Adieu à la banalisation urbaine

Depuis une vingtaine d’années dans la catégorie des mots d’ordre, mais aussi des doctrines sous jacentes aux réformes éducatives et sociales, qu’on nous impose, un seul dogme domine et s’impose: seul vaudrait le droit commun !

2014-01-01 00.00.00-27

Le renvoi au droit commun: finalité ou tombeau du Social?

Et il faudrait que cette invocation au droit commun (nous ne parlons nullement ici du réel accès aux droits, plus introuvable que son invocation) empêche dans la réalité, toutes les reconnaissances: individuelles, collectives, statutaires, des discriminations.

Il ne peut plus y avoir de légitimité pour quelque groupe, catégorie, ou communauté que ce soit, fût elle constituée de l’extérieur par l’imposition de mauvais traitements.  Toute entorse au droit commun, toute référence à une condition, un vécu particuliers, serait le mal.

Les discriminations, les effets de séparation et d’isolement de toutes les violences économiques, administratives, politiques,  ne sont plus vues sur le mode du « handicap ». Il ne s’agirait que de simples désavantages individuels à évaluer et compenser.

Tout ce qu’il en est de la construction de ces soi-disant désavantages et de ces vraies discriminations qui ciblent réellement des groupes bien précis ; tout ce qu’il en est du vécu qui accompagne cette discrimination … est dénié , interdit de représentation, de pensée et d’expression.

On ne peut pas mener de politique de soutien à quelque groupe discriminé puis qu’aucun groupe discriminé n’existe « de droit », en tant que tel.

C’est ainsi pour les  roms, groupe à la fois bouc émissaire de l’opinion publique mais auquel au même moment on dénie toute réalité de traitement… et qui ne peut même pas bénéficier , par exemple, des fonds européens mis à disposition de la France , pour les soutenir.

Du côté des sans logements, le renvoi au droit commun permet d’ignorer les modes de vie en famille élargie, et l’attachement réel et fondamental des personnes à leur territoire.  Tout sera traité « de loin » , par des processus normalisés et banalisés qui vont perdre en cours de route les familles et les groupes les plus en difficulté (qui sont aussi les plus inventifs et créatifs).

La banalisation, le recours au « droit dit commun », ça permet commodément de tamiser les demandes. Seules passeront les plus petites,  les plus standard, les plus mobiles.

Mais elle permet, également, cette banalisation, par un tour de passe-passe, d’ignorer les discriminations de tous types dont sont victimes groupes et communautés … puisque celles-ci se trouvent invisibilisées dans une masse où il est devenu impossible de les repérer comme tels.

La banalisation, ça sert aussi à la déresponsabilisation.

Et pourtant, cela en impose (cela fait bien),  de prendre un air grave et d’exiger le « droit commun pour tous ». On peut sous couvert d’universalité des droits plus élevés, tenir pour négligeables et détruire toutes les petites tentatives d’aménager la vie ici et maintenant. « Mais enfin, on n’est pas chez les chiffonniers du Caire » , dira-t-on à ceux qui travaillent à faire reconnaître l’apport économique des biffins.

« On ne peut pas accepter que des enfants vivent en bidonville », assènera-t-on, la veille de les mettre à la rue!

En politique de la Ville, la banalisation aussi fait rage et fait nombre de victimes. Il s’agit de « normaliser », banaliser les quartiers. Entendez: effacer de leur physionomie toute trace de vie de leurs habitants; faire disparaître ces derniers des espaces publics ; rendre familles et individus étrangers à leur environnement.

En bref , de les « résidentielle ».

Supprimer le symptôme, cacher les thermomètres, feindre l’homogénéité dans une société qui se fragmente et qui se délite, tels sont les remèdes des apothicaires modernes et urbains.

Plutôt que toutes ces entreprises de banalisation, c’est à la tâche inverse, qu’il faudrait s’employer:  Reconnaître les identités, les parcours de vie qui créent « du différent », de la valeur et du spécifique.

Reconnaître l’altérité, le conflit, les divergences d’intérêt, de classes, de cultures, de points de vue. Accepter de comprendre qu’il y a  d’autres rationalités que la seule qui est promue par ceux qui nous administrent.

Valoriser l’intelligence des solutions non conformes trouvées par ceux qui subissent de plein fouet la précarité et les violences sociales.

C’est ce chemin que notre petite équipe et tous ceux qui s’aventurent en Pédagogie Sociale, explorent, semaine après semaine. Nous aménageons la vie, nous faisons crédit à la valeur de nos différences. Nous inventons de nouvelles manières de vivre ensemble à la Cité et dans la Ville.

Nous créons des rencontres improbables mais nécessaires entre ceux qui partagent la même précarité mais qui sont renvoyés les uns contre les autres.

 

Dimanche 21 juin:  Un jardin comme on aime

Ce matin, sous un ciel un peu couvert, nous avons rejoint nos robinsons au point de rdv afin de faire des courses pour une grande journée qui s’annonce ! A notre grande surprise, les familles que nous attendions ne sont pas arrivées.

Mais cela n’est pas grave, Eddy, Théo, Gabriel, Laurent, Hélène et moi-même sommes là, prêt à attaquer les cueillettes, le désherbage, le débroussaillage… C’est parti !

FullSizeRender

Chacun a participé à cueillir les cerises (elles étaient bien haute et heureusement que Théo et Gabriel ont pris l’escabeau !), les framboises jaunes et rouges (hé oui certaines framboises sont jaunes mais elles sont comme même mur !), le cassis et beaucoup de betteraves. Les robinsons pourront en déguster ce soir ! Nous avons fait beaucoup de choses au jardin mais avant de vous raconter la suite il faut dire que nous avons bien déjeuné ! Laurent et Gabriel ont préparé un barbecue avec au menu : merguez, poulet marinés, chips, pain aux olives fait par Hélène et cerises du jardin ! On a vraiment bien mangé et discuté.

 

IMG_6532

 

Et hop, nous nous remettons au travail pour désherber les plans de tomates et de citrouilles, nous arrosons bien les plantes de la serre car elles en ont bien besoin ! Et puis pendant ce temps-là, Théo armé de la débrousailleuse, s’attaque au fond du jardin. Il y a du travail car au fond du jardin les mauvaises herbes, les orties et les ronces ont bien envahi les arbres fruitiers. Au bout de quelques temps je suis parti le relayer mais ce n’était pas si facile avec toutes ces hautes herbes et ronces. Nous avions de l’herbe collée partout !

Nous étions peu nombreux mais c’était une journée très agréable au jardin et nous avons bien travaillé !

Samedi 20 juin

à la Villa Saint-Martin

Aujourd’hui avec un temps favorable nous sommes allés à la Villa saint martin. Nous avons mis en place les ateliers: petite enfance, jeux de sociétés, etc…

SAM_4999

Les enfants ce sont mis à faire des pochoirs pour décorer la table de pique-nique du jardin. De jolies fleurs, de belles poupées,bref, tout pour embellir notre oeuvre. De plus ils ont consolidé la table pour qu’elle soit plus résistante et qu’elle ne soit plus bancale. Ce fut difficile mais tout le monde était heureux d’aider Aline.

SAM_4984

De l’autre coté une teck fit courir nos Robinson et bien rigoler les jeunes qui nous regardaient en train de courir. Ce fut très sportif !! Juste à coté de la teck, Marie et Leïla jouèrent aux jeux de sociétés pendant que Laura surveillait la petite enfance.

SAM_4994

Juste après est venue l’heure de la réunion de quartier, des idées d’atelier proposées par les enfants auront lieu la semaine prochaine.

SAM_5014

L’après-midi fut conclue par le goûter pris avec tous les autres!!

Bidonville de Champlan

Avec Quentin et Magali nous avons fait de belles activités à Champlan aujourd’hui ! Nous avons proposé aux enfants de faire un jeux collectif et c’est parti pour un épervier ! Les éperviers vont dans leur camp et puis 1, 2, 3 ils courent rejoindre le camp d’en face. Mais attention au loup qui veut les attraper ! Cela a plu aux enfants alors nous avons fait plusieurs parties.

Après ça, l’atelier musique démarra, chacun leur tour les enfants jouaient des percussions pour faire danser tout le monde. Les garçons ont montré à Quentin comment ils bougeaient sur la musique et c’était vraiment marrant !

100_1568

Certains ont continué l’après-midi à faire des percussions ensemble pendant que d’autres enfants et Quentin jouaient au molky. C’est un jeu un peu difficile mais les enfants étaient très intéressés, ils ont beaucoup joué, les uns après les autres et ils comptaient leurs points pour réussir à faire 50 points !

100_1566

Pour finir la journée nous avons partagé le goûter avec au menu du pain frais avec de la confiture et des fruits. Tout le monde voulait se servir et c’était un peu le bazarre mais les enfants en charge de distribuer le goûter ont réussi leur tâche et tout le monde s’est posé pour déguster le goûter,

Vendredi 19 juin

La Rocade

Par ce bel après-midi, nous nous sommes tous rendus à La Rocade.

Laura s’est mise au fourneau et nous a préparé, accompagnée de ses associées, une délicieuse salade orientale que nous pourrons déguster ce soir! J’ai hâte !!!

Glawdys c’est installée sur l’espace jeux de société. Les enfant ont adoré le jeu où il faut attraper les tartines qui sautent du grille pain !

DSCN0283

Mathilde, Quentin et Benjamin ont animé l’atelier théâtre. Le thème du jour: la fraternité ! Nous avons fait deux petits sketch: Le premier: un repas de famille où l’on discute fraternité, seulement, les opinions divergent. Le second: un jeune alpaguant deux filles pour leur demander leur numéro se cachant derrière la fraternité pour justifier sa familiarité. On s’est vraiment bien amusés ! Bref, c’était un super moyen d’appuyer le projet d’Aline concernant la Fraternity Cup de 2016 !!!

DSCN0292

Magali, quant à elle, s’est occupée des plus petits sur l’atelier petite enfance, dînettes et grandes tours de cubes ont été de la partie! Nos bambins ont bien rigolé! 😉

Tito, pour sa part, a fait un atelier dessins et coloriages, c’était vraiment magnifique, et l’atelier a très bien fonctionné !

DSCN0269

Pour finir, Nous avons pu admirer les sketchs de l’atelier théâtre tout en dégustant notre bon petit goûter !

Soirée conviviale

La soirée conviviale de ce mois-ci s’est déroulée sur le bidonville de Wissous. Une organisation pas évidente car le camp se trouve à 30 min de voiture de Longjumeau et nous voulions en faire profiter les familles du quartier pas toutes véhiculées. Nous avons réussi à amener 4 familles.

100_1551

En arrivant, nous avons été accueillis en fanfare ! On nous a installé tables, chaises, canapés etc… Lorsque nous avons sortis la sono, ça a tout-de-suite plu, un téléphone nous a mis ce bon vieux Florin Salam après Michael Jackson (valeur universelle !) et certains ont commencé à danser pendant que d’autres discutaient.

100_1542

Les enfants d’ici et d’ailleurs ont adoré jouer ensemble avec le caddie des gens du camp, les femmes se sont mises à la cuisine.

100_1539

La soirée ne plaisait pas à tout le monde et il n’a pas fallu longtemps pour que la police municipale nous demande de baisser le son (à 20h30), ce que nous avons fait.

100_1532

Puis le maire de Wissous est venu une nouvelle fois montrer son hostilité à ce camp. Les gens du quartier et nous-mêmes avons beaucoup appris à nos dépends des difficultés de la vie en bidonville à travers cette venue intempestive.

100_1528

Nous nous en sommes retrouvés d’autant plus soudés. Quartier et bidonville.

Jeudi 18 juin: Tapisserie du destin/ La 5 ème saison

Notre tapisserie avance. Ce travail titanesque progresse. Mille mercis à Noëlle et Pascale qui le soutiennent et le rendent possible.

IMG_20150617_163051

Mille mercis à tous ceux de nos adhérents, enfants ou adultes qui se succèdent sur le métier.

La tâche est énorme; le résultat en vaut la peine.

IMG_20150617_162536

Qu’on se le dise, cette 5ème saison, bonne ou mauvaise, sera la nôtre.

Skate parc

C’est sous un ciel gris,  que nous arrivons sur l’atelier. Nous mettons en place les différentes activités ; un groupe fait des origamis avec Aline, un autre joue aux jeux de société avec Glawdys.

DSCN0261

Un petit groupe fait une partie de Molky avec Mathilde et un autre essaie de construire une maison avec des Legos.

DSCN0266

Ensuite nous jouons au restaurant, et des jeunes construisent des dinosaures avec les Legos. Nous clôturons l’après-midi par un bon petit goûter.

Jardin de Saulx-les-Chartreux

Cette après-midi nous allons passer encore une séance de jardinage avec les adultes, une après-midi un peu plus fraîche que celle d’hier où le soleil nous a réchauffés.

Avec un peu plus d’envie que les autres fois nous commençons le travail de cet aprèm avec un passage dans les bois où nous allons ramasser  des branches pour faire des tuteurs pour les haricots grimpants.

100_1514

Avec un peu de mal à faire enfoncer le tuteur dans la terre nous avons réussi à compléter la parcelle et , ensuite,  avec l’aide de Jessica nous avons aussi arrosé les plantes.

100_1511

Sous la serre les tomates commencent à faire des fleurs, on prend très soin d’elles car cette année on veut avoir des tomates pour la récolte. Même les arroser, il faut le faire avec délicatesse.

100_1508

Après avoir fini de les arroser, nous nous asseyons à la table pour prendre le goûter.

Ballainvilliers

Aujourd’hui, le temps était un peu frais et quelques gouttes tombaient sur le camp de Ballainvilliers. Nous avons donc supprimé de nos esprits l’idée de faire un jeu en plein air, pour favoriser les activités bien au chaud en intérieur.

SAM_4969

Laura et Magali ont commencé tranquillement en faisant un atelier création, le but étant de décorer la fresque « Intermèdes Robinson » créée par Laura avec l’aide des enfants du camp. Ils ont pu écrire leur nom, faire de jolis dessins etc, le résultat est vraiment joli! 😀

SAM_4930

Pendant ce temps, Benjamin s’est occupé de la petite enfance, il a construit, avec l’aide de ses petits acolytes, de grandes tours avec des cubes, qu’ils ont pu détruire et reconstruire à volonté.SAM_4915

Suite à cela, nous avons fait une activité visant à apprendre les lettres de l’alphabet. Nous avons affiché une grande affiche avec toutes les lettres. Le but étant de dire le nom de la lettre et trouver un mot commençant par celle-ci lorsque c’était notre tour. Nos bambins s’en sont très bien sortis !!!

Nous avons ensuite sorti la peinture et avons décoré cette affiche en faisant du body-pantin. Pas de pinceau ! Seulement nos mains et nos pieds, c’est tellement plus rigolo ! L’affiche est juste magnifique !

SAM_4979

Pour finir, nous avons pu prendre notre bon petit goûter, nous avons tout rangé et nous avons pu partir!

La journée s’est bien passée dans l’ensemble, malgré quelques petites difficultés par moment. C’était très amusant de se faire filmer et de voir la réaction des plus jeunes devant la caméra! Vivement que le reportage passe, que l’on puisse admirer cela !

Mercredi 17 juin

Bel Air

Nous sommes arrivés sous un beau soleil. Nous avons installé les ateliers et les enfants ont souhaité jouer au badminton.

2014-01-01 00.00.00-162014-01-01 00.00.00-6

C’est parti pour un grand match, les garçons contre les filles ! Pendant ce temps là, un petit groupe joue avec les mikados. Puis nous avons décidé de faire une course et le vainqueur a eu comme récompense le droit de choisir la prochaine activité : un foot ! Encore une fois les filles affrontent les garçons.

2014-01-01 00.00.00-272014-01-01 00.00.00-4

Puis nous avons refait une course pour déterminer la prochaine activité et cette fois-ci, nous voilà partis pour jouer au jeu de la gamelle. Nous clôturons ce bon après-midi par un bon goûter !

Très bonne journée !

Wissous

Sur le camp de wissous les enfants étaient super impatients et nous attendaient de pied  ferme. Ils nous ont même aidés à ramener le matériel nécessaire pour les ateliers.

SAM_4889

Nous avons commencé par un grand jeu chat couleur et tout les enfants ont couru dans tous les sens pour trouver la couleur que le chat demandait. Rouge, bleu, vert…Ensuite nous avons fait un cache-cache où ce sont les plus grands qui ont eu du mal à être retrouvés.

SAM_4891

Peu de temps après nous avons pris place dans les ateliers mis en place. Aline s’occupait de la petite enfance et Mathilde et moi (Glawdys),  nous nous sommes mis à l’écriture. Les jeunes prenaient leur temps et faisaient de belles lettres.

SAM_4897

Au bout d’un moment Aline a décidé de jouer à la balle rebondissante avec les enfants et les touts petits couraient comme des fous après la balle. Ils se mettaient tous à la chercher partout, à courir dans tous les sens en espérant être le premier à la retrouver.

Après tout cela est venue l’heure du goûter, passée dans la bonne humeur !!!

Jardin mercredi 17-06-15

Un beau soleil pour démarrer la journée, nous sommes allés chercher des enfants au camp de Balainvilliers pour aller au jardin .

100_1489

Les enfants sont partis s’amuser un peu avant que l’on commence à arroser les légumes. En arrivant devant la poubelle dans laquelle nous prenons l’eau, il y avait un corbeau mort, nous l’avons donc retiré.100_1487

… Comment est-il arrivé là ?

Nous avons donc tout bien arrosé, une fois l’arrosage terminé, nous avons pris le goûter à l’ombre des arbres .100_1495

C’était une belle journée !!!

MARDI

Cuisine 16-06-2015

Aujourd’hui avec nos Robinson nous avons commencé l’atelier cuisine en se répartissant les recettes entre les différentes personnes. Pendant que certains d’entre eux faisait un cake aux pommes d’autre préparaient les moelleux au chocolat.

DSCN0212

Les bonnes odeurs envahissaient le local et donnaient l’eau à la bouche à nos Robinson. Frank, Eric, et Leïla nous ont monté les blancs en neigs comme des professionnels. Les différentes pâtes prêtes, nous avons avons mis au four et nous avons entamé la fabrication des madeleines.DSCN0202

Tout le monde y a mis du sien en mélangeant soigneusement chacun des ingrédients et en suivant bien la recette. Ensuite tous ensemble on les a mis dans leurs moules et décorés avec du chocolat.DSCN0201

Le tout fait et bien emballé, nous avons dégusté un gâteau au chocolat avec une crème anglaise afin de bien finir la journée !!!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *