Servitude et misère de la politique de la Ville

Nous assistons dans nos banlieues à un étrange ballet: tandis que les structures de lien social, de proximité sont soigneusement limitées, déconstruites et détruites, s’affirme une nouvelle liturgie pour un autre âge.

SAM_4678

Cérémonies de signature de contrats de ville, bilans, petits cocktails entre amis, discours à coup de « République » et de « Laïcité », on nous berce d’une politique sociale qui se reconduit toute seule à partir de mots convenus: « participation, pouvoir d’agir, accueil, aller au plus près des habitants ou des jeunes, recueillir leur  parole…

Pour qui a l’occasion de lire les dossiers de demande de subvention en politique de la ville, ce monologue est consternant. Phrases en copié / collé, objectifs autoproclamés, vertu incantatoire de mots désincarnés. Tout y est ; voici la messe en latin de notre nouvelle république.

Du latin, au baratin, il n’y a parfois qu’un pas (surtout pour ceux qui n’y entendent goutte) , spécialement quand ce sont toujours les mêmes qui reçoivent tout soutien, et qui, faute de multiplier leurs actions (rares et réduites ) , multiplient leur représentation. Un même événement fera à la fois la couverture du magazine municipal , mais aussi donnera l’occasion de témoignages touchants « d’habitants » lors de toutes sortes de réceptions. Et s’il en reste quelque chose , on le resservira l’année suivante. Et même on les mettra en commun avec tous ces « partenaires » avec qui on est en « réseau »: chacun s’accrochera au même événement, et se le repassera l’un à l’autre. Les réseaux ça sert à cela: mettre en commun le peu qu’on fait et le recompter de multiples fois.

La déconnexion avec la réalité sociale est d’autant plus forte que les actions censées y porter remède, sont toujours autoréalisées. Elles vont de succès obligés, en actions « réussies ». Elles s’auto valident.

Ainsi dans les quartiers de programmes réussis, en actions couronnées de succès, tous les problèmes pour lesquels on s’alarmait progressent , pour  la plus grande indifférence des promoteurs d’actions cosmétiques.

Ainsi, en politique de la Ville, le plus souvent:

le mot « partenariat » est un autre nom pour la cooptation , l’auto consécration  entre pairs,  pour l’accaparement des places et moyens.

– le mot réseau désigne le fait de mettre en commun des actions de faible portée et de rares idées d’avant hier.

Et que dire de la réalité des valeurs à la mode? Pouvoir d’agir, démocratie, citoyenneté? Alors que nous voyons partout quelques associations bien soumises, affiliées, dans un pur esprit domestique, constituer un modèle qu’on se refile entre communes intercos et administrations.

On ne lâche pas ainsi « une affaire qui rapporte », fût elle complètement désincarnée.

Vis à vis des vrais porteurs d’innovations,  surtout si ceux là sont citoyens, et mettent en oeuvre de réelles ruptures et initiatives,  ces « actions modèles » serviront de prétextes, de paravents pour ne pas les soutenir.  Avec une grande économie de moyens , car , encore une fois c’est toujours les deux ou trois mêmes manifestations qu’on recycle à l’infini.

Le plus difficile à supporter dans toute cette mise en scène est sans conteste le vernis de démocratie derrière lequel tout cela se dissimule. On singe la neutralité, les grands principes d’égalité, et d’équité face aux projets, aux acteurs, aux habitants; mais personne ne songe sérieusement à remettre en cause « le fait du prince ».

Le Seigneur est maitre en son royaume, le Maire en son territoire et quand il s’agit de politiques de la Ville, sociales ou publiques, il est quasiment devenu interdit d’avoir quoi que ce soit à en redire. On attend de ceux qui subissent le déni, la non reconnaissance une obéissance absolue, une déférence spéciale. Nul n’ a le droit d’agir et d’exister s’il n’y a pas été invité.

L’initiative sociale, la recherche théorique d’actions innovantes, la promotion de l’autonomie des acteurs est retournée en son inverse: valider tout ce qui avait été décidé et retenu.

Ainsi nous voyons en politique sociale et éducative se répandre le même contresens qui s’impose en matière scolaire : l’autonomie est réduite officiellement à obéir « par soi même » … aux consignes.

En dehors de ces mises en scène, pourtant un nouveau travail social s’invente,  se met au point. Déjà ces concepts se répandent et n’ont pas de peine à faire la différence.

On peut retarder les évolutions nécessaires, on ne peut les empêcher. Ce qui aujourd’hui n’est pas soutenu, pas reconnu sera recherché demain à grands frais.

Il serait pourtant bien plus économique et plus simple de soutenir les acteurs qui sont là. Il

 

Dimanche 7 juin

 

32 PERSONNES Au jardin!!!!

C’est sous un beau soleil que nous nous sommes mis au travail : une équipe dans la serre pour redresser les tomates, une équipe aux désherbages, et une dernière équipe à la préparation du repas. Nous étions une trentaine aujourd’hui !

IMG_6475

Puis nous avons repris des forces autour du bon repas préparé avec soin. Une fois les forces retrouvées, nous nous sommes occupés des pommes de terre ; il faisait très chaud !

FullSizeRender

Un groupe est parti récupérer des affaires à la brocante de l’école de Chilly Mazarin. Après l’effort, le réconfort, nous nous sommes retrouvés autour d’un bon goûter pour cloturer cette bonne journée ! Bonne humeur et convivialité étaient au rendez-vous.

Samedi 6 juin

à la Villa Saint-Martin:

Nous sommes allés à la villa saint Martin. Les enfants et Aline ont continué a construire la table de pique-nique en coupant des lattes pour faire une table lisse et sans trou.

SAM_0018

 

Pendant ce temps, Marie montrait aux enfants comment poncer les bancs pour ne pas se blesser. Certains enfants ont même proposé des idées pour décorer et rendre plus pratique la table.

SAM_0012

Dans les autres atelier,s les jeux de sociétés et surtout le Dobble ont fait rire nos robinsons et ont permis de voir qu’ils sont doués pour ce jeu. D’autre jeux comme le Uno a aussi fait des ravages dans les jeux.

SAM_0003

La piscine à balles leur a beaucoup plu et le service dînette a aussi changé en petit restaurant où Eddy était le patron et Laura et Leïla étaient ses clientes. Bon appétit!!

SAM_0004

L’heure du Conseil de Quartier était arrivée et les enfants nous ont exprimé leurs ressentis sur les atelier. Après tout ça le goûter fut pris et tout le monde était avec un grand sourire sur le visage.

Espace ado:

Aujoud’hui il fait beau et chaud , Ionut et Cosmin sont arrivés en » trottinette et en vélo » qu’ils ont posés a l’entrée .

Ils sont vite montés a l’étage, là où se trouve « l’espace ado » , leur petit coin de liberté . Ils ont écouté de la musique en tout genre et en même temps ont fait des percussions . Nous avons joué au billard hollandais avec les enfants et comme dans tout les jeux , quelqu’un a trouvé le moyen de tricher et de gagner, c’est ce qui rend marrant le jeu .

2015-06-06 14.50.542015-06-06 14.37.43

Une fois terminé nous sommes descendu dans la cuisine pour préparer le goûter ( un fondant au chocolat ) , le temps de la cuisson, Ionut et Cosmin sont sortis chercher leurs vélo et trottinette mais elles n’étaient plus là … Peut être que quelqu’un les a piqués … C’est peut être un de leurs amis ! Le gâteau terminé , nous l’avons mangé puis les enfant sont partis « à pieds »!

Quel drôle de journée !

Bidonville de Champlan

C’est sous un beau soleil que nous avons commencé l’atelier d’aujourd’hui par le jeu collectif du « Tomate-ketchup » pour se réunir et se réveiller tous ensemble !

Les enfants étaient peu nombreux cet après-midi, du coup nous en avons profité pour faire un jeu plus difficile et qui demande un peu de concentration : le « petit bac ». Roberta et Larissa ont tenu jusqu’au bout comme de vraies championnes ! Il s’agissait de trouver le plus vite possible un nom de fruit ou légume, un prénom, un métier et un animal commençant par une lettre différente à chaque fois. Les filles se sont tout de suite prêtées au jeu malgré un rapport à l’écrit pas encore évident.

SAM_4714SAM_4712

Belle épreuve !

Vendredi 5 juin

La Rocade

Quelle grosse chaleur aujourd’hui! Peut-être un petit peu trop même! On s’est donc installés à l’ombre sous les arbres et avons préparé nos ateliers.

Leïla a installé une activité jeux de société auprès des jeunes, cela à eu un franc succès !

Aline et Iasmina quant à elles ont proposé un atelier artistique: faire de jolis dessins avec de nombreuses fleurs et plantes. Que c’était beau! 😀

SAM_4711SAM_4710

Glwadys, pour sa part, a fait la petite enfance, et a joué à la dinette avec nos plus petits bambins! 😉

Leïla, était à la cuisine, avec ses petits associés, ils nous ont préparé un délicieux pain perdu! J’adore ça! 😛

Benjamin, pour finir, a fait un grand jeu collectif: le jeu de l’élastique! Un jeux d’adresse vraiment pas simple, mais ils se sont bien amusé! 😀

SAM_4696

On a fini la journée en dégustant nos pains perdus et en sirotant nos petits sirops! Hmmm! 🙂

C’était donc une très bonne journée, tout le monde a beaucoup ri, c’était génial! 😀

SAM_4708

Jardin de Saulx

Quelle jolie après-midi ensoleillée et quelle journée merveilleuse nous avons aujourd’hui.

Avec Magali on prend la route et nous allons récupérer les amis qui nous attendaient à l’arrêt de bus avec impatience à l’ombre d’un arbre pour se protéger des rayons du soleil qui tapait trop fort.

On embarque nos amis et nous prenons le chemin qui nous amène au jardin. Une fois arrivés ici on va vite se mettre à l’ombre car la chaleur nous étouffe. J’ouvre la serre et là….puf…une masse de chaleur me frappe le visage avec puissance et sous la serre un « sauna » naturel et on sent que même nos tomates ont chaud.

On profite d’une petite pause à l’ombre car après nous allons sortir pour arroser. Sans plus tarder Magali se met au travail et commence à ramasser les salades et elle en profite aussi pour désherber, c’est sa première fois mais elle se débrouille à merveille.

100_1108

Cependant  les autres, Franck, Jessica et Eddy, font l’effort de monter l’eau dans les seaux pour arroser.

100_1110100_1109

Nicolae se met à désherber le terrain des potirons et ensuite celui des courgettes pour qu’après il puisse les arroser et sous la serre ramasser les radis pour notre récolte.

100_1112

Le temps passe vite quand tu travailles et le moment du gôuter arrive et on s’assoit tous pour en profiter !

A + !

Jeudi 4 juin

Skate Park

Aujourd’hui, nous sommes allés au skate parc. Les ateliers lancés, les enfants se sont mis directement à ce qui leur plaisait.

Iasmina a continué l’atelier des livres en tissu avec les enfants et ils ont bien décoré leur page de garde avec des perles. Munis de leurs aiguilles, les perles s’enchaînaient et formaient peu à peu les fleurs. Les couleurs des perles faisaient briller les pages et le rendu était très joli. Les enfants rédigeaient leurs propres histoires selon leur choix et ils portaient beaucoup d’attention à leur écriture.

SAM_4686

Pendant ce temps, Aline faisait des coloriages et des dessins avec les jeunes. Certains d’entre eux ont même collé des pâquerettes sur le dessin pour le rendre plus beau. Juste à côté d’elle le Tic Tac Boum avec les mots à reconstituer a été apprécié.

SAM_4682

Vient ensuite l’heure du goûter pris avec les familles et les enfants.

Ballainvilliers petite enfance

Aujourd’hui on était trois ( Laura , Magali , Victoria ) nous avons commencé avec le jeu de la dînette pour découvrir les légumes en français et leurs noms .

SAM_0014

Les petits étaient attentifs à ce qu’on disait, après nous avons fait une balle aux prisonniers, nous nous sommes bien amusés !

SAM_0022

Nous avons cousu les lettres sur le tissu avec les enfants.SAM_0049

Une fois la couture terminée on a séparé les petits et les grands en deux groupes pour faire dessin et écriture. En fin d’activité, les journalistes sont arrivés sur le camp pour prendre des photos et observer les différents ateliers .

Pour terminer nous avons sorti le Mikado, les enfants ont très vite compris les règles, les adultes se sont même prêté au jeu .

Enfin , le goûter ! Tout s’est bien passé, nous avons mangé des fruits et des gâteaux que nous avions préparés avec les maman mardi , et nous avons bu du sirop .

Jardin

Cette après-midi nous allons avoir de la visite sur l’atelier de jardinage, la séance avec les adultes de la part d’un journal associatif qui vient voir nos pratiques et notre jardin surtout.

Dès leur arrivée les adultes les prennent en charge et commencent à leur parler de l’association, de l’atelier de cet après-midi, des activités outre le jardinage que nous leur proposons, de leur ressenti et de leur sensibilisation envers nous et l’association.

Après un rapide tour des plantations en cours, nous ne tardons plus et nous allons maintenant se mettre tous et toutes au travail et petit à petit malgré la chaleur qui nous étouffe on commence à désherber et puis mettre en pleine terre des radis et repiquer des salades.

DSC_0001

Pendant ce temps, le groupe des GPAS de Bretagne se met à arroser nos plants des légumes et on découvre que Karine provient d’une famille de paysans et qu’elle s’y connaît pas mal dans le jardinage et nous apprend comment arroser les plants de tomates et que elles ont besoin de 3 litres par jour d’eau ! Très intéressant!

DSC_0004

Mais le temps passe vite et nous allons dire « Au revoir » aux journalistes car ils vont partir pour visiter d’autres ateliers en cours dans d’autres endroits avec nos pédagogues.

Nous ne tardons plus et on prends le goûter et nous profitons d’un verre de sirop de citron frais!

Ahhh…. ça fait du bien!

Wissous

Aujourd’hui, le théâtre était à l’honneur sur les « planches » du camp de Wissous.

Nous avons proposé aux enfants d’écrire sur des petits bouts de papier quelques thèmes de leur choix pour ensuite les mettre dans un « chapeau ». Nous avons ensuite constitué de petits groupes de trois afin de préparer des petites saynètes à partir des thèmes tirés au sort.

DSC_0002

Parmi les thèmes qui sont ressortis : groupe d’amis dans une BMW avec des filles, au restaurant, Roméo et Juliette, Dracula, ...puis les groupes sont passés sur scène. Pas toujours facile de ne pas pouffer de rire; on se rend compte que l’exercice est moins facile qu’on ne le pensait. Il faut penser à une entrée en scène, des rôles différenciés, une petite intrigue, une sortie de scène…et il faut répéter pour être bien coordonnés et être sûr de soi et dans son personnage quand on passe devant un public, même petit ! Aujourd’hui, c’était une première approche mais nous allons poursuivre un cycle d’un mois d’exercices et jeux théâtraux car les enfants se sont montrés très intéressés.

DSC_0010

Ils ont voulu qu’on leur donne des thèmes en partant pour qu’ils préparent de petites scènes en groupes tout au long de la semaine pour nous les présenter la semaine prochaine…alors nous sommes curieux de voir le résultat mercredi prochain…patience et suite au prochain épisode !

Sortir ! (à la ferme)

Susanu et Narcisa, les derniers sur la liste de sortie des enfants de Champlan, m’auraient suivi n’importe où. Les sorties sont des instants de vacances pour eux, même si pour nous c’est l’occasion de partager, de discuter et de découvrir de nouvelles choses.

Nous allons donc à la ferme pédagogique du parc des Meuniers à Villeneuve-le-roi, juste à côté des pistes d’Orly. Sur le trajet aller, nous croisons une carcasse d’énormes avions, et nous avons une discussion sur la taille des avions, pourquoi sont-ils gros au sol et petits dans le ciel…

Puis nous arrivons à la ferme. Les enfants connaissent en français le nom de la plupart des animaux communs de la ferme : moutons, chevaux, chèvres, cochons, lapins.

100_1357

Nous avons donné à manger aux lapins sur les conseils des professionnels de la ferme, nous apprenons qu’ils ne mangent pas n’importe quelles herbes.

100_1318

Nous courons après les oies, nous reniflons le cochon, nous donnons à manger aux chèvres. Les enfants n’ont ne sont pas farouches.

100_1332

Nous faisons aussi un cache-cache dans le lieu parfait pour ce jeu : un labyrinthe. Un très joli labyrinthe de cyprès grandeur nature.

A la ferme, il y a aussi un espace de jeux d’extérieur avec un jeu de quilles où il faut lancer des cercles autour des quilles, un puissance quatre géant, et de très charmantes tables de pic-nic que nous avons utilisées pour goûter.

On a appris aussi que les abeilles protégeaient très bien leurs maisons. Susanu l’a appris à son détriment.

Bref, c’est une bouffée d’air qui a donné le sourire aux enfants tout le long de l’après-midi en découvrant un lieu, des animaux, et la notion de séparation des poubelles, du compostage. On ne peut pas tout retenir d’un coup mais on a appris en se faisant plaisir, c’est le principal et on recommencera.

Bel-Air

Aujourd’hui avec le soleil très présent nous avons rejoint les enfants à Bel air. Ils étaient tous très impatients de nous voir et nous attendaient de pied ferme. Le jeu d’échec installé, la partie fut lancée entre Inès et Assia.

SAM_4645

Peu de temps après une tomate pris place et tous le monde se mit donc en cercle. On a tous très bien rigolé !!!!!!

SAM_4651

Ensuite nous avons mis en place un accroche-décroche et maison-habitants où les enfants étaient par deux et devaient attraper la souris qui changeait tous le temps. Par la suite les jeux de sociétés plus calmement sont apparus avec le jeux de dés, le jeu de Mr Patate et le Blokus. Cela leur a fait très plaisir et leurs a permis de découvrir de nouveaux jeux ludique.

SAM_4673

Après ce fut l’heure du goûter et tout le monde à passer un bon moment .

SAM_4678

 

Jardin

Nous sommes le mercredi et aujourd’hui nous sommes accompagnées par un groupe d’enfants du quartier mais aussi des enfants des camps qui sont autour de nous, et du coup c’est le tour d’enfants de Ballainvilliers pour une nouvelle séance de jardinage et de découverte de la nature au jardin de Saulx.

Trés contents, les enfants du camp arrivent à se rapprocher de ceux du quartier et la communication s’installe avec plus de gestes que de mots mais en tous les cas ça marche!

SAM_0003

Comme c’est la saison du désherbage, nous ne tardons pas plus et nous commençons petit à petit à éclaircir les rangs des potirons et des courgettes.

Ensuite nous prenons une pause car il fait vraiment très chaud et les enfants ont besoin de se ré-hydrater et là nous nous asseyons à table a et nous découvrons que les enfants ont beaucoup des choses en commun comme « la musique » à l’école, et j’essaye de leur apprendre une petite chanson pour qu’on puisse faire connaissance « Bonjour, bonjour, je m’appelle…..! »

On découvre les prénoms très colorés et différents des enfants et à l’occasion on se découvre soi-même.

SAM_0005

Nous reprenons le travail avec une session d’arrosage sous la serre et sur le terrain, avec de la bonne humeur et de la bonne volonté.

SAM_0002

L’heure du goûter arrive et nous profitons d’un bon verre froid de sirop et d’un gateaux fait maison « Intermèdes Cuistots »!

A plus!

Mardi 2 juin

Intermèdes Cuistots

Aujourd’hui nous avons préparé le goûter pour les enfants de la semaine. Les recettes ont plu aux grands comme aux petits. Entre les madeleines au chocolat, les muffins et les cakes au citron on a carrément embaumé le local.

De vrai chefs!!!!

100_1095100_1088

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *