Mais de quelle confiance parle t on quand on intitule un train de réformes , pilotées par le « haut » , « Ecole de la confiance »?

Comment et jusqu’à quel point nous vivons actuellement sous le coup et l’influence de multiples appels et injonctions à accorder notre confiance, aux institutions, aux corps constitués, et à ceux qui nous dirigent?

Certes Kaâ, le serpent du livre de la jungle avait incarné le désir fou de celui nous menace, d’inspirer notre confiance.

Mais ce que nous vivons à ce jour est d’un autre genre. C’est tout défaut de confiance dans les autorités, qui est dorénavant présenté comme un acte incivil, condamnable, répréhensible.

Le défaut de confiance équivaudrait en quelque sorte à un insupportable de désir de révolte et de rébellion.

La confiance serait l’apanage des gens honnêtes, paisibles , tranquilles en quelque sorte; les autres seraient des insupportables fâcheux.

la tranquillité publique requiert la confiance comme un préalable.

Dans une telle perspective, la confiance est à la fois une condition et un but du pouvoir. Par la confiance il s’agit d’affirmer à la fois l’emprise du Maître sur l’élève, de l’adulte sur l’enfant, de la police sur le citoyen et de l’élu sur l’électeur.

La confiance, en tant que mot d’ordre qui inspire de nouveaux slogans et de nouvelles leçons de morale, semble devenir une nouvelle croisade pour rétablir la légitimité de toutes les institutions qui l’ont perdue.

En Pédagogie sociale, au travail avec nos bénéficiaires, nous aspirons également à la confiance; mais il s’agit d’une autre sorte; la confiance dont il est question à travers nos actions et nos pratiques, n’est pas un déjà là, mais bien entendu une conquête, un résultat.

C’est une confiance éprouvée que nous recherchons; celle qui a déjà été mise à l’preuve du doute, de la méfiance, du désespoir et de l’incrédulité.

Nous aspirons à la confiance de ceux qui n’ont plus confiance en rien et le plus souvent, même pas en eux mêmes.

C’est le rétablissement, la restauration de la confiance non pas pour le fort, mais pour le faible, qui caractérise notre démarche .

Ce n’est jamais la confiance dans le pouvoir et l’institué que nous visons, mais au contraire la confiance pour celui qui est opprimé , pour l’enfant, pour le faible.

Les temps forts, les temps off et les temps en plus à Intermèdes Robinson

Nous avons besoin d’en parler régulièrement, mais il y a tellement de travail en plus, tellement de temps qu’on ne comptabilise pas mais qui laissent des traces; et qui se déroulent dans nos locaux.

ici chaque jour, nous réinventons le Centre social, le centre de loisirs, le LAEP, etc… Et cela se fait sans artifice, tout simplement sous les yeux de quiconque se donne la peine de venir voir.

Ainsi ce petit tempos de mercredi dernier , tandis qu’un groupe d’enfants et d’adultes étaient partis au parc, qu’un autre groupe d’enfants entreprenait de jouer à un jeu qu’ils avaient inventé et créé pour apprendre des mots en Français.

Jessica, 11 ans, en espoir d’école (peut être un jour…) y acquiert ses premiers mots deFrançais. mais ce qui est sidérant, c’est le petit Dardy, pile atomique à l’état naturel, d’u seul coup, posé, concentré et présent aux autres!

Samedi 14 Septembre

Atelier du Parthénon

Aujourd’hui nous étions 4 travailleurs sociaux à aller à l’hôtel du Parthénon. Nous avons fait deux ateliers dont une petite enfance et à l’extérieur, des jeux collectifs.

Il y a eu beaucoup d’enfants à la petite enfance ainsi que des nouveaux. Dans les jeux que nous avons ramenés, les puzzles ont particulièrement bien fonctionnés. On s’est rendu compte qu’il nous fallait une personne en plus pour pouvoir gérer les enfants.

A l’extérieur, l’ensemble des grands jeux ont eu beaucoup de succès, comme le dauphin-dauphine, le jeu de la tomate, l’épervier, la corde à sauter avec des chansons et le jeu du parcours avec des sacs.

Pour la prochaine fois, les enfants voudraient des jeux d’eaux ou pourquoi pas la possibilité de refaire une sortie à la piscine municipale.

Après un dernier jeu du « facteur n’est pas passé », Le goûter s’estt bien passé, ce fut l’occasion d’ un grand moment de partage pour mettre les enfants dans une ambiance sereine.

Une après-midi dans la joie et la bonne humeur !

Atelier de la Villa Saint Martin

Bel après-midi à la Villa Saint Martin. Il faisait beau et les enfants étaient souriant. Nous avons installé une belle petite enfance. Les enfants ont adoré faire des tours avec des briques en cartons. Nous avons aussi fait un atelier henné qui a attiré petits et grands. Nous avions également un atelier rugby et un atelier jeu de société. Nous avons fait des parties de mémory, de mikado et de loup-garou. Nous avons terminé cette belle journée par un joyeux goûter !

Marine

Vendredi 13 Septembre

Atelier de la Rocade

Aujourd’hui, malgré le beau temps, nous n’avons pas eu beaucoup d’enfants présents à nos ateliers.

Axeline, Mariama, et moi-même, avons fait une petite enfance en présence des mamans. Cosmin était à l’atelier maquillage, Mélodie s’occupait du henné.

Les enfants présents ont passé un agréable moment et ont apprécié les activités proposées.

Cela c’est fini autour d’un goûter.

Faraj

Atelier de Bel-Air

Aujourd’hui, nous avons fait une petite enfance spéciale instruments de musique ! Tous les enfants ont aimé s’amuser avec les tambourins, les maracas, ainsi que le triangle. Le mémo sous forme de fruits a permis aux enfants de faire travailler leur mémoire !

La peinture a elle aussi eu beaucoup de succès, les enfants ont vraiment pris du plaisir a faire le dessin de leur choix. Nous avons aussi fait du jardinage, désherbé, retourné la terre. Nos ateliers se sont terminés par un arrosage complet du jardin. Nous avons fini par un grand goûter collectif.

A bientôt !

Marjorie et Manon

Atelier d’Antony Pôle

Nous avons passé un super moment avec les enfants, les ados et aussi les parents aujourd’hui.

La petite enfance est très bien repérée par les enfants qui nous ont aidés à installer les tapis et installer les jeux. Ils se sont beaucoup amusés avec les légos et les livres. Nous avons eu beaucoup d’échanges et de parties de rigolade !

Cloé et Typhaine ont joué avec les chasubles, ce jeu est très apprécié et il demande beaucoup de dynamisme et de rapidité !

Cham et Orianne ont joué au « qui es-tu » un super jeu pour apprendre à se connaître. Ce jeu a été l’occasion d’échanger sur sa culture, ses amis et la vie en général ! Un moment chaleureux en somme.

Nous avons fini par un goûter en chantant comme à notre habitude.

Maite

Jeudi 12 septembre

Atelier de Massy

Aujourd’hui, nous avons accueilli les enfants toujours aussi contents de nous voir. On a joué à « Qui es-tu », un super jeu pour apprendre à se connaître.

On a joué à la passe à 10, un vrai jeu de coopération et puis un béret qui nous a fait beaucoup rire. La petite enfance a toujours aussi bien marché. Liam a adoré rouler dans le tunnel.

Nous avons fini par un bon goûter.

Maite

Atelier du Skate-Park

Aujourd’hui, de nombreux enfants ont pu apprécier les ateliers proposés lors de leurs sorties de l’école.

Axeline a animé les jeux collectifs, Chloé et moi-même avons proposé aux enfants de faire une fresque et de peindre ce qu’ils voudront faire plus tard, Grazzy et Alex ont fait du henné et Mariama a fait la petite enfance.

Tous le monde a pu apprécier ce moment, puis nous avons fini cette journée tous ensemble autour d’un goûter.

Faraj

Atelier de l’Hôtel des Balladins

Malgré un début sans enfants, tous ont finis par arriver après la sortie de l’école.

Elisa et moi-même avons fait un atelier « Qui est tu ? » afin de mieux connaître les enfants par la création de leur propre carte d’identité.

Anita et Cosmin, se sont occupés des jeux collectifs, et malgré une petite enfance absente, les enfants se sont tous très bien amusés.

Dusko s’est occupé d’un atelier plus calme, au cours duquel il a sensibilisé les enfants à la troupe d’Aven Savore, en les invitant à en faire partie.

Avant le goûter, nous avons fait tous ensemble un « Jacadi a dit », suivi d’un « 1,2,3 soleil », qui ont beaucoup plu.

A la fin nous avons fait un grand goûter collectif, malgré les enfants qui était très excités.

Andréa

Mercredi 11 septembre

Atelier de Saint-Eloi

Encore une belle après-midi sous le soleil de st Eloi ! 

Hillary a mis en place une activité peinture et collage avec des éléments de la nature environnante, ce qui a beaucoup plu aux enfants.

Manon et Joséphine se sont occupées de la petite enfance où plusieurs enfants d’âges différents ont pu les rejoindre. 

Flora a animé une activité molki qui a eu beaucoup de succès et a réuni plusieurs enfants qui ont pu s’affronter en deux équipes.

Maïté, Oriane et moi-même avons pris place au sein d’un « quoi de neuf » présidé par Maïté où un petit groupe d’enfants ont pu libérer leurs paroles dans le respect des autres .

Et pour finir, Eddy et Pierre ont organisé un atelier sur le thème du karaoké pour que les enfants puissent chanter.

Atelier de Bel-Air

Cet après-midi les enfants ont pu profiter du soleil et de chaque atelier proposé.

Mariama et Alex se sont occupés du jardin et ont récolté des pommes de terre.

Andréa, Cham et Léa ont proposé un « qui es-tu ? » cela est très bien passé et les enfants ont apprécié.

Cosmin et moi nous avons proposé des jeux collectifs. Nous avons fait un foot, puis une pierre, feuille, ciseaux et un morpion géant avec les cerceaux. Nous avons fini notre atelier avec un chat et une petite course tous ensemble.

Atelier au parc des Champs Fous

Nous avons reservé cette après-midi avec les enfants présents au local pour faire un petit tour dans le parc de Chilly-Mazarin ! Une journée jeux en perspective avec le soleil qui est venu nous dire bonjour durant ! Nous avons emmené la balle ainsi que la corde à sauter.

Axeline et Cloé.