Ceux qui ne trouvent pas de place doivent nous éblouir

Ceux qui ne trouvent pas de place doivent nous éblouir (Anonyme) 

Une démarche traditionnelle dans le travail social vise  toujours à chercher à aménager des petites places,  pour ceux qui n’en ont pas. Nous voici en quête quelques « niches » pour des incasables; des logements précaires, pour  les sans logis ; des petits Jobs et demis emplois  pour ceux qui n’y accèdent pas.

_ROD0385 - copie

Obnubilés par la question de la place , nous en cherchons des plus petites, des plus faciles, des plus précaires. Des petites places , pour des petites gens. Des petits interstices , pour des oubliés, des espaces délaissés, pour des invisibles.

Et ce faisant , nous faisons fausse route. Celui qui n’a pas de place doit être au centre; ce qui est oublié doit être au milieu; ce qui est négligé doit retenir toute l’attention  et ce qui est dissimulé doit être mis en lumière.

Ainsi opère le renversement du social ; c’est de ce renversement que vient toute l’énergie qui petit à petit transforme l’ensemble et tout le système. Sans eux pas d’énergie sociale.

Il faut un retournement formidable pour rendre possible quelque changement que ce soit. Pas de demies mesures, pas d’ambitions minimales pour ceux qui n’ont rien; pas de demis rêves pour ceux qui n’ont pas d’espérance. Il faut des grands formats pour ceux qui apprennent à écrire et à dessiner; des grandes scènes pour ceux qui ne sont jamais montrés.

Ceux qui ont connu le désastre de la vie, doivent devenir des astres. Ceux qui ont déjà brisé leur existence, ébréché leur être  ne sont plus disponibles pour la routine , pour des relations sans profondeur,  pour une vie sans sens. Il leur en faut plus : plus d’exigence, plus d’existence.

« Etre plus » , disait Freire, est l’objet même de toute pédagogie émancipatrice. C’est plus qu’un but, c’est une nécessité , c’est une urgence.

En Pédagogie sociale, sur nos ateliers, nous travaillons à devenir visibles, quand d on est cachés; nous travaillons à être audibles, quand on est étouffés; nous travaillons à s’affirmer , quand on est ignorés.

C’est une école de manifestation, une doctrine d’affirmation , une pratique de la mise ne scène.

Mettre en scène, mettre en musique, mettre en lumière, tel est le rôle fondamental de tout pédagogue social. Il n’est pas ici pour instruire l’ignorant; il n’est pas là pour éduquer le sauvage, civiliser l’indigène , socialiser le proscrit.

Il est là pour révéler au monde, à tous, à la société , ceux qui ont le plus à dire, le plus à montrer.

Toute la difficulté de cette tâche provient du fait que la lumière ambiante est déjà occupée, et confisquée, à éclairer encore et toujours ceux qui ne nous apportent rien, n’ont rien de nouveau à dire; ceux dont le langage est déjà connu, le message déjà normé.

Toute la lumière déjà produite est mobilisée pour éclairer ce qui est déjà au jour. Il ne reste plus rien pour l’obscurité, d’où vient le changement.

Nos structures , nos associations , incitent à se détourner de ces lumières artificielles , et à en produire de nouvelles.

Celui qui se détourne de la lumière du réverbère, affronte l’obscurité de la nuit noire; celui là découvrira quelques astres.

De samedi à jeudi: générations en famille à Buno

11701183_686042631497054_1155690906966325059_n 2

Nous faisons aussi cela: grâce à Lire C Partir (et donc Vincent), nous installons des familles au château pour passer des vacances ensemble . Cette semaine c’est le tour de la famille d’Elizabeth avec 3 générations réunies et qui se retrouvent.

 

Jardin dimanche :

Très sympathique jardin ce dimanche en compagnie de Zohra, Fouzia et ses deux filles Sabrina et Alice, Jessica, Corinne, Philippe et leur fils Timothé, rejoints, puis plus tard, par Assia et ses 4 enfants. Eric Simon, bénévole essentiel et spécialiste d’apiculture,  est aussi passé nous rendre visite dans l’après-midi.

DSCN0890

Nous avons passé un dimanche très convivial et avons mangé comme des rois car nous avons fait des frites cuites sur le feu avec des pommes de terre tout juste sorties de terre…un régal !

DSCN0889

Nous avons récolté les innombrables courgettes, des prunes, des fraises, des mûres, des poires,du basilic et un peu de menthe. Une belle récolte qui fut partagée pour une partie à la fin de la journée et pour le reste (conséquent !), il sera utilisé lors de nos ateliers et transformé sous toutes les coutures ! Alors armons-nous d’imagination et échangeons nos recettes secrètes, traditionnelles ou inventées !

DSCN0897

Extraction du miel: Samedi 25-07-2015:

Ce matin il, il fallait être prêt très tôt avec le matériel. Je suis passé chercher mon beau père,  Relu, et mon père,  Mircea pour ensuite aller au terrain des abeilles pour faire la récolte de miel.

Nous sommes attendus sur place par Eric Simon, qui, depuis le début de l’année, s’occupe régulièrement des nos abeilles. Les essaums ont tous bien travaillé;  la récolte n’a pas duré trop longtemps car nous étions nombreux et nous avons vite récupéré le miel. Après avoir enlevé les hausses nous les installons dans les brouéttes et les accrochons bien avec les sangles car le chemin est dur et difficile a parcourir avec 30 kg de miel dans chacune.

SAM_0034

Mais nous arrivions avec succès à traverser les champs pour rejoindre les voitures, après (ultime vérification) avoir vérifié que nous n’étions pas envahis par les abeilles.

Tout ça étant fait et réglé, nous partons vers le local ou nous allons commencer le vrai travail d’extraction avec l’aide de deux extracteurs et beaucoup de manœuvre. Avec plaisir et attention nous arrivons à désoperculer les cadres pour les placer dans l’extracteu. Le  plaisir est de goûter directement le miel dans la cire des abeilles….hmmmm…délicieux!

SAM_0039

Dans une bonne ambiance , dans la rigolade et dans le bonne humeur nous travaillons tous ensemble et le miel commence a coulé et a remplir les matûrateurs. La journée est merveilleuse, les gens sont très sympas, l’ambiance elles est au sommet, tout ça ce passe de merveille et la journée ce résume excellente et fort en activité et en relation!

SAM_0040

Merci a ceux qui nous font passer les heures comme des secondes, et que la pire journée dévient la plus belle journée; merci e eux et a ceux qui nous promets pas d’être avec nous mais a ceux qui nous font de belle surprise et sont tout le temps a nos côtés, c’est à cause d’eux que nous existons aujourd’hui.

SAM_0042

Une belle journée , une belle récolte de 60-70 kg de miel et une belle rencontre entre les gens.

 

Sortie au domaine de Chamarande :

Une journée magnifique pour plus de vingt Robinsons !

SAM_5664

Quand nous sommes arrivés vers midi, le domaine était vide…nous avions l’impression qu’il nous appartenait ! Alors nous avons pris le temps de choisir un joli coin pour s’installer pique-niquer. Nous avons placé les tables de pique-nique sous les arbres les unes à la suite des autres afin de se faire une belle et grande tablée sous les arbres et tout près de drôles de hamacs…avec  vue sur le lac du domaine !

100_1965

Après un bon repas partagé, nous avons entrepris un tour des jardins à pied pour aller en découvrir les recoins et surprises…partout dans les jardins étaient disséminées des œuvres à toucher, tester et explorer faisant partie de l’exposition « Habiter ». Nous avons trouvé de drôles de cabanes sur une petite île …les enfants les ont investies avec grand plaisir ; puis encore d’autres drôles de formes d’habitat et installations incongrues nous attendaient tout au long de cette marche ! (baignoires en plein air,installations rocambolesques de chaises).

100_1976

Pour continuer à la fin de notre promenade pédestre, nous avons poursuivi la découverte du parc  en barque par petits groupes de 4 à 6 sur le fleuve « Amour ». Presque tous ont enfilé le gilet de sauvetage pour s’aventurer sur l’eau ; ce fut une belle partie de rigolade et les petits comme les grands qui montaient pour la première fois sur une barque ont pu apprendre à ramer ! Pas toujours facile mais à force de zigzaguer…on finit par prendre le coup de main ! Les animateurs qui nous accueillaient pour cette activité ont été fort sympathiques et nous ont prêté main forte lorsque certains groupes étaient en difficulté !!!

100_2017

Après toutes ces émotions, nous nous sommes tous dirigés vers le château pour visiter la partie intérieure  de l’exposition « Habiter »…et avons été accueillis comme des rois car on nous a tout de suite proposé de nous faire une visite guidé…nous avons accepté avec plaisir ! Nous avons alors suivi le guide et avons découvert tous ensemble 4 œuvres d’art contemporain (une maison labyrinthe aux murs penchés, une maison-fusée sonore en bois, une projection de papier paint mouvant avec des visages cachés à découvrir en prenant le temps d’observer et enfin une pièce obscure avec une installation-cerf-bidon qui fumait par les bois…bref, de l’art contemporain !).  Chaque découverte d’oeuvre était l’occasion de se poser  pour observer ,  se questionner, échanger nos interprétations, imaginer …Enfants et adultes étaient captivés ; ce fut un moment de concentration et de calme fort agréable pour finir notre visite !

100_2082

Nous avons donc passé une très belle journée ensemble…et toutes ces activités étaient gratuites, alors nous invitons les familles à y retourner par leurs propres moyens pour profiter des nombreuses activités que propose le domaine de Chamarande en libre accès.

100_1936

Vendredi La Rocade :

Dorénavant, pendant les vacances, les ateliers auront lieu de 16h à 18h pour toucher plus de monde. La chaleur faisant, nous avions constaté que le gros des enfants arrivaient souvent en fin d’atelier.Aujourd’hui, je me positionne sur la petite enfance et joue toute l’après-midi avec Ethan et Erwan, Ils sont un peu grands mais se plaisent à construire et détruire des tours, escaliers et diverses constructions. Ils se disputent un peu aussi, un kapla volera même dans la tête de Erwan. On enchaîne avec Hali Gali, que les garçons découvrent avec enthousiasme.

SAM_5629

Autour de nous, l’atelier vit. Leïla et Laura testent avec les enfants notre nouvelle extracteur de jus avec des poires et de la rhubarbe. Le résultat est succulent et chaud !

SAM_5628

Mathilde de son côté anime le coin des jeux de société et l’ambiance est bonne. D’où je suis j’entends les filles qui rigolent et se taquinent en jouant au Uno. Le groupe du jardin nous a rejoint et passe l’atelier avec nous. Nous vendons encore quelques sachets de courgettes !

SAM_5652

Jardin de Saulx:

Vendredi 24-07-2015

Cet après-midi nous sommes prêts pour une nouvelle séance de jardinage avec le groupe des adultes et nous sommes aussi accompagné par Tito qui viens nous donner un coup de main bienvenue.

SAM_0017

Et comme nous sommes déjà habitués, chacun commence a partir dans toutes les sens pour ramasser des courgettes, des rhubarbes, des poires, et ensuite avec un peu plus d’effort  de arroser bien abondamment notre belle récolte.

SAM_0019

Jessica et Franck aidé un peu par Eddy, commence a ramasser un bonne quantité des courgettes , des grosses et des petites, tandis que Nicolae semée en plein terre de la laitue  pommée et de la salade frisée, puis ils les arrose bien et aussi les radis.

SAM_0028

Cependant Tito de l’autre côté du jardin emmène de la rhubarbe pour le jus de cet après-midi et ensuite tous ensemble partons pour cueillir les poires qui sont tombes dans l’herbe pareil pour le jus.

Superbe journée qui finit avec un bien mérité goûter a l’ombre.

A bientôt!

Skatepark :

Aujourd’hui, nous avons commencé par faire un petit tour à notre tout récent jardin partagé de la Villa Saint Martin pour investir une nouvelle cave attribuée par les 3F juste en face avec un point d’eau à disposition ; nous avons installé notre tuyau…nous n’aurons plus de problèmes d’arrosage .

100_1927

Puis nous nous sommes rendues Aline et moi, Leïla au Skatepark avec une caisse remplie de beaux livres et de quoi mettre en place un atelier cirque (tapis d’acrobatie, diabolos et pédale).

100_1919

Rapidement, Enda, Maria et leur cousine Khadidja nous ont rejoints pour lire quelques histoires puis s’initier à la pédalette. Petit à petit d’autres enfants sont venus s’installer sur nos tapis, y faire quelques acrobaties , …

100_1924

Nous avons enfin partagé un bon crumble aux prunes du jardin …acides comme les bonbons qui piquent !

Jardin de Saulx:

Jeudi: 23-07-2015

Nous allons continuer aujourd’hui avec un nouvel atelier de jardinage , mais cet fois-ci, avec le groupe des adultes qui est bien impatient de recommencer une nouvelle séance avec plein d’envie.

Et comme d’habitude on fait notre petit numéro, parmi les voitures et ensuite dans les petits rues de Saulx, pour arriver enfin a notre destination bien connue par tout le monde: le jardin, un lieu de repos, ou la nature est reine et nous sommes les rois;

SAM_0011

Nous tardons pas plus que ça , et nous allons maintenant se mettre tous au travail et commencer de ramassé encore des courgettes, pour la récolte et ensuite un bon arrosage a nos plants des légumes qui chaque jour, grandisse et grandisse encore!

SAM_0015

Après avoir tout cueilli et bien arrosé, nous rechargeons les piles avec le bon sirop de fraise et le pain avec la confiture de fraise qui va avec!

SAM_0016

 

Petite enfance Ballainvilliers 23-07-2015:

Comme la semaine dernière, Laura et moi nous rendons à Ballainvilliers pour l’atelier petite enfance.

Aujourd’hui nous décidons tous d’apprendre un nouveau jeux collectif: le béret. Les enfants forment deux équipe qui s’installe chacune d’un coté du terrain. Au milieu des deux équipes il y a une assiette en plastique.

Discrètement nous nous donnons des numéro et lorsque Laura appelle un numéro, chacun des joueurs portant ce numéro se précipite pour attraper l’assiette et retourner dans son camp sans se faire attraper ! Au départ les plus petits n’avaient pas très bien compris ce jeux et au fur et a mesure tout le monde a bien joué et ça a beaucoup plu !

SAM_5581

Après cela, les enfants proposent de faire quelques parties du jeux qu’ils appelllnt « dimanche ». Nous apprenons donc les jours de la semaine en nous amusant.

Nous sommes tous en cercle et chacun notre tour nous tapons dans la main du voisin en disant un jour de la semaine. Lorsque nous arrivons a Dimanche le but est de réussir a ne pas se faire taper dans la main. Les petis comme les grands, les enfants comme les adultes s’amuse beaucoup a ce jeux ! Ils ont d’ailleurs continué lorsque nous sommes partis.

SAM_5603

Tout le monde s’assied maintenant sur les tapis, les enfants qui en ont l’age font un exercice pour écrire l’alphabet pendant que les plus petits font de coloriages. Beaucoup s’applique a écrire les lettres.

SAM_5609

Nous finissons par une partie de mikado géant et c’est maintenant l’heure du goûter ! Nous partageons un verre de sirop et des tartines de confiture de fraise.

SAM_5617

A bientôt les enfants !

Jardin de Saulx-les-Chartreux:

Mercredi, 22-07-2015

Une nouvelle journée commence aujourd’hui sous le bleu ciél de Longjumeau, et comme nous sommes habitués, la séance de jardinage avec les enfants reprend après une semaine ou nous n’avons pas pu être présents, et c’est ainsi qu’une belle journée tiens ses ailles au dessous de nous et avec des petits pas on se dirige vers le jardin de Saulx avec un groupe des six filles bien contents d’être là présents aujourd’hui.

SAM_0064

Pour deux d’entre elles c’était une première fois au jardin, et ça leur a beaucoup plu d’y être et de passer une après-midi dans notre compagnie.

Puis nous commençons un ramassage des poires tombés par terre en grande quantité mais heureusement pour nous dans un bon état, prêt pour la confiture!

SAM_0034

Ensuite, un arrosage général s’impose car les plants ont soif et besoin de se nourrir » et nous sommes là pour les aidée a survivre  » , exclame-t-elle, Allya, la petite fille de Zohra en rigolant:  » Oui, nous sommes là pour les aider a survivre car elles aussi vont nous aider pour nous nourrir, et c’est comme ça que on dévient grands. »

SAM_0044

Superbe journée, superbes sont aussi les filles, et nos légumes ainsi!

SAM_0051

Bel Air 22-07-2015

Nous voila parti Aline et moi, Mathilde, pour l’atelier de rue à Bel Air.

En arrivant, il y a quelques enfants nous aident a installer le matériel. Aline commence le mikado géant avec quelques enfants pendant que je cherche encore comment s’installe le badminton.

SAM_8111

Avec des enfants, nous faisons un puzzle, on commence par un puzzle de « oui-oui » que les filles on super bien réussi !

Pendant ce temps la, d’autres font un jeu de construction où il faut assembler plusieurs pièces en formes de toboggan et réussir à ce qu’une bille puisse passer dans tout le circuit.

SAM_8113

Nous avons aussi rapporté le « molky », c’est un jeux que j’aime bien faire avec les enfants et eux aussi. Nous avons fait plusieurs parties, par équipe. Cela ce joue avec des quilles en bois portant un numéro, il faut renverser les quilles pour atteindre 50 points !

C’était la deuxième fois que j’allais à Bel air et je suis contente car j’ai revu des enfants et nous avons eu l’occasion de discuter ensemble.

SAM_8100

C’est maintenant l’heure du goûter, une fois tout le monde installer sur les tapis, les enfants responsable du goûter servent du sirops et du crumble ! C’est un crumble aux prunes du jardin, certains de nos Robinson le trouve trop acide a leur gout et d’autre aiment beaucoup ça.

SAM_8109

Pendant ce moment, quelques enfants ont pu dire vouloir refaire un atelier avec la « slackline » et une autre souhaite faire du maquillage.

Soirée Kesaj Tchave à Buno:

21-07-2015:

SAM_5497

Nous nous sommes rejoints dans l’après-midi de ce mardi pour une soirée avec nos désormais fidèles Kesaj Tchave. Une partie a commencé à profiter du ballon de foot, une autre s’est aussitôt mise à la cuisine car ce soir, c’est couscous Robinson.

DSCN0807DSCN0801

Au château, beaucoup de monde: la trentaine d’enfants du groupe, notre dizaine, et même une colonie de vacances venue de Montreuil. Tout ce monde cuisine, se baigne, fait de la barque, de la musique, joue au foot.

DSCN0847

Nous avons eu droit à notre spectacle perso des Kesaj Tchave, puissant et énergique comme d’habitude, puis nous avons mangé le couscous dehors ; L’ambiance, le monde et la météo étaient avec nous toute la soirée. Nous avons dû écourter pour rentrer chez nous, mais c’est à regret car la soirée battait son plein sur la piste de danse !

DSCN0809

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *