Les habitués de ce blog ne seront pas surpris du sujet de cette note de blog; elle reprend des thèmes, des idées qui ont  été isolément développées ici ou là précédemment. Mais pour autant, je pense qu’il faut faire un effort pour exprimer simplement les mutations sociales et le contexte social et professionnel que nous vivons, encore et encore.Cela est nécessaire pour avoir prise sur lui.

Pour pouvoir agir sur une réalité, il faut pouvoir la penser; pour pouvoir agir sur une réalité, il faut pouvoir la nommer. Alors nommons là ici et maintenant: nous assistons à la faillite du Travail Social classique, de ses institutions, de ses pratiques, de son socle de références et de son propre pouvoir d’agir.

Penser le phénomène ne suffit pas; il faut en comprendre les causes et les racines, car sinon, nous allons continuer à renforcer les fausse solutions, et des institutions qui ne fonctionnement plus, au risque de réduire et caricaturer encore les métiers, les fonctions, les pratiques .

Le danger est réel: si nous ne réinventons pas le Social de demain, c’est le Social qui sera condamné, c’est à dire que nous n’aurons plus aucune alternative face à des modes de société et de socialisation basées sur des formes inhumaines d’exploitation et de relégation.

D’où vient un tel constat? Il vient de la rue, il vient du « en dehors des institutions, » du Social qui se réinvente dans les friches et dans les marges de la société, directement au contact avec les publics les plus inatteignables , injoignables ou carrément rejetés par les structures sociales classiques. Ce constat vient du vivre ensemble avec les enfants exclus de la protection de l’enfance, du suivi des familles sans droits et rejetées de tous côtés, des enfants de plus en plus nombreux que nous rencontrons et pour qui l’école n’est qu’une succession de ruptures.

Mais on aurait tort de réduire ce témoignage à la spécificité des publics avec lesquels nous travaillons. On s’accroche encore à l’illusion que les difficultés du Social à prendre en compte les mutations du Monde ne seraient que conjoncturelles,ponctuelles , provisoires.  Mais c’est sans espoir.

Les publics qui nous permettent aujourd’hui de comprendre et analyser les dysfonctionnements et l’inadaptation des pratiques institutionnelles classiques, ne sont que les révélateurs et les témoins d’un fort mouvement de précarisation de l’ensemble de la société , qui dans les faits, concerne tout le monde.

Les responsables d’agence et d’institutions ont beau vouloir s’efforcer de croire que l’échec de leurs pratiques provient des déficits des publics , des usagers ou de la baisse des moyens qu’on leur donne,  il n’en demeure pas moins que la seule réalité tangible c’est l’échec de tout leur modèle. Et pour cause ! Le Social ne peut plus être le même dans une société qui a changé du tout au tout.

On peut pour comprendre ce qui se passe aujourd’hui prendre l’exemple sur un modèle assez simple et assez schématique. Nous pourrions dire que le travail social, tel que nous le connaissons, ses pratiques, ses institutions , ses modèles professionnels s’est constitué dans le cadre d’uns société fortement intégrative et cohésive , qui assignait des places très déterminées et stables aux uns et aux autres, dans une période de croissance économique qui concernait toutes les strates de la population.  Nous n’allons pas rentrer dans le détail de toutes les modifications et ruptures qui sont apparues dans notre tissu social depuis la fin des années 70, mais on peut tout de même résumer en disant que cette société cohésive fortement intégrative, n’existe plus.

Aujourd’hui, à sa place il y a  une pente naturelle vers la précarisation de tous les individus et de tous les groupes sociaux,cette précarisation affectant à la fois la vie personnelle, le travail et les relations sociales.

Or le travail social, comme que nous le connaissons , fruit de la pensée de l’Education et le Pédagogie Nouvelle est un travail social d’accompagnement, de réinsertion. Il n’a jamais été pensé autrement que pour récupérer des gens qui pour des raisons exceptionnelles tenant à leur vécu familial , collectif ou personnel, se marginalisaient, vers une réintégration dans le corps social, supposé par ailleurs suffisamment fort et intégrateur, pour stabiliser et sécuriser de nouveau les personnes.

C’est un travail social temporel, temporaire, ciblé sur des problématiques limitées, et positivement orienté vers une sortie sociale et sociétale que nous connaissons. Nous ne connaissons. Nous ne connaissons même que cela.

Or aujourd’hui, cela ne fonctionne plus et surtout ne fonctionnera plus. Nos aurons beau vouloir réimplanter des personnes, des groupes dans le tissu social  à coup de contrats, de prise en charges et de projets, ils retomberont encore et encore en précarité et marginalité. Car aujourd’hui , c’est  l’organisation économique et sociale elles mêmes qui produisent et reproduisent la désinsertion, jour après jour.

Nous devons comprendre que c’est bien le modèle même , la pensée elle même de l’acte et de l’actions sociale que nous avons à repenser.

Aujourd’hui, le secteur du Travail social doit s’adapter aux réalités nouvelles en s’appuyant sur de nouveaux fondamentaux, qui constituent les seules réponses possibles, tangibles face à la précarisation.

1- L’inconditionnalité

Face à la précarité, le seul véritable antidote c’est l’inconditionnalité. Nous l’expérimentons chaque jour à Intermèdes Robinson avec des résultats plus qu’étonnants en terme de transformations de destins.  Seule l’inconditionnalité permet de se mettre au contact de la réalité sociale telle qu’elle est et non pas telle que les institutions l’ont envisagée. De cette inconditionnalité , naît toute une pédagogie , en rupture avec celle de l’Education nouvelle, et du Travail social classique. Il faut être en mesure de travailler avec ce qui arrive et celui qui arrive quel qu’il soit. On n’obéit plus à un programme, un type de public , ou une lettre de mission, mais on construit au fur et à mesure , avec ceux qui sont là , le travail qui s’impose. De l’inconditionnalité naissent d’autres caractéristiques qui y sont intrinsèquement liées et qui sont au coeur de la Pédagogie sociale: la gratuité, le don , mais aussi la capacité de durer, l’absence de limites préalablement fixées aux relations qu’on met en place

2-La proximité

L’inconditionnalité suppose en soi de mettre en place des actions qui se déroulent dans l’environnement immédiat et naturel des publics concernés; C’est la fin de l’institution: cette idée que nous avons eu de construire des environnements artificiels censés améliorer et transformer les gens, a fait long feu. Aujourd’hui  si on veut opérer sur la réalité des groupes et des personnes c’est dans leur propre environnement qu’il faut agir c’est un travail social de pied d’immeuble, de rue, d’hôtel social, de bidonville, qu’il nous faut mettre en oeuvre. Bien entendu cette proximité géographique n’est pas la seule innovation à mettre en place. Il faut y ajouter aussi toutes les autres proximités qui relèvent des pratiques à inventer: proximité culturelle, politique , mais aussi relationnelle et affective. C’est la fin du diktat de la notion de distance dans notre secteur.

3- La Communauté

Enfin ce nouveau Travail social est communautaire. Il ne repose plus sur l’individualisation des problèmes sociaux ; il prend en compte la diversité et l’hétérogénéité des territoires. Il mélange les âges , et lutte contre les statuts de minoration. Il s’agit de reconstruire du communautaire dans la société elle même , pour la rendre de nouveau vivable et habitable. Les liens noués dans ce cadre sont des liens durables qui permettent à chacun d’avoir, un lieu, d’avoir un groupe, d’avoir un espace pour vivre.

SAMEDI

Concert AVEN SAVORE

29511552_10213225611173372_5631991190039125783_n

Aujourd’hui nous sommes en concert à « La mine » la ressourcerie d’Arceuil, dans le cadre du festivals « les rencontres atypiques »! Ca faisait longtemps qu’on n’était pas monter sur scène aussi tout le monde est tendu et concentrer.

29542150_10213225606253249_8039929852000624140_n

Jusqu’a la dernière minutes, les robes fraichement sorties de l’atelier de Miroslav serons inlassablement retouché pour un effet des plus saisissant!

29571002_10213225616053494_966948128766161259_n

Enfin c’est le concert, avec un public au top qui danse et chante en coeur, on en verra même quelques uns verser une larme!

29541901_10213225617733536_3872358326468178949_n

 

CLAS de Longjumeau

IMG_20180324_153117

Aujourd’hui au CLAS nous avons commencé par créer notre carte de visite, avec prénom, âge, école, classe et ville. Cette carte nous servira à chaque atelier pour signifier notre présence.

Nous avons ensuite discuté de la mise en place de la fête de pâques de samedi prochain, où les enfants nous disait les ateliers qu’ils voulaient faire.

IMG_20180324_153124

Par la suite nous avons rejoins l’atelier de Villa Saint Martin pour faire quelque jeu collectif, et prendre le goûter tous ensemble au soleil.

IMG_20180324_153737

Atelier de la Villa Saint Martin

20180324_145138

Aujourd’hui nous avons eu une journée très ensoleillé, pour l’occasion il y a eu beaucoup d’enfant très motivés.

20180324_150825

Plusieurs ateliers étaient proposés comme l’atelier peinture qui a très bien marché. Nous avons beaucoup d’œuvres d’art. Il avait un atelier de jeux de société, de petite enfance et à la fin nous nous somme réunis pour faire de grands jeux collectifs:  la balle au prisonnier et le béret

20180324_153209(0)

Enfin la journée s’est terminé autour d’un gouter avec les enfants du CLAS

20180324_154412

Atelier des hotels

IMG_6051

Nous sommes arrivés sur place vers 15h. Nous avions prévu de proposer aux enfants divers ateliers tels que la balle aux prisonniers, la cuisine ou encore de la musique. Nous avons également fait une partie de foot.

IMG_6067

D’autre ont échangé des passes de ballons avec des enfants pendant que certains discutaient, autour des crêpes avec les mamans.

IMG_6055

 

Ces dernières étaient très souriantes et les enfants assez nombreux. L’atelier s’est très bien passé dans l’ensemble.

IMG_E6049

VENDREDI

 

Atelier de Champlan

IMG_E6018

Aujourd’hui, nous sommes allés sur le bidonville de Champlan pour faire des activités : l’atelier petite enfance, qui a très bien marché avec des legos, des livres, le train, la dinette, et le tunnel avec la cabane.

Les enfants ont bien investi l’atelier de jeux société ils étaient très concentrés.

IMG_E6019

Pour les jeux collectifs enfants et adultes ont participé avec plaisir.

IMG_E6029

Il y avait une très bonne ambiance sur les activités et les enfants se sont bien amusés.

Atelier de Bel-Air

IMG_7358 - Copie - Copie

Aujourd’hui  à Bel-Air, c’était notrrre GRANDE FETE DU PRINTEMPS ET DE L’INAUGURATION DE NOTRE POTAGER partenarial , avec EFIDIS, Graine de jardins et Agroparitech.

pour fêter l’inauguration du jardin. Nous avons proposé aux personnes présentes du jardinage. Nous avons notamment décoré les pas Japonais avec de la mosaïque en écrivant « POTAGER ».

IMG_7356 - Copie - Copie

Puis à côté, il y avait un atelier cuisine où nous avons préparé des beignets à la citrouille et une soupe de potiron.

IMG_7329 - Copie - Copie

Nous avons fini avec un délicieux repas. Un moment conviviale autour d’une soupe chaude.

 

JEUDI

 

CLAS de Chilly Mazarin

IMG_0201

Aujourd’hui au CLAS nous avons proposé un atelier énigme, l’objectif était de montré aux enfants comment crée un alphabet codé, crée un code et le faire résoudra par les autres.

IMG_0206

Dans un même temps une aide aux devoirs était proposé au enfants qui le désiraient.
Ensuite nous avons pris un goûter tous ensemble.

IMG_0210

Atelier de Vauhallan

20180322_160939

Aujourd’hui pour une des dernières activités a Vauhallan nous somme aller avec Dusko, Cassandra, Younes, Elbéra et Farhana à Vauhallan.

20180322_165133

Les enfants étaient très enthousiastes et heureux à l’idée de faire des activités avec nous. Nous leur avons proposer un atelier peinture qui leurs ont beaucoup plus, des jeux collectifs et le puissance 4 avec lequel il se sont beaucoup amuser,

20180322_163426

puis nous avons fini cette journée autour d’un goûter très convivial

20180322_165142

Atelier du Skate Park

20180322_162730

Aujourd’hui nous sommes allées au Skate Park, où nous avons proposée de faire de la peinture, petite enfance, jeux collectifs ( foot, basket) et la création de bracelet avec des perles.

20180322_164446

La peinture et les perles ont été très apprécié des enfants. Ensuite nous avons pris le gouté tous ensemble.

20180322_170302

Atelier de Massy

IMG_5999

Aujourd’hui nous sommes allés à Massy, Dihoumba, Marvin, Yasmina, Maria et Habby où nous avons apporté un atelier créatif, un jeu collectif, une devinette, et des jeux de société.

IMG_E6010

Malgré le temps (et oui, il faisait très froid), il y’avait beaucoup d’enfants qui était intéresser pas nos activités.

Conclusion : Très belle journée !

IMG_E5991

MERCREDI

Atelier de Bondoufle

29432776_2009953545711798_1815588237725401088_n

Aujourd’hui avec Laura, Thomas, Elbera, Coline, Marvin, Paulina et Marie-Elisabeth nous sommes allés à Bondoufle.

Il y a eu plusieurs activités où les enfants se sont rapidement intégrés.

Il y avait  :

  • Sport collectif ;
  • Atelier pâte à sel ;
  • Petite enfance ;
  • Maquillage ;

29433197_2009942699046216_8086442048405635072_n

Avant de prendre le goûter, nous avons fait des jeux collectifs tous ensemble avec 123 Soleil et Tomate Ketchup. Ensuite nous avons pris le goûter tous ensemble. C’était une belle journée et les enfants ont pris beaucoup de plaisirs à aller d’une activité à une autre.

Nous avons hâte de les retrouver la semaine prochaine !

29513083_2009942099046276_6789954836658913280_o

AVEN SAVORE

IMG_2657

Nous  avons  fait  un  filage  du  spectacle

Et travaillé la danse d’erdélézie.

Pendant ce temps Leila faisait la robe pour Nour.

IMG_0191

Au moment où  je vous parle Hafsatou

Et Dusko font des claquettes.

Yaelle, chanteuse, soliste et Danseuse d’AVEN SAVORE

IMG_2658

Atelier de Saint Eloi

IMG_5959IMG_5970

Aujourd’hui avec Yasmina, Habby, Youness, Goundo, Coralie et Farhana nous somme aller à Saint Eloi ou nous avons proposer des jeux tel que la petite enfance, des jeux collectifs comme le béret, balle au prisonniers et foot , des parties de cartes atelier maquillage ou les filles se sont transformés en princesses et les garçons en Spider-Man et enfin un atelier créatifs de décoration d’assiette a été mis en place par Yasmina.

IMG_5980 IMG_5972

Atelier du Jardin

IMG_20180228_152455

Aujourd’hui avec les enfants de Champlan ainsi que Franck et Eric qui nous accompagne en ce jour plutôt chaleureuses et ensoleillé, on part au jardin pour de nouveaux mettre en pot des semis des courgette, tomates, concombres, etc…

Après avoir fait ça tous ensemble nous allons maintenant nous diriger vers le Gamm Vert de Nozay pour faire les achats qui manquait pour notre « Fete du Printemps « de Vendredi 23/03, à Bel Air.

A la fin des achats nous retournons au local de l’associations où nous allons se régaler avec un marbré au chocolat et du sirop.

A bientôt.

IMG_20180228_155613

Atelier du CLAS de Chilly-Mazarin

EJZD0057

Ce matin, au CLAS, j’ai pris mon petit déjeuner : des gâteaux et du lait avec Isabelle.
on a fait des jeux : pas chassés, Lucky Luke et dans ma maison sous terre.
On était pas beaucoup et nous étions 6 enfants.
aujourd’hui on a fait nos devoirs calmement.

IEWO5808

Je me suis bien amusée.

 

Nour, CE2, école Pasteur

VMYL1699