Comment REFONDER sans rien changer- leçon numéro 1: donner tout à ceux qui ont déjà

Comment efficacement se prémunir contre toute véritable innovation dans le domaine du travail social? Comment continuer « d’innover » uniquement dans le cadre des listes de priorités » par avance, définies au niveau national? Comment continuer d’expérimenter ce que l’on a déjà fait et refait? Comment se poser éternellement les mêmes questions: d’atteindre les publics les plus précaires, de lutter contre les non recours, de prendre en compte la France invisible (la sous-France, disait Insaf)

DSCN0290

En bref comment continuer à ne jamais jamais rien changer que ce soit à l’école, dans le secteur social ou celui de l’éducation populaire tout en se donnant perpétuellement les mêmes objectifs d’innovation, d’expérimentation, de réforme, de « REFONDATION« ?

Comment REFONDER sans rien changer? A l’école, dans le social ou ailleurs?

Pour que les pédagogies nouvelles restent nouvelles encore longtemps alors qu’elle ont plus de 100 ans, pour que les expérimentations restent expérimentales encore très longtemps, il faut s’accrocher à un certain nombre de fonctionnements qu’on ne remettra jamais en cause, quoi qu’il arrive, voire même qu’on renforcera perpétuellement.

Le but de cette KroniK est de partir de notre expérience de petite association innovante pour détailler certains de ces mécanismes et montrer comment PRATIQUEMENT cela se passe.

Comme cela si un jour, par un miracle extraordinaire quelque chose pouvait changer, alors on saurait au moins par quoi commencer.

Leçon numéro 1: donner tout à ceux qui ont déjà (et qui n’ont pas besoin de plus)

Ca ressemble à un proverbe Shadock: « Donnez toujours aux mêmes, cela fera moins de mécontents » , mais c’est pourtant l’expérience véritable de toute association porteuse d’innovation:

Aucune institution ou collectivité ne financera un projet si la structure qui le porte n’a pas déjà tous les moyens de son propre fonctionnement. 

– Par ailleurs, aucune collectivité ou institution ne prendra sur elle d’être la première à financer le dit projet et exigera toujours d’intervenir « en complément ».

– certaines collectivités vont même jusqu’à inventer des règles comme: « la subvention octroyée sera versée contre remboursement sur factures déjà réglées »; comme cela toute structure qui a vraiment besoin d’argent, est sûre qu’elle n’en bénéficiera pas!

Certaines collectivités vont même jusqu’à exiger une facture acquitté du triple de la subvention octroyée… (Il faut avoir 3 fois plus d’argent d’avance si on veut toucher la subvention)

Ajoutez à cela que le plus souvent, aucune subvention ne vous sera versée avant les six premiers mois après le début de votre activité (comment vous faites, avant?)

Et nous passerons aussi sous silence les éléments bien connus qui font que chaque institution exige de financer chaque année, une action nouvelle et  indépendante du coeur d’activité, avec un début et une fin et une comptabilité propre (alors que bien entendu aucune ne vous financera les services comptables nécessaires).

Il n’y a personne, bien entendu, non plus, pour financer les acteurs en plus de l’action.

Nous serions bien entendu dans le domaine de l’ultra connu si nous n’ajoutions pas ceci:

Alors que toutes les politiques publiques se sont données comme priorité de faciliter les demandes de subvention, de soutien, de les harmoniser, dématérialiser, globaliser et pluri annualiser… Le constat est sans appel: chaque année, c’est encore pire; toute institution réinventant spontanément les tracasseries abandonnées officiellement , par la génération spontanée de nouvelles séries d’exigences en interne.

Il y a donc très peu de chances pour que quoi que ce soit change, ou que des idées nouvelles puissent jaillir et faire école; disons que tout y est contraire, et que le grand mystère est qu’il y ait encore des actions innovantes et quelques personnes pour les porter. Pour expliquer ceci, nous avons notre expérience:  il n’est pas possible d’arrêter quand on fait véritablement du social, quand on agit sur les questions vives de notre temps.

Il n’est pas question d’arrêter quand on trouve ensemble ensemble des moyens d’agir et de faire société, dans une société qui n’y parvient plus , de faire du social, quand le social se fait rare, de l’éducatif, quand on éduque de moins en moins.

Il n’est pas question d’arrêter car face aux impossibilités, empêchements et tracasseries, il, reste ce que Freinet avait identifié en son temps:

La pédagogie sociale est impossible, mais elle est inévitable parce que nécessaire.

La suite à un prochain épisode, sur ce même thème, « Comment REFONDER sans rien changer »: Leçon numéro 2: Donner toujours les responsabilités à ceux qui n’ont rien fait

Samedi , dimanche: Tous azimuts

Comme souvent, chez les Robinsons, il n’y a  pas eu un week end, mais plusieurs en un . C’est ainsi que nous avons eu comme d’habitude des ateliers, le jardin du dimanche, mais en parallèle , le « week end ados » et en prime: la journée administrative: CA et demande de subventions , pour les administrateurs .

Dimanche: CA et journée de travail administratif

Les administrateurs de l’association, enfants et adultes, se sont retrouvés ce dimanche pour un Conseil d’Administration ( le CR est ici:   http://assoc.intermedes.free.fr/index.phpoption=com_content&view=article&id=37&Itemid=50    ).  Ils  ont poursuivi toujours dehors par un beau soleil par un après midi de travail sur les subventions, et les comptes .

photo

C’est tellement plus facile et agréable ainsi.

DIMANCHE :

Au jardin de Saulx :

Une équipe de choc aujourd’hui ! Le groupe du projet ados passe la journée avec les familles présentes au jardin. Ils sont 10, ont est 20, ça fera une belle tablée au moment du repas !

SAM_7396

Nous avons préparé des brochettes poulet, poivrons oignons maison, en plus des merguez, une tarte tomate-moutarde, des « empanadas » faits par Natalia, des clafoutis aux pommes de Laurence, un gâteau au café de Rachida, et plus encore !

SAM_7387

Au programme des réjouissances, désherbage des carottes, repiquage de salades, arrosage bien sûr, semis de haricots après avoir retourné la parcelle.

SAM_7407SAM_7394

Nous avons eu quelques soucis pour l’arrosage : deux sceaux sont tombés au fond du puits !! Il nous faut en racheter de toute urgence ainsi que des arrosoirs en grand nombre. Nous avons récupéré un gros bidon pour stocker de l’eau pour nos parcelles de la Villa saint Martin.  Il a fait très chaud et très beau et nous avons pris de belles couleurs.

SAM_7410SAM_7400

 SAMEDI

A Champlan : 

ENERGIA !!!

Nous voilà, avec notre diable, à travers champ pour rejoindre le camp pour notre atelier. Maria nous ¡attend avec un tout petit groupe d’enfants qui gonflera bien vite. Nous commençons par une course relais : une chaise verte pour marquer le départ de l’équipe des dragons, une chaise rouge pour celle des cobras. A vos marques, prêts, feu, partez !!!

SAM_7357

Un grand bravo à tout le monde ! Avant que ça dégénère avec toute cette énergie débordante, nous passons aux exercices péri-scolaires. Pour les plus jeunes, il faut colorier une tortue en marron et un lapin en rose, puis suivre des pointillés pour dessiner un nounours.

SAM_7385

 

SAM_7383

Les grands, eux ont une version plus compliquée du nounours : ils doivent relier les points en comptant de 1 à 40. Pour ceux qui veulent, il y a aussi un exercice avec des additions et des soustractions et dont les résultats correspondent à une couleur.

SAM_7379SAM_7376

A la fin, ça donnera une délicieuse glace !!

VSM :

Au programme de cette après-midi ensoleillée : un marché gratuit,  un coin petite-enfance, un espace pour les jeux de société, maquillage et espace vert !

SAM_3226

Le marché a eu beaucoup de succès à l’instar du maquillage qui a séduit une dizaine d’enfants qui ont pu continuer leur apprentissage.

SAM_3209
Le « Devine-Tête » animé par Nicolas a fait des heureux auprès d’Eddie et Jessica, tandis qu’une ferme miniature prenait vie au coin petite-enfance, où certains se sont découverts des talents de portraitistes !

SAM_3240SAM_3226

Vient l’heure du conseil de quartier, marqué par l’annonce du départ de Marion !…Les enfants ont pris la parole pour lui dire au revoir, la remercier, et lui souhaiter beaucoup de bonheur pour la suite. Mais aussi et surtout pour lui demander : « Tu reviendras nous voir, hein ? ».

SAM_3243

Un moment chargé d’émotion suivi du goûter, tartine et sirop pour terminer la journée !

SAM_3239SAM_3224

 

Projet ado :

C’est une journée  miraculeuse qui s’annonce en ce samedi ! Un super groupe de Robinsons se retrouve à la MJC de Chilly afin de continuer notre travail autour de la confection du futur logo de l’association.

SAM_3494

Tous les moyens  sont mis en œuvre par le groupe afin de finaliser ce dessin collectif qui nous représentera Tous ! En parallèle une magnifique équipe de cuistots  s’organise afin de cuisiner de succulents mets pour le bonheur de tous ! De drôles de tartes salées et sucrées, salades composées, croissants salés qui raviront également  nos amis de la MJC comme le groupe de jardinage du dimanche.

DSCN0294

Après avoir  bien mangé et pris un temps pour se poser,  les robinsons s’occupent de réaliser des Dazibao destinés à  nos parcelles de la VSM, nul ne pourrait les ignorer tellement les couleurs sont éclatantes ! A l’image du soleil présent en cette journée, à l’image de nos adhérents et de ces moments passés tous ensemble !

DSCN0291

VENDREDI

Rocade :

Le soleil est éclatant aujourd’hui, nous arrivons à la rocade qui est déserte. Vasile et Calin nous ont aidés à décharger et installer les affaires. Au programme de l’après-midi : cuisine (préparation d’une compote pomme-rhubarbe), maquette, maquillage, danse et petite enfance.

SAM_3157
L’école se termine et les enfants arrivent très nombreux aux ateliers, tandis que les mamans s’installent autour d’un coin aménagé pour elles et discutent. L’atmosphère est joyeuse et les enfants sont ravis !

SAM_3186SAM_3165

Des Spidermen courent derrière des ballons, les copines comparent leurs maquillages, et les tout-petits croquent des fruits en plastiques.

SAM_3169SAM_3168

Bientôt vient l’heure du goûter et Aline nous fait déguster sa délicieuse compote de pommes et de rhubarbe du jardin !

SAM_3197
Tout était au rendez-vous pour que l’après-midi soit réussie !

Jardin :

La journée commence dans une belle ambiance au local ainsi que sur la route vers le jardin de Saulx.

Le soleil se montre courageux et il sort de derrière les nuages en nous promettant une belle journée de travail sous son ciel bleu.

SAM_7344

Entourées par Franck, Erik, Eddy et Jessica, nous nous sommes dit qu’aujourd’hui on à la chance de notre coté et on commence à arroser les pommes de terre, les salades sous la serre et sur le terrain, les carottes, haricots, radis, courgettes  etc..

SAM_7349

 

SAM_7353

Ensuite je suis allé avec Eddy débroussailler  pendant que les autres arrosent et désherbent toujours dans une bonne communication car chacun d’entre nous fait la même chose à tour de rôle et au bon moment.

SAM_7350

L’heure passe vite et nous voila au goûter tous assis autour de la table, un verre de thé ou de sirop fiers de nous car aujourd’hui on s’est bien partagé les tâches et on à bien travaillé.

En partant on dit tous « au revoir » au jardin car aujourd’hui  et comme d’habitude il nous a fait du bien de le travailler.

JEUDI

Croix Breton :

Jeudi 15 mai, GRAND soleil, le pied !   L’herbe est fraîche et douillette, idéale pour déballer notre super caddy de Mary Poppins rempli de merveilles ! De quoi rire, jouer et s’émerveiller ! On installe livres, coloriages, scoubidoo et ballons … Il a suffi d’un coup de vent pour nous transformer en géni sur notre super tapis volant !

SAM_3420SAM_3428

Beaucoup de monde nous rejoint, mamans et enfants veulent profiter de ce moment de convivialité.

SAM_3441

Quelques passes de foot, des bracelets scoubidoo et un tas de beaux dessins plus tard, vient enfin l’heure du goûter.

SAM_3457

On fait une Graaaande grAnde  ronde et nous installons sur l’heure toujours aussi douillette. Rien de tel pour déguster la tarte poire-chocolat-amande préparée par Fatima, un voyage des sens, une explosion papillaire , bref un REGAL ! Mais on est toujours un peu triste de se dire au revoir …SAM_3472

Skate-Park :

SAM_7318

Nous partons sous un soleil éclatant et nous installons sur les tapis avec les jeux de société et de petite enfance, ainsi que les coloriages et les livres. La cloche de l’école retentit et une ribambelle de petits accourt.SAM_7322SAM_7314

Les mamans s’assoient à côté, discutent, et se voient offrir des radis tout frais cueillis du Jardin ainsi que des flyers présentant les différents travaux de jardinage et de culture effectués par l’association mais aussi une liste de nos futures récoltes !

Les enfants ont eux aussi goûté au jardinage en jouant au « Croque-carottes »  et se sont amusé avec excitation.SAM_7312

Nombre d’entre eux ont manifesté leur impatience par rapport au goûter qui s’est effectué rapidement et à la suite duquel nous nous sommes dits à demain !

Au jardin de Saulx :

Le camion est plein pour aller au jardin.

Téo, qui n’a pas école aujourd’hui, Franck et son frère Christian, Eric et Jessica sont présents.

SAM_3149

Pour encadrer cet après-midi sur le terrain, Nicolae, Gaby et moi-même. Belle équipe pour préparer l’ancienne parcelle des patates, qui sera maintenant la parcelle des cucurbitacées : potirons, potimarrons, courgettes, concombres et autres courges.

SAM_3144

 

Un bon petit groupe se met au travail pour enlever les vieux plants de pommes de terre qui ont persisté et les mauvaises herbes.

SAM_3154

Après ça, Christian et Nicolae y repiquent les plants pendant que d’autres arrosent les salades, les haricots, les carottes et sous la serre.

SAM_3150

Les référentes du chantier d’insertion où travaille Gabi, nous rendent visite pour voir comment se passe son stage : « Très bien Mesdames, Gaby nous aide beaucoup et notamment à sensibiliser les adultes du quartier pour cultiver les parcelles que nous ouvrons à la Villa Saint Martin ! »

SAM_3146SAM_7353

La deuxième partie de l’après-midi est plus laborieuse ; certains, rattrapés par leurs soucis se démotivent et nous prenons notre goûter bien mérité malgré tout.

MERCREDI 

A Villebon

Enfin le soleil et une tripotée d’enfants ! Surtout des petits et des moyens. On leur propose de faire un relais. 2 équipes : les ours et les dragons s’affrontent. On mélange des petits, des grands, des filles et des garçons et on court, on court chacun son tour, et on tape dans la main de son camarade ! Bravo, les dragons ont gagné !!

SAM_3399

Après quoi, nous nous installons bruyamment autour des tables ! Doucement les enfants, arrêtez de vous battre pour les chaises. Gata !!! Zut alors !! Chacun aura une place !!SAM_3414

Donc, reprenons : les petits relient des points pour former un hibou et le colorier. D’autres, font un exercice qui représente des dominos. Il y a d’un côté des points et de l’autre, les enfants doivent écrire les chiffres qui correspondent. Les plus jeunes font un jeu de Memory et de loto des animaux. Ce dernier disparaitra d’ailleurs pendant l’atelier ainsi qu’un paquet de gâteau et nous prendrons un temps, avant le goûter pour en discuter avec tout le groupeSAM_3405.

Pour les grands, nous avons apporté des points à relier jusqu’à 24 pour former un cheval. Giovani, Garofa et Graziela s’appliquent et s’aident d’une grande affiche avec les nombres dans l’ordre pour rejoindre les points entre eux. Il y a aussi un exercice avec des noms d’animaux qu’il faut retrouver dans une grille. Les noms figurent en français et en roumain, et à côté un dessin.SAM_3407

Nous finissons tous ensemble autour d’un verre de sirop et de petits gâteaux au chocolat.

 

Jardin :

Un beau soleil clairsemé de nuages peu menaçants nous attendait cet après-midi au dessus du jardin de Saulx-les-Chartreux…et aussi plein de travail : le nettoyage des bâches du DAEV,

DSCN0265

le rangement et nettoyage du camion du jardin, un bon passage de débroussailleuse autour des arbres fruitiers, le repiquage des dernières courgettes et des derniers potirons, le désherbage des fraisiers et autres plantations plus ou moins récentes et la réparation du four, peu de temps pour chômer, en somme. Nous nous sommes mis au travail sans tarder : Madalin est allé chercher de la terre glaise dans les fourrés alentours pour refaire une solide beauté à notre four à pain,

DSCN0269

 

Nicolae a fait un bon ménage dans le camion,

DSCN0270DSCN0290

Gabi et Théo ont éclairci le jardin à coup de débroussailleuse,

DSCN0266

Jessica, Eric et Leïla ont nettoyé les bâches. Laurent et Hélène nous ont rejoints au milieu de l’atelier pour nous prêter main forte. Nous avons alors laissé les bâches sécher au soleil pour aller repiquer les courgettes avec Hélène.

Puis pour finir, juste avant de prendre le goûter pour se détendre et se désaltérer après avoir perdu toute la sueur de nos fronts, nous avons récolté un énorme monticule de beaux radis bien dodus…récolte qui nous a donné plein d’espoir pour l’avenir proche et lointain de notre jardin ! Tout cela a été partagé…de quoi croquer tout frais ou encore déguster en soupe de fanes !

DSCN0290

 

Ludothèque :

L’atelier à Bel Air bas son plein aujourd’hui, une trentaine d’enfants sont présents.

Au menu, le jeu du yam avec Angélique sur les tapis.20140514_144130

Plus loin, Marine est sur un autre tapis autour du fameux jeu du lynx et des échecs.20140514_144119

Ferréol arbitre une partie de badmington avec une dizaine d’enfants.

20140514_144238

20140514_144320

Enfin Mélissa anime un match de volley enflammé sur la pelouse. Pris dans nos jeux et nos matchs, nous ne voyons pas l’heure passée et nous mettons en retard pour le goûter. Heureusement, les enfants responsables du goûter nous rappellent l’heure et tout le monde passe à table ! Gâteaux, sirop et fruits secs rechargent les batteries des enfants.20140514_160523

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *