Options et déceptions

Affiche-Kesaj-Web - copie

C’est samedi… à la MJ Centre Social de Chilly

Aujourd’hui , il n’est plus permis à ceux qui s’engagent que de le faire dans un cadre où on prétend se satisfaire de son unique activité; plus d’horizons lointains à nos actions, plus de croyance raisonnable dans l’extension de nos options.

Le novateur le sait : il ne prépare pas un quotidien qui change; il rentre dans un curieux rapport avec la norme. Il ne s’en éloigne que pour l’affirmer, l’affermir et la prétendre acceptable.

Celui qui donne dans « l’innovation supportable », acceptable, reconnue, n’est plus comme par le passé en danger de devenir exclu ou marginal; le voilà au contraire promu au rang de ceux qui témoignent que le système n’est pas si mal, puisqu’en son sein il peut réaliser quelques options.

C’est là un des paradigmes les plus nouveaux de ce XXI ème sicle. Toute sa vie Célestin Freinet, en promouvant rien moins que la déscolarisation de l’école, pouvait le faire avec quelque espoir de transformer l’institution dans son ensemble. Il a tout connu de l’exclusion du système (renvoyé de l’Education Nationale après une attaque politique contre lui des plus violentes: « l’affaire de Vence »), comme son retour triomphal en son sein, avec une administration qui désormais proposait son œuvre comme modèle. Dans les deux cas, il pouvait être optimiste. En résistant, il luttait vraiment contre un modèle réactionnaire, forcément vulnérable et dépassé; en étant reconnu, il pouvait espérer raisonnablement qu’à terme la voie qu’il traçait d’une école ouverte sur le monde, le travail et la vie, allait devenir majoritaire, inévitablement.

Dans les deux cas, son militantisme n’était pas une option personnelle, pas une réalisation individuelle, pas la conséquence de ses « valeurs » ou de son « éthique », mais un investissement sur l’avenir.

Il ne s’engageait pas pour sa morale ou son équilibre personnel; il ne choisissait pas ses orientations, parce que cela lui convenait mieux, ou lui rendait sa vie plus agréable; il le faisait parce qu’il le pouvait et parce qu’il le fallait.

Son engagement, en un mot,  était purement et simplement « stratégique ».

Or, cette dimension stratégique de nos actions, c’est celle qui ne nous est plus accessible aujourd’hui tellement l’espoir de tout changement conséquent a été soigneusement broyé , en particulier par ceux qui avaient la charge de le promouvoir. Nous raisonnons, nous pensons  comme nos lointains ancêtres dans un univers fini, un monde clos, un éternel retour, un territoire, un environnement institutionnel, fermés par un couvercle qui pèse des tonnes.

Revenons juste une seconde à cette définition toute simple de la dimension stratégique de nos actions, comme étant: « Ce que l’on peut et ce que l’on doit faire ». Remarquons juste comme nous ne faisons plus grand chose par de tels motifs. Aujourd’hui, nous agissons pour des projets et des objectifs choisis dans une liste finie et convenue. Ce peut être pour notre développement personnel, le bien de l’éducation, ou la lutte contre ceci ou cela; dans tous les cas, nous nous sentons obligés de sur-intentionnaliser nos actions, en croyant que les objectifs que nous choisissons  (parmi un ensemble fini et contraint), sont une nécessité. Nous n’agissons plus, motivés par nous mêmes, mais pour des motifs extérieurs et consensuels. Autant dire que la stratégie nous est interdite.

Dans de telles circonstances, celui qui aujourd’hui, pensant suivre la voie de Freinet, pratique sa pédagogie tout seul dans sa classe, perdu dans l’institution scolaire , ne travaille plus, comme Freinet lui même,  au progrès ou à la victoire de la pédagogie qu’il appelle de ses vœux. Au contraire, il la rend soluble, acceptable, présentable dans une institution qui l’a castré.

Il cherchera de la reconnaissance, en échange de sa critique:  pas de la victoire. Et ce faisant, il aboutit à perdre et épuiser, par son option même, tout le précieux contenu dissident de ce qui l’avait incité à agir.

L’alchimie n’est plus la même: celui qui opte pour le changement, le condamne puisqu’il ne peut plus espérer transformer l’ensemble.

La seule façon dorénavant d’échapper à ce cercle vicieux est d’apprendre une nouvelle fois, comme après Galilée, ou Newton,  à penser en dehors du cadre, à imaginer , en dehors d’un monde clos, d’un univers fini.

L’option, le choix, l’engagement, l’innovation font partie du problème que nous souhaitons résoudre et nous en faisons sans doute nous aussi, partie. Nous devons nous risquer à d’autres prises de conscience bien plus dérangeantes,  en envisageant par exemple que ce que nous prenons pour un problème est peut être le début de sa solution. Ainsi le décrochage scolaire est-il vraiment le problème ? De même pour le bidonville, de même pour le non recours , ou le déclin des institutions.

Travailler hors institution, hors les murs, est sans doute aujourd’hui la seule façon de réinventer du sens au Social et à l’Éducation. Selon le point de vue où on se place, dedans ou dehors , on peut estimer ces voies mineures ou marginales (du fait de leur rupture même et des résistances qu’elles suscitent et rencontrent) , ou au contraire , comme un changement qui est déjà là,

…. un « Autrement » qui est déjà arrivé.

Dimanche 3 mai

Au jardin

Malgré un temps peu favorable, nous ne nous sommes pas laissés décourager! Et avec notre petite troupe, nous avons commencé à attaquer les travaux! 🙂

SAM_4043SAM_4042

Le matin, le travail a été réparti en plusieurs tâches, un premier groupe c’est occupé de ramasser les salades de la serres afin d’en planter de nouvelles. Pendant ce temps, un second groupe a récolter les radis de la serre pour faire de même. Un troisième groupe c’est proposé de réparer la bâche pour protéger le bois. Juste à côté, un quatrième groupe groupe essayait d’allumer le barbecue, mais ce n’est pas chose aisée avec du bois mouillé… 😛 Une fois le feu allumé,, nous avons tous préparé la table et le repas, et nous avons pu manger 🙂

SAM_4041SAM_4030

L’après-midi, après avoir rangé la table, il fallait se remettre au travail! Mais ce n’est pas si simple après un bon repas! 😛 Heureusement, nous avons réussi à nous motiver! 🙂 Un premier groupe s’est formé, ils ont décidé de repiquer des tomates en plein air et dans la serre, de repiquer du basilic dans des pots, ainsi que de planter de la salade en plein air, juste devant notre serre, mais aussi, pour finir de récolter de l’oseille.

SAM_4026SAM_4021

Ils ont vraiment bien travaillé! 😀 A l’autre bout du jardin, un second groupe désherbait la parcelle de pomme de terre. Une fois le travail fini, ils ont commencé à débroussailler les orties, mais le travail est encore long, il faudra s’y remettre la semaine prochaine! 😉

La journée touchant à sa fin, nous avons pris un bon petit goûter, puis nous avons tout rangé et sommes rentrés! 🙂

C’était une super journée, tout le monde a mis la main à la pâte et a vraiment très bien travaillé, on a donc pu bien avancer nos projets, tout en s’amusant! 😀

Samedi 2 mai

Champlan :

Cette après midi, nous avions prévu un atelier cuisine pour les enfants de Champlan…et comme la pluie était au rendez-vous, nous sommes venus faire l’atelier au local.

Susano, Ionut, Iasmina, Ricardo, Raul, Roberta et Florentin ont été de vrais petits chocolatiers en herbe. Tous étaient ravis et ont mis beaucoup d’énergie, de bonne humeur et même de concentration à la tâche ! Nous avons d’abord cassé une vingtaine de tablettes de chocolat pâtissier que nous avons ensuite fait fondre avec du lait. Puis nous avons cassé en petits morceaux des noisettes, des biscuits et des amandes pour réaliser ensuite de savoureux mendiants et chocolats fourrés. Quand le chocolat fut assez liquide, chacun a pu réaliser ses chocolats avec les ingrédients de son choix dans de petits moules de différentes sortes et nous avons mis tout cela à durcir au réfrigérateur.

SAM_7927SAM_7917

En attendant avec l’eau à la bouche que nos chocolats durcissent, nous avons fabriqué des petites boîtes en carton à l’aide d’un patron comme de vrais petits professionnels. Nous les avons décorées et écrit dessus les prénoms et ingrédients et voilà que les chocolats étaient prêts !

SAM_7932

Que de fierté dans les yeux des enfants lorsqu’ils ont vu leurs chocolats qui avaient pris forme et ont pu les partager et ranger dans leurs jolies petites boîtes !

Les enfants ont tous fait preuve de beaucoup de concentration ; ça nous fait plaisir de les voir évoluer en ce sens et pouvoir aller au bout de ce qu’ils entreprennent !

 

Villa Saint-Martin

Triste journée sous le signe de la pluie aujourd’hui. Malgré tout, les enfants étaient au rendez vous.

Nous avons fait deux ateliers ; la cuisine et un atelier musique sous la tente en face. Ainsi, nous pouvions écouter ce merveilleux concert en cuisinant, ce qui nous a fait oublié la pluie.

Au menu, compote de pomme pour un goûter équilibré. On épluche, on coupe et on fait bouillir avec de l’eau, du sucre ainsi qu’un peu de fleur d’oranger et de la cannelle. Quelle délicieuse odeur !

100_0880

En face, on apprend le rythme grâce à nos deux musiciens en chef ; Quentin et Benjamin ! Baila la Bamba, ou encore Louise attaque et Leonard Cohen, tout le monde danse au rythme de leur musique.

100_0882

16h, goûter ! De la compote toute chaude et chocolat chaud. Il ne fait plus si froid finalement dans cette bonne ambiance cosi.

De leur côté, Nicolae et Cosmin ont retourné la terre bien coriace des nouvelles parcelles de la Villa Saint-Martin.

FullSizeRender

A la semaine prochaine !

Espace ados

Beaucoup de monde, à la Ruche,aujourd’hui ! C’est vrai qu’avec la pluie, vaut mieux être à l’abri et faire plein de choses en compagnie des Robinsons ! Les garçons de Champlan fidèles au rendez-vous pointent leur nez, pendant qu’Aline est partie au quartier faire une navette pour aller chercher une bande d’adolescents. Dans un premier temps, nous les avons laissés en temps libres afin qu’ils puissent se retrouver et nous retrouver !

Ils ont pu faire leur veille informative sur internet, se défouler sur les cajones ainsi que commencer un petit tournoi de Billard.

SAM_3993

Après ce temps libéré, les adolescents viennent à nous afin de réaliser leurs souhaits. Les filles installées dans une salle du haut avec des sacs remplis de bouts et chutes de tissus collectés par Aline, se sont mises à confectionner des housses personnalisées pour leurs portables ! Après avoir choisi les tissus de différentes matières et couleurs différentes, elles ont pu apprendre à coudre afin de produire ces étuis multicolore.

SAM_3984

Elles ont pu avoir recours à leur imagination afin de concevoir des housses vraiment originales. A vrai dire, d’un œil extérieur, le rendu était vraiment super !

SAM_3996

En parallèle, les garçons ont eu envie de faire un gâteau, mais attention: sans œufs et sans recette ! Au bon sens et en puisant dans leurs connaissances culinaires nous avons réalisé deux beaux gâteaux : Banane-pomme et chocolat-noisette.

SAM_3976

Pendant le temps de cuisson, ils ont eu envie de créer une compétition du « billard Hollandais » que nous avons fabriqué la semaine passée. Kevin et moi avons bien essayé de rivaliser avec les adolescents…en vain.

La sonnerie du four retentit, ni une ni deux les garçons s’activent pour préparer la table et faire goûter leur gâteaux aux filles ! Les filles ont été très contentes que les garçons aient tout préparés ! Rien à faire pour elles, juste à mettre leurs pieds sous la table et déguster. Ambiance calme pendant le goûter, où les discussions peuvent avoir lieu. Cette journée fut dynamique et productive !

SAM_4003

Jeudi 30 avril

au Skate Park

Cet après-midi, c’est sous un ciel pluvieux que nous avons pris le large pour le skate-park!

Heureusement que Benjamin avait mis ses lunettes de soleil, son chapeau et pris son ukulélé pour mettre un peu de soleil dans ce temps gris!

Nous avons installé une tente car il pleuvait vraiment très fort et sans répit ! Cela nous a permis de nous abriter et de tous se réunir dans la tente pour faire des jeux, c’était super chouette de se retrouver tous ensemble !

100_0857

Aline a proposé un atelier créatif avec du matériel pour faire des doudous 🙂 Fils de cotons et aiguilles à dispositions et c’est parti ! Deux grandes filles se sont amusées et appliqué à confectionner des doudous, elles étaient trop contentes!

100_0875

A côté il y a Virginia, Benjamin et quelques enfants qui font des parties de « tic-tac boum », ils font travailler leur mémoire, les associations et leur orthographe…ça travaille… même en vacances! 🙂

Benjamin joue un peu de ukulélé pendant que les enfants et Virginia chantent quelques airs connus.

100_0864

Pendant ce temps, Flora initie les plus jeunes au UNO, puis au mémory des couleurs ainsi qu’à un jeu de devinettes auquel les enfants sont très forts! Sarah lit plusieurs livres que sa petite soeur écoute attentivement, puis nous nous installons tranquillement pour prendre le goûter.

100_0869

Un bon chocolat chaud nous attend ainsi que des petits biscuits maison…un vrai goûter pour nous réchauffer…mmm 🙂

à Massy

Cette après-midi, il n’a cessé de pleuvoir du début à la fin alors nous avons déployé les grands moyens avec une super installation de trois tentes juxtaposées ! Ce qui a construit une belle petite maison au milieu de la pelouse du parc de la Corneille. Nous étions bien à l’abri sous cette drôle d’installation de camping.

SAM_7907

Du coup, une maman qui avait découvert nos ateliers la semaine dernière nous a rejoints malgré la météo peu avantageuse de ce jour avec ses deux petites filles de 2 et 3 ans. Puis 3 enfants du quartier dont un « habitué » de ce tout récent atelier nous ont rejoint.

SAM_7910

Nous avions déployé une tente salon de thé pour les mamans, une tente petite enfance avec puzzles, jeux de construction en tout genre et dînette et une tente jeux de société et atelier créatif autour de la fabrication de livres en tissu avec broderies, couture et écriture sur tissu pour imaginer tout plein d’histoires…

SAM_7914

Une maman est aussi venue nous voir car elle ne connaissait pas notre association et est très intéressée pour amener ses enfants sur notre atelier les semaines suivantes.

Ce fut un très bel atelier même si nous étions en petit comité !

SAM_7912

Mercredi 29 avril

Sortir !

Nouvelle semaine, nouvelle sortie pédagogique à la découverte d’un nouvel environnement culturel et social pour les enfants du Camp de Champlan.

Aujourd’hui, c’est au tour de Lorentu et de Alex de partir avec nous en Sortie ! Cela faisait pas mal de temps que les enfants avaient envie d’aller à la rencontre d’animaux. Qui plus est, différents ateliers éducatifs autour des Arts Circassiens ont étés proposés par l’équipe d’Intermédes-Robinsons sur le camp de Champlan. C’est alors qu’avec Quentin, nous faisons la joyeuse surprise à ces enfants de partir rencontrer le monde du Cirque ! Alors, en route tous ensemble pour une journée placée sous le signe du rire, de la bonne humeur et de la magie du cirque !

Sur le trajet, nous questionnons les enfants sur leurs représentations et perceptions qu’ils possèdent par rapport à cet univers. Ainsi à travers le dessin et des schémas, nous leurs faisons une première sensibilisation autour des différents arts du spectacle et animaux. Comme toujours pour ces sorties, les enfants ont un grand sourire aux lèvres, une exaltation collective se fait sentir dans le camion ! C’est encore un peu le sentiment des départs en vacances !

SAM_7884

Nous arrivons à Athis-Mons, d’un pas décideur et engagé et nous traversons un beau parc en direction du Cirque. Nous apercevons le grand chapiteau Rouge en contrebas; plus nous descendons le parc et plus nous découvrons les animaux : avec enthousiasme nous allons à la rencontre des chameaux, des chevaux, zebus, lionnes, lamas, poneys et les chèvres !

SAM_7867SAM_7863

Nous avions au préalable fabriqué des balles de jonglage fait maison, les enfants ont pu eux-mêmes s’initier à la jonglerie. Que ce fut impressionnant pour les enfants d’entrer sous ce grand chapiteau ! Maintenant, place au spectacle : magie, dompteur de lion, trapéziste, clown, jongleur, parade des animaux. Les enfants en ont pris plein les yeux. Ce fut une très belle journée où nous avons pu partager un moment agréable avec les enfants qui en sont sortis épanouis, et où nous avons pu apprendre beaucoup de ces enfants.

SAM_7874

à Wissous

Lorsque nous sommes arrivés, les pompiers étaient en train d’arriver pour la petite Amalia qui était tombée la tête la première sur un gros clou rouillé et s’était fait un belle bosse au passage…heureusement, plus de peur que de mal. Les pompiers ont rassuré tout le monde et sont partis en disant qu’il fallait surveiller que tout allait bien l’après-midi et sinon, de les appeler. Finalement, Amalia nous a rejoints pour profiter de l’atelier avec les autres, tout allait bien !

Aujourd’hui nous avons pris le temps de faire des jeux avec la dînette, les jeux de construction et des puzzles éducatifs pour apprendre de nouveaux mots de vocabulaire en roumain et en français , ce fut un moment d’échange très agréable.

100_0861

Ensuite, Kévin a pu débuter son projet de construction de jeux en bois qui a rencontré beaucoup de succès auprès des adultes aussi. Aujourd’hui, on a commencé à construire un billard suédois ! Valentin a été très appliqué du début à la fin de l’atelier…il a beaucoup apprécié et à manié le marteau comme un chef !

100_0858

Nous avons aussi pris le temps avec Florentina et Valentina d’écrire la recette de la compote pommes-fraises-poires que nous avions cuisinée et dégustée ensemble la semaine passée afin de terminer notre belle affiche-recette de cuisine. Florentina a écrit la recette en roumain et Amalia en français. Amalia est très fière de progresser en écriture depuis qu’elle va à l’école.

100_0850

Et pour finir, nous avons partagé, avec les mamans aussi, un bon goûter avec des petits biscuits cuisinés par le groupe « Intermèdes cuistots » ce mardi (c’était une recette de Mounira !), des clémentines, un bon petit verre de sirop de grenadine et un thé aux fruits rouges pour les mamans.

à Bel-air

A Bel Air aujourd’hui, il souffle un vent frais qui me glace les os. Le soleil est caché derrière d’épais nuages et ne montrera que 2 de ses rayons pendant l’atelier. Vous me direz que chez les Robinsons, on a connu bien pire. Oui mais là, avec les belles dernières semaines, on avait pris de mauvaises habitudes ! Pour ne pas penser à ce temps gris et froid, on se met à construire une Tour Eiffel en puzzle 3D. Et bien, ce n’est pas une mince affaire mais je me prends au jeu avec Samba et Idrissa, 2 de mes petits gars de Bel Air. Je les ai rencontrés jeudi dernier en me baladant dans le quartier pour ramener des enfants à l’atelier du Skate Park. Et depuis, ils sont là, à chaque atelier. Je vais encore les chercher demain. D’ailleurs, ils me l’ont demandé.

On essaye aussi le billard hollandais, fabriqué par les jeunes de l’espace ados. Bon, les pions sont carrés au lieu d’être ronds pour le moment mais ça marche quand même. Et puis, ça corse le jeu car les coins des pions se coincent dans les angles et refusent de rentrer dans les cases !

Le puissance 4 géant est à la disposition des enfants, qui y jouent de façon autonome et très enjouée !!

IMG_20150429_144710340

A côté, Virginia propose aux enfants de faire des portés acrobatiques et par le même occasion de faire un recueil photos de ces portés : ça sera plus sympa que nos photocopies avec des bonhommes tout moche. Ca a l’air de beaucoup plaire car les enfants crient beaucoup et sont tout excités.

Je crois qu’on va avoir de belles photos et donc un super recueil !!

IMG_20150429_162454687

Au jardin

Quoi de meilleur qu’un grand ciel bleu et un soleil brillant pour jardiner? 🙂

Les filles ont tout-de-suite commencé à aller jouer avec les balançoires, elles ont beaucoup ri, c’était super de les voir s’amuser! 😀

100_0854

Pendant ce temps, nous nous sommes réparti le travail à faire: Madalin s’est empressé d’aller sous la serre pour faire de nombreuses petites plantations… 🙂

Benjamin et Eric, eux, ont désherbé tout le terrain des herbes aromatiques. Celles-ci sont d’ailleurs très belles, de quoi donner encore meilleur goût à nos petits plats! 😀

Nicolae quant à lui c’est occuper de la terre pour planter les potirons et potimarons. Une fois cette tâche finis, les filles ont pu planter les graines. On espère que ça poussera bien!

100_0843100_0835

La journée est déja finie, on court tous pour aller prendre notre petit goûter, nous avons bien travaillé aujourd’hui, on mérite bien une petite pause non? 😉

100_0848

Celui-ci se terminant, direction le DAEV pour rentrer! On se retrouvera tous dimanche! 😀

Mardi 28 avril

« Intermèdes Cuistots »

Par ce bel après-midi, les Intermèdes Cuistots ont tous enfilé leur plus beau tablier ainsi que leurs toques pour nous préparer de délicieux gâteaux et biscuits… 🙂

Nicolae, secondé de Liza nous a concocté un énorme gâteau à la noix de coco ! Celui-ci était vraiment très appétissant. 🙂

Pour leur part, Zohra et Mounira, assistées par Eric, ont pu cuisiner de très bons petits biscuits que les enfants risquent d’adorer pendant les ateliers! On en redemandera surement! 😀

100_0807

Fouzhia quant à elle a préparé un grand fondant au chocolat, l’un des meilleurs que j’ai pu déguster jusque là, heureusement que nous avons gardé la recette! 😛

100_0808

Pour finir, Benjamin, aidé par Franck, a proposé un petit cocktail sans alcool aux notes fruitées et exotiques qui a permis un petit dépaysement fortement agréable. 😉

100_0804

Lors de cette journée, nous nous sommes tous mis au fourneau et avons travaillé d’arrache pieds afin de réaliser de nombreuses recettes que nous avons pu déguster. Malgré quelques imprévus en cuisine, l’ambiance était toujours au top, de plus nous avons toujours réussi à rebondir pour proposer les mets les plus délicieux et abondants… La soirée terminée, une merveilleuse odeur errait encore dans le local. Le fruit de notre effort a payé, on a pu se régaler ! Vivement la semaine prochaine! 😀

100_0819

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *