Inassumable

Nous recevons régulièrement des nouvelles de la dégradation de notre environnement; c’est une certitude dans laquelle nous baignons de plus en plus: les limites sont dépassées.

Dans notre vie sociale et quotidienne, nous expérimentons également qu’en matière d’inégalités sociales, d’injustices, de situations insupportables , les limites sont également dépasses depuis longtemps.

 

Nous savons pertinemment que les modèles de nos institutions sociales, socioéducatives, de protection de l’enfance sont aussi dépassés . Comme est dépassée l’École d’hier, d’aujourd’hui et même celle qu’on nous promet pour demain, ou plus simplement pour septembre prochain.

Et pourtant nous l’acceptons.

Les travailleurs sociaux savent très bien que les pratiques courantes liées à leurs interventions basées sur la gestion de la demande, l’élaboration de projets , la contractualisation, la médiation et surtout SUR L’ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF, sont également dépassés .

Et pourtant on continue, on feint d’y croire, ne serait ce qu’un peu.

C’est que nous voulons y croire encore, ne serait ce qu’un petit peu . Nous nous disons « Et si finalement , en tant qu’individu, professionnel débutant , nous passions entre les gouttes »?

Qu’est ce que cela changera au final de faire semblant ?  Puisque tout changement est impossible, et si l’attente des  transformations urgentes , nécessaires, indispensables, … paraît au fond plus improbable que les catastrophes qui nous entourent?

Faire « Comme si », non pas dans le sens kantien, de trouver l’énergie pour entreprendre pour viser la position juste, mais dans le sens de la puérilité , en croyant à l’illusoire; c’est  le: « Je sais bien, mais quand même ».  Certainement parce que c’est plus confortable, mais le plus souvent encore, car je ne sais pas, je ne vois pas comment faire autrement.

Nous assistons ainsi à la naissance puis au règne d’une nouvelle mauvaise foi sartrienne . Celle ci n’est pas basée sur la complaisance à soi même , comme l’avait théorisé le philosophe, mais sur un désir bien plus absurde encore: le besoin d’y croire!

Besoin de croire que l’institution pour laquelle je travaille sert bien à quelque chose; qu’elle ne fabrique pas plus d’aberrations que d’améliorations. besoin de croire que nous allons quelque part , alors que nous allons toujours dans le même sens et que tout est de pire en pire…

Un besoin de s’abandonner dans l’idée que je ne suis pas seul, dans l’obligation de décider, de comprendre et de juger par moi même.

Besoin de suspendre mon autorité, ma liberté , juste et seulement pour me sentir… un peu plus rassuré.

Quand le bateau semble tanguer de toutes parts , on ressent le besoin de faire confiance au capitaine même si on sait qu’il est ivre. Combien faut-il de doutes, de prise de conscience douloureuse pour accepter l’idée qu’on ne sera pas plus mauvais que lui à la barre?

Nous avons ainsi besoin de croire à la sagesse de ce qui nous entoure, à la science et à la solidité de ce qui nous précède. Aspiration à prendre place dans un environnement, finalement, pas si incohérent que cela.

Certes tout cela est humain, mais tout cela retarde et avec des dégâts impressionnants , la nécessaire reprise en main de nos destins, de notre environnement et de nos institutions et collectivités.  A force de dormir encore un peu, la nuit pourrait bien tomber.

C’est aussi une double peine pour les lieux hors du commun, les expérimentations nécessaires et réussies qui continuent de recevoir une double hostilité:

  • Hostilité des institutions logiquement mises en cause;
  • Mais aussi une second hostilité , bien plus irrationnelle cette fois: celle de ceux qui à travers nous, à travers l’expérience acquise sur nos terrains,  nous en veulent de les avoir réveillés, et de leur avoir montré l’inconfort.

Ces derniers semblent ainsi témoigner de l’impossibilité pour eux de camper dans une position impossible, un entre deux insupportable: ne plus pouvoir y croire et ne pas savoir comment faire autrement.

Pour tous ceux là , il faudrait des écoles pour désapprendre, des centres de formation pour déformer … toute cette normalité dépassée , tous ces réflexes d’un autre temps, ces références d’un autre monde et d’un autre temps, que le nôtre.

Semaine: Eva Soleil!

Toute cette semaine, Eva Soleil et Intermèdes Robinson envoient quatre enfants des hôtels sociaux et des quartiers, en colonie de vacances !

Le partenariat avec Eva Soleil est philosophique et sympathique ; nous partageons la même conviction sur la valeur et la rareté de véritables actions en Education populaire. Eva Soleil fait de vraies colos, pas des « stages » ou des formations à consommer , mais des aventures de vie , collectives et sociales . Bravo à eux ! Merci pour nos jeunes!

Départ Colonie

Dimanche 5 août à 7h45 Mackenlove, Esther, Dorian et Kasidy étaient devant la MJC ponctuels et euphoriques de partir en colonie.

PART_1533451727413_1[1]

Nous sommes arrivés au château de Vincennes en avance et le car était en retard.

PART_1533451692944[1]

Ça nous a offert l’opportunité d’improviser un atelier de rue. Rapidement un enfant qui partait aussi en vacance s’est joint à nous, son chien également. Un grand jeu de ballon entre le chien et les enfants a démarré : la colonie avait déjà démarrée.

PART_1533452485249[1]

 

 

Résidence à Buno

Du 31 Juillet au 4 Aout 2018, AVEN SAVORE est en résidence à Buno ! Aussitôt arrivé, aussitôt dans l’eau ! il fallait au moins ça avec cette chaleur !

IMAG1523

Ensuite, il est temps de faire une première répétition pour s’échauffer ! Puis c’est l’heure de manger un délicieux repas préparé par Assia, Zohra, Françoise, Hassan et sa femme.

IMAG1516

On fait une veillée au coin du feu en se racontant des histoires d’horreur. Le lendemain rebelote, baignade, répétition, sur les temps de repos Dusko travail avec les enfants sur la chanson «  AI lili » première chanson d’AVEN SAVORE en arabe !

IMAG1514

Le jeudi après-midi on tourne un mini clip sur cette chanson, et l’après-midi on fait un atelier de sérigraphie sur une affiche d’AVEN SAVORE.

P_20180802_201910

P_20180802_220321

On termine par une ultime répétition pour mettre en pratique tout ce que l’on a appris pendant le Week end, notamment la nouvelle chanson, reprise de Aleluhia de Jeff Buckley, en version Tsigane !

IMG_20180803_172627_01

 

Samedi

Atelier de la Villa Saint Martin

20180804_151315

Nous avons mis en place un grand parcours, entre relais, slalom, passages dans l’eau, sauts et courses. Les enfants se sont bien amusés.

20180804_150026

Parallèlement, le tir à l’arc à attiré les plus grands. Nous avons terminé cette agréable journée par une bataille d’eau sous des airs de musiques tziganes. Puis, est venu le temps du goûter.

20180804_15555720180804_160257

 

Atelier du Baladins

P_20180804_150332_1

Aujourd’hui, lors de notre arrivée au Balladins, tous les enfants nous attendent de pieds ferme ! Et quand je dis « Tous », je dis vraiment tous ! On a beau faire le décompte des chambres tous les enfants sont déjà dehors !

P_20180804_150334

On s’installe donc pour commencer l’atelier : Raphael rempli de grand bac d’eau et fait flotter les balles pour les plus petits, Geanina sort le maquillage, et Abdel organise les jeux collectifs avec les plus grands !

P_20180804_150330

On a même un arbitrage vidéo pour le poisson pécheur grâce à Raphael qui prenait des photos ! Les tricheurs n’ont qu’à bien se tenir !

 P_20180804_161929

Atelier du Parthénon

Une fois tous les enfants arrivés l’activité est divisé en deux groupe, les plus petits avec la petite enfance dans la salle et les plus grands à l’extérieur à l’ombre.

IMG_20180804_152641

Il y’avait une dizaine de petits, ils ont pu jouer avec la dinette, les briques en carton, ect

20180804_150259

Avec les plus grands nous avons joué au twister, à sos ouistiti. L’occasion de parler un peu de tout et de rien. Un grand merci au patron de la boite de nuit d’à côté qui nous a offert des glaces.IMG_20180804_151452

Ensuite, avant le gouter, on s’est tous réunis et Rayane s’est occupé de raconter les histoires, ce qui a bien fait rire tout le monde.

IMG_20180804_161119

 

Vendredi

Atelier de la rocade

Aujourd’hui, nous sommes allés à la Rocade malgré la chaleur persistante. Du coup, nous avons emmené le barnum pour installer l ’atelier petite enfance à l’ombre. Notre permanente Laura a fait un tour du quartier pour faire venir des enfants, lesquels se sont immédiatement intéressés à l’activité « jeu d’eau ».

20180803_162159

Nous nous sommes aidés des jeux d’extérieur présent sur place, une équipe devant défendre le « château » et pouvant s’y protéger, et l’autre équipe, à découvert, devait attaquer. A l’aide d’éponges et de bacs remplis d’eau que les enfants se lançaient, nous nous sommes copieusement arrosés et rafraîchis.

20180803_162212

Le tir à l’arc a aussi rencontré du succès, cette activité demandant de la précision et de la concentration trouve toujours son public.20180803_164517

La petite enfance, quant à elle, a permis aux enfants de prendre un peu de repos à l’ombre, et de se poser dans une ambiance plus calme.20180803_161132

Ensuite, nous avons pris le goûter tous ensemble avec des boissons encore bien fraiches, car elles sortaient du congélateur. C’était vraiment un bon après-midi !

 20180803_162152

Bel-Air

Aujourd’hui, nous nous sommes rendus au jardin du bel air.

IMG_20180803_161803

Atelier du jour confection de guirlande, à l’ombre !!!

Quelques enfants qui ne voulaient pas faire de bataille d’eau à la rocade nous ont rejoint pour embellir notre jardin.

IMG_20180803_161901

Des fils bleu, rose et blanc sur lesquelles nous accrochons des tissus et des perles de tous les couleurs, c’était magnifique !

IMG_20180803_165340

Raphael a passé le coupe fil pour de débroussailler un peu

IMG_20180803_161852

Et après ça nous avons pris un goûter avec grenadine et pain au chocolat, un Dé-lice !

 

Champlan

Sous 35 degrés, nous prenons la route direction le bidonville de Champlan !

IMG_E9865

Musique à fond, de la joie et une motivation sans nom, accompagné de notre permanente Iasmina qui fait son dernier jour aujourd’hui, lucie, marion, thomas notre artiste photographe, adrien, camille qui vient pour la première fois.

IMG_E9853

Au programme une grosse fête pour dire au revoir à Mina, une fin pour elle mais pas totalement nous savons qu’elle va revenir. Les familles aujourd’hui se joignent à nous tous le long de l’atelier, passent un super moment avec nous, nous branchons l’enceinte hoooopaaaa la musique, des chips, des boissons, des petits jeux, un superbe atelier maquillage qui s’est terminé en bodypainting sur les pédagogues sociaux qui ont changé de couleur

IMG_E9844

Merci merci merci et encore merci !

 

Cuisine

Arrivée vers 9h30 plutôt calme. Après quelques courses pour préparer le repas avec les mamans, les enfants commencent à arriver.

IMG_4512

Les mamans préparent un tiep avec Mariama pour ce midi pendant que les enfants jouaient à l’extérieur avec des pedalgos, des échasses à godet, une petite cabane avec un tunel, des briques en cartons et une trottinette.
Avec la chaleur, certains enfants étaient plus énervés et fatigués, mais tout s’est bien passé au final.

IMG_4510

Pour le repas, c’est un nombre incroyable de personnes que nous avons accueillis (une bonne cinquantaine). Tout le monde a mangé à l’extérieur. Pour les enfants il a fallu rajouter des tables pliantes et des grandes tables rondes. On s’est tous installé dans le hall, nous ne pouvions pas pousser les murs.

IMG_4521

Après le repas, nous avons fait la fête avec gâteau et boissons. Une petite surprise pour notre permanente, et notre pote à la compote de fraise : Iasmina. C’est avec regret que nous lui disons au revoir pour son dernier jour, mais nous lui souhaitons de continuer sa route et ce qui est sûre c’est que nos chemins continueront de se croiser. A bientôt « Tête de poulet » !

 

Jeudi

Massy

C’est aujourd’hui que nous disons au revoir à Iasmina sur l’atelier de Massy. Les enfants sont déjà au courant depuis quelques temps mais aujourd’hui certains ont tenu à lui faire un petit discours et à lui dire combien il était content d’avoir partagé des choses avec elle. C’était un atelier émouvant qui nous a permis aussi de comprendre combien le travail que nous effectuons et les relations que nous nouons sont importante et ont de la valeur !

IMG_9800

Pour cet au revoir Iasmina a prévu un atelier crêpes ou tous les enfants ont pu mettre la main à la pâte. Pas n’importe quelle crêpe, elles étaient vertes !

IMG_9827

Lionel a pu enfin, après de longue semaine d’attente, faire son atelier peinture sur soie, un moment au calme et concentré pour les enfants.

IMG_9828

Un atelier danse avec Marion pour les plus dynamique a ajouté une ambiance festive.IMG_9835

La chaleur ne nous a pas arrêté c’était un super atelier !

A bientôt Mina !!!!!!!!!!!!!!!!!

Skate-Park

Aujourd’hui, nous sommes allés au Skate Park avec ce beau soleil d’aout ! Nous n’avions pas de véhicule alors nous sommes partis avec un bus qui, oh bonheur, était climatisé !

IMG_2044

Arrivés sur place beaucoup de garçons étaient déjà là en train de jouer au foot, et ils se montrèrent curieux de ce que nous venions faire. Rapidement le groupe est monté à une quinzaine d’enfants présents dans les différents ateliers.

IMG_2093

Lorsque nous avons proposé une bataille d’eau avec des éponges, le succès fut immédiat ! Ensuite les garçons sont partis jouer au foot tandis que les filles sont restées jouer aux cartes sur un tapis. Pendant ce temps, certains ont aussi fait des bracelets brésiliens, et les plus jeunes jouaient sur les tapis de la petite enfance avec les petites voitures et le jeu de construction magnétique.

IMG_2096

Ensuite, nous avons pris le goûter tous ensemble et avons eu le plaisir de boire du sirop glacé car nous l’avions placé au congélateur avant de partir du local ! Ce fut vraiment un après-midi sympathique, placé sous le signe de la bonne humeur, et quand même un peu sous celui de la fraicheur grâce à la bataille d’eau et nos bouteilles glacées !

IMG_2114

 

Mercredi

Saint-Eloi

Aujourd’hui, nous sommes allés au quartier de Saint Eloi.

IMG_E9776

Malgré la chaleur nous avons pu passer un très bon après-midi.

Nous avons mis en place un espace petite enfance où les plus petits se sont amusé à nous préparer des bons plats ; un atelier de peinture social ; des grands jeux collectifs où tout le monde a participé ;  un mikado, un twister, un atelier bracelet brésilien et un atelier jeu de société comme le loup garou qui a beaucoup plu, le uno etc…

IMG_E9783

Nous avons fini par un jeu tous ensemble avec le frisbee. Avant le goûter, on lance un dé pour répondre à des petites questions pour apprendre à mieux se connaître, à s’exprimer et à s’écouter.

IMG_E0137

Cela nous a permis de faire un gouter dans le calme, chacun a pu apprécier son sirop et son quatre-quarts. On se dit au revoir et à la semaine prochaine.

 

Bondoufle

Quand nous sommes arrivés les enfants nous attendaient et ils nous ont aidé pour installer l’atelier.

Nous avons commencé par la petite enfance et le maquillage.

Pour le maquillage, les enfants ont défilé du début à la fin : filles et garçons..

Quand nous avons commencé l’atelier cuisine une petite dizaine d’enfant et des mamans se sont joint  à nous et nous avons préparé des beignets pour le goûter.

Nous en avons fait beaucoup et nous les avons donnés aux mamans.

L’ambiance était joyeuse.

Ensuite nous avons lancé la danse et tous les présents ont participé dans une athmosphère euphorique.

Nous avons du partir mais nous aurions pu rester encore longtemps : l’envie était présente chez nous et chez les habitants du camp.

Jardin

Cet après-midi consacré d’une part à l’entretien du jardin et d’autre part à terminer le panneau destiné à la soirée conviviale du 10 août nous a rassemblé autour des plants de tomates et de courgettes.

IMG_2397

Des tuteurs et des liens d’accroches ont permis de tenir les plants debout. Du paillage a été utilisé afin d’isoler les plantations des mauvaises herbes. Les enfants du quartier se sont rapidement investis en vue d’être associé pleinement au ramassage puis au remplissage des brouettes.

IMG_2400

Ils devenaient les acteurs premiers de cet espace en travaillant studieusement à ces tâches. Nous avons pris les enfants et les éducateurs en photo sur les différents lieux du jardin, avec les bras encore chargés des tomates cerises et autres grosses tomates cueillies à l’occasion. Les enfants ont pu s’hydrater pendant toute l’après-midi puis ensuite goûter.

 IMG_2404

Mardi

Aujourd’hui au cours de français nous avons posé des questions aux personnes présentes :

-Combiens êtes-vous là où vous habitez ?

-Où vous cuisinez ?

-A quelle heure vous mangez ?

IMG_E9762

Les réponses à ces premières questions ont été très touchantes à propos des conditions de vie, c’est-à-dire la vie dans les hôtels sociaux, comme partager une chambre pour cinq personnes ou partager un frigo pour dix familles.

IMG_E9765

Ensuite nous avons demandé ce que les participants pensaient de l’association.

IMG_9761

Nous avons été émus par les réponses. Beaucoup disaient que « Intermèdes Robinson c’est la famille », « comme une maison ». Certains appréciaient d’être toujours les bienvenus.