Notre école sera la tombe des mensonges révolus

« Notre école sera la tombe des mensonges révolus » (Freinet).

  Que peut on espérer aujourd’hui en matière d’école? Y aura t il encore des écoles dans 20 ans? Qu’est ce qui en est le sens?  

SAM_4309

Les choses ont elles tellement changé depuis Freinet? Pouvons nous aujourd’hui, mieux qu’hier,  espérer transformer l’école? Peut on encore rêver avec quelque utilité à des écoles différentes et idéales? Faut il déscolariser les enfants ? Ou les scolariser à la maison?   Jamais ces questions pourtant anciennes ne se sont posées avec autant d’acuité.

Mais la question est elle bien posée? le problème est il vraiment l’école seule, ou toute l’éducation?  En d’autres termes: l’école peut elle être encore un lieu d’éducation? Les parents peuvent ils être les seuls éducateurs? Qui éduque sinon?

Dès 1910, Helena Radlinska prophétisait que le problème n’était pas la réforme de l’école, mais l’éducation réelle, totale, globale:  l’éducation non formelle, mais essentielle.

Et elle précisait : ce qui compte c’est de mettre en oeuvre une éducation sociale et de socialiser l’éducation.

A Robinson, nous mettons en oeuvre ce que peut être une éducation sociale, pour tous les âges, pour tous les jours.

Et nous postulons qu’il faut des initiatives comme la nôtre pour rendre visibles les enfants qui en ont besoin.

Nous rencontrons tous les jours des enfants sans école, sans loisirs et sans centres. Ils sont censés ne pas exister mais il n’est pas difficile de les rencontrer, et de créer, apprendre et travailler avec eux.

Et nous rencontrons tous les jours aussi des étudiants travailleurs sociaux à la recherche d’une formation véritable,c’est à dire irréversible: qui ne se contente pas de former, mais qui transforme, avec le coeur, le soin et l’engagement.

Et nous rencontrons tous les jours des chercheurs qui voudraient bien agir, expérimenter et créer des dispositifs innovants dont ils seraient à la fois artisans et concepteurs. Des chercheurs qui « trouvent » en quelque sorte…

C’est la réunion de ces trois pôles d’activité (éducation, formation, recherche/action) qui peut seule permettre de fonder une éducation globale et essentielle.

Et c’est l’orientation sociale qui en donne un sens évident.

Nous mettons en oeuvre une éducation sociale: c’est à dire qui bâtit et qui construit l’environnement pour tous.

Nous mettons en oeuvre une formation sociale, c’est à dire qui construit la vie en société

Nous mettons en oeuvre une recherche sociale, c’est à dire qui s’attaque aux problématiques sociales réelles , en permettant d’abord de les penser.

Samedi et dimanche: Familles au Château

photo-1

Notre poursuivons notre opération « familles au château » et nous étions 10 à Buno pour un week end de PURES VACANCES: baignade, canoë, jeux en tout genre, grande cuisine et VIE DE CHÂTEAU.

photo-2photo

Et qu’on se le dise, nous allons continuer tout l’été et envoyer d’autre familles en autonomie.

Dimanche au jardin

Retrouvailles joyeuses le matin au local
Pour débuter notre rendez-vous dominical !
Nous partons en file indienne sous une chaleur estivale
Et arrivons tous sourires pour une journée géniale.
Une fois les affaires déposées, Iasmina annonce le programme

SAM_4433
Déjeuner, désherbage, récoltes et goûter,
Profitons du beau temps, ça ne vas pas durer …
Le barbecue est en cours d’allumage,
La salade tranquillement se prépare,

SAM_4413
Mais voilà qu’apparaissent des nuages noirs,
Annonçant l’arrivée d’un terrible orage !
Alors que tout le monde désherbe les carottes,
Le tonnerre gronde et inquiète les petits
Qui se précipitent ensemble pour trouver un abri,
Heureusement qu’ils ont mis des bottes !
L’orage est fini, mais on s’est bien fait rincé
Motivés, motivés ! On continue de désherber.

SAM_4405

SAM_4407
Arrive l’heure du goûter (très attendu par certains)
Cookies mouillés, grenadine et citronnade
Rangeons tous ensemble et quittons le jardin
Pour profiter ensemble d’une dernière balade.

SAM_4419

Samedi 

VSM
Aujourd’hui nous sommes un peu en retard donc nous nous pressons pour nous installer.

