Vivre sans pourquoi

Vivre sans pourquoi (Alexandre Jollien)

 » La Rose est sans pourquoi; elle fleurit parce qu’elle fleurit, n’a pour elle même aucun soin et de ne demande pas: Suis je regardée? » (Angelus Silesius , cité par A. Jollien)

Il y a  quelque chose de l’ordre du « Sans Pourquoi », dans la Pédagogie Sociale. Cela réside dans l’absence totale de conditions, de réversibilité, de donnant / donnant, ou de contrat qu’elle met en oeuvre.

DSCN0665

Un atelier est un « sans pourquoi ». Ce qui empêche nombre de travailleurs sociaux, à commencer par les équipes de prévention, de les mettre en oeuvre  (inconditionnellement et durablement) est justement cela: il leur faudrait un « Pourquoi »; on pourrait même dire qu’il leur en faudrait 100, c’est à dire des « 100 Pourquoi-s »…

Et puis il faudrait des « Pourquoi – Projets » ; des dossiers qui rendraient compte en long, en large , en longueur et en chiffres de ce « pour quoi », on souhaite faire tout cela. Puis après avoir obtenu des moyens, il faudrait bien rendre compte du Pourquoi de ces moyens obtenus, dans un temps autre, encore une fois.

Et tout ce processus serait  soumis, à management, à travail en réseau ,  et gestion …

Il n’en reste plus beaucoup pour le « Sans pourquoi ».

Or , pour le faire cet atelier de rue, de Pourquoi on n’a nul besoin. On a besoin de « Comment », essentiellement, c’est à dire d’une pédagogie de l’instant, du concret, de la rencontre et de la réalité.

Et puis on a  besoin du contraire du « Pour quoi »:  du « Pour rien ». L’atelier est un plus, un acte, une inauguration. Il n’a pas besoin de pourquoi », car il sera justement le « pour quoi », tout le reste va découler: les relations, les activités, les réalisations. En fait la pédagogie sociale est un « sur quoi » on peut compter, plus qu’un pourquoi agir.

Avez vous remarqué que « Pourquoi » en Français, cache deux questions? : Pourquoi ? et Pour quoi?  (en deux mots, dont pour qui? est la variante)).

La nuance est de taille et la confusion aussi car bien entendu ces deux questions ne sont pas de même nature.

La première interroge sur la génèse, la cause, l’origine de l’acte ou de sa motivation.

La seconde interroge la destination, le projet , l’intention, l’avenir.

C’est tout juste le contraire. Les deux s’emmêlent ensuite et cette confusion nous plonge dans  une vision de la vie et du monde où nous sommes toujours liés, où nous ne pouvons pas être libres, pas sortir des chaînes causes/ intentions, c’est à dire un monde , un univers sans gratuité. Un lieu où on ne peut pas offrir, où on ne peut rien donner.

La Pédagogie sociale est fondamentalement un don: un  don d’expression, un don d’organisation. C’est beaucoup moins pesant et  beaucoup plus libéré .  Elle n’a pas besoin de « Pourquoi? », c’est à dire de se justifier, sans arrêt, de se règlementer … Elle n’a pas non plus beosin de « Pour quo?i »:  on se libère de l’hyperintentionnalité, des objectifs à court termes , de la fixation sur un but qui sera toujours inférieur à la réalité que nous atteindrons.

Cette « indirection » de l’acte en pédagogie sociale,  est décrit par Freinet comme étant « naturelle »,  et par F. Oury , comme étant « de surcroît ». Nous contribuons à un changement en cours; des destins seront transformés; une éducation collective prendra forme. Ces progrès ne découlent pas des objectifs que nous nous donnerions, mais des pratiques que nous mettons en place.

En renonçant à l’action ciblée sur les symptômes, sur les problèmes personnels ou sociaux, nous ouvrons la voie d’une action plus concrète, qui prendra en compte toute la complexité de la réalité , et des situations.

La Pédagogie sociale est sans pourquoi, car elle est aussi « sans maîtrise » . L’oeuvre sociale qui s’y rattache n’est pas reliée à un but ou une cause, mais à une pratique, une expérience, une activité qui pense et qui se pense.

Est léger ce qui est « sans pourquoi » ( ni pour quoi); on peut aisément le mettre en oeuvre malgré les résistances que cela suscite.

Mardi 7Juillet la Mer pour les enfants de Champlan

DSC01118

Avec l’accompagnement de Cailla et de sa famille et l’aide de la camionnette neuve des Robinsons, ce sont 11 enfants de Champlan qui sont partis à la mer, pleins de joie et d’émotion.

DSC01099

La destination, a été Houllgate pour une journée ensoleillée et réussie

Dimanche 12-07-2015

Jardin de Saulx-les-Chartreux:

Cet après-midi nous sommes au rendez-vous car nous avons envie de partager, d’être conviviaux, et surtout de passer un bon moment ensemble avec les familles qui ont décidé de nous accompagner aujourd’hui au jardin.SAM_5241
Comme prévu, nous retrouvons tout le monde devant le lieu habituel et sans trop tarder nous partons vers le jardin.
Avec plein d’envie et d’énergie et d’enthousiasme on commence par un ramassage des bois pour le barbecue et ensuite les enfants se mettent à éplucher les tomates, concombres pour la salade. Nicolae et son père, aidés par Zohra commencent à s’occuper des tomates sous la serre et celles de dehors qui commencent aussi à fleurir.SAM_5209

Puis avec les enfants on fait une petite cueillette des poires et pommes qui sont parterre et ensuite nos courgettes qui ne s’arrêtent plus de donner encore et encore des courgettes.
L’heure du repas est arrivé et tous restons assis autour de la table et partageons ce moment important de la journée tout en rigolant. La journée se passe merveilleusement bien et la bonne humeur et la rigolade sont à l’ordre du jour. Après ce bon repas, Nicolae prépare la débroussailleuse et commence à débroussailler des deux côtés du jardin et en dehors de celui-ci pour redonner un beau visage à notre jardin.SAM_5217
Après avoir fini, il annonce le moment du goûter et ensuite tout le monde commence à ranger le matériel mais pas avant de partager tous la récolte de la journée: courgettes, blettes, persil, basilic et carottes;
Bien à vous!
Au revoir!

Samedi 11-07-2015

Champlan:

Cette après-midi nous sommes allés sur le bidonville de Champlan avec Laura et Mathilde et moi (Nicolae), car comme nous ne sommes pas nombreux nous allons essayer aujourd’hui de faire une bonne heure d’atelier avec les enfants et finir avec un goûter et un partage des sacs de vêtements aux familles du bidonville.SAM_5178

Dès notre arrivée les enfants très heureux nous reçoivent avec joie en sachant qu’ils vont bien s’amuser avec nous. Après avoir récupéré les enfants de l’autre côté, Iasmina , Florentin et Ionut, Ana nous accompagne pour encore une fois donner un coup de main sur l’atelier.SAM_5179
Ensuite, les jeux peuvent commencer, et là nous débutons avec « un, deux, trois, soleil! » pour donner envie et courage et on enchaîne avec « le berret » qui amène de la vitesse et du monde tout autour de nous, des adultes qui auraient bien aimé eux aussi jouer avec nous,  mais pour le moment ils se contentent de regarder les plus petits et leurs enfants prendre plaisir et s’amuser avec les Robinsons.SAM_5166
Tout ça se passe à merveille et le goûter leur éteint la soif avec un bon sirop bien frais et une tartine à la fraise!SAM_5195
Ciaw!

Villa Saint Martin:

Après être allé faire un petit atelier sur le camp de Champlan, Nicolae, Laura et moi nous dirigeons maintenant vers la Villa Saint Martin.

Lorsque nous sommes arrivés le terrain d’herbe était désert… Nous avons installé les tapis avec les jeux de la petite enfance et puis un grand tapis pour les jeux de société. Une fois tout installé, les enfants sont venus. Nicolae, Mathis et Timéo ont fait une grande partie de domino pendant que avec Laura, Nesrine et moi faisions de la dînette et des jeux de construction.100_1882

Nous en profitons pour discuter et se demander comment ça va.

Après cela, une grande partie de « Dobble » a commencé ! C’est une jeux que j’aime bien et les enfants aussi, il faut être attentif et réactif !100_1886

Au fur et à mesure plusieurs enfants sont arrivés. La semaine dernière, les enfants avaient proposé, au conseil de quartier, de faire un parcours dont le but est, par équipe, d’apporter un verre d’eau dans une bouteille, sans le renverser !

100_1910

Nous avons donc proposer à nos Robinsons d’organiser le parcours. Nous installons le parcours ensemble et commençons une partie. Je crois que les enfants ont bien aimé faire ça.

100_1911

C’est maintenant l’heure de ranger, « Allez les enfants on range tous ensemble » ! Nous partageons le goûter on faisant un petit conseil de quartier.100_1906

Une maman nous a rapporté plein de quartiers de pommes pour le goûter, c’est très gentil et nous sommes très contents parce qu’elles sont super bonnes..

Vendredi 10-07-2015

La Rocade et jardin: 

Aujourd’hui nous arrivons à La Rocade vers 15h et nous mettons en place notre atelier de cet après-midi avec un effectif très réduit nous arrivions quand même à s’en sortir avec le matériel.

DSCN0667

A notre arrivée nous somme surpris car le soleil qui tapait très fort a fait les enfants rester dans la maison au frais, mais nous perdons pas espoir car petit à petit les enfants commencent à arriver et l’atelier peut enfin commencer.DSCN0665
Nous débutons avec un  » magasin gratuit » des jeux de société et des peluches, et les enfants sont ravis de pouvoir prendre à la maison des jeux.DSCN0662

Cependant comme il n’y avait pas trop de monde , Nicolae part avec Tito, Cindy, Franck et Jessica au jardin de Saulx-les-Chartrreux, pour s’occuper un peu du jardin, de l’arrosage des poivrons, du basilic, des haricots,des piments et nos belles fleurs qui rendent beau le jardin.
Nous ne tardons pas beaucoup au jardin, c’était occasion de faire visiter aussi le jardin à ceux qui n’ont jamais vu notre potager et ça leur a beaucoup plu.DSCN0678
A notre retour à La Rocade, j’arrive avec des légumes frais, et plus exactement avec des courgettes directement mis dans des sachets de congélations et elles partent aussi vite que nous les avons cueillies et la journée ne pourrait pas se finir mieux que ça!
A très prochainement!

Jeudi 9-07-2015

Atelier petite enfance 3-6ans Ballanvilliers

Aujourd’hui j’ai été toute seule (Laura), je suis allée sur le camp, les enfants attendaient que l’on arrive.DSCN0616

On a mis les tapis ensemble ,d’abord je commence avec un jeu collectif (le facteur,et le tomate ketchup), après je joue avec les enfant aux constructions en kapla et legos.DSCN0612

Les enfants se sont bien amusés avec les jeux. Après on a commencé à chercher des objets sur le camp pour faire une traversée de rivière (un jeu d’équilibres ).DSCN0638

Les enfants ne s’arrêtent pas de jouer. Ils ont adoré. Ensuite on s’est assis sur le tapis pour un moment calme: chaque enfant a pris son cahier pour faire des coloriages.DSCN0628

Enfin le goûter qui a été un bon moment pour tout le monde.

Jardin de Saulx-les-Chartreux, Skate Park:

Aujourd’hui nous prenons la décision d’aller ensemble avec Leïla et les adultes du groupe du jardin, d’abord au Skate Park pour un atelier éducatif dans le quartier et ensuite enchaîner avec les plus partants au jardin de Saulx pour au moins arroser les plantations.
Malheureusement, après plus d’une heure d’attente et de patience, les enfants ne sont toujours pas arrivés. Le soleil tape très fort et la chaleur commence à nous fatiguer et tout doucement nous commençons à ranger le matériel, étant fort déçus.
Mais heureusement que le groupe de jardin et Hafsatou qui nous retrouve après une longue période d’absence, a envie de venir avec nous au jardin.SAM_5160

Sur le chemin on récupère Laura qui reviens plus ou moins épuisée de son atelier sur le bidonville de Ballainviliers où elle a eu une quinzaine d’enfants à elle seule et nous prenons ensuite le chemin pour arriver au jardin.SAM_5157
Quand nous sommes arrivés, nous commençons dès le début à arroser sous la serre les poivrons qui commencent à bien pousser et récupérer quelques piments car ils sont bien gros, et ensuite sur le terrain on récupère encore des courgettes et arrosons les haricots et le persil et le basilic, et encore quelques petits plants de citrouilles.SAM_5155
Le jardin est beau, tout a bien poussé, nous commençons bien à récolter et le plus important: il y a du monde qui a toujours envie de venir et de partager un bon moment ensemble!SAM_5154

Sortie avec les enfants de Champlan:
Aujourd’hui nous avons prévu une sortie à Paris ! Quentin, quatre enfants du camp de Champlan et moi nous dirigeons vers la Villette pour aller découvrir la Cité des sciences !

Les enfants ne connaissent pas cette endroit de Paris et après un trajet, un peu long à leur goût, nous arrivons dans le grand parc de la Villette. Nous commençons par aller voir l’aquarium et ça plait bien au enfants. Ils cherchent à reconnaître les poissons avec l’aide des panneaux descriptifs. Ils sont à la recherche des poissons un peu étranges et des étoiles de mer ! C’est déjà l’heure du goûter ! Nous nous installons dans le parc pour déguster un bon quatre-quart et une boisson.
C’est maintenant l’heure de la visite de la cité des sciences pour enfants. Il y a beaucoup de choses à découvrir alors les enfants sont tout excités d’aller voir tout ça ! On commence par le coin des jeux visuels.

il y a plein de petites activités pour découvrir comment fonctionne une caméra, comment on peut donner une impression, un décor en filmant.

DSC_0096

Et puis nous passons au coin des jeux d’eau. Il y a des circuits avec des jets d’eau, dont les enfants doivent commander la direction ainsi que la puissance, afin de faire avancer des boulles dans le circuit, les faire tenir en l’air sur un jets d’eau… Il y a beaucoup d’expériences a faire ! Nous avons aussi fait des expériences avec l’électricité, la nature, le son, le corps…

DSC_0101

Nos Robinsons ont fait toutes les expériences et ils ont beaucoup aimé ça ! Surtout celle avec l’eau et le son.
C’est maintenant l’heure de rentrer mais il y a tellement de choses à voir à la cité des sciences et dans le parc de la Villette que les enfants seraient bien restés encore ! Il sont intrigués par la Géode, vous savez, ce cinéma dans une grosse bulle argentée où il y a des films à thème.
Nous avons dû affronter quelques bouchons en jouant à reconnaître les voitures autour de nous. Et puis nous ramenons les enfants après cette grande journée !

Mercredi 8-07-2015

Sortie à la mer: 

Aujourd’hui c’est la grande sortie à la mer !

Nous nous retrouvons tous à 7h30 le matin pour prendre le car qui nous emmène jusqu’à Villers-sur-mer. Nous sommes une cinquantaine de Robinsons prêt à profiter d’une grande journée en Normandie. C’est parti ! Pendant les heures de car, certains finissent tranquillement leur nuit, pendant que d’autres discutent, font des jeux, lisent des journaux et bien sûr y font les mots croisés.DSCN0607

Ça y est, on voit la mer !!! Les enfants sont très excités de pouvoir jouer dans le sable et aller se baigner. Quand nous arrivons, il y a de gros nuages dans le ciel et un vent frais souffle. Certains se couvrent de leur serviettes pour ne pas avoir froid. Nous pensions retrouver le soleil qu’il y avait à Longjumeau ce matin mais celui-ci en a décidé autrement.

Nous nous installons tranquillement près de la mer pour partager le pic-nic. Au menu: sandwiches, salades, chips, ratatouille de Zohra, riz préparé par Fouzia et de bonnes bananes plantin frit cuisinées par Aminata ! On se régale tous et profitons de ce bon repas ensemble.

DSCN0484

Une fois le repas terminé, les enfants courent vers le sable pour faire des chateaux, jouer avec les raquettes…DSCN0500

Nous rangeons le déjeuner pour nous installer sur la plage. Le soleil pointe de temps en temps le bout de son nez, mais les adultes ont quand même trop froid pour se baigner. On va se tremper les pieds mais les enfants, pour la plupart, sont motivés pour jouer dans l’eau.

DSCN0532

Une fois en maillot de bain nous courrons jouer dans les vagues ! Les enfants, Quentin et moi, Mathilde, nous amusons beaucoup dans la mer. On se jette dedans, on se laisse emporter au bord par les vagues et bien sûr on s’arrose !DSCN0532

J’ai trouvé que la mer était très bonne et nous étions bien dedans mais les autres ont trouvé qu’il faisait trop frais pour la baignade.

Après la baignade, un groupe reste sur la plage pour faire des châteaux de sable et des jeux pendant qu’un autre groupe décide d’aller se balader dans la ville. Nous nous promenons dans de jolies petites rues piétonnes, nous regardons de petits magasins locaux en discutant.DSCN0555

Quelques gouttes de pluies tombent et le vent devient vraiment frais sur la plage, alors nous nous rejoignons et décidons d’aller nous promener dans un grand parc de Villers-sur-mer.

Il y a un lac avec beaucoup de canards et de cygnes, une balade autour de ce lac ainsi que des jeux pour les enfants.

Cette balade est sympa pour finir la journée et les enfants aiment y aller jouer. Il y a une tyrolienne et ça, ça amuse beaucoup les enfants !

Nous prenons le gouter et c’est maintenant l’heure de repartir, quelques heures de car nous attendent.

Sur le chemin du retour, c’est très calme dans le car. Je crois que nous sommes tous fatigués d’avoir fait plein de choses et par l’air de la mer comme on dit.

Ce fut une belle journée, malgré le temps !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *