Envers et contre soi: éloge de la dissymétrie

Les débutants, stagiaires et étudiants en pédagogie sociale sont parfois en difficulté pour comprendre ce qui leur apparaît comme un paradoxe: comment pouvons nous en effet prétendre à tant de démocratie et d’ouverture pour légitimer tout acteur social , et autant d’exigence sur l’engagement et la disponibilité à déployer?

Comment peut on être si libéral d’un côté au point de considérer comme pédagogue social tout acteur qui s’engage … ? et en même temps exiger tellement de ces mêmes acteurs, au nom du principe de dissymétrie?

Ceux qui nous rejoignent pour découvrir nos pratiques se heurtent immanquablement à la dureté de ce principe. Des énoncés aussi simples que « Nous sommes là pour les autres » ; « Nous devons garantir inconditionnellement la sécurité de nos actions pour que les bénéficiaires puissent s’y inscrire », suscitent de l’incompréhension.

L’absence de symétrie semble heurter toute une idéologie actuelle qui d’un côté exige des « bénéficiaires » des conditions , et qui d’un autre côté appelle à une sorte d’acceptation préalable de tous les manquements , oublis ou défaillances , au nom d’un impératif de « tolérance ».

Comment dès lors pouvons nous à la fois prétendre que les enfants de notre association ou de notre troupe peuvent bel et bien faire oeuvre de pédagogues sociaux et en même temps reprocher à des professionnels en formation leur refus de s’engager au nom de leurs problèmes personnels?

La réponse semble pourtant évidente et c’est celle ci. Ce qui fait la différence c’est l’engagement. L’engagement seul est dissymétrique. Si je m’engage, je prends sur moi la distance qui me sépare de l’autre. Si je m’engage, je tends accessible. Si je m’engage, je rends possible ce qui ne l’était pas. Si je ne base pas ma conduite ou mon action sur la réponse ou la proposition de l’autre, du bénéficiaire, ou du destinataire de nos pratiques; alors à ce prix là, je m’impose une contrainte ET PAR LA MEME? JE RESTE LIBRE.

Celui qui réagit symétriquement, ou conditionnellement vis à vis d’autrui n’est en réalité jamais vraiment libre car son comportement reste dicté de l’extérieur et il ne peut tenir aucun cap, aucun programme, ni garantir aucune réalisation.

L’engagement inconditionnel, qui concrétise le principe d’inconditionnalité et de dissymétrie finit par valoir davantage que le concept de professionnalisme et de professionnalité quand celui ci est entaché par tout un fatras de limitations, de préoccupations et de limites qu’on s’impose à soi même.

Comme acteur social, je ne peux pas décemment m’amener moi-même comme un problème à résoudre.

Je ne peux pas considérer l’Organisation, si centrale en Pédagogie sociale , qui est le dispositif qui permet de rompre avec l’environnement , comme une instance extérieure à moi, que je pourrais mettre au service de mes propres besoins ou contraintes.

L’organisation, loin d’être une instance qui risque de m’opprimer , de m’oublier, de me brimer est au contraire une extension de mon propre pouvoir sur le Monde . Loin de m’affaiblir, l’organisation me protège et me conforte. Dès lors je cherche à la renforcer et non pas à l’épuiser

Je ne peux satisfaire à la morale actuelle qui m’enjoint de m’absorber dans la préoccupation de moi même; qui m’enferme dans la gestion de mon individualité; qui me nomme autoentrepreneur de ma faillite personnelle

Samedi 5 octobre

Répétition Aven Savore

Atelier Parthenon

Nous sommes allés, comme tous les samedis au Parthénon. Les enfants étaient nombreux. Dehors nous avons fait des jeux de société comme le memory et le puissance 4 géant. Petits et grands ont beaucoup rigolé. A l’intérieur, nous avons fait une grande petite enfance avec dinette, jeux de société adapté aux plus petits et beaucoup de livres. Nous avions aussi un atelier verni et un atelier dessin. A la fin de l’après-midi, nous avons lu une histoire a tous les enfants puis nous avons pu goûter dans le calme et la bonne humeur.

Marine

9 photos

Atelier VSM

Aujourd’hui à VSM on propose aux enfants (peu nombreux à cause du mauvais temps) de faire des jeux de sociétés, un atelier dessin, du foot pour se réchauffer et puis une petite enfance à côté de ça.

Même si nous étions peu nombreux, nous avons passés un superbe après-midi avec les enfants, en finissant bien sûr tous autour d’un bon goûter.

Vendredi 04 Octobre

Repas en l’honneur de Rachida

En l’honneur de Rachida , membre de l’association qui est dramatiquement décédée, ses amis et les parents de l’association ont organisé pour la famille et pour offrir à tous, un grand couscous.

Il y avait beaucoup de monde et jusqu’aux anciens stagiaires qui sont revenus pour témoigner

Atelier Bel Air

Aujourd’hui a Bel Air, nous avons fait plusieurs nouvelles activités ! Pour commencer, les enfants sont passés au maquillage. En activité manuelle, les enfants ont créé des fleurs a l’aide d’un dessin de leur main et une paille, un gros succès !

Le foot à lui aussi, comme a son habitude, réuni du monde. Nous avons aussi fait une petite enfance musicale fusionnée avec l’atelier Rocade. A chaque atelier les enfants ont beaucoup apprécié, des pros sont parmi nous ! L’équipe et une mère de famille nous ont fais partager des chansons venant des quatre coins du monde, au plus grand bonheur des enfants !

Nous avons fini ce superbe atelier par un goûter convivial, dans la bonne humeur et avec du soleil !         

                                                                                                                          Manon

Atelier Rocade

Un bel après-midi à la Rocade malgré le vent. Nous avons installé une petite enfance qui a été investi par les enfants mais par les mamans aussi. Nous avons également fait un atelier créatif où les enfants dessinaient le contour de leurs mains, les découpaient et créaient des fleurs avec. Nous avons aussi fait de la boxe et des jeux de société. La particularité de cet atelier a été de faire, en commun avec l’atelier de Bel air, une activité musicale. Les enfants ont donc pu faire, des maracas, de la guitare et du tambour. Nous avons terminé par un joyeux goûter.

Marine

5 photos

Atelier Anthony Pôle

Les enfants trépignent d’impatience lorsque nous montons les marches pour atteindre le petit plateau où nous installons notre atelier ce vendredi à Anthony pole ! Dès que nous arrivons en haut, il se jettent sur nous pour nous prendre dans les bras, puis s’attaquent à l’installation du matériel : Dérouler les tapis, déplier les tables vider les cagettes, les plier etc…

Sur les tables pliantes on à installer notre « mobile school » du moment, un atelier d’écriture, où l’on apprend à former des lettres, des mots, des phrases et des chiffres. Sur les tapis un peu plus loin, on à installer un coin petite enfance, ou l’on fait des constructions en kappla. Tandis que sur une table tréteaux on fait des jeux de cartes et des tours de magies.

A la fin de l’atelier on se retrouvent sur les tapis, les grands distribuent le gouter aux petits, puis on se dit « A la semaine prochaine ! ».

12 photos

Jeudi 04 octobre

Atelier Skate Park

Aujourd’hui nous avons proposé un atelier henné, un grand puissance 4, une petite enfance, du foot ainsi qu’un atelier créatif pour créer une fleur à partir du dessin de sa main.

Nous avons eu beaucoup d’enfants, tous les ateliers ont connus un grand succès. Les gens étaient vraiment content de cette après-midi.

Nous avons fini avec les goûter, composé de madeleines et de jus.

Flora

Atelier Massy

L’automne est la ! Et pour ça, j’ai mis en place un atelier de création d’hérisson avec des feuilles mortes. Les enfants n’avaient qu’à les ramasser et à les coller sur des dessins de hérissons.

Comme on a reçu de nombreux roller et patins à roulettes, Cloé et Brigitte on mit en place des jeux collectifs. On y trouvé d’un côté des rollers et de l’autre des craies de sol et un jeu basé sur le jeu du pierre feuille ciseaux.

Marine quant à elle gérait la petite enfance.

Ce fut, pour tous, un moment de joie et de partage !

Joséphine

14 photos

Atelier Baladin

Hello tout le monde 😉,

Cet après-midi nous sommes allé à l’hôtel social Baladin. Nous avons un atelier petite enfance, de l’art créatif peinture, un atelier sur les émotions et un atelier musique et danse

Les mamans nous ont rejoint et elles ont participé à l’atelier musique. Les enfants étaient sur les différents ateliers et les mamans ont dansé !

Il y avait une très belle ambiance, pour terminer ce bel après-midi ; nous avons tous étaient dansés avec les mamans.

Nous avons fini cette journée par un beau et bon goûter 😊                                                                                                                                     Kenza 😊

5 photos

Mercredi 02 Octobre

Atelier St Eloi

Aujourd’hui à St Eloi il y a eu beaucoup d’enfants. Le Quoi de neuf nous a permis de constater que prendre la parole est un acte qui nous engage et qui donc n’est pas si simple qu’il en a l’air !

Nous avons joué au basket, un beau moment de complicité.

Martin continue son atelier avec son appareil photo, l’opportunité pour découvrir ce bel outil pour photographier et filmer. Martin a montré à tous les enfants le montage qu’il a réalisé la semaine dernière avec les images et le son de l’atelier de la semaine dernière.

Dusko, Grazzi et Cosmin ont mis de la musique et ont montrés des pas de danse. Cet atelier musical a donné une dimension festive à cette journée.

Axeline a préparé un atelier sur les émotions à l’aide de petite peluches expressives. Une super activité qu’elle compte bien développer !

Maite

Atelier Clas

On a préparé l’atelier avec Martin, Isabelle et Mélodie.

On a accueilli les enfants pour le petit-déjeuner : des fruits (raisins, oranges), des madeleines, du chocolat. L’ambiance était plutôt agitée : bataille d’eau entre enfants pendant le petit-déjeuner.

A la fin du petit-déjeuner, on a fait le jeu « Jacques a dit a dit » : on a pu voir quelques enfants qui avaient des difficultés à s’exprimer à l’oral, à dissocier la droite de la gauche, à être imaginatif dans leurs demandes auprès de leurs camarades.

Ensuite, nous avons fait plusieurs groupes pour répartir les enfants par niveau de classes :

Blandine avec les CP

Isabelle et Mélodie avec les CE1 (Jeux mathématique sur les doubles, mots à épeler, et le jeu du lynx)

Sarah avec les CE2 (nous avons fait une dictée de mots, puis des jeux de calculs mentaux, le jeu du pendu et un pictionnary)

Et Isabelle avec les CM1-CM2

Sarah

9 photos

Atelier Bel Air

Malgré le vent et la basse température, nous avons réussi à mettre en place de nombreuses activités. Nous avions la pâte à sel, de la craie grasse sur le thème d’halloween et un tournoi de foot.

Les enfants n’ont pas arrêté de demander à ce qu’il y ai un match enfants vs adultes. Il faut admettre que l’on s’est fait écraser !

                                                                                                                                              Joséphine

31 photos

Atelier Anthony 2

Aujourd’hui nous sommes attendue à Anthony 2 ! Ce n’est que la deuxième semaine que nous venons mais les enfants nous attendent de pied ferme devant le bidonville. Après avoir fait un tour du camp et déchargé le matériel, nous nous mettons en cercle pour nous présenter en français (« Bonjour je m’appelle Samuel ! »  « Bonjour Samuel ! »). Ensuite nous nous installons pour démarrer nos ateliers : A la peinture on enchaine les toiles les unes après les autres avant d’aller les coller sur des poutres qui trainent à coté de l’atelier. Un peu plus loin on fait du maquillage et des tatouages au henné.  Sur les tapis on à un atelier de petite enfance avec des jeux de constructions, des puzzles géants, et des petites voitures.  Quand viens la fin de l’atelier, nous nous rassemblons pour prendre le gouter assis en cercle sur les tapis. Mais avant ça, nous re chantons tous ensemble la chanson des crocodiles que nous avons appris la semaine dernière. Samuel nous distribue le gouter et nous dégustons ensemble les madeleines et le chocolat chaud, avant de nous dire au revoir et à la semaine prochaine

19 photos

Mardi 1er Octobre

Atelier FLE

Aujourd’hui il n’y avait pas beaucoup de personne à l’atelier. Trois mamans présentes. Nicolae et moi-même étions présents.

Nous avons échangé avec les mamans sur la demande d’asile.

Ensuite, un échange à eu lieu sur la différence entre l’école en Roumanie et en France.

Il a été fait remarquer par les parents qu’en France, les enfants faisaient beaucoup de calcul avec la calculatrice, alors qu’en Roumanie, elle est interdite pour faire les calculs à l’école, et qu’il faut le faire mentalement.

En Roumanie, les téléphones sont interdits dans les établissements scolaires, alors qu’en France, selon les établissements, il est toléré.

Nous avons également parlé de l’effet de mode. Les mamans nous ont dit qu’aujourd’hui, les enfants, les jeunes s’habillent de façon extravagante en France, alors qu’en Roumanie, ce n’est pas toléré.

Nous avons également parlé du respect envers les professeurs, il a été remarqué par les mamans, qu’en France, tous les jeunes n’étaient pas toujours respectueux envers leurs professeurs, ou envers une personne détenant une autorité. Alors qu’en Roumanie, le respect était totalement respecté.

Le FLE s’est terminé dans la bonne humeur.

Mélodie