L’Ecole n’en finit plus de déraper et de se scinder en deux traitements distincts selon qu’on est pauvres et précaires, ou non. Pour les  seconds, l’Ecole peut être récréative, ouverte sur les langues et cultures du passé ou du présent. Pour les premiers, l’Ecole se doit être punitive, une école des « devoirs » faits ou  à faire. Une Ecole obligatoire dont on n’a jamais décroché aussi facilement qu’aujourd’hui.

 

20170615_164115

Notre constat : nous n’avons jamais autant vu , ni compté autant d’enfants sans école, déscolarisés, non inscrits, refusés ou exclus , dans nos communes de banlieues, qu’aujourd’hui ! Plus d’une centaine, probables, rien que dans la commune de Chilly-Mazarin où nous sommes en mesure de faire ce comptage … qu’aucune administration n’est à ce jour, en mesure de réaliser.

C’est qu’on a  tellement perdu de vue  la réalité des conditions de vie et d’existence des enfants du peuple. C’est un monde, un public, tout un peuple d’enfants qui s’éloignent et qu’on entend « gérer », contrôler et parquer à distance.

Pour eux cette école qui s’éloigne de leur vie , est de moins en moins le lieu ou le milieu de leurs apprentissages. Ceux ci s’organisent de plus en plus dans leurs autres expériences de vie.

received_473176269694988

Pour nous qui rencontrons et partageons temps et énergie avec ces enfants et ces jeunes au fil des ans, nous pouvons témoigner de la manière peu ordinaire et hétérodoxe , avec laquelle les apprentissages opèrent pour ces enfants et jeunes qui n’ont jamais été accueillis à l’Ecole qu’avec exception et réserves.

Nous constatons chez ces enfants des apprentissages libres et inespérés. Un tel apprend une langue rien qu’en suivant des séries télévisées; d’autres s’apprennent entre eux à lire et à transcrire dans une ou plusieurs langues.

Soutenir l’Ecole?

Pour ces enfants, nous avons voulu par le passé et dans un premier temps, OUVRIR L’ECOLE; c’est à dire les y accompagner et quand ils y étaient de les y soutenir et de les motiver.

Puis nous avons dû prendre acte de l’impasse et du peu d’utilité d’une telle entreprise; dès lors notre propre action devenait liée et dépendante d’une institution que nous n’étions pas en mesure de transformer ou d’adapter aux besoins de ces enfants. A quoi bon ajouter notre propre échec à celui d’une institution qui a  abandonné de longue date toute ambition d’ouverture?

Les relations que nous avions, que nous avons avec ces enfants sont trop précieuses pour être hypothéquées.

Faire école par nous mêmes?

Alors, dans un second temps, nous avons voulu faire école, par nous mêmes et avec nos faibles moyens. Nous avons ainsi inventé et ouvert en 2015, « la Ruche » à Champlan; nous avons conçu certains de nos ateliers , comme des « mobile schools », allant de quartiers en bidonvilles.

Mais nous nous perdions dans des incertitudes et contradictions. Nous n’étions en effet pas la vraie école, et il était par ailleurs difficile ou impossible de transposer la situation scolaire à la diversité des enfants, des lieux, des origines, des rencontres et ressources de tous ceux, qui sur les ateliers… nous accueillent.

l’Adieu à l’Ecole

Nous avons alors fait un ultime progrès; nous avons renoncé, … renoncé à maîtriser le fil des apprentissages; nous avons renoncé à maîtriser des programmes et des projets. Nous avons renoncé au décorum, aux méthodes, … Nous ne pouvions ni singer , ni faire l’Ecole…

C’est alors que nous avons observé comment, autour de nous, à partir de nous s’organisait « la Skol »; c’est à dire tout autre chose que l’Ecole; ce sont les enfants qui se sont mis tout simplement à s’apprendre les uns aux autres… tout ce dont ils étaient ignorants.

Nous avons ainsi vu des enfants lire à d’autres, à voix haute et en tzigane , des livres…  écrits en Français . Nous les avons vu s’apprendre à écrire et à tracer des lettres dont ils ignoraient le son. Nous les avons vu s’expliquer le Monde, la nature et la vie, avec leurs mots et inventer pour l’autre , un instant, des clartés dont ils ne se savaient pas capables.

Pour nous , le véritable apprentissage a été de revoir et de comprendre nos places; nous n’étions pas ou plus  les canaux de la transmission de la connaissance ; nous n’avions pas le monopole du savoir , ni de l’autorité de celui ci. Nous ne sommes plus que les organisateurs de sa mise en scène, les causes externes de cette réunion improbable d’ignorants qui s’apprennent naturellement tout.

On peut participer à ces ateliers et demeurer aveugles à ce qui s’y joue. On peut choisir de n’y voir qu’agitation et divertissement. Mais si on se risque à connaître et devenir proches de ces enfants, de leur rapport et de leur vision du Monde, alors on peut découvrir qu’il existe des manières « naturelles » et vivantes d’accéder au savoir et aux connaissances par la communauté des pairs et des autres.

Telle jeune fille de 17 ans, que nous avions connue à 8 ans , ne parlant pas un mot de français est recrutée 6 ans plus tard, par les écoles élémentaires de sa ville pour servir d’interprète avec certains  parents d’élèves étrangers. La voici qui se voit elle même aujourd’hui comme une « traductrice » au service une école qui n’a pas su la retenir.  La voici  devenue experte grâce à cette étrangeté qu’on avait constituée chez elle, comme handicap. La voici qui vient en aide aux enseignants qui la jugeaient incapable.

Nous savons maintenant notre rôle, notre mission. Nous avons à convoquer les enfants au travail non pas d’apprendre , mais de s’apprendre à eux mêmes autant qu’aux autres… en même temps qu’aux autres. On ne peut s’apprendre à soi même que par autrui.

Il n’y a dans cette posture, aucune illusion spontanéiste ou idéaliste. Pour apprendre , il faut de l’obstacle , de la contrainte et du travail. Nous y pourvoyons en créant une organisation et en y convoquant les enfants.

De ce point de vue là notre rôle est  donc bien de diriger sans contrôler nos ateliers d’apprentissage , notre école à nous qui n’est pas une école, mais l’Ecole de la Vie.

 « Destituer le Monde,
Destituer, ce n’est pas d’abord attaquer l’institution, mais le besoin que nous avons d’elle.

Ce n’est pas la critiquer, […] mais prendre à cœur ce qu’elle est censée faire, hors d’elle.Destituer l’université, c’est établir loin d’elle des lieux de recherche, de formation et de pensée plus vivants et plus exigeants qu’elle ne l’est -ce n’est pas dur- […]

Destituer la justice, c’est apprendre à régler nous-mêmes nos différends, y mettre de la méthode […]Destituer le gouvernement c’est se rendre ingouvernables.

Qui a parlé de vaincre ? Surmonter est tout.Le geste destituant ne s’oppose pas à l’institution, il ne mène pas cotre elle une lutte frontale, il la neutralise, la vide de sa substance, fait un pas d’écart et la regarde expirer. »  –Tiré de  »Maintenant » du Comité Invisible 

DIMANCHE

Dimanche au Jardin

_SAM1513

Aujourd’hui nous sommes allés au jardin à Saulx les Chartreux. Etaient de la partie Iasmina, sa famille, Daniel, Zora et sa fille et ses enfants, Najami, Eddie et Alice et sa famille et une famille de plus.

_SAM1519

Un beau soleil nous a accueillis. Nous avons préparé à manger au barbecue, merguez, poulet et une belle salade cueillie au jardin, avec pour dessert, de belles framboises cueillies juste avant ! Nous avons tous travaillé  à désherber les patates et les pauses étaient les bienvenues à l’ombre. N’oublions pas que nous avons désherbé toute la serre ! Les enfants biens chauds ont lancé une bataille d’eau pour bien finir la journée avant un goûter de melons ! A bientôt !

20170618_115904

 

SAMEDI

Atelier de la villa Saint Martin

20170617_154316

Aujourd’hui nous sommes allés à la Villa Saint Martin. Le soleil nous attendait avec les enfants pour l’atelier. Nous avons commencé par installer les tapis et le terrain de volley ball.

20170617_154809

Il y avait de l’activité partout. Dans un coin un match de volley, de l’autre côté le tapis petite enfance et coloriage et sur l’autre tapis des jeux de société et du maquillage.

Malgré toute l’énergie que nous avons dépensée et la chaleur, certaines personnes ont trouver de la force pour commencer une bataille d’eau ! Les adultes étaient plus trempés que les enfants !! A la semaine prochaine !

20170617_161322

 

Concert à Chevreuse

 

IMG_2099

 

Aujourd’hui, la troupe « Aven Savore » au grand complet est en route pour Chevreuse, où elle est invité pour un concert dans le cadre de la Fête de la Saint-Jean, organisé par l’ALC Chevreuse.

IMG_2107

Sur place nous installons un stand, faisons une petite répet, et profitons des activités des autres stands avant de monter sur scène. Le spectacle est un franc succès, beaucoup de gens viennent danser avec nous.

IMG_2128IMG_2195

VENDREDI

Atelier de la Rocade

PART_1497701722114

Il y avait une trentaine d’enfants.

PART_1497701737477

Nous leur avons proposés un atelier petit enfance, un atelier créatif, des jeux de société, de la peinture,  ainsi que du foot en jeux collectif.

Les enfants étaient particulièrement agités.

Nous avons distribués le goûter après cette belle journée.

 

PART_1497701746537

 

Atelier cuisine

IMG_0715

C’était Iasmina qui était aux commandes de l’atelier. Savez vous qu’un atelier cuisine c’est une équipe de préparation, et l’accueil de nombreuses familles pour nos ateliers linguistiques, mais aussi des ateliers pour les enfants?

Une journée quasi complète pour des familles et de nombreux enfants !

Nous avons commencé par éplucher les pommes de terre ensuite les couper en deux, puis nous les avions mis dans de l’eau à bouillir. Ensuite nous avons recouvert les pommes de terre de farine puis d’œuf, ensuite nous les avons fait frire. Nous avons fait des Kriks et des beignets de pommes de terre . C’était succulent 

Puis nous préparé une enter composé de tranche de fromages, jambons et tranche de saumons.

Ensuite nous avion cuit les pâtes, peux-nous avion rajouté de la crème fraiche et quelques épices.

Enfin nous avons tous manger ensemble les personnels étaient comptent et satisfait du repars.

IMG_0722

Atelier d’Evry : Un nouveau bidonville pour nos interventions 

20170616_150052

C’est le deuxième atelier que nous faisons ici alors nous rencontrons les enfants nous apprenons leur prénom, le but est de faire connaissance et de se présenter. Nous avons réuni tous les enfants que nous avons trouvés en cercle, chacun a pris la parole en disant son nom et son âge. Puis ensuite nous avons fait un jeu avec une petite balle, cela consiste à envoyer la balle à une personne  dont on se souvient le prénom.

Le soleil tapait fort, direction l’ombre pour les ateliers petits enfance et écriture.

C’était une super journée que on a clôturé par de la musique et le jeu des statuts et un super goûter !!

Également un énorme plaisir de retrouver les enfants de l’ancien camp de Champlan

A très vite pour de nouvelle aventure à Evry

20170616_152211

Atelier du Jardin

20170614_153913

Nous allons partir avec Franck, Eric, Daniel et Nicolae au jardin de Saulx, pour finir le désherbage et le débroussaillage mais aussi pour arroser les plants car ils en ont besoin sur cette chaleur insupportable.

20170614_154127

Eric et Franck remplissent à tour de rôle le réservoir d’eau et ensuite commencent à arroser sous la serre. Daniel s’en occupe de débroussailler et de donner les formes aux parcelles tandis que Nicolae enlève les mauvaises herbes du champ des framboises et ensuite à cueilli de la menthe pour le Bissap de demain.

C’est le moment de s’assoir pour le goûter avant de reprendre la route vers le local.

A plus.

20170614_151934

JEUDI

Atelier du Skate Park

20170615_164115

C’est par une très chaude journée que nous nous rendons au Skate Park.

Ateliers petite enfance, au programme lecture et dinette  la pâte à rêves a beaucoup de succès.

Ateliers maquillage avec des fleurs des papillons et plein de couleurs.

L’atelier mandala avec craies attire pas mal d’enfants  qui s’amusent également à faire des dessins au sol.

Le gouter se passe dans le calme et la bonne humeur.

20170615_164035

Atelier du jardin du Jeudi

20170615_153101

Aujourd’hui nous sommes allés jardiner. Une belle journée pleine  de soleil, nous sommes bien motives pour arroser les plantes sous la serre et sur les parcelles.

20170615_153103

Un groupe s’est occupé de désherber les potirons, et aussi à arroser (radis, persil, les salades et les concombres). Pendant q’ une partie du groupe était en train de désherber Franck remplissait les brouettes avec les mauvaises herbes et ensuite il s’amuse à remplir la poubelle avec les seaux d’eau.

Tous contents de cette belle journée avant de partir nous avons récolté des fraises et bien profite à l’ombre de notre goûter.

A bientôt !

20170615_160119

 

Atelier de Massy

20170615_161657

Nous avons accueilli un grand nombre d’enfants.

20170615_165956

Il y avait un atelier petite enfance, un atelier maquillage ainsi que des jeux collectifs.

Les enfants étaient en général contents de leur après-midi.

Lors du conseil de quartier les enfants   ont réclamé une bataille d’eau, gymnastique et de faire un handball pour la semaine prochaine.

MERCREDI

Atelier de Saint-Eloi

_SAM1371

Aujourd’hui  il fait chaud, et nous avons prévu une bataille d’eau avant  le gouter.

  A Saint Eloi, nous retrouvons un nombreux public d’enfants, mais nous n’oublions pas non plus d’y emmener les enfants les plus isolés des hôtels sociaux !

_SAM1392

Ateliers coloriage avec cahier personnel en cadeau. Jeux collectifs mais il fait trop chaud du coup tout le monde aide à l’atelier Sorbet ou un sorbet coco est préparé avec l’aide de tous les enfants.

_SAM1487

Le gouter se passe bien, malgré que  les enfants soient excités à cause de la bataille d’eau. Belle journée, bel atelier.

_SAM1489

Répétition Aven Savore

20170614_150222

Aujourd’hui, répétition (comme chaque semaine) de la troupe Aven Savore au local. Cette semaine nous avons beaucoup de nouveaux, que nous sommes allé chercher au camp de Vauhallan, à l’hôtel Parthénon et au bidonville d’Epinay.

Nous travaillons donc les classiques pour mettre à niveau nos nouvelles recrues, avant les spectacles de samedi et mercredi prochain.

Atelier du Jardin du Mercredi

20170610_152324

Nous nous sommes repartie quelques taches comme par exemple : arroser les plantations dans tout le jardin et voir les mauvaises herbes.

Puis du côté des fruits, (Framboises et groseilles) Nous avons enlevé les mauvaises herbes et créer des passages puis nous avons cueilli quelques framboises et groseilles.

Et pour finir nous avons pris le gouter.

20170616_160040

Atelier d’Epinay sur Orge

20170614_155326

Aujourd’hui à Epinay, nous avons installé notre atelier traditionnel  puis nous sommes allés chercher les enfants. Tous ensemble, on a fait une ronde et nous nous sommes présentés chacun à tour de rôle. Nous avons fait le jeu du Tic Tac Boum et aussi le chef d’orchestre.

received_473176276361654

Nous avons joué au foot dehors, dessiné des mandalas par terre à la craie, fait des coloriages. Les jeux de construction étaient aussi proposés sur le tapis sans oublier des livres. Le goûter s’est bien déroulé et on s’est dit au revoir, à très vite !

received_473176349694980       received_473176269694988

MARDI

 

Cours de FLE

20170613_170012

Aujourd’hui  les mamans sont arrivées les unes après les autres par groupe.

Nous avons finis la séance avec une quinzaine de personnes.

Nous avons continué comme thème de discussion de parler ensemble au sujet d’une situation classique:  le dossier de demande du RSA.

20170613_170024

Certaine ne savent pas lire et ont du mal à écrire donc elles ont copié l’exemple donné.

Mais elles ont une bonne volonté et on fait leur possible pour remplir les papiers.

Pour la semaine prochaine nous avons prévu que chacun puisse écrire au tableau.

DSC_0049