SAM_4389SAM_4387SAM_4376
Le match de foot organisé par Corentin et Toni depuis une semaine tarde à commencer car il n’y a pas grand monde au début. Mais une fois les autres enfants arrivés, il réuni beaucoup de monde et les deux équipes peuvent enfin s’affronter : Argentine-Allemagne. C’est encore une fois l’Allemagne qui gagne !

SAM_4395
L’atelier « réparation vélo » accueille un enfant qui vient pour qu’on lui regonfle ses pneus.
L’atelier cuisine est très compliqué. Nous avions décidé de faire une tarte au citron meringuée mais seul le four marche…Nous ne pouvons pas faire chauffer la crème de citron, nous n’avons pu faire que la pâte sablée. Qu’à cela ne tienne, nous la servirons au goûter avec de la compote rhubarbe abricot !

SAM_4381
Après cette drôle d’après midi nous faisons le conseil de quartier. Distributeur de parole : Dabi. Nous demandons qui venir au jardin demain et mercredi, quelques mains se lèvent pour mercredi. Nous réfléchissons aussi à ce que nous pourrions faire samedi prochain et nous nous arrêtons sur : jeux d’eau car à 35°, un peu d’eau ne peut pas faire de mal !!
C’est l’heure du gouté, deux enfants font le service pendant que nous commençons à ranger. Il est l’heure de partir ! A la semaine prochaine.

Champlan

C’est la première fois que, Laura, en service civique chez nous, va faire l’atelier sur le camp de Champlan. C’est d’ailleurs elle qui a tout préparé : plein d’exercices périscolaires de différents niveaux, et quelques jeux de société.

SAM_8159

Nous partons aussi avec un ballon pour jouer au chat et les fameux petits élastiques qui font fureur en ce moment, dans l’idée de faire des bracelets en fin d’atelier si ce n’est pas le bazar. Et ça marche, les enfants écoutent, sont appliqués et en redemandent même : les exercices avec opérations, de numérotation et les coloriages leur plaisent beaucoup.

SAM_8143

A la fin de la séance, chacun se confectionne donc un petit bracelet coloré, la encore dans le calme. J’en fait un a l’un des petits Sami, qui me tend les petits élastiques en me disant ‘tiens’ ! Il commence a dire quelques mots en français !!
Nous n’étions que deux de l’équipe accompagnées par le cinéaste Victor, du coup, le temps d’aller chercher les enfants sur chaque camp, nous avons commencé 30min plus tard. La prochaine fois, il faudra donc partir plus tôt car nous n’avons pas pu faire les jeux de société.

SAM_8157SAM_8146
Victor, qui prépare un film sur une petite fille RROM qui aurait habité en France puis en Espagne et raconterait son histoire. Il a accroché sur la petite Iasmina malgré sa timidité et demande au papa, s’il serait d’accord pour que sa fille participe. Il est d’accord et laisse Victor la prendre en photo. Reste a savoir si la petite aura envie et si Victor la retiendra pour son film….

Vendredi

Jardin
Aujourd’hui au jardin, nous sommes venus cultiver ce « petit bout de terrain » à l’aide de trois Robinsons très motivés malgré cette chaleur !!

SAM_4423
Nous nous sommes réunis pour établir le programme de cette journée de jardinage : Jean-Jacques, Jessica et Nicolae récoltent une partie des épinards et des énormes courgettes que l’on a cette année, tandis que de leur côté, Eddy et Gwen désherbent les potirons.
Jean Jacques a également désherbé une partie de la parcelle à côté de la serre !
Suite à cela nous nous retrouvons tous à la fraicheur de l’ombre, pour profiter de notre délicieux gouter. Nous rentrons avec toutes ces belles récoltes et surtout … la bonne humeur !!!

SAM_4431

La Rocade

Aujourd’hui, nous sommes 6 à partir à la Rocade : Leila, Lucie, Laura, Mathias, Ferréol et moi (Virginia). Il fait de plus en plus chaud et il devient très difficile d’installer les ateliers de façon à ce que ce ne soit pas trop dangereux pour les enfants. Nous avons tout de même réussi, seule la cuisine est au soleil.
Ferréol prépare un gâteau au chocolat avec quelques enfants tandis que Leila en initie d’autres aux arts du cirque.

DSCN1058

Laura est au jeu de société, l’atelier marche très bien, il y a beaucoup d’enfants. Lucie et Mathias s’occupent du coin petite enfance.

DSCN1029

Quant à moi, je tente d’apprendre à quelques filles à faire des bracelets brésiliens, c’est long et compliqué…

DSCN1037
Vers 16h, Gwen nous rejoint pour nous aider à tout ranger. Le gâteau n’est malheureusement pas encore prêt, nous proposons aux enfants de revenir demain à la VSM pour manger leur gâteau.
Une fois le rangement fait, les enfants s’installent pour prendre le gouter tandis que les mamans prennent le thé juste à côté.

DSCN1079

Steven Wassenaar, photographe pour le journal « Témoignage Chrétien » prend une dernière photo du groupe dans son ensemble, enfants, mamans, et les personnes travaillant à Intermèdes, tous les Robinsons sont présents pour représenter l’association.
Il est l’heure de partir, nous récupérons le camion et nous dirigeons vers le local. A la semaine prochaine.

Rencontre à la Radio Maryse Bastié :
Teo, Cosmin, Ricardo, Daby, Afsatou et Nian se sont rendus, avec nous, à la radio locale de Viry Chatillon pour rencontrer Bruno. Animateur de RMB, la radio libre, il veut travailler avec nous et nous propose de faire nos propres émissions radio, avec eux. Il nous explique les différents rôles : l’animateur, le journaliste, le chroniqueur et le technicien. Les enfants lui posent des quest à ions pour savoir quel genre d’émission, ils font. Il est le seul salarié, mais travaille avec bénévoles de 8 à 77 ans. Il encourage les enfants en leur disant à quel point ça peut les aider de parler à la radio, de préparer leurs émissions à l’écrit, que ça leur donnera de l’assurance à l’oral et leur permettra de faire des progrès à l’écrit. On sent qu’il aime beaucoup ce qu’il fait et parle presque sans s’arrêter ! 
Teo se voit bien animateur, Cosmin journaliste et Afsatou chroniqueuse. Il voudrait faire passer des messages, parler de notre association, du jardin mais aussi pourquoi pas, proposer un morceau de poezic !! Il ne reste plus qu’à, comme on dit !

Jeudi

Jardin :
Aujourd’hui nous sommes en petit comité au jardin et l’après-midi s’annonce tranquille.
On commence par désherber et arroser les tomates.

DSCN1011

DSCN1013

Eddie s’imagine en maraîcher sous le noyer, et on s’emploie à remonter avec le seau les objets tombés au fond du puits.

DSCN0993
Bilan de la récolte : des livres, des bouteilles vides, des embouts d’arrosoir, bouchons de stylos et autres bidules surprenants… Mais ironie du sort, une fois tous les objets flottants évacués, c’est la corde qui rompt et le seau qui dégringole au fond du puits ! …
Ensuite nous nous installons à l’ombre du prunier pour nous rafraichir et partager un goûter.
Nous ramassons quelques salades et plions bagages pour rentrer au local.

DSCN1020

X-Breton :
Cet après-midi est un après midi caniculaire ! Qu’à cela ne tienne, nous décidons d’installer l’atelier petite enfance à l’ombre bien à l’abri des rayons du soleil !

SAM_4338
Pendant que des ados jouent au football certains font une partie de pétanque.

SAM_4326SAM_4321

Mais avec cette chaleur, les compétiteurs sont obligés de faire des pauses durant le jeu pour respirer et s’hydrater !
Une poignée d’enfants eux, décide de s’entrainer aux assiettes chinoise ou au diabolo !
Mais l’heure du gouter est arrivée, alors les responsables du gouter distribuent les encas aux autres enfants !
Pendant ce temps de détente nous en profitons pour discuter tous ensemble de la récolte en légume du jardin, et un des enfants se proposa même de nous aider à vendre les sacs de courgette pour l’association.
Après avoir mangé tous ensemble le gouter, nous rangeons toutes nos affaires et rentrons au local !
A bientôt !

Skate Park
Aujourd’hui, lorsque nous arrivons, le Skate Park est désert ! Nous installons tout de même les trois ateliers (petite enfance, bracelets, et coloriage). Iasmina part chercher des enfants à Bel Air tandis qu’Aline part en directionSAM_4404 de la VSM.
Au bout d’environ quinze minutes, des enfants pointent le bout de leur nez.

SAM_4411 Nous Nous leur parlons de l’atelier de demain à la rocade en espérant les voir (l’atelier cuisine semble beaucoup les tenter). Nous évoquons aussi le fait que nous vendons les légumes et les fruits du jardin (prunes, poires et courgettes). Certaines en prennent pour chez elles ainsi que pour les vendre elle-même à leurs copines.

SAM_4406
A la fin de ces ateliers plutôt calmes, nous rangeons rapidement pour prendre le gouté et nous partons en leur disant « à demain ».

SAM_4402

Mini-séjour ados au château : (mardi 15 et mercredi 16 juillet):
Un séjour haut en couleurs avec notre petit groupe d’ados !
Nous étions un groupe de 8 : Hafsatou, Syra, Alan, Rebecca, Iasmina et Andrea, accompagnées de Mathias et moi, Leïla. Nous sommes partis dans le but de préparer le grand séjour de 8 jours que nous ferons entre le 24 et le 31 juillet.

SAM_4309

Pour cela, nous avions un programme de ministres :

-réalisations de dazibaos explicatifs de nos ateliers de jardinage sur les parcelles de la Villa Saint Martin, dans l’optique de poursuivre les travaux réalisés par les adolescents autour du jardinage et de la production tout au long de l’année (en graph et pochoirs),

cuisine avec les légumes récoltés au jardin de Saulx-les-Chartreux (courgettes sous toutes les formes, de la poêlée au parmiggiano italien et 2 sortes de confitures de prunes), toujours dans l’optique des activités de production sur lesquelles nous travaillons à responsabiliser les adolescents,

SAM_4250 préparation et réalisation d’une petite randonnée pour découvrir les alentours du Château de Buno en vue de se préparer à la grande randonnée prévue dans les Pyrennées près de Pau, petit spectacle de solos pour partager es passions des uns et des autres et donner envie à chacun de créer et de dépasser la peur de la représentation (Hafsatou en Acrobatie chorégraphiée et Alan au hip hop, rejoint pour l’occasion par Mathias !),

SAM_4265réalisation d’une fresque représentative de l’association, avec son abeille, désormais mascotte dessinée par nos ados ! Et j’en passe..!
Conclusion de toutes ces activités : il va falloir s’équiper pour notre prochaine randonnée…qui a fait mal aux petits pieds de nos ados chaussés de tongs et de sandalettes ! Ils se reconnaîtront !
Enfin nous nous sommes quittés en laissant à chacun une semaine pour réfléchir à la question suivante : Que pensez-vous des rapports entre les habitants des camps roms et les autres ? Pourquoi reproduit-on certaines séparations au sein-même de notre groupe alors que nous ne les avons pas choisies au départ ?

Comment imaginer d’autres façons de consommer et de penser l’économie (façon de se procurer de la nourriture et de la distribuer et partager au quotidien, etc.) ?

SAM_4272

Toutes ces questions afin de préparer le groupe à cohabiter et construire ensemble et de préparer les débats qui auront lieu lors du festival de la communauté Emmaüs de Lescar Pau auquel nous allons participer lors de notre grand séjour…nous nous redonnons rendez-vous quelques jours avant le départ pour réunir les réflexions de chacun autour de ces questions…à suivre donc

Jardin de Saulx-les-Chartreux :
Le soleil sur le ciel bleu et les nuages « de glace » qui disparaître devant le soleil « de feu » qui ouvre ses ailles et envoyé ses rayon des soleils pour nous chauffer et nous encourager pour travailler dans cette belle journée à notre jardin de Saulx.*

Avec les enfants de Champlan et Madalin on s’encourage pour les chercher et on prendre la route vers le jardin ou on se rencontre avec Helene et Zohra qui nous aide à remplir nos tachés pour aujourd’hui.
Avant de commencer le travail dans deux équipes on se donne comme but de cueillir les poires et les prunes.

DSCN0972

Une équipe avec madalin, Gamaz, Alex et Ionut ont avait cueillir les poires pour faire de la  compote ou confiture et nous, avec Ronaldo et sa petite sœur on cueillerais les prunes pour notre confitures .Cependant Helene et Zohra ramassaient les pommes de terre et les haricots car nous on n’a pas trop tardé et on s’est mis tous à aidé les autres pour les patates.

DSCN0967DSCN0962
Apres cette session de travail la récompense ne tard pas à venir pour nos » ptits » travailleurs et ils sont récompensé par de « petits sachets de patates » pour chacun et les enfants ont était très satisfait.

DSCN0976DSCN0959
Les temps passe vite et on se mette tous et toutes à al table pour profiter de cette moment bien mérité par tous et on oublie pas de dire « au revoir « au jardin mais avec le promesse de revenir le lendemain.

Bel –air ludothèque:
Aujourd’hui, il y a vraiment beaucoup d’enfants et même, quelques nouvelles têtes. Cela est surement du au superbe temps qu’il fait et au fait que ce soit les grandes vacances. Nous avons installé 6 ateliers ; billard, mikado, twister, molki, foot et échec.

SAM_8121SAM_8107SAM_8103
Malgré une forte chaleur, les enfants sont en pleine forme et tournent sur les ateliers, il y a toujours du monde partout.
Nous sommes 5 adultes, Iasmina est au molki, Lucie est au échec, Gwen est au billard, Laura est au mikado et moi (Virginia) je suis au twister. Mais nous changeons d’atelier régulièrement pour pouvoir être avec tout le monde et rapidement, les garçons veulent jouer au foot et les filles veulent faire de la gymnastique.
A 16heures, nous commençons à ranger, je pense que les enfants ont très faim et très soif car ils nous aident avant même qu’on ait besoin de leur demander. Tous se mettent en rond et deux enfants distribuent les goutés.

 

SAM_8141

Ils sont tellement nombreux que je suis obligée de retourner au local pour aller chercher d’autres boissons et d’autres madeleines.
Certains enfants nous aident à porter le matériel car il est déjà l’heure de rentrer. A la semaine prochaine.

Ballainvilliers :
Nous arrivons sous une chaleur de plomb ! Après avoir déchargé le camion avec l’aide des enfants, nous commençons un chat ballon afin de rassembler tous les bambins.

SAM_4393
Puis, nous avons installé les tables à l’ombre et proposé feuilles et crayons : dessins libres pour les petits, écriture et calculs pour les plus grands.

SAM_4363

SAM_4360

Pendant que les petits s’amusaient autour de la dinette, les grands s’attaquaient aux puzzles de 100 PIECES ( !).

SAM_4387

Ensuite nous avons sorti « mon atelier de lecture » ainsi que les puzzles de chiffres et de lettres tandis qu’Evelyne animait une farandole enflammée avec des touts petits.

SAM_4384
Arrive le moment du goûter dans une certaine agitation. Les deux Denissa passent leurs colliers et orchestrent la distribution des sirops, madeleines et pommes !

SAM_4393
Les enfants nous aident spontanément à rapatrier le matériel au camion et nous serrent (trois ou quatre fois) les mains.
A la semaine prochaine !

SAM_4365

« L’instituteur était le « maître ». Il se comportait en maître, comme le châtelain se comportait en seigneur avec ses sujets, et les recommandations qu’ils recevaient étaient valables pour l’un et l’autre : pas de sentiment, pas de sensiblerie… Evitez la familiarité : l’enfant ne doit pas vous parler d’égal à égal mais d’élève à maître, d’inférieur à supérieur. Il vous doit respect et obéissance. Ce que vous avez à enseigner, c’est justement ce que l’enfant ne connaît pas ; vous seuls possédez le savoir… C’est vous qui apportez la lumière ! Que l’enfant soit préparé et contraint à la recevoir. Soyez froids et distants… Ne laissez jamais paraître aucune émotion. Soyez durs et impitoyables pour la discipline ; ne vous laissez point toucher par les pleurs et les cris qui sont les armes des faibles (…)

Oui, nous avons connu cette atmosphère de froide scolastique où rien, à aucun moment de la journée, à aucun moment de l’année, ne touchait notre cœur. Ce qu’on nous enseignait, c’était un peu comme un mur qu’on essayait de monter à la limite de notre être, qui, donc, ne nous affectait pas directement, mais nous bouchait au contraire l’horizon et nous empêchait d’épanouir, comme nous l’aurions désiré, notre être débordant de vie (…)

Il résulte de mes souvenirs que l’Ecole n’a été qu’un faux départ et un handicap pour la formation de ma personnalité. C’est la négation même du rôle éducatif de l’Ecole. » Célestin Freinet

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *