyers pour la soirée conviviale. Ensuite, grâce au beau soleil présent, beaucoup d’enfants sont venus jouer donc nous avons proposé des jeux de ballons, du badminton, des bracelets de perles et du maquillage. Pour finir nous avons fait un gros goûter avec des friandises pour le départ de deux stagiaires : Léonard et Pauline.

IMG_0312

Atelier Cuisine

IMG_2223IMG_2224IMG_2221

Atelier Astoria

IMG_2229IMG_2225

Aujourd’hui à Astoria, nous avons commencer l’atelier à l’hôtel avant de se faire jeter dehors par le gardien. Heureusement, il y a un parc à côté, nous avons donc pu le faire dehors là-bas. Nous avons donc fait des jeux collectifs : foot, courses, de la balançoire au parc enfants, du maquillage enfants et des dessins. Cet atelier a permis, que les enfants d’Astoria, jouent avec d’autres enfants au parc. Nous avons pris le gouter tous ensembles avec des pains au chocolat.

IMG_2227

Atelier Parthénon

20190216_14473320190216_15021320190216_15063520190216_150145

Nous avons profité du beau temps pour aller au stade faire un grand foot avec les ados, ils étaient enchantés de profiter de cette belle journée pour se défouler, filles et garçons se sont précipités pour ne pas rater cette belle occasion !

20190216_152152

Les petits se sont amusés avec les Légos, la dinette, se sont déguisés et ont lus des livres.

20190216_143957

Quelques mamans ont discutées entre elles et nous avons pris un bon gouter tous ensemble après avoir lu deux histoires !

Atelier VSM

IMG_2206IMG_2217

En cette journée ensoleillé, nous sommes arrivés à la Villa Saint Martin où il y avait beaucoup d’enfants qui nous attendaient. Nous avons donc proposé plusieurs activités tel que des bracelets de perles, une petite enfance, du badminton et un atelier fabrication de crêpes. Tout ces ateliers ont eus beaucoup de succès, et nous avons terminé par un goûter avec les crêpes que les enfants avaient fait.

IMG_2200

A quoi sert encore de parler si on peut chanter?

Spontanément le jeune enfant chante bien souvent avant de parler. On peut considérer cela comme une étape inaboutie vers une évolution sociale et langagière plus sophistiquée. A l’inverse on peut aussi considérer la perte du chant, son cantonnement dans le loisir ou le privé comme une  perte importante de pratique humaine et sociale commune.

En grandissant, la parole souvent déçoit les enfants; le droit à la parole est perpétuellement discuté , limité, règlementé , tandis que les plus dominants socialement, ou sociologiquement l’accaparent et en font la police.

La parole dès lors n’exprime plus celui qui en a recours et en particulier quand il s’agit d’un enfant de milieu populaire.

Elle le trahit, elle le classe , elle le discrimine.

Et les mots perdent leur sens comme la confiance qu’on peut avoir en eux. Petit à petit la possibilité d’une parole authentique s’éloigne et ne motive plus d’investissement.

 

La parole devient du bla-bla.

C’est la fonction même du chant que de ré-enchanter justement la parole, de redonner une musique et une forme aux mots.

Il n’est pas étonnant que les enfants, les adolescents aiment tellement les chansons ; ils en espèrent, ils en attendent une ré-appropriation de la parole.

mais là encore se risquer au chant est difficile sauf si cela devient une pratique collective, au sein d’un groupe de confiance et de référence, d’une culture et d’une habitude.

Il faut oser la voix; comment la faire sortir et qu’elle prenne toute la place, qu’elle résonne dans tout l’espace?

S’emparer des langues du Monde

Le chant nous permet d’entrer en contact avec toutes les langues et toutes les cultures et de les revendiquer. Il y a quelque chose de profondément humain à revendiquer la richesse de toute l’Humanité. En chant, comme en arts, la diversité n’est plus signe  de fragilité , mais de pure et simple richesse.

Celui qui chante participe de tous ceux qui chantent et ont chanté dans tous les lieux, mais aussi tous les temps.  Toutes les émotions, tous les sentiments sont à portée de chant

Nous avons perdu la guerre mais nous avons les plus belles chansons

Les résistants  espagnols disaient para$it il, au moment de la « Retirada » devant les fascistes,  qu’ils avaient peut être perdu militairement mais qu’ils avaient créé le splus belles chansons. Citation dérisoire, effrayante peut être mais qui nous informe de ce qui construit, grandit l’humain au delà des péripéties et de srapports de force forcément inégaux.

N’en est il pas toujours ainsi ; on peut brider, entraver ce qui nait et ce qui s’invente chaque jour. On peut faire taire les envies deparler , les aspirations à plus de liberté etd’équité; mais on ne fait pas taire , un chant. Partout l’enfant fredonne .

Une pédagogie des chants

La Pédagogie sociale est une pédagogie de la parole et de la Voix. C’est une pédagogie où le collectif permet de s’essayer et de se risquer à toutes les voix, les gammes et lesregistres. C’est une pédagogie de « porte voix » qui agrandit la portée des messages, rompt la monotonie, le silence , tout comme le bruit ambiant.

 

Le Travail invisible chez Robinson (V) : Les anniversaires

A Intermèdes Robinson,  nous célébrons les personnes et les individualités; le collectif est en support , en soutien, en mémoire, en reconnaissance.

Nous fêtons donc les anniversaires, comme ici les 80 ans de notre chère Mi-Mad, infatigable bénévole et experte invitée en cuisine communautaire. Tout le monde voulait être présent alors ona  choisi de fêter cet événement, un vendredi d’atelier cuisine, lorsqu’il y a tant de gens dans notre local .

 

Atelier Villa Saint-Martin

Aujourd’hui nous avons fait un atelier créatif de dessin en proposant différents thèmes aux enfants, ils ont beaucoup aimé et ce sont amusés.

Nous avons aussi fait un atelier ping-pong qui a du succès.

Nous finissons cette journée par un goûter très convivial.

 

Atelier Bel Air

Aujourd’hui sous la pluie a bel Air nous avons fait du tir à l’arc, c’était un atelier très divertissent qui a beaucoup plus.

Nous avons aussi fait du foot qui réchauffer tout le monde et ensuite un puissance 4 géant qui a plutôt été calme et pour finir nous avons proposé une petite enfance pleine de lego que les enfants de 1 à 5 ans ont beaucoup apprécier et ont bien rigoler.

Au goûter, pains au chocolat et chocolat chaud étaient les bienvenus sous ce froid hivernal.

 

Atelier Massy

Aujourd’hui à Massy, au quartier opéra, nous étions près de l’école place de France pour donner des flyers de l’association. Nous avons rencontré une personne parent d’élève qui a proposé de diffuser nos flyers à l’ensemble des parents.

Par la suite, nous avons fait un atelier de saison, entre batailles de boules de neige, confection de bonhomme et thé et café chaud pour se réchauffer. Une petite enfance, au calme et au chaud sous le barnum.

20190131_17271320190131_170428

Un atelier philosophie sur le thème de l’entraide a eu lieu. Les enfants ont pu réfléchir autour de celui-ci.

Pour finir, un gros goûter très convivial à base de croissanst remplis de confiture et du chocolat chaud.

 

Atelier Baladin

Arrivé à l’hôtel, nous avons commencé à faire du porte à porte pour chercher les habitants. Certain nous répondaient en anglais.

IMG_7001

Nous nous rassemblons à la bibliothèque de la réception, et Dusko commence une animation musicale avec les enfants et parents. On passe un moment convivial à chanter avec les mamans dans leurs langues maternelles.

IMG_6852

Dusko et Rayan animent un Kamichibay avec un conte et accompagnement musical. Loïc, aidé par Rayan et d’autres enfants, réalisent des interviews vidéos sur le thème de « Qui sont les Robinsons et que font-ils ». Les enfants passent devant et derrière la camera à tour de rôle.

IMG_6896IMG_6961

 

On prend le gouter tous ensemble, on rigole, on chante avant de ranger et de partir.

 

 

 

 

 

 

 

 

Atelier Saint-Eloi

A St Eloi la neige était de la partie, nous avons donc commencer notre atelier par des jeux collectifs pour nous réchauffer !!

20190130_145736

Puis nous avons pris un peu de chocolat chaud pour nous réchauffer, hmmmmm !!

Enfin nous avons fini sur une énorme bataille de boules de neiges, les enfants ont battu les Robinsons à plate couture, nous prendrons notre revanche la proch20190130_145756(0)aine fois !!!

 

 

 

 

 

Atelier Bel Air

Aujourd’hui à Bel Air la neige était au rendez-vous, évidemment tous les enfants étaient heureux et présents, nous avons donc fais une bataille de boules de neige géantes, ainsi que des jeux collectifs comme une balle au prisonnier et un foot qui prenant une tournure amusante avec toute cette neige !!

51074236_2925960400751228_1074798639357886464_n

 

 

Nous avons aussi fait des partis de puissance 4 géante ainsi que du tir à l’arc.

50964918_2125241611123376_8184230692729651200_n51107126_1505266269622869_2966346813981851648_n

 

Pour finir le gouter avec un bon chocolat chaud et gâteaux.

51429957_2371844482866413_3926776732014608384_n

Atelier Morangis

Aujourd’hui à Morangis, nous avons fait un nouvel atelier ! Plein de joie, plein d’énergie, dans un camp. Adultes et enfants ont appris à nous connaitre et nous avons fait de même. De plus, un pôle peinture, sur les murs, les enfants ont pu s’approprier leur espace d’habitation, créer et imaginer les peintures qu’ils souhaitaient. Un atelier jeux collectifs a permis aux enfants de partager un moment en commun avec une course de sac, un tir à la corde. Une petite enfance a été mise en place, à base de jeux de constructions, jeux imaginaires.

IMG_6793IMG_6832Resized_20190130_160219_7095

A la fin, un grand goûter qui a permis à tous de se réchauffer, et de manger de bons gâteaux.

 

Atelier CLAS du mercredi

Aujourd’hui, malgré la neige, les enfants étaient présents en grand nombre.

Certains habitués n’ont pas pu venir mais 3 nouveaux sont venus nous rencontrer.

 

CLAS mercredi 2

Si notre groupe devait se réunir au grand complet, nous accueillerions jusqu’à 25 enfants.

Il semble que certaines mamans fassent la promotion de notre CLAS auprès d’autres familles dont les enfants sont allophones.

CLAS mercredi 1

 

 

 

 

 

 

 

Ceci oriente notre travail notamment dans la partie d’animation socio-éducative où nous faisons des jeux autour de la mémorisation et de l’acquisition du vocabulaire de la vie courante.

 

Atelier (FLE) Francais Langues Etrangers du mardi

Aujourd’hui nous avons fait le cours de Français, les mamans sont venues nombreuses.

Nous avons évoqué les plats culturels des pays d’origine des mamans, tajine, couscous.

50282492_407349040034165_8350574307952295936_n

Tout le monde étaient heureux de partager leur savoir culinaire. Nous avons également parlé de la soirée conviviale de vendredi et des moments que nous pourrons partager ensemble.

IMG_0023

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A la fin de la séance nous avons pu décider le plat qui serra cuisinée le vendredi prochain avec Léa et Mariama, un bon thiep avec du poulet.

 

Atelier Clas du mercredi

 

IMG_20190206_115503IMG_20190206_110716

 

Aujourd’hui nous avons commencé l’atelier par la fabrication des flocons en papier pour la décoration de l’association. Ensuite nous avons pris un petit déjeuner puis fait des jeux éducatifs. Nous les organisons pour partager un moment et faire parler correctement le français aux enfants. Enfin nous avons divisé les enfants en sous-groupes de niveaux scolaire pour les accompagner pour leurs devoirs.

Nous remarquons que de plus en plus de familles sont intéressées par le clas .

Le groupe comprenait aujourd’hui vingt-trois enfants

 

 

IMG_20190206_111828

 

Atelier de Morangis

 

IMG_E1791

IMG_E1787

IMG_E1790

 

Aujourd’hui nous sommes allés au nouveau camp de Morangis. Nous avons été très bien accueillis par les familles qui étaient très ravies de nous voir. Nous avons fait un atelier crêpes qui a eu un très gros succès, un atelier écriture, un atelier peinture qui a énormément plu. Les enfants ont pu développer leur côté créatif, un atelier maquillage où les enfants ont pu ressembler à des étoiles et des princesses, un grand atelier « petite enfance » et des jeux collectifs. C’était une très belle après-midi nous avons fini par prendre un bon goûter tous ensemble.

 

 

Atelier Saint Elois

 

20190206_15250120190206_15535520190206_152330

Après le Totem…la construction de cabane ! Aujourd’hui nous avons réuni toute l’équipe d’enfants pour construire une cabane, un vrai travail de collaboration, de découverte de notre environnement proche, qui pour beaucoup d’enfants est encore mal connu. Nous continuerons la semaine prochaine notre cabane, les enfants du quartier se sont portés volontaires pour y prendre soin jusqu’à notre retour. Il y a eu aussi une petite enfance très importante pour plusieurs enfants qui ont pu y trouver un espace calme et aussi très ludique car un parcours motricité était préparé pour s’amuser. Nous avons pris le goûter tous ensemble avec du jus, du chocolat et des gâteaux. Un moment d’échange et de rigolades très important pour se dire au revoir et à mercredi prochain !

 

Atelier Bel air

IMG_2155IMG_2137IMG_2145

Aujourd’hui à Bel Air, la journée a été très agréable. Les enfants étaient nombreux et très joyeux. Nous avons fait diverses activités pour satisfaire tout le monde. Il y a eu des jeux de société, du dessin, du parcours et des jeux ballons, et tout cela en musique pour une ambiance d’autant plus agréable. Le goûter c’est très bien passé et chacun a pu s’exprimer sur sa journée et ce qu’il a apprécié. Nous pouvons voir qu’un esprit de groupe commence à naître car les enfants commencent  maintenant à être des habitués.

 

Atelier Massy

20190207_164748

Aujourd’hui à Massy nous avons proposé un atelier de création de papillons qui a connu un grand succès. En effet, beaucoup d’enfants sont venu !

Un atelier petite enfance était en place où les enfants ont pu jouer !

Il y avait également des jeux collectifs, en l’occurrence du foot.

Malgré un épisode de pluie, l’atelier s’est bien déroulé, c’était un atelier convivial !

20190207_16111620190207_16112020190207_170120

Atelier skate parc

Aujourd’hui à Longjumeau, au Skate Park, entre soleil et nuage, nous avons fait un atelier rempli d’enfants. Un pôle maquillage a eut lieu, les pédagogues sociaux ont pu maquiller les enfants à leurs guises, les enfants on peut aussi se maquiller entre eux. Un pôle petite enfance, plein de couleur, de rires et de bonnes humeurs a était mis en place via les jeux de construction et la dinette. Un pôle sport collectif à base de basket avec petits et grands etait au rendez-vous. Un véritable esprit de compétition était présent.

Atelier Balladin

 

20190207_16481020190207_16482520190207_171607

Aujourd’hui à l’hôtel Baladin nous avons proposé aux enfants de se saisir des livres mis à disposition dans la bibliothèque avant de leur conter une histoire. L’histoire sur le Kamichi bai accompagné d’une guitare.

Puis, nous nous dirigeons tous à l’extérieur pour jouer aux ateliers mis en place : tir à l’arc, pédalo et corde à sauter.

 

Tout s’est terminé autour d’un super goûter que nous avons dégusté.

 

Atelier CLAS

Le CLAS d’aujourd’hui a débuté par les devoirs. On peut sentir que les vacances approchent pour certains mais ils restent toujours aussi motivés et intéressés. Nous avons fini par manger des crêpes que nous avons faites.IMG_2161

 

Atelier Bel air

Aujourd’hui à Bel Air le vent était de la partie. Malheureusement nous étions trop exposés et les enfants préféraient aller sur l’atelier de la Rocade. Mais nous avons pu faire les crêpes avec un jeune de Bel Air venu nous voir, et nous avons aussi jouer au Rugby avec deux agents de police et un enfant.
Nous avons quand même apporté les crêpes à nos camarades de la rocade et avons partager un super goûter avec eux !

Atelier Champlan

51604153_2257625741147170_8371931157385707520_n51929195_651182192001302_8163268464891396096_n

Malgré le temps maussade, nous sommes nombreux aujourd’hui à Champlan pour l’atelier. On installe les tables et on commence un atelier de dessin à la cire, tandis qu’un peu plus loin, on joue au tir à la corde et à la corde à sauter ! Tout ce beau monde finit par se retrouver autour d’un gouter bien mérité !

 

51444068_543158316176331_8978682312573059072_n

Atelier massages

Aujourd’hui nous avons proposé un atelier bien-être pour les enfants et les mamans.

Un bébé est venu bien volontier dans le petit bassin préparé avec de l’huile essentielle, puis sa sœur âgée de 3 ans qui a rit et s’est apaisée en voyant son frère jouer avec l’eau, les massages les ont détendus. Le bébé n’a pas lâché les bras d’Ines après cette parenthèse détente et sa sœur a montré sa joie d’avoir été bichonnée ! Un lien s’est créé sans aucun doute avec ces enfants.

IMG_0315 (2)

 

Deux ados ont souhaité aussi mettre leurs pieds dans l’eau chaude et ont beaucoup apprécié de se faire masser les pieds, elles souhaitent renouveler l’expérience ! La maman d’une de ses jeunes filles a passé la tête par la porte avec sa plus jeune fille et a observé ce qui se passait pendant un instant. Nous avons échangé quelques mots et nous lui avons proposé de venir avec sa fille qui, nous pensons, aurait bien besoin de ces moments de détente et d’apaisement.

 

IMG_0314 (2)

Puis une maman s’est échappée de la cuisine et a profité aussi de ce moment bien-être.

Ce temps de détente a permis l’échange, de mieux se connaître et de travailler le lien avec ses familles !

 

Atelier Rocade

IMG_3107

Aujourd’hui à Longjumeau, au quartier de la Rocade nous avons fait un atelier sous les nuages accompagnés du vent. Un pôle petite enfance avec couettes, jeux de constructions, livres a été mis en place. Un pôle peinture, plein de couleur, a permi d’illuminer le quartier. Un pôle jeux collectifs à base de foot a permis aux enfants de se réchauffer et de se défouler.

IMG_3105IMG_3097

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis un gros goûter remplit de crêpes qui ont été faites au quartier de Bel air.

19_02_08 Atelier Rocade

 

Atelier Villa Saint Martin

 

IMG_20190209_154817

Aujourd’hui nous avons profité du beau temps pour faire un grand foot sur le terrain en herbe. Au début on a fait une gamelle pour réunir les enfants. Ensuite nous les avons repartis sur les ateliers coloriage, sport collectif et la petite enfance. Pour conclure l’atelie,r les enfants ont pris leurs goûter que nous leurs avons soigneusement distribué. Belle journée avec beaucoup d’enfants.

IMG_20190209_151714(1)IMG_20190209_152220

 

Atelier Bel Air

Arrivés sur les lieux, nous avons commencé à préparer les différents ateliers proposés : jeux collectif où nous avons eu beaucoup d’enfants qui ont pu participer à ce moment d’échange en équipe et en collectif.

 

Nous avons aussi été à la rencontre des habitants de BEL AIR pour un micro trottoir plein d’échanges où nous avons fait la rencontre de personnes qui apprécient nos activités.

 

En contre partie nous avons aussi dans l’activité peinture pu avoir beaucoup d’échanges avec la participation des parents.

 

A quoi sert encore de marcher, si on sait danser?

Danser sur les ruines (I)

Ce que nous aimons dans l’esprit tzigane qui nous anime c’est ceci; cette capacité à saisir l’instant, à danser quand tout va mal. A produire la vie au milieu des décombres; à investir les lieux délaissés et à en explorer la lumière;

Quand on ne peut plus continuer d’avancer tant il y a des obstacles; quand on ne peut plus marcher car on est trop fatigués; quand on ne sait plus où aller quand on est perdus,… il ne reste que la danse pour avancer.  La danse n’ a pas besoin de motivation pour se justifier. Elle n’a pas besoin d’une énergie préalable pour se développer.

La danse est à elle mêmes sa propre fin, sa seule destination et son seul carburant.

Nous ne pouvons rien offrir de mieux à ces enfants qui n’ont plus d’école ou plus d’institutions pour les accueillir vraiment, que cette expérience fondatrice de créer, eux-mêmes, leur propre énergie, leur propre rythme, leurs propres mouvements.

Les enfants de notre association ont à coeur d’apporter avec eux cette énergie partout où ils se rendent; c’est un mouvement dans lequel ils entraînent tous les autres.

La danse est un risque de soi; c’est un mouvement qui nous exprime de tout notre être; C’est une place que l’on prend, une image qu’on assume, un corps qu’on habite, un espace qu’on occupe. La danse est affirmation de soi.

Mais c’est aussi un don de soi, c’est à dire quelque chose qui engage. Le danseur n’engage pas que lui même , il engage les autres ; par son don il entraîne, il autorise, il mobilise.

Il est à l’initiative de quelque chose, qui , dès lors, le dépasse.

Pas besoin de démonstration, d’encouragements, d’incitations ou de persuasion. Pas besoin de raison, de justifications. Il suffit de se lancer; et la pratique prend le relais.

Dès lors l’individu devient groupe, le collectif devient troupe et il s’organise.

La danse réunit tous les temps que le travail social avaient disjoints.

Tous les danseurs sont égaux, tout se décide et se négocie sur place et entre soi .  On crée , on décide , on montre et on valorise en même temps.

Tous les moments qui avaient été fragmentés se rassemblent dans un présent qui devient spectacle.

En soi la danse est une école d’organisation sociale et humaine, interculturelle, intergénérationnelle ; c’est une école du risque, de l’engagement, d’émancipation et de lien communautaire.

Nul ne sera aussi proche que ceux ou celui avec qui on danse ensemble.

La Pédagogie sociale n’est pas une pédagogie de la progression ou de la méthode;  c’est une pédagogie immédiate et directe qui vise des actions globales et toujours reliées au sens de l’existence humaine.

Cette pédagogie est basée sur la pratique constante de moyens d’expression authentiques, naturels et universels.

L’éducation s’est développée trop longtemps, en tournant le dos à cette richesse. Ce que l’on considère souvent comme des acquis éducatifs imposés aux enfants, ne sont rien d’autre que des réductions de ce qu’ils savaient faire à l’origine.

La Pédagogie sociale se propose, à l’inverse, d’affirmer des pratiques sociales non réductrices qui préservent la puissance enfantine et la développent, même .

On n’arrête pas un peuple qui danse!

Le Travail invisible à Robinson (IV)

C’est notre atelier cuisine/ cantine , qui accueille tous les jours scolaires des enfants exclus de la restauration scolaire de leur ville. Ils le sont pour de multiples motifs: impayés avec pénalités basés sur des tarifs inadaptés qui font que la famille préfère renoncer, ou enfants réellement refusés d’inscription.

Ces situations sont de plus en plus fréquentes dans de nombreuses communes. Comment y pallier?

En recréant ensemble des ateliers cuisine et coopératifs  avec les parents eux mêmes .

Et chaque midi c’est un gai repas qui se partage dans notre cuisine, auquel s’associent nos adhérents de passage et notre propre équipe.

Samedi : Hôtels sociaux – Parthénon (par Charlène)

Quelle belle après midi créative. Deux ateliers créatifs étaient aujourd’hui proposés aux enfants :

Fabrication de bouteilles sensorielles pour offrir comme jouets au bébé.

Et Feutrage avec de la laine.

Avec en plus une petite enfance bien rempli de jeux de constructions et de jeux symboliques, et bien sur beaucoup de livres et coussin, tapis pour les bébés. 😊 

Atelier Français Langues Étrangères

En cette fin d’après-midi, tout le monde se prépare pour le cours de Français. Les mamans sont venues nombreuses.

Nous avons évoqué les plats culturels des pays d’origines des mamans… au menu des échanges… c’est tajine et couscous.

Tout le monde étaient heureux de partager leurs savoirs culinaires. Nous avons également parlé de la soirée conviviale de vendredi soir et des moments que nous pourrons partager ensemble.50282492_407349040034165_8350574307952295936_n50885307_382834722282041_2613587960116805632_n50326201_282173949130985_7656620928515702784_n

 

Atelier de Bel-Air

Aujourd’hui, la neige s’est invitée à notre atelier. Malgré le froid, nous avons été rejoints par une bande d’enfants. Pour se réchauffer, nous avons fait des jeux collectifs : ballon, saut à la corde, pédalo. Le chocolat chaud était le bienvenu aujourd’hui. !  IMG_0381IMG_0392

 

 

 

 

 

 

 

Atelier de St Eloi

Aujourd’hui à Saint Eloi, nous avions eu plusieurs ateliers dont :

– un atelier décoration corporelle au henné

– un atelier jeux de société : uno et dooble

– un atelier conte

– un atelier jeux collectifs avec une passe à dix et bien entendu… une grande bataille de boules de neige.

IMG_3075IMG_3073

Nous avons terminé cette belle journée autour d’un bon goûter accompagné d’un conte réciter par Moïse.  mairie fonc

IMG_3077

IMG_3076

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Atelier du Skate Park

Aujourd’hui nous nous sommes rendus au Skate Park.

Nous avons prévu un atelier petite enfance où les enfants ont pu jouer à la dînette et s’amuser à construire un puzzle. Nous avons également sorti le puissance quatre géant qui a connu un grand succès. Les jeux collectifs comme le foot… ont vite dévié en une grande bataille de boules de neige !

IMG_0449

IMG_0470

 

IMG_0459

Les flyers pour la soirée conviviale de vendredi ont été distribués !

Pour terminer cet atelier qui s’est déroulé dans la bonne humeur, nous nous sommes regroupés autour d’un chaleureux goûter.

 

Atelier de Massy

Lors de notre arrivée sur le site de Massy, nous avons proposés divers ateliers (jeux collectifs, petite enfance, parcourt de patinette).

20190124_172727

 

Nous avons vraiment passé un agréable moment où les enfants, parents ainsi que l’ensemble du groupe se sont impliqués pendant toute l’activité et au goûter.

 

Atelier Baladin

Intermèdes toujours au rendez-vous ! Aujourd’hui atelier à l’hôtel du baladin malgré la pluie.

20190126_150748

Au programme : perles, petite enfance, lecture, jeux de ballon, et vernis pour les plus grands.

20190126_15465120190126_154807

 

Atelier villa saint-Martin

 

IMG_20190126_152530IMG_20190126_152533

 

 

 

 

 

 

 

L’atelier de villa saint martin a réuni aujourd’hui une petite dizaine d’enfants que nous avons répartis sur l’activité coloriage et « saquet » qui consiste à jouer avec une balle sur une table de ping Pong en tournante. Pour le gouter il avait des brownies et du chocolat chaud.

IMG_20190126_152528IMG_20190126_152525

 

Et enfin pour garder de l’énergie : brownies et chocolat chaud ! Très chaud même ! Il fallait bien souffler pour ne pas se bruler !

Atelier villa saint-martin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Atelier de la Rocade

Aujourd’hui au quartier de « la Rocade » nous avons proposé aux gens différents ateliers.

Un atelier créatif pour prévoir des décorations, guirlandes et bougies pour la soirée prévue en fin de journée.

Un atelier de jeux collectifs, ainsi que des jeux de balles pour jouer ensemble.

Un atelier petite enfance pour les plus petits.

Et enfin un goûter pour terminer cette après-midi.

 

Vendredi soir

  La très grrrande fête des Robinsons

La vie est courte , alors nos fêtes sont denses et rapides. Et nous avons tellement à vivre.

Alors une soirée chez les Robinsons c’est tout à la fois une réunion de toute une communauté qui se retrouve, une fête avec ses habitudes et ses traditions.

Mais cette fois ci c’étaient aussi de magnifiques ateliers créatifs pour tous les âges. On AIME particulièrement l’atelier de FEUTRAGE, définitivement … une référence pour nous tous (Merci Diotime)

 

Et puis c’ets un repas. On avait frugal? En fait c’était une soupe super riche. Et on a  assuré. Comment servir plus de 160 bols? En 25 minutes? Nous on sait (:-))

Et puis des desserts à n’en plus finir.

Avec cela un diaporama de l’année écoulée 2018 (il est encore temps) et on partage nos souvenirs et photos . J’entendais les enfants se commenter sur les photos et se rappeler les lieux et les moments)

 

 

Et encore c’était une belle idée: 3 anniversaires célébrés en GRANDES POMPES avec chants, illuminations,; et magnifiques gâteaux? C’était en particulier celui de Yaelle , soliste d’Aven savore et de Maha et d’une fillette des hôtels qui « faisait deux ans »…

Et pour finir n comme pour commencer , comme tout le temps: la danse.

Avec une BATTLE et en fin de soirée, avant de tout ranger par magie… nos tondes et nos chants traditionnels.   SOIREE MAGNIFIQUE … Temps arraché à l’hiver des institutions.

 

Atelier de la Rocade

Aujourd’hui au quartier de « la Rocade » nous avons proposé aux gens différents ateliers.

Un atelier créatif pour prévoir des décorations, guirlandes et bougies pour la soirée prévue en fin de journée.

Un atelier de jeux collectifs, ainsi que des jeux de balles pour jouer ensemble.

Un atelier petite enfance pour les plus petits.

Et enfin un goûter pour terminer cette après-midi.

Des choses cassées depuis l’origine du Monde

Insolaires 1

La situation est bien connue; c’est comme si nous pouvions voir venir de loin les embûches, les accidents et les obstacles , sans rien pouvoir faire pour les empêcher

Chaque jour nous avons affaire à des enfants abîmés, des adolescents cassés, des adultes sans énergie et sans contenance.

Chaque jour nous avons affaire à des enfants trop vite grandis, trop mal mûris. Certains semblent sans contenu et sans présence, réduits à une forme de papillonnage, de verbiage, et de bruit de fond. Ils donnent l’illusion de la vie, un pastiche de joie et de bonne humeur… sur fond de grand vide.

D’autres à l’inverse semblent plus graves et ténébreux que d’antiques statues. Ils ont toute la rigidité du bois mort , de celui qui craque, de celui qui casse.

Un mot de travers et c’en est fini; une remarque et c’est trop tard. Déjà ils ne s’appartiennent plus, ils ne se contrôlent pas davantage.

« Y’a pas moyen, c’est mort! », disent ils sans cesse et … c’est vrai.

Ils sont sans vie sur eux mêmes, privés et interdits de toute surprise.

Pour eux la vie semble jouée , la partie semble déjà perdue.  Ils  ont suffisamment de lucidité pour en être conscients. Ils n’ont pas assez de jeu, pas assez de vie, pas assez de fantaisie, pour y changer quelque chose.

Nous travaillons ainsi au milieu des enfances emmurées ou zombifiées et nous constatons la liste énorme des dégâts.

Qu’avez vous fait, institutions, qu’avez vous organisé, qu’avez vous produit comme monstres douloureux?

Entre les écoles qui ensevelissent les rêves, et désespèrent les parents; entre les services d’urgence qui laissent toute santé se dégrader; entre les services d’hébergement qui vous remettent à la rue perpétuellement, tel quelqu’un qui se noie  et qui ne sort sa tête de l’eau , que pour boire une nouvelle tasse…

Entre les services sociaux qui énumèrent les conditions impossibles du moindre rétablissement ; entre les lieux de soin qui laissent au dehors les plus gravement blessés.

Voilà le paysage que nous avons créé , voilà les enfances que nous avons ravagées.

Et oui, il est trop tard pour tant de choses, pour tant d’entre eux.  Qu’il est doux , aisé , mais aussi facile et un peu lâche de croire en la réversibilité de toute chose.

Il est des accrocs qui ne se recousent pas , des trous qui ne se comblent pas, des blessures qui ne se refermeront jamais.

Et nous sommes là , nous les témoins d’un grand désastre, les sentinelles que l’on voudrait faire taire, les peintres d’un malheur que nul ne veut voir.

Nous déployons tant d’énergies, nous déplaçons tant d’obstacles , nous faisons bouger les lignes, nous créons quelques fleurs de couleur, tout près, si près des autres … et du grand soleil noir.

 

Mardi 15 janvier

 

Atelier FLE

Ce soir, nous décidons de faire participer l’ensemble du groupe à venir chanter sur une chanson d’Edith Piaf. Tout le monde a apprécié le déroulement de cet atelier Français Langues Étrangères en chanson !

IMG_0022IMG_0023

Chacun, individuellement, a pu répéter l’ensemble des paroles, puis, par la suite, en chorale, nous avons poussé la cantate en groupe pour reprendre les paroles accompagnées de Dusko au piano.

Un moment fort à vivre ensemble !!

IMG_0026

 

 

Mercredi 16 janvier

 

Atelier CLAS du mercredi matin

Ce mercredi matin, la joyeuse bande des enfants du CLAS a découvert pendant le temps d’atelier socio-éducatif, le travail du feutrage de la laine.

Chacun a pu expérimenter, apprécier.

Puis nous nous sommes retrouvés par petits groupes autour des apprentissagIMG_2853es scolaires.

IMG_2852

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les plus jeunes ont beaucoup apprécié d’être accompagnés par Blandine, une sympathique mamie bénévole qui participe également à nos ateliers dans la bibliothèque, que nous avons créé, à l’hôtel social du Baladin.

 

IMG_20190116_125036

 

Atelier de Bel-Air

Peu d’enfants étaient présents, ce mercredi 16 Janvier, au démarrage de l’atelier à Bel Air.

Peu à peu, les enfants sont arrivés grossir le nombre des participants.

IMG_2953IMG_2958

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons proposé un atelier jeux de société (Uno, Dooddle…), un atelier « petite enfance » où les enfants se sont amusés à faire les rails de train. Deus autres ateliers étaient également proposés : un coin  « coloriage » où les enfants ont pu apprendre le pointillisme et un atelier jeux collectifs.

IMG_2960IMG_2961

 

Nous avons terminé cette journée autour d’ un goûter ! Malgré le froid intense aujourd’hui, les enfants se sont bien amusés en notre compagnie !

 

Atelier de Saint-Éloi

Aujourd’hui nous sommes allés à Saint Eloi avec quelques enfants. Dès notre arrivée, le groupe s’est rapidement mis en place et une très bonne dynamique c’est installée.

Plusieurs ateliers ont été proposés comme un parcours de motricité, du football, un endroit réservé à la  petite enfance avec des Kapla et de la dînette.

IMG_1932IMG_1947

Pendant que l’atelier « crêpes » s’activait à préparer le goûter avec les enfants, les robinsons ont sorti leur « Puissance-Quatre » géant ainsi du matériel  de peinture sur bois pour fabriquer un totem. Les enfants ont beaucoup tourné sur les ateliers avant de se rassembler autour d’un « épervier ».

IMG_1943IMG_1951

Les délicieuses crêpes ont ravi tous les participants de la journée !

 

Soirée des femmes à la Maison Colucci

 

Rendez-vous La Maison Colucci à Longjumeau !

7 femmes sont arrivées pile à l’heure pour cette soirée entre femmes très attendue !

Elles sont arrivées pour la plupart en tenue de sport car leur souhait était de se retrouver autour d’activités sportives pour pouvoir se mettre ou se remettre en mouvement.

Elles sont pour la plupart amies. Elles ne disposent pas d’un lieu où faire du sport entre femmes et souhaitent être accompagnées par notre Association pour les aider à créer une dynamique régulière. Nous nous sommes donc mises en mouvement en réalisant des échauffements puis quelques exercices plus sportifs. Nous avons transpiré en musique, avant de finir par danser toutes ensemble…  un vrai moment de complicité, d’échanges et de rigolades ! Nous avons ainsi pu mieux nous connaître.

20190116_210327

Nous avons observé une vraie motivation pour ces femmes d’avoir un espace et un moment pour elles afin de rompre avec leur quotidien. Elles l’ont d’ailleurs très bien exprimé, en disant que leur quotidien était lourd et qu’elles ne parvenaient pas à trouver des moments pour elles.

Elles nous ont demandé si nous étions au Skate Park demain car elles viennent à nos ateliers avec leurs enfants. Nous nous sommes donc toutes donné rendez-vous là-bas !!

 

Jeudi 17 janvier

 

Les ateliers du Skate-Park

Cette après-midi, c’est la pluie qui s’invite sur notre atelier au Skate-Park. Nous devons redoubler en énergie afin de motiver les enfants ainsi que les parents à la sortie des classes.

20190117_163312

Pour se faire, 5 activités sont mis en place en cohérence avec les conditions météorologiques :

  • Le tire à l’arc
  • La petite enfance
  • Des jeux collectifs
  • Un atelier perle
  • Un micro trottoir

Ses activités se sont déroulées dans une ambiance calme, agréable, et avec un rythme soutenu.

Snapchat-140130304Snapchat-1984041783

A la fin des activités, nous avons partagé un goûter, avec la participation des enfants.

 

L’atelier lecture de l’Hôtel Baladin

Les enfants sont arrivés de l’école vers 16h45 pour l’atelier lecture du jeudi au Baladin.

Nous avons lu avec eux le Kamishibaï qu’ils ont créé autour du petit chaperon rouge et de l’histoire des indiens.

IMG_2968

La lecture s’est faite en musique, sur les mélodies de la guitare de Dusko, ce qui a captivé les enfants.

IMG_2973

Nous avons ensuite pris un goûter tous ensemble.

Comme d’habitude, beaucoup d’enfants étaient présents à cet atelier ! Nous avons passé une bonne après-midi !

IMG_2977

 

Atelier de Massy

A Massy aujourd’hui nous avons effectué divers ateliers. Nous avons commencé par distribuer des flyers devant une école. Nous avons découvert une 2ème école qui a sollicité beaucoup de familles pour venir à nos ateliers.

IMG_3008IMG_3010

  • A l’atelier jeux collectifs : passe à 10. L’atelier a fini par rassembler tous les enfants ainsi que les collègues.
  • A l’atelier petite enfance : dînette, lego… Beaucoup d’enfants ont participé
  • A l’atelier slackline : peut d’enfants ont participé mais l’ambiance était très bonne malgré tout
  • La question philosophique du jour : « A quoi sert la lumière ». La question qui a été proposé par les enfants eux-même. Nous avons eu un grand débat a propos de ce sujet.

IMG_3014IMG_3016

Puis nous avons fini ces belles activités par un bon goûter.

 

Atelier CLAS du Jeudi

Pour le goûter du CLAS, Alexia et Brendan se sont chargés de préparer des crêpes pour les enfants, à la confiture et au nutella.

Les enfants ainsi que les adultes ont apprécié, ils en ont même redemandé ! Pour accompagner le tout, un chocolat chaud a été préparé par Moïse.

Mais malgré les crêpes et le chocolat chaud, pas question de laisser le travail de coté ! Révision, français, additions et soustractions étaient aussi au rendez-vous. Sans oublier la révision des chansons.

La bonne ambiance était donc aussi présente.

A la semaine prochaine !

 

Vendredi 18 janvier

 

La préparation de la cuisine du midi

Ce matin nous avons commencer par faire des courses pour faire la cuisine du vendredi. Plusieurs dames nous attendaient pour contribuer à la préparation.

IMG_2035IMG_2043

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons préparé du poulet, du poisson, des oignons et du riz.

IMG_2038

 

Le repas a eu un franc succès et il n’y a eu aucun reste. L’ambiance était convivial et bon enfant.

IMG_2044

 

Atelier de la Rocade

Aujourd’hui à la Rocade, nous avons mis en place différentes activités :

  • Le puissance 4 géant a beaucoup plus aux enfants en inventant leurs propres règles, ils ont bien rigolé.
  • Le micro-trottoir, où nous avons formé deux équipes afin de remplir des questionnaires concernant l’association.
  • La pétanque a eu un fort succès.
  • La petite enfance où les plus petits ont pu s’amuser avec les jeux d’éveil.
  • Les enfants étaient au rendez-vous pour faire un foot dans une ambiance chaleureuse.
  • Et enfin une activité manuelle avec la mise en place d’un origami où les enfants ont pu faire travailler leur motricité fine.

50086332_2194776283920387_5006740992963903488_n50006575_465189160682786_8950649808356376576_n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour terminer cette après -midi en collectivité,  nous avons partagé un goûter, qui nous a permis d’avoir un moment convivial, et également de nous réchauffer.

50666071_642261446214200_834619150428012544_n

 

Atelier de Champlan

Aujourd’hui nous sommes allées au bidonville de Champlan, accompagné d’un grand soleil. Nous avons mis en œuvre un atelier très dynamique et joyeux !

20190118_16151120190118_162000

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une petite enfance avec des Xylophones, les enfants ont pu s’y essayer. De cubes de différentes tailles ont permis aux enfants de travailler leur motricité et le partage. Des livres qui ont était un chouette support pour permettre un partage de connaissances et de savoirs, ils nous apprennent des mots en roumains et nous on leurs apprend des mots en français.

20190118_162012

 

 

20190118_161237

 

 

 

 

Un atelier jeux collectifs basé sur la proximité et la force : corde a sauté, jeux du foulard, tir à la corde.

Un bon gouté pour tous nous réchauffer.

 

Atelier de Bel Air

Aujourd’hui, à Bel Air, le froid était de la partie !! mais notre motivation aussi !

Nous avons donc amené différents ateliers : maquillages, foot, dessin et tir a l’arc 😊. Les enfants sont venus petit à petit. Ils ont pu essayer de se maquiller entre eux, et de tester leur niveau en foot face a notre champion Alpha. Nicolae et Dusko ont aussi questionné les habitants de St Eloi par rapport a l’action que mène Intermèdes Robinson sur le quartier de Bel Air.

49319482_298552690849726_2738119669280931840_n50099063_240154106886023_983325649953357824_n

Après cette journée bien remplie, nous prenons le goûter tous ensemble autour d’une table.

49864944_1887401094722478_1578289817152651264_n49763653_2161060597540880_1319371570593923072_n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Samedi 19 Janvier

 

Atelier à l’Hôtel Baladin

Cet après-midi au Baladin, nous sommes venus chargés de jouets, de vêtements, et de bonne humeur !!

Nous avions plusieurs ateliers au choix, grand jeux collectif, vernissage des ongles, petite enfance, et tir à l’arc 😊.

50437963_393560938046929_7761888747284594688_n50525867_569169903556901_3847612728038391808_n

Un super atelier pour finir la semaine des Robinsons ensemble sur les tapis pour prendre un bon gouté !

50089361_398913144188819_6113661658368835584_n50104256_1268866496603975_3955848781525680128_n

 

 

 

 

Atelier du Parthénon

 

Aujourd’hui, différentes activités étaient proposés : feutrage, compte, petite enfance, jeux de société.

Le feutrage a été très apprécié par plusieurs jeunes filles qui ont réalisé un cœur de l’amitié et un jeune garçon qui a réalisé un dinosaure !

20190119_14581420190119_145841

L’atelier contes a suscité beaucoup d’intérêt, les contes choisis ont petit à petit amené les enfants à se poser autour du conteur. Puis, ceux-ci se sont à leur tour lancés sur leurs récits.

20190119_14591420190119_145918

Les jeux de société ont permis de rassembler petits et grand autour du Uno et du Dobble, l’entraide était de mise ! Un beau moment de coopération.

20190119_14592320190119_150327

Nous avons chanté et lu une histoire tous ensemble avant de prendre le goûter et nous nous sommes régalés avec un bon chocolat chaud et du gâteau au chocolat.

Atelier de la Villa Saint Martin

Aujourd’hui, à la Villa Saint Martin, il faisait très froid mais nous avons tout de même retrouvé des enfants pour faire diverses activités.

IMG_2083IMG_2048

Nous avons fait du badminton et du tir à l’arc, ensuite nous avons fait un jeu de balles tous ensemble.

Une fois nos pieds dégelés, nous nous sommes réunis autour d’un bon goûter et d’une distribution de vêtements.

Tout le monde s’est séparé avec le sourire aux lèvres et des rigolades plein la tête !

 

 

Sans institutions et sans cadres, le Chaos?

Des choses cachées depuis l’origine du Monde (II)

La seule défense des Institutions, en général consiste  à porter cette menace que, sans elles, il n’y aurait que dépendance, assistanat; il y a aurait confusion générale des places. Quoi qu’il arrive, il  y aurait, toujours et forcément, du débordement.

L’Institution n’est là que pour une seule chose; parce que l’Humain a peur de lui même … et qu’il a peur de déborder.

la Pédagogie Traditionnelle a été bâtie et construite sur l’idée du péché originel. Le prêtre et l’instituteur d’autrefois étaient au moins d’accord sur une même chose: la croyance en la malignité humaine et d’abord celle des enfants. Tous deux étaient convaincus que l’enfant , par nature , est mauvais; que ce dernier irait toujours spontanément vers l’erreur, l’oisiveté , la paresse et l’ignorance.

Sur le même modèle les acteurs sociaux sont ils si loin de croire  encore aujourd’hui, que leurs usagers chercheraient la moindre occasion, pour tricher, dissimuler ,  et que par défaut , si on ne leur pose pas de limites, ils abusent?

Puis est venue l’Education nouvelle avec un paradigme inverse: l’Humain serait bon, comme disait Rousseau mais c’est la Société qui le corromprait. Il conviendrait donc de le placer dans un environnement contrôlé, vérifié et sûr,  la Nature vierge, un cadre adapté … ou une bonne Institution.

 

On s’est contenté de déporter l’accusation de malignité du sujet vers son environnement; et du coup la conclusion est inévitable: il faut contrôler le cadre, fixer les limites. L’action éducative et sociale est devenue indirecte et complexe.

Mais la base reste inchangée: sans Institution, ce seraient encore une fois l’anarchie et la confusion qui triompheraient.

DES CHOSES CACHEES DEPUIS L’ORIGINE DU MONDE

A quoi sert l’école si les enfants aiment apprendre ?

L’intuition de la Pédagogie sociale est de ce point de vue, révolutionnaire ; on nous a menti depuis le départ. On nous a menti depuis le commencement des temps. Les enfants aiment apprendre travailler et c’est cette découverte qui amène Freinet à déconstruire toute l’Ecole. Mais pourquoi s’arrêter là? ce qui est vrai pour les enfants l’est tout autant pour les adultes. Ce sont les institutions qui nous ont appris à tricher ou à détester ce que l’on nous présente.

Il n’y avait rien d’obligé, rien de nécessaire.

Il n’est pas naturel à l’enfant de ne pas apprendre, de ne rien faire; pas plus qu’à l’adulte de ne pas travailler , de ne pas participer au Monde ou à la vie de la Cité.

Ce sont les institutions qui produisent tous ces comportements anti-sociaux et qui se chargent ensuite péniblement de les reconditionner , de les redresser avec le peu de succès que l’on sait.

A quoi sert l’argent si les gens aiment travailler ?

Ce sont nos évidences que nous avons à réexaminer à l’aune de notre expérience directe. Si je crois les médias ou tout ce que l’on me dit et me raconte depuis que je suis né, je n’ai pas d’autre choix que de suivre le Monde dans sa course destructrice; je n’aurais pas d’autre alternative que de valider les grilles de lecture de l’actualité que les institutions me donnent.  Pour toujours je serai tenté de donner du crédit aux institutions, d’affirmer leur importance, de réaffirmer des cadres, et périodiquement de l’autorité.

Quels que soient mes bons sentiments d’origine, je finirai inévitablement par être convaincu par la nécessité de trier les gens, de détecter et même de repérer le plus tôt possible les indésirables de toutes sortes.

Tout cela parce que je ne penserai jamais à mettre en cause les bases mêmes où je me tiens, comme les institutions qui se confondent pour moi avec un paysage naturel, tellement je suis habitué à elles.

A quoi servent les institutions autoritaires si nous renonçons à l’éducation punitive ?

Pourtant même cette insécurité économique, sociale, affective, politique et écologique a une cause et une origine. On a produit cette insécurité et depuis l’origine et tout au long de notre évolution personnelle les institutions l’ont renforcée au lieu de la traiter.

On a créé l’échec scolaire, le dégoût d’apprendre, la peur et le manque de confiance en soi. On a  créé le manque,  la tristesse , la déréliction. On a créé l’humiliation, la Haine et la Rage.

Et les institutions n’ont rien fait pour que ça change; elles n’ont rien fait pour réparer les choses.

Elles sont juste là pour apprendre à tout un chacun d’accepter sa place et à la société toute entière d’accepter un destin qui lui échappe.

A nous de rendre l’accident et la Vie!

  Le Travail invisible chez les Robinsons (IV)

Alors , parlons du Mardi car ça commence très tôt. Un chauffeur et deux équipiers vont à la banque alimentaire et reviennent pour le Briefing avec plus de 700 kg de nourriture à trier, répartir.

Là le boulot commence: déchargement avec la technique de la « Chaîne humaine » (impressionnant quand nous sommes 20 à la faire)

Puis répartition dans les cagettes.

Enfin toute l’après midi, un point spécial sur LA TRANSFORMATION ALIMENTAIRE

Chaque semaine on cuit des légumes ou plats de viande que l’on distribuera immédiatement à qui voudra.

Et c’est un vrai atelier cuisine d’un côté et de cuisson, de l’autre, qui s’installe.

Et justement la distribution se fait à l’issue d’un atelier sociolinguistiques et après une après midi entière où nous avons accueilli parents et enfants autour d’activités créatrices.

Et il y a beaucoup de monde…

Jeudi soir : répétition avec Nuria

Depuis le début de l’année , les enfants d’Aven savore répètent avec Nuria, superbe danseuse , et grande chanteuse au répertoire international et varié. Une source de progrès pour tous .

 

Une semaine chez les Robinsons…

Mardi 8 janvier

 

Atelier Français Langues étrangères

Aujourd’hui est un jour de reprise pour nos ateliers des parents. De nombreux papaps et mamans étaient présents pour l’occasion.

Nous avons pu débattre sur la dernière soirée conviviale, la soirée de Noël du 21 décembre.
La plupart étaient satisfaits de cette soirée, et tous nous ont parlé du monde qu’il y avait.

Nous avons également débattu sur les pratiques culinaires… recettes, petits plats et cultures…

Avant de nous quitter, nous avons rappelé à tous que ces ateliers reprenaient normalement pour 2019.

 

Mercredi 9 janvier

 

Atelier CLAS du mercredi matin

Aujourd’hui, le CLAS a vécu une belle reprise !
En cadeau de nouvelle année, nous avons accueilli Blandine, une charmante mamie retraitée qui se joint aux encadrants pour renforcer le suivi des enfants.

Ainsi nous avons pu former de tous petits groupes de 3 enfants, ce qui assure un accompagnement optimum auprès d’enfants dont certains ont de grandes difficultés d’apprentissage.

IMG_0123IMG_0120IMG_0121

Avec la rentrée et les jeux que nous avons fait ensemble, les sourires étaient sur les lèvres de chacun !!

 

Ateliers de Bel-Air

Aujourd’hui nous nous sommes rendus dans le quartier Bel air.

Au programme nous avons fait un atelier peinture en réalisant des cadres à l’aide de mini chevalets de table.

Avec quelques enfants nos avons joué aux jeux de société « UNO ».

Nous sommes allés à la rencontre des habitants du quartier pour effectuer un micro-trottoir en leurs proposant de remplir un questionnaire afin d’améliorer notre action au sein du quartier. Nous nous sommes donc rendus disponible et à l’écoute de leurs paroles et de leurs diverses suggestions.

b3b1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour finir, nous avons fait tous ensemble un grand jeu auquel tout le monde a participé.

Un goûter partagé a clos cette journée à Bel-Air

 

Ateliers de Bondoufle

Aujourd’hui, au camp de Bondoufle il y avait beaucoup d’enfants et de parents !

L’activité tir à l’arc que nous avons proposée a connu un franc succès !

IMG_2908IMG_2888

 

Il y avait également un atelier « petite enfance » où les enfants ont pu faire de grandes constructions avec les briques, avant de les détruire bien sûr !

Nous avions également ramené les tunnels où chacun a pu se cacher !

IMG_2904IMG_2894

 

Nous avons également mis en place un atelier maquillage.

IMG_2902IMG_2890

 

Pour terminer cette journée, des jeux collectifs ont été proposés, principalement du foot, mais les enfants étaient déjà bien occupés sur les autres ateliers.

Nous avons fini comme à notre habitude sur un goûter, composé de chocolat chaud et de pain au chocolat !

Heureusement nous sommes partis juste avant que la pluie ne commence à tomber !

 

 

Les ateliers de Saint-Éloi

Aujourd’hui, à Saint-Éloi, nous avons proposé divers ateliers tel qu’un atelier pétanque qui fut une découverte pour les enfants, un atelier jeux collectif : foot, 180°, basket, un atelier jeux de société où les enfants ont pu apprendre à jouer à « animal de la jungle », puis un atelier petite enfance plein de couleurs.

Nous avons proposé également un coin cuisine : au menu de cet atelier « primeurs » : raisins, oranges et pommes…

20190109_16040020190109_152627

 

Et pour finir, nous avons pris un grand goûter composé d’une salade de fruit, de brioches et d’un chocolat chaud pour nous réchauffer sous le barnum.

 

Jeudi 10 janvier

 

à l’Hôtel Baladin…

 … nous avons proposé des ateliers soins des mains/vernis pour les mamans ainsi qu’un petit coin dessin avec des pastels.

20190110_163831

Nous avons ensuite sorti le Kamishibaï pour qu’ils puissent participer à une histoire collective.

20190110_165823

Puis, nous sommes sortis à l’extérieur pour jouer tous ensemble pour enfin terminer cette journée par un délicieux goûter.

20190110_171625

Les ateliers de Massy

Aujourd’hui nous avons effectué diverses activités dans le quartier de Massy.

Un atelier petite enfance où les enfants ont pu lire, cuisiner et construire un parcours de train…

IMG_2854IMG_2867

Nous avons ensuite répondu tous ensemble à la question du jour « Qu’est-ce qu’un adulte ?», les réponses étaient intéressantes et nous ont pu enrichir le débat.

 

Puis, des jeux collectifs : rugby, corde à sauter, foot, puissance 4 et la slackline… avant de finir cette belle après midi par un bon petit goûter composé de chocolat chaud et de pains au chocolat !

IMG_2864IMG_2858IMG_2855

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les ateliers du Skate-Park

À notre arrivée au SKATE PARK, les enfants nous ont accueillis avec joie.

Nous commençons à disposer et organiser le coin petite enfance qui fut, une fois de plus, très marqué par l’échange, le partage collectif et la création.

20190110_16395320190110_16394820190110_163934

Suivi de deux jeux collectifs (basket et foot) où nous avons pu rassembler un nombre de participants jeunes et moins jeunes.

20190110_16413420190110_164136

Un échange avec l’ensemble des habitants au cours des activités sur différentes questions générales sur la vie du quartier a été très animé.

20190110_163941

Inutile de préciser que le goûter a été un moment très attendu par les enfants.

Une journée riche en activités et en partage !!

 

Vendredi 11 janvier

 Les Ateliers de Champlan

Aujourd’hui, comme tous les vendredis, direction le bidonville de Champlan !

Sous un temps orageux menaçant, nous avons fait différents ateliers.

20190111_16155120190111_163511

Dans le coin « petite enfance », les enfants ont pu faire de grosses constructions avec des briques. Ils ont aussi pu jouer à la dînette pour cuisiner de bons petits plats.

Sur l’atelier peinture, chacun a pu nous montrer son âme d’artiste, et sur les jeux collectifs, les enfants ont pu naviguer entre différentes activités : frisbee, corde a sauter, jeux de cirque.

20190111_16303520190111_163027

Pour finir, nous avons pris un bon goûter hivernale pour nous réchauffer, à base de lait au chocolat, de pains au chocolat et de plusieurs variétés de chocolats.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Rocade

Aujourd’hui dans le quartier « Rocade » nous avons proposé aux habitants des maquillages, une petite enfance pour les plus jeunes, des jeux collectifs et des jeux de sociétés pour les plus grands.

Resized_20190111_173555_1761

Pendant ce temps certains d’entre nous ont réalisé une enquête « micro trottoir » auprès des habitants.

Tout c’est terminé autour d’un délicieux gouter.

Resized_20190111_165746_1418Resized_20190111_165739_4230

 

Les ateliers de Bel-Air

Aujourd’hui, à Bel-Air, nous avons fait un micro-trottoir. Nous sommes allés à la rencontre des habitants pour savoir comment ils se sentaient dans leur quartier, qu’est-ce qu’ils aimeraient améliorer.

Nous avons également monté un parcours sportif avec les enfants dans lequel ils ont pu se défouler et jouer par deux. Ces duels ont créé une vraie cohésion entre les enfants.

L3L1L2

Pour finir nous avons fais un atelier crêpes ou nous avons mangé les crêpes lors du gouter avec du chocolat chaud.

l4

Samedi 12 janvier

à l’hôtel Baladin…

Nous avons mis en place plusieurs activités comme :

L’atelier petite enfance dans lequel nous avons sorti des légos et des histoires…

IMG_2879

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons aussi réaliser un atelier manucure pour les mamans

IMG_2880

A l’atelier grand jeux collectifs nous avons proposé du diabolo, les sabots, jeux de raquette et foot

et un atelier peinture « très coloré » !

IMG_2878

et du coté de l’hôtel Parthénon…

Aujourd’hui a l’Hôtel social Parthénon il y a eu plusieurs pôles :

un dessin libre avec divers matériaux comme les pastels, les crayons de couleurs, les feutres et la peinture aquarelle où les enfants ont pu travailler leur motricité fine et l’apprentissage du partage de matériaux…

20190112_155553

un jeux de constructions avec des grosse briques mais aussi des gros lego les enfants ont pu travailler la motricité et leurs imaginations…

20190112_150643

une dînette où les enfants ont préparer de bons petits plats comme leurs parents, et un coin bébé où les pédagogues sociaux ont pu favoriser l’éveil des plus petits avec des hochets, des matériels divers…

20190112_150610

Sans oublier le coin « ados », avec divers jeux de société tels que baccalauréats ou Uno.

A la fin, nous avons chanter une comptine pour permettre le retour au calme, avant de lire l’histoire du gros monstre puis à nouveau une chanson avant de manger un gouté bien généreux rempli de quatre-quarts et de chocolat chaud.

Les ateliers de la Villa Saint-Martin

Aujourd’hui dans le quartier de la Villa St Martin à Longjumeau nous avons proposé des ateliers sportifs, Badminton, Volley Ball, Football, Tir à l’arc et jeux de quilles étaient au R.D.V.

IMG_28851IMG_28831

Était également présent notre classique « petite enfance » à destination d’un public en bas âge, bercée par notre enceinte qui diffusait une musique d’ambiance afin d’attirer nos convives.

IMG_28861

Tout s’est terminé autour d’un doux goûter avant que chacun ne rentre chez soi.