Guerre chaude

  Il y a deux sortes de guerres qu’ont à mener ceux qui veulent agir, entreprendre, fonder et initier. Il y  a d’abord celles que l’on mène vis à vis des adversaires, des opposants. Dans cette guerre là, il faudra venir à bout de pièges,  d’attaques et d’inerties. Il faudra tenir compte des risques de représailles, des retombées, des rebondissements et des offensives quand on ne les attendait plus.

Mais au moins c’est une forme de guerre dont on a le modèle , de tout temps, de toute éternité.  Elle nous offre quelques repères: des terrains protégés, quelques alliés,  des ressources et des décisions à prendre.

Dans ce genre de guerre, là, on croit savoir qui on est et qui nous soutient.

46938741_723265404726258_6650467046347767808_n

 

Guerre froide

Et puis il y a une seconde sorte de guerre, la guerre froide; celle – là est justement constituée sur l’effacement des modèles de la première. En guerre froide, on n’ a plus de terrain, plus de ligne de défense sûre, on n’a plus de retraite. On n’a plus de ressources inconditionnellement acquises et la question des alliances et des alliés devient problématique.

Si la guerre chaude est une guerre d’affirmation d’un vainqueur, d’imposition d’un pouvoir, la guerre froide est commandée par des intérêts plus terre à terre, plus secrets, plus honteux, plus confus. C’est une « guerre des places »; l’idée est de prendre le contrôle de toute place possible , en période de pénurie et de carence. Le but est de prendre la place des voisins, voire même des proches, pour s’en garantir une , encore.

Si la guerre chaude a une fin, une conclusion; la guerre froide, quant à elle , est interminable.

En Europe et dans le Monde, nous avons connu une « guerre froide », dont nous avons célébré la fin, au moment même où s’ouvraient pour toutes les sociétés des périodes de grandes incertitudes et de guerres sociales , « froides », innombrables.

Nous avions une guerre froide du temps où nous croyions encore en l’avenir et où nous craignions pour lui. Nous connaissons mille guerres froides, depuis que cet horizon a cédé.

Guerre d’écrasement, contre guerre d’isolement

Si les guerres chaudes sont par définition des guerres de destruction, il n’en est pas de même pour les guerres froides qui  à la frontalité, préfèrent la fragmentation et  la division.  La guerre froide se gagne en isolant son adversaire, en contactant ses proches, ses voisins; en faisant le vide autour de lui.

C’est une guerre sans contact , sans attaque, sans communication, sans message et sans code.

La Précarité est une guerre froide

Il y a certainement des guerres sociales, comme il existe des guerres civiles . Certaines sont ou ont été frontales , chaudes, avec des conflits ouverts, directs et avérés.  Il y a et il y a eu des répressions terribles, des écrasements de mouvements sociaux , des rapports constants de force et de domination. Ce sont des guerres chaudes.

Et puis il y a la précarité , une guerre subie par chacun dans sa propre solitude; une guerre, contre laquelle on ne se rassemble pas, on ne se mobilise pas; une guerre sans champ de bataille qui se déroule dans la durée et qui est interminable.

Réchauffer les guerres

Une guerre accomplie par les propres victimes contre elles mêmes; une guerre contre soi, une guerre contre toute possibilité de se rassembler et de devenir un « nous ».

La question du retournement de la guerre « froide » , vers un conflit chaud est d’une importance extrême, d’une urgence absolue.

Dans cette perspective, il faut une pédagogie pour apprendre à nommer puis à assumer les violences sociales que connaissent à la fois les acteurs sociaux etleurs publics. Il faut une pédagogie pour nommer et comprendre ce qu’est la précarité, comment elle fonctionne; comment elle se reproduit , et ce à quoi, elle sert.

 

Les activités invisibles (I): Ateliers perfectionnement chant et danse du mardi (et du jeudi)

A côté de nos ateliers réguliers et parfois très anciens, nous menons dans nos locaux de multiples activités dont nous ne faisons même pas mention dans nos chroniques.

 

Celles    – ci ont lieu tous les jours sous la forme par exemple d’ateliers cuisines spontanés (quasiment tous les jours) , de l’accueil « des écoliers à la porte de la cantine »,  de nos si nombreuses actions « d’écrivain public », etc.

Commençons, autour d’Aven savore; par une des multiples activités périphériques aux répétitions et représentations.

 

Un exemple: les ateliers de perfectionnements avec Nouria.

Avec Nouria artiste complète et multiculturelle, nos enfants , par petits groupes apprennent de nouveaux chants, progressent avec leur voix, ou acquièrent certaine techniques  de danse et tenue des robes.

Samedi: Sortie à Animakt et ateliers

Cet après-midi, formant un petit groupe, nous sommes allés chez Animakt,  nos partenaires de Saulx les chartreux.

Après quelques jeux en extérieurs, qui nous ont permis de braver la pluie, chacun,  à l’intérieur, a vécu un moment différent, son moment, un temps pour lui.
Jeux libres et collectifs dans une immense salle pour les uns, petite expérimentation picturale pour d’autres et pour d’autres, encore, atelier de fabrication de pain bio.47490337_345275089585261_8500903398877429760_n47572589_1586832184750169_697007174198493184_n47363881_784611728549449_339169701894553600_n47467680_263815234488900_1817659090566905856_n
Cet atelier était animé par Maëla, une super paysanne boulangère et maraîchère bio du cru qui nous avait accueilli sur sa ferme, cet été.

Parthenon

Aujourd’hui nous sommes allés à l’hôtel du Parthénon. Après avoir fait le tour des chambres nous avons proposé un atelier peinture, un espace petite enfance avec un coin lecture et un atelier jeux de société pour les plus grands.
IMG_0925IMG_0930
Nous avons pris plaisir à lire des petites histoires, construire des circuits avec les petits et jouer avec les bébés.
Nous avons également récolté des dons de vêtements et de jouets pour les familles.IMG_0922IMG_0938

Baladin

En cette fin de semaine, nous nous rendons à l’hôtel du Baladin comme chaque samedi.
Aujourd’hui, il pleut, mais cela n’empêche pas les enfants d’être présent. Nous nous abritons d’ailleurs sous le porche.
Bien que nous soyons un peu à l’étroit, ils ont pu s’occuper sur le tapis rempli de jouet, en faisant des perles, du foot ou encore en jouant aux jeux de société.IMG_2587IMG_2584
Les mamans quant à elles ont pu se faire mettre du vernis ou se faire maquiller.IMG_2589IMG_2601
Les goûter est composé de madeleines et de chocolat chaud, ce qui nous réchauffe vivement de ce temps.

Aven savore

Aujourd’hui la répète s’est passé en deux phases. Dans un premier temps, on a regardé le spectacle d’Aven Savore de la fédération Alma, et dans un deuxième temps, on a travaillé sur tous les mouvements et chorégraphies du spectacle.47310107_259406464752769_6386337458270765056_n

Vendredi 30 novembre

Champlan

Aujourd’hui à Champlan nous avons fait divers ateliers tel que la petite enfance très joyeuse où les rires sont au rendez-vous, un atelier peinture pleines de couleurs et sans taches à base de pochette plastique et de tubes de gouache, un atelier destiné aux préados avec du tir à la corde, des passes aux pieds avec un ballon et pour finir, deux grands jeux collectifs mélangeant grands et petits comme le « tic-tac boom » et le « facteur n’est pas passé».20181130_16395720181130_16205420181130_160553

À la toute fin, nous avons fait un goûter tous ensemble à base de chocolat chaud et de madeleines.

Bel Air

Aujourd’hui nous sommes arrivés à Bel Air, nous installons nos ateliers, petite enfance, jeux de société, et confection de pompons. Nous avions aussi prévu une table pour les parents avec du thé et du café !47165640_458998057959076_1530974017878491136_n47069134_539315756480514_5858016851199524864_n

Et ça n’a pas été de trop, car aujourd’hui nous avions avec nous 3 adultes, deux mamans et un papa. Nous avons discuté avec eux de la soirée conviviale de ce soir, ainsi que des horaires et des endroits où nous faisons nos ateliers.47288740_196173734650808_5621173001375449088_n
Puis arrive le moment du goûter avec des madeleines et du chocolat chauds !! DE-LI-CIEUX !!!

Jeudi 29 novembre

Skate Park

Aujourd’hui au skate parc, nous avons prévue un atelier maquillage, un atelier petite enfance, un atelier sportif avec du badminton et du foot.
Dès notre arrivée, les enfants sont ravis de nous voir et scandent ; « les jeux, les jeux !!! » À travers la grille de leur école. 47048415_267883110575950_2440458867797131264_n47200720_341521939994796_4943427028922662912_nNous accueillons quelques petits enfants avec leur maman, avec elles, nous parlons de la soirée conviviale du 21 à la salle Bretten.46973028_926434714410804_6266930946465857536_n
Puis les écoliers sont libérés, ils courent vers nous, prêts à s’amuser, se dépenser, et se faire maquiller !!
À 17 h 30, nous commençons notre goûter habituel avec du chocolat chaud ! À la semaine prochaine.46908396_2376426842429043_3006142817010450432_n

 

En ce merveilleux jeudi de novembre, toute l’équipe solidaire et enjouée s’attelle à mettre l’atelier en place.
Au programme :
– Du tir à l’arc
– Un atelier perle
– Un atelier maquillage
– De la pétanque
– Un foot
– Un atelier création d’un cadre photo en boisIMG_2573IMG_2575IMG_2574
Les enfants inspirés par notre joie de vivre se donnent à fond dans les ateliers et nous communique à leur tour leur engouement. Quel bel échange !!
À LA SOUPE !!IMG_2577IMG_2580
Nous avons partagé un moment convivial autour d’une soupe dont nous cherchons encore l’ingrédient mystère de Bryan, d’un chocolat chaud et de madeleine !
À la prochaine !

Saint Elois

Nous voici en route comme chaque semaine pour l’atelier de Saint Eloi, une fois arrivé et l’atelier dressé, nous partons avec quelques enfants distribuer des flyers pour la soirée de Noel qui aura lieu le 21 décembre à la salle Anne Franck, toute proche de l’atelier de Saint Eloi.P_20181128_145958_1
Pendant ce temps sur l’atelier, on organise un Foot, un atelier de perles, et on discute sur les tapis de la petite enfance. En revenant de la distributions des flyers, les enfants décident de fabrique une « Cabane de feuilles », on les suit sans hésiter.P_20181128_152533P_20181128_155740 Le temps passe vite, et l’atelier touche à sa fin. Après avoir rangé avec les enfants, on s’installe tous sous le Barnum pour prendre un goûter bien mérité, discuter de l’atelier et de ce que l’on voudrait pour la prochaine fois.

Bondoufle

Aujourd’hui nous nous sommes rendus au bidonville de Bondoufle.
Comme chaque mercredi, les enfants étaient très ravies de nous voir et nous ont fait un accueil chaleureux.
Malgré la pluie, nous avons pu mener à bien toutes nos activités, tels que la petite enfance avec des lego et de la dînette. bondfl4Un atelier dessin avec des coloriages que les enfants ont appréciés. Un atelier perles. Puis des jeux collectifs (corde à sauter, foot, raquettes…).bondfl3Bondfl1
Le goûter nous a bien réchauffé et tout le monde s’est régalé. Une distribution de vêtements a également eu lieu.

Bel Air

Aujourd’hui a Bel Air, nous avions préparé un atelier bien particulier.
En effet, les Robinson sont allés acheter un arbre fruitier pour le planter dans le jardin de Bel Air. Nous avions donc particulièrement bien préparé cet atelier. Des grands jeux de la cuisine et un coin petite enfance ont été proposés aux enfants. Ceux-là ont adoré jouer ensemble, et était très volontaires quand il a s’agit de cueillir les tomates cerises. Ils en ont récolté plusieurs seaux .46921967_539172233214784_5201997589288845312_n46836768_514978682320772_3855421859050815488_n
Et a un moment Nicolae les a appelé pour faire la plantation de l’arbre. Et nous voilà avec une quinzaine d’enfants réuni autour de l’arbre les mains sur le tronc pour mettre l’arbre dans la terre. Nous amenons donc des pelles pour pouvoir recouvrir le trou pour mettre l’arbre. 46938741_723265404726258_6650467046347767808_n47167417_378516846220506_3302633145416810496_nLes enfants s’en saisisse avec joie et comblent le trou en quelques secondes. Génial maintenant Bel Air a un arbre fruitier que les enfants ont planté !
Nous sommes finalement super heureux d’avoir planté cet arbre, et les enfants aussi ! Petit goûter festif pour finir cette belle journée, du jus et du chocolat chaud, ainsi que des chips et des madeleines !

FLE

Le cours de français s’est très bien passé, malgré le nombre réduit de mamans par rapport auxsemaines passées.
Les sujets abordés étaient toutefois très intéressants. En effet, Nicolae a rappelé la procédure concernant le Pass Navigo et ses avantages pour les mamans (réduction considérable).
Nous avons parlé de la journée du dimanche où une sortie au Grand Cabaret était prévue, et des places offertes aux enfants et mamans désireux d’assister à ce spectacle. Une des mamans en a par ailleurs beaucoup parlé, en des termes joyeux, « c’était magnifique », « j’ai pris des vidéos ».
Enfin, un dernier thème a été abordé par Nicolae, se penchant sur le sujet de la « gratuité » des activités proposées par la structure, et posant le débat « quand c’est gratuit, est-ce de mauvaise qualité ? ». En effet, Nicolae a rappelé que la gratuité d’une activité ne fait pas sa mauvaise qualité. Mais rend seulement plus accessible aux budgets très serrés des familles les mêmes chances d’accéder à de belles activités et à l’épanouissement de leurs enfants.