Kronos contre Topos

La pensée éducative et pédagogique est essentiellement spatiale. L’éducation  traditionnelle a ainsi toujours imaginé et prôné des  des espaces clos , coupés de leur environnement et volontiers concentrationnaires. La Philosophie de l’éducation nouvelle, depuis Rousseau,  a, quant à elle,  davantage pensé des espaces ouverts sur l’environnement, la nature comme cadre d’éducation.

Pour autant, pédagogie traditionnelle, comme nouvelle, accordent, toutes deux,  une énorme importance pour le lieu, pour la place , à l’environnement.  La pensée de l’Education qui en ressort est éminemment spatiale.

SAM_1311

L’espace est en effet perçu et considéré, dans les deux cas,  comme un moyen de production et de contrôle des situations pédagogiques et éducatives.

L’éducation spécialisée, le travail social, ont également hérité de cette recherche d’un environnement rêvé.  Il s’agit toujours à proprement parler de rechercher des lieux un peu plus i »favorables » à un projet pré-conçu.

Les acteurs sociaux sont ainsi tous plus ou moins des utopistes: à la recherche d’un environnement idéal pour y mener les actions éducatives et sociales dans les meilleures conditions.

Malheureusement cette option utopiste constitue également une limite dans cette démarche. Les lieux idéaux n’existent pas et les institutions, qui sont en général des « environnements contrôlés » sont aujourd’hui en crise et en difficulté pour répondre aux réels besoins de leurs publics.

Cette idée de créer un espace contrôlé où le progrès et le changement seraient possibles, se heurte au caractère illusoire et artificiel d’un tel espace.

Or, ce n’est pas dans l’espace mais dans le temps qu’il faudrait chercher la possibilité du changement .

Ainsi en Pédagogie Sociale, ce qui compte ce n’est pas le lieu, mais le moment.  Autant on ne sélectionne aucun lieu et on met en oeuvre les interventions dans tous les espaces , quels qu’ils soient; autant ce qui compte c’est de créer un moment d’exception.

L’erreur des pédagogies traditionnelles et nouvelles c’est de penser qu’il est possible de contrôler un lieu idéal à un moment quelconque.; alors que c’est l’inverse qui est vrai: il est nécessaire de créer un moment idéal, dans un lieu quel qu’il soit.

Utopistes contre Uchronistes 

Tout est dans le moment et dans la qualité des moments que nous saurons créer et mettre en oeuvre, dans tout environnement, même le pire. Nous n’avons pas besoin d’utopistes, mais d’uchronistes, des « constructeurs de moments ».

La Pédagogie Freinet par exemple est foncièrement uchroniste; elle s’adapte à tout lieu, à tout espace et ce qu’elle tend à créer ce sont des moments où les enfants et les adultes seront « auteurs » de leur propre activité. Moments forts, qui permettent d’alors de prendre avec soi cette expérience où qu’on aille.

Ces moments sont bien entendu également des « moments relationnels », et en particulier de grande sécurité: affective, sociale  et matérielle.

Toutes les actions en milieu ouvert, tout le travail « hors les murs » et « hors institution », sont centrées sur cette notion de « moments pédagogiques », également théorisés par Korczak.

A Robinson, nous créons de tels temps dans le cadre de nos ateliers: petite et grande enfance; en pied d’immeuble ou au bidonville. Nos pédagogues se  spécialisent et se professionnalisent dans la conduite du temps.

Il leur importe de produire ces moments d’exception avec les enfants et tous ceux qu’ils rejoignent .

Dimanche jardin

Une journée qui s’annonce déjà bien puisqu’il fait beau !!! Quentin et moi (Virginia) partons un peu en retard et lorsque nous allons au Dia, tous les Robinson sont déjà là.
Nous faisons de petites courses car tout le monde a ramené quelque chose à manger !

Arrivés au jardin, tout le monde s’active ! Les deux Zohra s’occupent du feu, Quentin et Mohamed décident de construire des meubles, Jean Jacques fonce retourner la terre tandis que Jessica et moi, nous mettons la table et préparons les salades.

SAM_7067

Les meubles avançaient bien mais nous les trouvions un peu tristes sans couleur ! Ca tombe bien car nous avons pensé à emmener des bombes de peinture. Nous colorons la table en vert, le bac à légumes en bleu, la balançoire en marron et rose. Plein de couleurs qui ne vont strictement pas ensemble, mais on s’en fiche, c’est de la couleur quand même ! Et puis c’est tellement drôle les bombes de peinture.
Malheureusement, on a pas vraiment vérifié s’il en restait beaucoup lorsqu’on les a emmené ; ça n’a pas loupé , on a vidé toutes les bombes mais on n’a pas peint tous les meubles..frustration.

Laurent et Hélène nous ont rejoind pour nous donner un coup de main, mais là il est l’heure de manger. Barbecue, salades, pâtes (très épicées!!) et Hélène nous a ramené une délicieuse et énorme galette des roi, sans fêve. Tout le monde est roi et reine pour la peine !!

Aller on mange on parle mais on travaille plus beaucoup et, soleil ou pas, il fait froid ! Nous avons donc tous retourné la terre des différentes parcelles du jardin puis, mis du fumier dessus tandis que Quentin et Mohamed continuaient leur meubles (sans couleurs du coup) !

SAM_7051

Ah bah il fait plus froid pour le coup, il ferai même presque chaud à s’agiter comme ça ! Et le temps passe toujours plus vite en travaillant ! « Le travail c’est la santé » fut la phrase la plus répétée par Zohra !

SAM_7084

Il est déjà 16h, on nettoie et range les outils qui sont tous particulièrement sales après la terre et le fumier. On papotte, on papotte, on papotte…ah bah il est tant d’y aller en fait. Tout le monde en voiture et à la semaine prochaine !

Samedi

Villa Saint Martin

Aujourd’hui, je sens qu’on va bien rigoler ! Ce n’est pas tant la pluie mais le vent très fort qui rend un peu difficile l’installation des ateliers. Mais justement, autant le prendre avec le sourire puisque les habitants et les enfants qui sont de sortie ont l’air amusé en nous voyant nous emmêler dans les tentes et tentant d’allumer la le feu du four.
En entendant la phrase « qui veut faire des cookies » les enfants se sont rués sur nous pour nous aider ! Même les tout petits ont tenté de couper le chocolat ! Un peu de musique et des rires et tout le monde est motivés et ris sous la pluie.

SAM_6994

Quentin s’est mis dans la tente « jeux de société » qui, d’ailleurs, bougeait énormément sous le poids du vent. Qu’à cela ne tienne, on y rentre quand même et on fait un « ni oui ni non » « croque carotte » et même un petit  « scrabble ».

SAM_7014

Finalement, personne n’était réellement posé sur un atelier, nous tournions tous ensemble, enfants et adultes, de la cuisine aux jeux de société en passant par la petite enfance pour nous réchauffer.

SAM_7033

A 16h, nous faisons le conseil de quartier. Des enfants ont proposé de faire un atelier « construction en carton » ; un château, une maison, des fleurs et même un vélo (objectif : le faire rouler!!). Quentin a proposé son atelier « Cajone » qui a fait l’unanimité !

SAM_7047

C’est l’heure du goûter ! Les cookies ne sont malheureusement pas encore tous prêt ; nous avons acheté du pain frais et nous avons encore du chocolat ! Tartine pain chocolat avec un bon chocolat chaud ça passe tout le temps ! Bon appétit à tous et à plus !

SAM_1367

Champlan

Aujourd’hui il y avait une très bonne ambiance à champlan même si la météo n’était pas au rendez vous. Les enfants étaient très heureux et venir un jour de pluie eh bien.. c’est tout aussi convivial voir plus!
Nous avions prévu de préparer une galette des rois et d’accrocher la balançoire. En attendant de branché le four au générateur nous sommes invité chaleuresement  par certaines familles qui nous propose d’être au sec quelques minutes.
Nous commencons l’après midi par un 1,2,3 soleil en espérant qu’il se présente.. puis un « facteur ».

SAM_1301

Nous proposons au enfants de cuisiner ou d’accrocher la balançoire.
Les branches que nous avions repérer pour l’accrocher ont été coupé, hiver oblige, pour faire du bois de chauffage . Nous trouvons quand bien que mal une branche mais elle est malheuresement trop faible et donc dangereuse à long terme pour y accrocher la balançoire.
Loin d’être découragés, quelques adolescent tentent d’installer la corde, tout le monde se prend au jeu de la lancer au dessus de la branche, finalement un adulte du camp réussit.
Nous faisons des noeuds pour que chacun puisse maintenir ses pieds et s’y balancer.
Susanu prend l’initiative de scier un bout de palette pour faire une assise provisoire. Enfants et adolescent, chacun leur tour, ont pu apprécier la sensation du vide et se sont bien amusé.

SAM_1311
Pendant ce temps les enfants cuisinent tous ensemble, chacun participe, même les plus petits. Tous étaient très contents.
Les adolescents étaient présents aussi, ils discutent entre eux et viennent aider les plus jeunes pour la cuisine.Tous les enfants ayant fait la cuisine ont dessiné la galette des rois dans leur cahier et écrit la recette.

SAM_1340SAM_1317
Nous prenons un chocolat chaud et finissons de cuire la galette au local car le générateur n’avait plus d’essence.
De retour a champlan, nous avons partagé la galette des rois avec les familles ..

Vendredi

La RocadeUn grand ciel bleu nous attendait cet après-midi à la rocade, pour commencer l’année de bonne humeur !

Du coup, malgré le froid beaucoup d’enfants et aussi de parents étaient au rendez-vous et même des tout petits en doudounes de cosmonautes ont pu profiter de l’espace petite enfance.

SAM_1268
Au menu de cet atelier : coin douillet petite enfance avec proposition d’un atelier musique et chant, atelier création manuelle avec confection de boules de noël décorées, coin jeux de société qui a eu beaucoup de succès avec les ados, jeux collectifs pour se échauffer et apprendre à jouer en grand groupe et atelier cuisine pour confectionner des galettes des rois à déguster toutes chaudes pour le goûter.

SAM_1263SAM_1271
Mathis et Timéo ont été de vrais pâtissiers en herbe en réalisant la recette de a à z, avec une grande application. Ils ont été assistés par plusieurs adultes qui sont venus ajouter quelques conseils ou encore donner un petit coup de main : une maman, une mamie et même un papa !

SAM_1251

Et l’atelier créatif a rencontré un vif succès auprès des petits comme des grands.

SAM_1273
Enfin nous avons pu déguster une première galette des rois que Rachida avait emmenée chez elle pour la cuire dans son four…car le nôtre prenait un peu trop son temps…merci Rachida de nous avoir sauvé le goûter !

La Ruche : Maths et musique

Tout d’abord, une bonne année à tous !
Nous démarrons l’année comme si celle d’avant n’avait jamais fini. Aujourd’hui, en cette période de vacances scolaires, nous avions sept enfants, d’âges différents, dont six du bidonville de Champlan. Nous avons décidé de nous mettre dans une posture traditionnelle, avec des exercices de maths écrits.

SAM_6897

Dans la continuité de la semaine dernière avec le jeu de Jules (« ajouter, enlever »), nous faisons des exercices d’additions. Le jeu, pour ceux qui y étaient a bien fait intégrer la notion de + et – et leurs signes. Les exercices de formes différents portaient maintenant sur du calcul d’addition.

L’exercice est plus ardu pour Fatima qui est beaucoup plus jeune mais elle comprend le principe de l’addition. Les exercices plus difficiles qui viennent seront pour plus tard la concernant. Pour Cosmin, c’est l’inverse, les additions et soustractions sont acquises et c’est un peu trop facile pour lui. Je remarque du coup quelques fautes d’étourderie dues à cette petite frustration à laquelle je l’avais préparé d’être plus âgé que les autres et donc moins intéressé.

SAM_6913
Passés les trois exercices de maths, on a besoin d’une pause car on se dissipe et se disperse.

Nous faisons de la musique. Je leur introduis l’écriture musicale en commençant par la forme des notes, la noir et la croche (surtout les deux croches liées). J’écris un rythme, nous tentons de le jouer ensemble, le mimétisme d’un rythme n’est pas aussi facile pour chacun et cette inégalité ne semble pas en lien avec l’âge. Ensuite, chacun vient dessiner un rythme au tableau en s’inspirant des signes que j’ai utilisés juste avant. Susanu et Narcisa s’adonnent à cet exercice graphique et sont étonnés et contents de voir que l’on peut jouer ce qu’ils ont écrit. Ils sont d’autant plus attentifs pour le jouer alors. Mais c’est déjà l’heure du goûter.

SAM_6927SAM_6919
On note que Ricardo aujourd’hui a été pris d’une frénésie ménagère, très actif à la vaisselle et voulant même passer tout le local à l’aspirateur. Une nouveauté chez lui bénéfique à tous.

Jardin

Cette après-midi nous nous retrouvons tous ensemble car après l’année dernier où nous avons fait plein de découvertes et nous nous sommes bien amusés, une nouvelle année débute et nous sommes heureux car c’est le temps des rencontres, de la bonne humeur, et du partage, mais n’oublions pas du temps du travail ensemble qui pourrait et qui nous a permis de se rapprocher autant , de partager et de résoudre les moindres problèmes de chacun comme une grande famille unie.

SAM_0252SAM_0250

Une après-midi plein de joie et de la bonne humeur, où nous avons vraiment senti qu’on est « tous pour un et un pour tous » comme disait Franck avec son « Franglais ».

SAM_0249SAM_0248
Et comme le temps passe vite après notre séance nous prenons le goûter tous ensemble: un bon verre de chocolat chaud et une tartine.

Mercredi

Aujourd’hui à Bel air sous l’aube de cette nouvelle année,

il faisait beau,

il faisait chaud,

ils faisaient des desibao pour vous souhaiter une heureuse année,

SAM_0213

ils faisaient une partie de football les garçons au loin avec un ballon rond,

ils faisaient une partie de « crotte carotte »,des tout tout petits garçons avec une toute toute petite fille mais qui fêtait ses 21 ans aujourd’hui,

SAM_0222
ils faisaient un cache cache avec des règles toutes nouvelles genre « délivrance 34 »,qu’ils fallaient crier pour delivrer nos compagnons de jeux,
ils faisaient le goûter et remerciaient Slama qui nous a amené de quoi nous délecter en plus du classique chocolat et du gâteau au yaourt confectionné par les douces mains de Iasmina et Zohra,
ils faisaient « Joyeux anniversaire Iasmina »

SAM_0238
il faisait beau,
il faisait chaud,
A bientôt cher lecteurs
Signée une Robinsonne

Jardin : biologie

Aujourd’hui à la biologie il y avait Raul et Lorenzo au local. En cette période de fêtes, beaucoup de familles sont absentes, on s’en réjouit pour elles.
Aujourd’hui, pour changer, c’est un atelier cuisine que nous proposons, mais un atelier un peu particulier : nous faisons du beurre.

SAM_6957
Nous commençons par prendre chacun quelques cuillerées de crème fraîche dans un bol et nous battons. Nous battons nous battons, ça devient liquide mais ça ne devient pas mousseux comme c’est censé le devenir.
Nous optons pour une autre technique : nous transvasons notre mixture dans un gobelet fermé avec des billes et nous secouons. En moins de cinq minutes, nous voyons que ça devient mousseux et pas très appétissant.

SAM_6889

Nous transvasons à nouveau dans le bol, nous battons et alors nous voyons un liquide blanc se séparer d’une pâte qui s’agglomère, c’est notre beurre.

SAM_6962
Ensuite nous mettons notre beurre à la passoire, puis nous l’essorons au torchon. Ensuite on peut modeler la boule de beurre et on la met dans un petit moule.
Nous mettons nos petits beurres moulés au frigidaire pour les faire durcir.

SAM_6977
Nous avons ensuite décrit notre expérience sur les photos correspondants à chaque étape de fabrication de notre beurre. Raul et Lorenzo nous dictent ce qu’ils ont fait, étape par étape.
Nous goûtons, et une fois tout cela fait, nos petits beurres sont rigides, nous les mettons dans les petits pots, les enfants pourront cuisiner avec ce soir.

La ruche : aux abeilles

Cette après midi on se prépare de rendre visite aux abeilles ainsi que de défricher le terrain pour pouvoir y accéder et rendre plus beau le jardin. Mais avant ça, nous partons pour chercher les enfants de Champlan et les emmener avec nous au terrain.
Mais tout ça étant dit, nous prenons le chemin vers le terrain ou, de notre arrivée on habille les combinaisons pour les grands et les petits et nous commençons le défrichage du terrain avec Ricardo, Ronaldo et Ionut.

SAM_1227
Cependant Cosmin et Eric était censé de nourrir les abeilles et s’assurer qu’elles ne sont pas morts car on voulait qu’elles passent l’hiver. Tout ça se passe de merveille et dans une bonne ambiance et une bonne humeur.

SAM_1230SAM_1224
Mais le temps passe vite et l’heure du goûter s’approche et nous en profitons d’un verre de sirop et une tartine.
A bientôt.

Wissous

Nous sommes arrivées sur le camp sous un grand soleil, ce qui était très agréable. Nous avons tous joué au chat et à la souris en s’accrochant un foulard dans le pantalon, le but étant que les chats attrapent les queues des souris ! On a bien rigolé, il y a juste un ou deux enfants qui avaient de la peine à laisser attraper leur queue car ils ne voulaient pas la perdre !

Puis après avoir installés les tables et les chaises avec les enfants, Aline a proposé un atelier « boules de Noël » . Les enfants ont dessiné, collé des rubans de Noël ainsi que des petites boules en papiers de soie sur un rond découpé par leur soin, et ils ont collés leur boules finies dans leur cahier. Les plus grands ont pu raconter ce qu’ils ont fait et ce qu’ils ont mangé pour Noël, et Aline les a aider à l’écrire en français. D’autres enfants sont venus faire des jeux, j’ai fait (Flora) plusieurs parties de mémory, nous avons commencer à faire un puzzle de 100 pièces, Antonia et Alexandra se sont appliquées et étaient très concentrées.

SAM_6856SAM_6854

Les plus petits ont joué un peu à la dinette mais ils ont surtout passé beaucoup de temps à faire des constructions avec les duplos. Ils construisaient des tours très hautes et des châteaux et voulaient se faire prendre en photo avec !

SAM_6887

Puis nous avons pris un chocolat chaud ensemble et mangé le gâteau cuisiné par Zohra qui a été très apprécié  Et avant de partir nous avons distribué des cadeaux pour chacun, par chance il y en avait juste pour chaque enfant ! Il y avait juste une ou deux adolescentes qui auraient bien aimé en avoir aussi !

Mardi

Cuisine avec les mamans

Aujourd’hui Iasmina et Zohra ont faits des gâteaux simples pour tous les enfants qui participent aux ateliers des ROBINSONS
Zohra explique à Iasmina comment faire les gâteaux et combien mettre de farines, sucre, huile etc, pour qu’il soit savoureux.

SAM_6846

Après avoir terminé la préparation, nous la mettons dans le four pour la faire cuire.Lorsque la fin du temps de cuisson est arrivée on a eu le plaisir de découvrir ce magnifique gâteau.
C’était une belle journée pour faire de gâteaux parce qu’on la fait avec notre cœur et on a bien ri.

SAM_6844

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *