Seul, ce que nous avons appris à fuir… pourra nous sauver!

Presription de l’impossible

Nous sommes invités à concentrer nos vies et nos attentes, sur tout ce qui s’enfuit, fait faillite ou ne fonctionne plus.

Ainsi, c’est depuis l’enfance que l’on prépare l’employabilité des individus, que l’on en fait un véritable but, d’abord de leur enfance, puis de leur scolarité, de leur éducation, voire de leur vie toute entière… alors qu’il n’existe plus ni métiers, ni véritable travail, et que la plupart des enfants du peuple seront contraints à des jobs qui les diminuent.

Par compensation, consolation pourrait -on dire ces mêmes individus sont exhortés par la pression directe et indirecte de leurs proches, de leurs éducateurs et des médias qui les entourent, à considérer leur famille la leur comme celle qu’ils pourraient créer comme la véritable réalisation de leur vie… alors qu’il y a de moins en moins de famille; que les couples ne durent plus; que les enfants s’élèvent dans le chaos et la discontinuité; alors que les ruptures rythment nos vies.

Ainsi, c’est quand il n’ y a plus de travail que celui-ci devient si important; quand il n’y a plus de famille qu’on nous y renvoie.

Nous sommes appelés à considérer comme indispensable et comme valeur ultime, tout ce à quoi nous n’accéderons pas, que ce soit en termes de standards de vie (d’appartements, voitures, vacances) , ou de simple qualité de vie .

Nous sommes configurés pour trouver notre équilibre dans des situations que nous n’avons plus, qui n’existent pour nous que comme des objectifs d’autant plus brillants qu’ils restent lointains et inaccessibles.

L’inachèvement est le mode de construction de l’individu moderne, qui ne pourra jamais réaliser les objectifs qu’on lui tend.

Proscription du nécessaire

Or, sur la même période, cet individu dont l’attirance, l’attention, la concentration ont été mobilisées a été continûment invité à fuir, une autre source d’expériences.

Ainsi c’est depuis que nous sommes petits, que nous sommes perpétuellement prévenus et découragés contre toute rencontre, contre toute aventure.

Nous sommes découragés de nous risquer à l’autre, de l’héberger, de lui donner quoi que ce soit. Nous sommes découragés de nous dévoiler, de nous mettre en risque.

Nous sommes découragés , de faire confiance, de sortir, de parler.

Et surtout de donner.

Tout ce qui pourrait constituer un remède naturel contre la peur nous est déconseillé, proscrit.

Or , nous serons sauvés par ce que nous avons appris à fuir. Nous nous retrouverons nous mêmes quand nous abandonnerons les préoccupations qu’on nous a créées.

Nous nous libérerons lorsque nous ne courrons plus après les chimères des temps perdus.

Le véritable travail qui nous attend; nous avons à le produire, à le créer , à le tenir. Il ne nous sera plus fourni.

Il en est de même pour la famille; nous la construirons ensemble.

Samedi 23 Novembre

Atelier Villa Saint Martin

Aujourd’hui, il n’y avait pas beaucoup d’enfants à la Villa Saint Martin.

Faraj, Tom et Goundo ont fait de la peinture. Amandine était à la petite enfance. Sabri, Denys et Nicolaé ont fait le tour du quartier pour parler de l’atelier. Puis ont joué au foot avec les enfants.

Daïseya et moi-même avons fait un atelier rugby.

Nous avons ensuite pris le gouter tous ensemble.

C’était une après-midi agréable malgré le peu d’enfants présent.

Mélodie

Atelier Parthénon

Bonjour à tous 😉 ,

Cet après-midi nous nous sommes rendus au Parthénon. Nous avons échappé à la pluie et nous avons pu donc faire des jeux à l’extérieur !

A l’extérieur nous avons fait un grand foot, des parties de mikado géant et de uno avec les plus grands. 

A l’intérieur avec les plus petits, il y avait une grande petite enfance avec des jeux de construction, de la dinette, un atelier dessin avec des pastels, des livres et des voitures.

Nous nous sommes tous réunis à la fin de l’atelier pour prendre un chocolat chaud et de bons donuts !

Kenza 😊

Vendredi 22 Novembre

Atelier Bel Air

Aujourd’hui atelier à Bel Air. Le temps d’installer les différents ateliers les enfants sortaient déjà de l’école, beaucoup de passages ou certains habitués nous ont salué puis sont rentrés chez eux pour rester au chaud. Nous avons eu le plaisir néanmoins de pouvoir participer à un foot en compagnie de quelques enfants. L’atelier peinture a, quant à lui, accueilli quelques artistes très fiers de leurs œuvres respectives.

Atelier d’Antony Pole

Nous revoila au bidonvilles d’Antony Pôle. En arrivant nous récupérons les quelques enfants qui ne sont pas scolarisés, et nous installons nos ateliers. Lorsque que vient l’heure de la fin des cours, les autres enfants arrivent et se joignent à nous. Nous avons pu admirer les étranges monstres que Armando a peins, nous étions très impressionnés ! L’atelier se finit sur un goûter et nous nous disons à la semaine prochaine !

Atelier La Rocade

Bonjour à tous 😉,

Nous nous sommes rendus cet après-midi à la Rocade, nous avons eu une dizaine d’enfants malgré le froid.

Nous avons apporté une petite enfance, des jeux collectifs et des jeux de société.

Nous avons terminé cet atelier par un goûter

Kenza

Jeudi 21 Novembre

Atelier Skate Parc

Nous sommes allés au skate parc. Au programme : peinture, petite enfance, foot et puissance 4 géant . Des personnes de la mairie se sont installés à côté pour un atelier sur le recyclage, les déchets et l’environnement. Il y avait une trentaine d’enfants qui ont pu tourner sur les différents ateliers . Nous avons fini par un goûter tous ensemble, avec les gens de la mairie, les enfants et les parents .

Les enfants étaient contents et nous ont demandé quand on revenait

Claire

Atelier à Massy

Cet après-midi nous avons fait un atelier cuisine avec les enfants, un régal. Certains les ont préférées natures d’autres à la confiture en tout cas ça a été un beau moment de partage avec petits et grands.

Nous avons Nolan et Ely deux ados en 5ème qui viennent taper dans le ballon depuis plusieurs jeudis consécutifs, en plus ils motivent leurs copains pour venir à l’atelier. Aujourd’hui ils étaient 5, nous avons pu faire un atelier sur les Droits de l’enfant, chacun notre tour nous avons noté un ou des droits importants selon nous puis nous avons ensemble essayé de les classer du plus important au moins important, pas facile… puis il fallait essayer de défendre chaque droit devant l’assemblée quitte à déplacer certains droits si l’assemblée considérait que finalement ce droit était plus important qu’un autre : en d’autres termes nous avons cogité !

Maite

Mercredi 20 Novembre

Atelier Bel Air

Aujourd’hui, à Bel-Air, malgré le froid, nous avons fait diverses activités. Un atelier maquillage animé par Daïseya et Orlane du vernis, puis un atelier musical animé par Nicolaé, Dusko et Alex. Amandine a animé un atelier jeux de société. Tous se sont très bien passé, cependant le froid a écourté certain ateliers comme les jeux de société. Alex a partagé avec les enfants une activité foot, il a également débroussaillé le « jardin de Bel-Air ». Nous avons beaucoup échangé avec les enfants sur divers sujets. A la fin des activités nous avons pris un goûter, les enfants étaient ravis.

Daïseya et Orlane

Atelier de Saint Eloi

Bonjour à tous 😊,

Nous nous sommes rendus à St Eloi pour passer un après-midi avec les enfants.

Nous avons une petite enfance ; des jeux de sociétés tel qu’un loup-garou, mikado, et un mito et des jeux collectifs.

L’après-midi s’est terminé avec un chocolat chaud et des gâteaux. Les enfants étaient ravis de l’atelier.

Kenza

Atelier d’Antony 2

Le soleil est avec nous aujourd’hui à Antony 2 ! comme à leur habitude, les enfants accourent dès qu’ils voient le camion arriver. Après avoir rassemblé tout le monde et fait un cercle pour tous se saluer un par un en français, on commence les activités ! Aux jeux collectifs, on commence par un foot puis rapidement on fait des parcours avec les cerceaux, puis finalement un jeu roumain qui se traduit à peu près par « Pays ! Pays ! tu veux la moutarde ? » . A l’atelier de peinture, Mihaela fait un dessin pour son institutrice. Elle a commencé l’école il y a seulement quelques semaines. Julia nous a gratifia d’une de ses œuvre abstraite qu’elle peint et perfectionne toute l’heure durant. Sur les tapis de petite enfance on fait des legos.

L’heure du goûter arrive et aujourd’hui on apprend une nouvelle chanson : « Les petits poissons dans l’eau» en plus de celle que l’on fait toutes les semaines et que les enfants commencent a bien maitriser : « Ah les croco, ah les crocodiles ! »