Il est d’usage de faire l’éloge du quotidien, en particulier en institution. On insiste volontiers sur le soin que l’on doit aux petites choses, et à l’attention aux petits moments. Il est de bon aloi, également, de revaloriser le travail de ceux qui justement s’échinent sur le quotidien, jusque dans ses dimensions salissantes ou triviales.

L’éloge du quotidien est une posture moderne qui prétend racheter le mépris affiché de nos ancêtres pour tout ce qui était de l’ordre des tâches aliénantes, envahissantes et quotidiennes.

L’éloge du quotidien comme exercice de style constitue ainsi une sorte d’hommage obligatoire… à la nécessaire démocratisation de notre société.

Mais que faisons nous du quotidien en Pédagogie, et quelle place respective ce concept occupe- t – il dans les trois grandes catégories que nous définissons habituellement?

Le quotidien en Pédagogie traditionnelle: la Dramatisation

La Pédagogie traditionnelle, qu’elle soit scolaire ou institutionnelle, dite « classique » repose toute entière sur la dramatisation du quotidien.
le quotidien en institution est toujours plus que le quotidien; il représente souvent autre chose, du moins du point de vue du concepteur, de l’éducateur ou de l’enseignant.

Le quotidien devient le lieu de la révélation de tendances qui caractérisent les sujets ou qui illustrent leurs problématiques, leurs défaillances ou leurs pathologies.

Ainsi 5 minutes de retard à un cours au collège, cela représente toujours plus que 5 minutes de retard. C’est déjà de l’absentéisme, de la perturbation, du décrochage Et au final ces 5 minutes de retard vaudront soit 50 minutes d’exclusion du cours, soit … une « heure de colle ».

Dans une MECS, le foyer ou le centre de rééducation, l’attitude de l’enfant lors des moments de « vie quotidienne » deviennent les analyseurs de ses problématiques. Le quotidien devient « le cadre » qui « est mis à l’épreuve ». Il serait le contenant qui viendrait révéler justement les failles du sujet pour « se contenir ».

La Pédagogie traditionnelle repose sur le principe et le recours à la dramatisation des situations pour dessiner des enjeux et mobiliser l’énergie nécessaire au changement.

Ainsi, pour,la Pédagogie traditionnelle, le quotidien sert-il de « révélateur » de bien plus que ce qu’il représente lui même. Il est l’objet même de l’élaboration et de l’intervention curative, restauratrice, éducative et descendante.

Le Quotidien en Pédagogie nouvelle: la Ritualisation

En pédagogie, nouvelle, on change d’attitude et de registre. On n’est plus dans la dramatisation du quotidien, mais dans son utilisation, voire son exploitation.

Le quotidien se trouve ainsi promu comme un outil de pratique régulière d’activités périodiques, régulières, durables.

Loin de la mise en scène dramatique des apprentissages comme des rééducations, la Pédagogie nouvelle, promeut le changement, par des habitudes du jour après jour. On apprend, on comprend en marchant, en se baladant, en pratiquant des activités repérées, répétées… ensemble.

Le quotidien devient ainsi le cadre, le lieu non pas de la révélation, mais du changement, de la lente conversion, de l’adaptation du sujet à un environnement nouveau et supposé meilleur.

Le quotidien en Pédagogie sociale : la Pulvérisation

Pour la pédagogie sociale, le quotidien ne peut avoir que deux sens, deux directions.

  • Ou bien il est le LIEU de la routine, de la chronicité, et alors il doit être contrecarré, contrarié, perturbé, pour sortir de sa charge mortifère
  • Ou bien il est le TEMPS de l’événement, de l’incident, de ce qui n’était pas prévu et qui survient. Et en ce sens il devient souhaitable, « rafraîchissant » , régénérant .

En Pédagogie sociale, le quotidien est à la fois inévitable , régulier et prévisible et en même temps il charrie chaque jour de nouvelles préoccupations rencontres, activités et conséquences .

C’est ainsi comme ces ateliers de rue, ou bien ces fêtes où nous sommes sûrs qu’il y aura forcément à la fois du Monde et de l’Inattendu, mais où au même moment, nous sommes sans maîtrise sur ce qui peut arriver.

Pour pouvoir que « ça marche »; nous avons besoin de renoncer à savoir « comment ça marche ».

Samedi 1er juin

Atelier du Parthénon

Aujourd’hui nous sommes allés à l’hôtel Parthénon. Nous avons passé une superbe après-midi. Les enfants ont pu, petits comme grands, repartir chez eux avec un beau maquillage. Ils ont pu aussi profiter de l’atelier découpage et du super foot. En parallèle les bébés, eux ont la salle que pour eux. Ils ont pu profiter des jeux d’éveil. Avant le goûter nous avons pu jouer avec l’eau de la piscine… super pour se rafraîchir sous ce soleil !

Et pour finir en beauté goûter pour tout le monde !

Atelier Villa Saint Martin

Avec les enfants nous avons fait une bataille d’eau avec des éponges, on s’est bien amusés ! Le soleil tapait fort, et l’eau nous a raffraichit !

Il y avait également l’atelier maquillage, les enfants se sont maquillés en arc-en-ciel ou encore en papillon.

L’atelier crêpe a fait participer les enfants, ils ont eu l’occasion de tartiner les crêpes de confiture d’abricot ou de framboise, quel délice ! Les petits eux, ont pu jouer dans l’atelier petite enfance. Les enfants ont réalisé un grand parcours avec des sacs de patates et des plots…  

Cloé

Atelier Cité de l’Air

Pour notre premier atelier à la Cité de l’Air, nous avons organisé un atelier petite enfance, un atelier chant, ainsi qu’un atelier sport collectif. Cet après-midi s’est très bien déroulé, nous avons pu faire connaissance avec les enfants ainsi que certains parents.

La présence d’Azzedine nous à été précieuse, il a pu nous orienter, nous aider, mais a aussi traduit ce que nous disaient certains enfants, parlant arabe, anglais ou français. Nous avons continué avec un jeu d’eau, et nous avons conclu par un goûter qui a ravi tout le monde.

                                                                                                           Manon

Vendredi 31 mai

Atelier massage

Aujourd’hui vendredi 31 mai 2019, nous avons réalisé un atelier massage avec la présence de quatre enfants et une maman. Tous ont réussi à se détendre, voir même s’endormir pour une petite fille.

Cet atelier a été très apprécié par tous, ce fût un agréable moment.

Flora

Atelier Rocade

Superbe après midi à la Rocade. Les ateliers maquillage, petite enfance, jeux de société et jeux collectifs ont beaucoup plu !

Beaucoup d’enfant étaient attirés par l’atelier maquillage qui a eu un grand succès. Les mamans se sont rassemblées à l’atelier petite enfance et ont passées un bon moment accompagné de thé. L’heure du gouté s’est déroulée dans le calme, et la journée qui fu très ensoleillée s’st terminée sur une bataille d’eau !

Bonne ambiance et sourires au rendez-vous !

Victoria

Atelier Bel Air

Nous avons organisé deux ateliers : un atelier petite enfance ainsi qu’un atelier parcours du combattant.

Ce dernier a beaucoup plus aux enfants qui se sont beaucoup amusés. Tout le monde a pu se rafraîchir avec une bataille d’eau qui en ravi plus d’un. Nous avons fini par un goûter dans une ambiance calme et détendue.

                                                                                                                  Manon

Atelier Antony Pôle

Nous nous sommes rendus sur le bidonville d’Antony. Nous avons présenté divers ateliers tel que : une grande petite enfance, un atelier perles, un atelier tir à l’arc et nous avons fini par le jeu du foulard.

Nous avons eu du soleil toute l’après-midi, et les enfants se sont éclatés. 

L’après-midi s’est fini avec des comptines et un grand goûter accompagné des mamans et des enfants !

Kenza et Anita

Jeudi 30 mai

Répétitions de la troupe Aven Savoré

Lors de notre répétition d’hier mercredi, l’ humeur de la troupe n’était pas au beau fixe. Malgré tout, nous avions travaillé la chanson Luba et repris l’ensemble du répertoire accompagné à la guitare pour avoir une idée du filage et de l’interprétation aux côtés d’Ibrahim Maalouf lors de notre tournée commune.
Au programme d’aujourd’hui jeudi : nous continuons notre travail avec Nouria et Ibrahim.

IMG_1482

IMG_1482

En ce jour férié, nous nous retrouvons donc dans le local silencieux. Découverte d’une nouvelle chorégraphie : « Paris Paris » pour réveiller le voisinage, mise en place avec la troupe Ai Duti et Ibrahim.

L’humeur est meilleure ce jour, nous sommes motivés et ravis de travailler en collaboration avec ces artistes.

Mercredi 29 mai

Atelier Villiers

Aujourd’hui à Villiers, place au soleil et à la bonne humeur. Les enfants ont eu accès à de nombreuses activités comme la peinture ou encore le morpion géant, ce qui a pu leur donner un énorme sourire.

Les plus grands ont vite pris les rênes du morpion géant et ont gérés avec autonomie ce jeux collectif.

Pour le plaisir des plus petits, les tunnels et des jeux de construction étaient de la partie. C’est avec le sourire que nous sommes repartis !

Joséphine

Atelier Bel Air

Aujourd’hui à Bel Air nous avons mis en place un atelier de maquillage qui s’est avéré être une réussite. Nous avons transformé des visages en véritables œuvres d’art !

Les garçons ont joué au foot pendant un long moment tandis que d’autres étaient occupés à cueillir les premières fraises et groseilles du jardin. Après un peu de désherbage et d’entretien du jardin, nous avons goûté tous ensemble pour le plaisir des plus jeunes… Les enfants ont tous et toutes hâte que les fruits poussent, selon eux, c’est un régal !