Notre mode de gouvernance (II): Clarté versus Transparence

(Pour l’introduction et la première partie, voir les KroniKs précédentes)

SAM_9665        Vendredi 21 Novembre: notre serre est enfin complètement restaurée 

La Transparence, comme notion, a longtemps été le nom de l’utopie scientiste et positiviste dans la société.  Cette notion exprimait l’idéal d’un monde transparent dans lequel l’ensemble des causes et des effets serait connu; dans lequel la Science connaîtrait et déciderait pour toutes choses,  ferait les meilleurs choix, imposerait la  meilleure méthode, le meilleur processus.

Cet « idéal » a ,petit à petit, imprégné nos mentalités pour nous inviter à rêver d’un monde simple: sans conflits, sans hasard et incertitude; un « Meilleur des mondes », dans lequel on n’aurait qu’à se laisser porter comme purs individus sériels sans personnalité.

Mais la « Transparence » qualifie aussi  tout ce que notre époque réclame et le sort de tous ceux qu’on veut contrôler. Les pauvres , les précaires se doivent d’être transparents en tout: dans leurs revenus, leurs choix de vie, l’éducation qu’ils donnent à leurs enfants, leur collaboration avec les institutions. En lieu et place de cette « Transparence »,  les privilégiés et les plus fortunés déploient au contraire toute leur activité pour produire de l’opacité,  de l’invisibilité. « Pour vivre heureux, pensent-ils, vivons cachés ».

La transparence est également requise par toutes les autorités de contrôle ou de domination comme mode de traitement pour tous les collectifs, tous les groupes humains: ici la transparence vise à s’assurer de la pleine dépendance de la dite organisation.  Plus une organisation est transparente, plus elle est liée, et plus en quelque sorte sa raison d’être, sa finalité , ce qui lui donne du sens ou lui impose des objectifs… vient de l’extérieur.

La logique le LOLF par exemple qui imprègne toujours les politiques publiques en est une des illustrations: les acteurs sont ignorés, les actions doivent être transparentes. Pire encore , l’action doit épuiser l’acteur. Elle est pensée comme « exhaustive », totale, transparente.

L’idéal de transparence mène au vide. Est  transparent ce qui est sans corps et sans obstacle: pas de résistance à la lumière, à l’analyse , au management, au contrôle.

A la transparence ne s’oppose pas l’opacité. Au contraire ces deux notions sont complémentaires et ont besoin l’une de l’autre pour exister.  La transparence recherchée chez tel ou tel groupe ou famille, sert toujours l’opacité de quelques autres.

Nous nous devons même d’adopter une vision dynamique de la chose:

La transparence des uns sert à nourrir l’opacité des autres. Celui qui observe, contrôle , surveille doit pouvoir tout voir sans jamais être vu. Plus la classe supérieure exigera et obtiendra de l’opacité, plus, à l’inverse la transparence deviendra la norme et l’injonction en direction des classes populaires.

Au fond, ce qui s’oppose à la transparence, c’est LA CLARTE . La clarté n’est pas vide, elle produit de l’énergie qui éclaire. Elle n’est pas vue; elle permet de voir. Elle n’est pas transparente , elle est lumineuse.

Ainsi les actions en Pédagogie Sociale se veulent elles claires. Au sens propre, elles permettent de mieux voir et comprendre ce qui était près de nous et qui était dissimulé par transparence ou opacité .

IMG_20141118_173645140

La clarté baigne dans la même lumière l’observateur et l’observé, l’agent, l’auteur et l’acteur.

Du point de vue de la gouvernance de nos actions , nous avons ainsi fait le choix de la clarté. Nous développons  une véritable autonomie dans nos actions, nos choix, nos décisions; mais nous rendons clairs tout ce qui nous anime, tous nos moyens, tous nos efforts, toutes nos difficultés, toutes nos observations , toutes nos réflexions.

Chez les Robinsons, tout est clair tout s’exprime et chacun peut voir sans jamais être transparent . On peut venir découvrir, entreprendre , rencontrer . Nos actions sont contées dans nos chroniques; nos comptes mêmes que tant d’organisations gardent le plus obscur possible, sont chez nous,  largement communiqués, partagés, discutés.

Ce choix de la clarté fait de nous , des acteurs , des auteurs sur lesquels on peut compter; plutôt que de développer une forme d’absence sociale (ce qu’est la Transparence), nous instituons … la confiance.

La semaine prochaine; « Notre mode de gouvernance » (III): Directivité contre dirigisme

Samedi

VSM :

Une belle après-midi d’automne, c’est quoi ?

Un atelier avec des aprentis « magiciens des labo »,qui gonflent des ballons sans la bouche et les percent sans les éclater. Il faut aussi s’armer de patience pour essayer de se démeler quand on a les 2 poignets accrochés par une cordelette, et que celle-ci est croisée avec celle de son camarade qui a le même soucis ! C’est un peu de la magie et un peu de la physique !

SAM_0722

Il y a aussi l’équipe de la Fraternity Cup qui se réuni pour discuter de la présentation de leur séjour pour la soirée conviviale de vendredi prochain

Des cuisiniers qui nous confectionnent des roses des sables et un gâteau au chocolat

SAM_0716

Des livres en pagaille pour se raconter des histoires, mais aussi quelque boîte de jeux pour les grands et les petits.

SAM_0721

 

SAM_0707

 

Soutien Scolaire 

Soazic et Joelle sont allées chercher Maria et Cosmin pour les aider dans leurs devoirs. Maria a travaillé avec Maria sur son prénom et la lettre i. Quelle détermination et quel sérieux Maria ! Soazic et Cosmin ont travaillé sur les exercices de géométrie sur les droites parallèles et perpendiculaires. Cosmin a cherché dans la salle des droites parallèles et perpendiculaires pour mieux comprendre ses exercices.

Après un bon goûter nous les avons raccompagnés. A bientôt !

Champlan:

Nous arrivons à Champlan sous un grand soleil.

La corde utilisée pour faire les balançoires sert de corde à sauté, les enfants improvisent des variantes de jeu : comme le « serpent » ou compétitions à celui qui arrive à sauté le plus de fois possible.

Maria est venue nous aidé pour commencer l’atelier peinture pendant que Leila partait proposé les activités aux enfants de l’autre camp en contre bas.

Kevin a continué la construction de la balançoire avec Ionut, Ricardo et Raoul. Les enfants ont mesuré les planches afin de faire le trou au bon endroit pour la corde, et ont appris à se servir d’une perceuse tout en préservant leur mains d’un mauvais mouvement. La patience à joué un grand rôle pour avancé aujourd’hui, chacun à participer à tour de rôle. Les enfants ont fait le premier nœud et coupé la corde à mi-mesure. Les enfants ont bien avancé et aidé des adultes ils ont même pu commencé la construction d’une seconde balançoire !

SAM_9688

Pendant ce temps Leila, Ramona et Maria ont dessiné, à l’aide d’éponges, des ours avec les plus petits. Puis tout le monde a créer ce qu’il voulais en dessin ou plutôt peinture libre ! C’était une belle après midi et les enfants ont adoré !

SAM_9723

A la fin de l’atelier, ados et enfants se sont maquillés, ont a pu voir de réel talents d’artistes et des combinaisons de couleurs incroyables. Il y avait des barbes, des moustaches, des masques etc etc !

SAM_9693

Les enfants ont pris un certain temps avant de se réunir sur le tapis du goûter, il y avait des tartines de chocolat, du chocolat chaud et des fruits sec pour tout le monde !

Comme toujours les enfants nous ont aidé à rangé le matériel dans le camion et nous sommes partis heureux d’avoir passé une superbe après midi !

Pe data viitoare !

Sortie Notre Dame  pour une ancienne: Simena

 Aujourd’hui Simena et moi (Iasmina) sommes allés visiter l’église de NOTRE DAME.Mais avant d’arriver, nous sommes allé manger quelque chose et de parler entre filles.

SAM_6436

Simena a commencé a me faire confiance et à me parle de ce qui allait devenir plus tard. Ca m’a fait plaisir qu’elle me fasse confiance et me raconte des choses qui lui paraissaient importantes.Malheureusement pour nous, l’église était fermée et nous ne pouvions pas rentrer, mais nous avons fait beaucoup de photos.

SAM_6441SAM_6440

Avant de partir nous sommes allés prendre un café. Simena était si heureuse et elle a profité de cette promenade. C’était une belle et merveilleuse journée et pour Simena et pour moi !

Vendredi 

La Rocade 

Aujourd’hui à la Rocade, les enfants étaient nombreux car il n’y avait pas école le lendemain!!

Flora a lu quelques contes qui ont plu à beaucoup.

SAM_0687

Les enfants ont aidé Laura a préparé un riz au lait, accompagné de chocolat qui était excellent !

SAM_0666

Aujourd’hui les enfants ont aussi pu décoré à leur guise les Dazibao qui servirons aux prochains affichages des Robinsons dans le quartier. Les apprentis graffeurs ont pu appréhender les différents jeux de couleurs!

SAM_0671

Kevin été sur le tapis petite enfance, l’après midi est passé vite avec des jeu de reconnaissance de formes et apprentissage des premiers chiffres avec des dominos.

Leila a longuement discuté avec les mamans et fait des jeux de sociétés .

Il faisait déjà nuit à la Rocade à l’heure du goûter …

SAM_0703

La ruche :Maths et Musique  

Six enfants avec nous aujourd’hui, dont deux nouvelles de Champlan, très volontaires. Nous avons commencé par des exercices mathématique niveau CP sur la notion de « autant que », « pas autant que ». Pour beaucoup c’est aussi un exercice de langue française. La notion est acquise peu-à-peu, les exercices réussis, pour certains il faut l’aide du voisin ou d’un adulte.

SAM_6409

Dans la continuité, nous passons à la notion de « plus que » « moins que », exercice réussi également. En bas des feuilles d’exercice se trouvent des frisent, des formes répétitives qu’il faut continuer. Pour tout le monde la logique de la frise est saisie, mais certains, comme Ricardo ne respectent pas le quadrillage.

SAM_6411

Ensuite, nous leur avons fait dessiner un tableau de huit lignes pour quatre colonnes. Les dessins sont plus ou moins propres. J’utilise ce tableau pour un test musicale. C’est une façon d’écrire la musique que j’essaie de mettre en place. Les cases correspondent à des temps. Un point dans une case est une noire, deux points seront en deux croches. Au début j’écris une première ligne simple, je la joue, ils semblent saisir la logique même si la notion de pulsation est fluctuante. Ensuite j’écris une deuxième ligne et demande à quelqu’un de la lire en jouant. Plusieurs veulent s’y mettre, la logique s’impose de plus en plus. Pour la troisième ligne, je joue un rythme, et ils doivent l’écrire selon la logique maintenant acquise. Cet exercice se passe essentiellement au tableau, même si je dois les reprendre plusieurs fois, ils n’écrivent pas au hasard.

SAM_6429

J’arrive à faire comprendre la pulsation en tapant du pied et en indiquant que chaque tape du pied correspond à une case et qu’il faut donc placer deux points dans le temps d’une case. Heureusement que Iasmina est là pour traduire en roumain et faire les exemples. A deux, les yeux des enfants s’éclairent.

SAM_6417

Pour la dernière ligne, je leur propose d’écrire leur propre rythme et de venir le jouer. L’inspiration est plus visuelle que sonore, mais ils sont contents de voir que leurs inventions sont cohérentes musicalement parlant.

La notion de pulsation est probablement comprise, en revanche elle est plus difficile à mettre en pratique. La lecture rythmique n’est pas évidente lorsqu’elle est contrainte par un respect du métronome mais nous sommes très contents de cette atelier, en témoigne l’ambiance calme et bon enfant qui a régné pendant le goûter de tartine de faux Nutella.

Jardin 

Superbe après-midi s’annonce aujourd’hui sur le ciel nuageux de Saulx qui ne tard pas a s’ouvrir et faire place au soleil jaune pour nous réchauffer avec ses rayons doux sur la peau des nos mains couverts de boue .Tous contents de se retrouver nous ne tardons pas une seconde pour commencer notre séance de jardinage et plus important encore, de finir l’installation de la serre.

SAM_9655

Petits et grands, enfants et adultes, une vraie équipe on met en place et on s’est donne comme but de finir l’installation de la serre et c’est-ce qu’on a réussi de faire aujourd’hui, car les Robinsons quand ils se proposent quelque chose arrive à le finir chaque fois.

SAM_9653

SAM_9651

Tous très fiers à la fin, on se félicite les un et les autres car comme d’habitude notre équipe a montre encore une fois qu’elle est efficace et  un vraie dévouement en accomplir  cette tâche.

SAM_9660

Mais le temps passe vite quand on travaille et surtout quand on arrive a des beaux réussites comme celle-ci, et c’est donc le temps de prendre le goûter tous ensemble, bien mérite par chacun d’entre nous  et comme d’habitude la bonne humeur et la rigolade n’a pas manque car elle a été assuré par le maître Eddy ».

A très bientôt !

Jeudi 

Croix Breton :

Aujourd’hui Cosmin, Nicolae et Kevin attendaient que les enfants sortent de l’école sur l’espace vert de la Croix Breton.

Très peu d’enfants sont venus, seulement sept ou huit. Quelques un faisais leur devoir sur un banc et sont partis dès qu’ils n’y voyaient plus.

SAM_9636.

Nous avons commencé un crok-carotte et un nouveau jeu le « ni oui, ni non » qui consiste à répondre autre chose que oui ou non à des questions pas toujours si simple ! Cela a beaucoup plu et nous avons bien rit tous ensemble.

SAM_9632

Il faisait assez froid donc nous avons proposé un chat. Chaque souris avait un foulard d’une couleur différentes que les chats devait bien sûr s’empresser d’attrapé.

Les chats ont été les meilleurs cette fois-ci !

Ensuite nous avons fait un cache-cache, difficile de trouvé tout le monde car la nuit tombe vite ces derniers jours .

Le temps est passé et voici déjà l’heure de prendre un chocolat chaud pour tous ainsi que des tartines avec une super confiture de fraise !

SAM_9649

A quand le miel des Robinsons ?!!

Skate Parc 

Aujourd’hui nous sommes allés au Skate park, et on y a installé un atelier livre, petite enfance, et jeux de sociétés. Rayane une petite fille et Charlène on joué à la dînette, Sarha, Maïllasa, Daby ont lu des livres avec Flora, ils ont lu « J’ai le droit d’être un enfant », « tous différents », «délivrez moi ».  Iasmina à joué à croque Carotte avec Sofiane et deux nouveaux elle à également joué avec Yasmine à halli galli.

SAM_6342

SAM_6340

Iasmina à ensuite parlé avec des mamans, Sadio et Rashida et une autre mamans, en proposant du thé et du café. Elle a passé un temps à discuter individuellement avec Eddy pour tenter de lui expliquer une nouvelle fois, nos règles. Iasmina à expliqué les soirée conviviale de chaque fin de mois et l’organisation, elles ont semblé interréssées, et propose de ramener quelque chose.

SAM_6345

Comme il faisait froid on à fait des jeux qui bougé pour nous réchauffer, on a fait 123 soleil, chat couleur et épervier sortez, d’autres enfants nous ont alors rejoint, tout c’est très bien passé.

SAM_6346

On a ensuite fait le goûter sur les tapis, il s’est passé tranquillement, c’était un bon moment les enfants étaient agréable.

La Ruche: Wissous

Cette après-midi, nous reprenons nos acrobaties et nos pyramides, mais nous en essayons aussi des nouvelles. Que d’excitation ! Les filles, les garçons, aucun ne peut attendre et ils réalisent les figures pêle-mêle sans attendre les explications, quitte à se faire mal au dos et à se casser la figure sur les tapis ! Ni Laura, ni moi n’arrivons à les contenir, ils ont tellement envie de faire…

SAM_6372

Pour le moment, ils ne sont qu’une toute petite poignée à aller à l’école, alors leur énergie déborde tant ils sont désœuvrés.

On arrive tout de même à faire de belles choses et notamment apprendre une nouvelle figure : le poisson !

SAM_6351

Nous prenons ensuite un temps pour discuter avec eux de leur agitaton, qui nous contraint à faire moins de choses alors que justement ils voudraient en faire plus.

SAM_6406

Nous leur parlons aussi de notre local, où nous aimerions les emmener pour faire nos accrobaties et ainsi y réintégrer la ruche. Ils pourraient y rencontrer d’autres enfants et sortir un peu du camp, à défaut d’aller à l’école pour le moment.

SAM_6334

Nous allons ensuite dans les baraques, pour en discuter avec les parents et proposer aussi à quelques familles de participer à notre prochaine soirée conviviale. Les mamans de Gaby et Antonia et d’Alexandra ont envie de venir et nous allons y réfléchir. Ce serait notre première action avec ces familles en dehors du camp et ce serait chouette !

Mercredi

Bel Air

Un premier mercredi très frisquet…cependant les enfants étaient bien au rendez-vous, comme d’habitude ! Alors pour accueillir cet hiver en bonne et due forme, nous avons fait des grands jeux pour nous réchauffer : épervier, poule-renard-vipère, chat touche-couleur et autres jeux qui font bouger improvisés sur place avec des règles tricotées maison avec les propositions des enfants.

SAM_6291

Et pour ceux qui préféraient un peu plus de calme, nous avons fait des jeux de société sur les tapis : Croque-carotte, Mikado géant et jeux de carte.

SAM_6311

Puis nous avons proposé du maquillage pour tout le monde : toute une bande de garçons nous ont demandé de leur maquiller le visage en clown…en précisant : « non mais les zombies, c’est plus à la mode, maintenant c’est les clowns ! »…ok ok alors  « vieux ringards» que nous sommes, nous nous sommes adaptés ! Nous avons terminé l’atelier avec une troupe de clowns, un zombie récalcitrant et deux princesses…ça ne passe pas de mode chez les filles apparemment !

SAM_6327

Puis nous avons partagé tartines de confiture et chocolat chaud pour se réchauffer !

SAM_6330

 

Wissous 

Cet après-midi nous arrivons à Wissous sous un ciel très brumeux, il fait froid mais par chance il ne pleut pas ! Les enfants arrivent en courant pour nous accueillir et nous aident à décharger le matériel du camion. On lutte avec les plus grands pour ne pas qu’ils portent les choses trop lourdes, même s’ils en ont très envie ! Nous commençons par faire un jeu collectif en cercle, avec des rythmes. Chacun son tour montre un rythme que tout le monde reproduit, il y a beaucoup d’idées, c’est très dynamique ! Puis on fait le jeu des statues, avec deux tempos différents. Un tempo lent sur lequel on marche et un tempo rapide sur lequel on court. C’est Aline qui bat le tempo avec un tambourin improvisé : un couvercle avec un bâton,  puis quand elle s’arrête, on doit tous s’imobiliser sur place comme des statues. Les enfants comprennent vite les consignes, ils jouent le jeu, c’est super !

SAM_6317

Puis nous installons un endroit avec des tables et des chaises pour les plus grands et un autre endroit pour les plus petits. Les plus grands font des exercices de calculs, reconnaissance et écriture des chiffres, ainsi que des additions. Puis certains enfants demandent à écrire des lettres, des mots, on part sur des petits exercices de reconnaissance des sons que l’on entend pour écrire un mot. Amalia est très contente d’écrire l’alphabet, elle le fait dans son cahier puis découpe une feuille et le refait sur celle-ci pour la garder chez elle.

SAM_6321

Les enfants ont des niveaux différents, on essaie de s’adapter au mieux à chacun mais ce n’est pas toujours évident ! Les plus jeunes font du dessin libre et des coloriages, puis ils vont jouer avec la dinette et les kaplas.

SAM_6324

Après avoir tout rangé, nous nous installons pour le goûter. Le chocolat chaud a beaucoup de succès ! Il y a plusieurs mamans et grandes soeurs qui nous rejoignent pour boire un thé et prendre le goûter avec nous, c’était très sympa !

SAM_6337

Les enfants s’assurent qu’on revient bien demain pour faire le « sport » J puis on se dit tous aurevoir !

La Ruche : Jardin Biologie 

Aujourd’hui nous sommes avec cinq enfants, dont une adolescente. J’ai emprunté des documents de travail destinés au jardinage, je les ai distribués. Un document sur les poireaux, un sur les poivrons, un sur le cerisier … La mission des enfants était de trouver dans le jardin l’élément décrit sur le document, il s’y trouvait dessiné et en photo. Avec un petit piège inhérent au document : nous sommes en automne, contrairement au dessin ou à la photo. Adelina a très vite trouvé sa salade, Awa a cherché ses poivrons mais ne les a pas trouvés car ils n’étaient pas reconnaissable en cette saison.

DSC_0017

D’ailleurs, automne oblige, nous avons trouvé plein de champignons. J’avoue avoir été incapable de donner les différents noms, mais nous nous nous sommes mis à les cueillir, les observer, les comparer et les dessiner. Apparemment, j’aurais un talent pour dessiner les champignons car tout le monde a voule le même champignon dessiné d’après modèle réel afin de le colorier. Nous sommes allés en chercher derrière le jardin sur les bords du chemin qui s’est avéré décevant. Şuşanu a passé son temps à se battre et courir après les autres, ce qui a empiété beaucoup sur la motivation et l’enthousiasme des autres, notamment Awa qui était pourtant très volontaire et en demande de jouer les jeux proposés de recherche et d’observation. Elle m’a expliqué à part comment certains champignons sont séchés au soleil à Abidj. Pendant ce temps, Nicolae, Cosmin et Madalin ont installé l’arrière de la serre.

Nous avons goûté de sandwichs de pâte à tartiner et du traditionnel verre de sirop. La semaine prochaine, je viendrai avec de quoi reconnaître et mettre des noms sur les champignons. Qui sait, nous aurons peut-être des champignons comestibles pour le prochain goûter !

Mardi 

Tissage 

Dans le cadre du contre sommet sur les climats que nous organisons pou la fin 2015, nous allons réaliser une tapisserie sur une saison imaginaire, notre 5ème saison ! Pascal et Noëlle sont tisserands et possèdent 10 métiers à tisser dans le corps de ferme qu’ils ont aménagé à Chilly Mazarin.

Je suis venue avec 2 grandes pour découvrir cet ancien métier ; Awa et Daby s’essayent à tissser un ouvrage déjà commencé pour apprendre les premiers rudiments. Pour former des losanges, il faut d’abord mémoriser la place des pédales numérotés de 1 à 4 mais qui ne sont pas dans l’ordre chronologique, sinon, ça ne serait pas drôle ! Il faut appuyer dessus à tour de rôle et puis tirer la manette au milieu pour déplacer la navette, qui entraine alors les différents fils.

IMG_20141118_174025498

Une belle expérience dans un lieu, où le temps est comme suspendu dans une autre époque, avec ces grands métiers en bois et ces bobines de toutes les couleurs qui réchauffent la pièce et nous avec.

IMG_20141118_173856881

On discute de la maquette, à partir des dessins réalisés par les enfants l’été dernier. On abandonne l’idée des 4 saisons classiques dans les coins pour remplir tout l’espace des animaux mutants, du monstre soleil, des fleurs qui poussent dans le ciel et des animaux qui vivent la haut, et d’un soleil froid qui pleut de la neige. Il est l’heure de rentrer car nous sommes mardi et demain il y a école.

Les deux filles sont motivées et avec d’autres jeunes et des adultes, elles viendront ici régulièrement pour confectionner notre tapisserie, qui sera ensuite exposée à la MJC de Chilly, et exprimera ainsi la vision des jeunes robinsons sur les changements climatiques.

IMG_20141118_173645140

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *