Servir, se servir s’asservir

Il est de bon ton pour un professionnel d’avoir peur qu’on  se serve de lui. Ainsi,   sommes-nous invités à aiguiser notre attention contre les stratégies et les attentes de nos publics.

Qu’on se serve de soi est souvent perçu comme une perte de puissance. Pourtant renverser le verbe est déjà renverser le sens.  Après tout si on se sert de nous c’est donc que nous servons à quelque chose..; Ou que nous servons quelqu’un

SAM_2678

A Robinson, en Pédagogie Sociale, nous donnons beaucoup d’importance au service. Celui ci est présent dans toutes nos activités; il est don, organisation, offrande, disponibilité. Tout est fait pour qu’on se serve, qu’on serve. Nous sommes donc utiles.

C’est pareil, l’utilité a souvent mauvaise presse; elle aurait quelque chose de vulgaire, d’indécent. Nous, les travailleurs sociaux, les acteurs éducatifs, nous ne serions pas là pour être utiles.  Mais pourtant quand on y regarde bien, elle est le fondement même de toute autorité. A de l’autorité, avant tout ce et celui qui est utile à quelque chose.

En pédagogie sociale, on admet de servir et on fait de ce service un acte éducatif et professionnel, qui, à son tour, aura des conséquences.

Car à défaut de servir, nous connaissons tous des institutions et des « services » dont la priorité est de se servir avant tout pour eux mêmes:  attentifs à leur remplissage, à leur pérennité, à leur préséance; le but est d’occuper une place, sans jamais se la faire prendre. C’est un service qui ne sert pas, qui ne rend pas service.

la vérité c’est qu’on s’asservit non pas quand on sert, quand on se sert. L’asservissement a ceci de particulier qu’il diffuse une mentalité de domestique.

On ne crée pas comme on l’entend tout le temps, à tout propos, de l’assistanat quand on sert…

On crée au contraire de l’assistanat à chaque fois qu’on se sert. Car quand on se sert, on tue le sens du bien commun ou la seule possibilité qu’il en existe un.

Ceux qui se servent inspirent les assistés, génèrent des vocations, tuent l’idée même du social . Ceux qui sont victimes de ceux qui se servent, mais aussi ceux qui les observent et ceux qui les limitent s’asservissent.

Une institution, une collectivité,  préoccupée d’elle même ou de sa seule autorité détruit le sens de l’institution et du vivre ensemble. Elle génère de l’individualisme, du clientélisme et du calcul perpétuel.

La mentalité de domestique arrive dans un monde où tout le monde se rêve maître, mais se retrouve seul, faute de pouvoir faire confiance, une confiance vraie en qui que ce soit.

A Robinson, nous faisons école de confiance et nous apprenons à servir, à tour de rôle, les uns, les autres, et cela rend libre.

Celui ne sait pas servir, et qui se sert, se croît maître, alors qu’il s’asservit chaque jour davantage à un monde sans ensemble, sans possible et sans avenir.

En pédagogie sociale, nous bâtissons avec ce qui a été relégué , ce qui a  été jeté, ce qui ne se fait plus. Nous travaillons à bâtir de nouvelles confiances à partir des espoirs déçus, des confiances trahies. Tel est notre service.

Dimanche: PRINTEMPS AU JARDIN

Et oui, ce sont les plantations, et il n’y a pas de temps à perdre: les  lilas sont sortis. Ce dimanche, petits et grands nous plantions les pommes de terre (et aussi radis)

photo-3

Enfants et adultes sur tous les fronts, des sillons, au motoculteur, mais aussi… la cuisine qui prend de plus en plus d’importance au jardin.

Qu’on se le dise: tartes aux pommes et aux oignons dans notre four d’extérieur; grillades sur notre table à feu; nous produisons de plus en plus.

photo-1

Samedi: CHAMPLAN

C’est sous un doux soleil printanier que nous arrivons à Champlan. Tandis qu’Aline part chercher les enfants des terrains alentours, Mélissa et moi-même, allons retrouver les enfants déjà arrivés et installer le matériel. Nous commençons par quelques parties de « béret », puis installons le tapis petite enfance et jeux de société.

DSCN9821 Aujourd’hui nous avons également apporté quelques jeux de société de la Ludothèque, ainsi un petit groupe découvre le twister, d’autres jouent aux petits chevaux, ou font des puzzles.

DSCN9820

Assis-es autour des tables petit-es et grand-es s’adonnent à des coloriages printaniers, de poules, de libellules et d’abeilles.

Un petit groupe de garçons, eux, s’affrontent dans des combats de bras de fer effrénés, dont l’un d’eux sort invaincu.

DSCN9826

Beaucoup d’enfants sont présent-es aujourd’hui et nous passons un agréable moment en leur compagnie.

DSCN9822

Nous avons également le plaisir d’accueillir trois nouveaux enfants, qui se sont très très bien « intégrer » au groupe, et semblent s’y être senti à l’aise. Au plaisir, donc, de les revoir tous et toutes ! Très vite !

DSCN9825

VSM :

Journée ensoleillée ce samedi, l’installation se fait avec l’aide des enfants impatients de commencer l’atelier.

SAM_2307

Diverses activités sont proposées aujourd’hui avec au programme : la cuisine, le cirque, l’atelier poezik, l’espace petite enfance, celui des jeux de société et l’atelier maquette.

SAM_2284

Les enfants choisissent donc l’activité qu’ils veulent et une bonne ambiance règne sur la VSM.

SAM_2286

Iasmina est venue avec sa fille et elles s’installent dans la tente petite enfance.

SAM_2279

Marion avance avec un bon groupe d’enfants sur le projet « maquette du quartier », Ramona anime l’espace jeu de société.

SAM_2273

Leila est sur la cuisine et met l’atelier cirque à disposition des jeunes acrobates du quartier et Florian accompagné de Corentin et Garance sont sur l’atelier Poezik avec ces artistes qui nous font part de leur talent.

C’est l’heure du conseil de quartier, chacun s’installe et forme un grand cercle. Amani nous propose alors de lancer le jeu du conseil de quartier consistant à trouver des mots à tour de rôle en suivant l’ordre alphabétique : « Ananas, Banane, Chocolat … », puis les enfants nous font part de leurs différents projets avant une touche émotive ou les enfants profitent pour dire au revoir à Corentin qui faisait son dernier atelier avec les Robinsons.

L’atelier de rue se termine donc par le gouter et l’aide des enfants au rangement, à la semaine prochaine !!

SAM_2316

Vendredi : Au jardin

Une fois n’est pas coutume, nous nous rejoignons à la Villa St Martin pour jardiner au quartier.

WP_20140404_009

Tout le monde est au rendez-vous. Nous avons apporté le motoculteur, fin prêt, après l’avoir récupéré ce matin chez le garagiste, il est quasi flambant neuf. C’est une aubaine pour retourner les parcelles mises à notre disposition à la VSM. Le terrain est dur et sec. Nous l’assouplissons et le désherbons, grâce à la machine où chacun s’y relaie. Il est lourd et nous sommes sur de petites surfaces, il faut l’utiliser avec parcimonie.

WP_20140404_006

Après tout ce chantier et s’être débarrassé des petites mottes d’herbe nous débutons les plantations. Au programme nous installons sur nos deux parcelles des framboisiers, de la menthe, de l’oseille,  de la ciboulette, du romarin de la sauge et diverses plantes aromatiques ainsi que des fleurs.

WP_20140404_018

Un grand chantier, nous espérons désormais que les habitants croisés lors de cette activité prendrons soins des plantes mises à leur disposition.

WP_20140404_022

A la Rocade : 

Aujourd’hui, je suis dans la tente petite enfance. Ca change car d’habitude, je suis plutôt avec les grands.
2014-04-04 17.23.14
Laurence est là avec les deux petits qu’elle garde. Alors qu’Eden évolue parmi le jeux, l’autre enfant reste dans les bras de sa nounou malgré mes invitations à en sortir.
D’autres petits nous rejoignent mais font la navette entre dedans et dehors car il fait beau.
2014-04-04 17.24.53
Dehors justement, Anne propose aux enfants un nouvel atelier créatif avec des curpipes : des bracelets fantaisie. Des mamans gravitent autour et je me dis qu’il faudrait vraiment que je relance une activité pour elles.
2014-04-04 17.21.22
Sadio, une maman, a préparé de la pâte à beignets à la maison et nous propose spontanément de cuisiner pour le goûter ! On sort la cuisine en vitesse, ça tombe bien, on n’avait pas prévu d’atelier cuisine aujourd’hui.
2014-04-04 17.22.49
Lee groupe de mamans qui papotent autour d’une boisson chaude, prend ses quartiers dans le coin cuisine, alors bien animé. Nous aurons peine à ranger les tables tant elles sont bien là à discuter !
2014-04-04 17.20.53

 

Jeudi : Au jardin

Nous nous rendons au terrain de l’équerre avec notre dream-team de jardiniers.

SAM_6697

Nous commençons par nettoyer les bâches du DAEV à l’aide d’huile de coude.

SAM_6650

Puis vient le grand nettoyage du terrain. De nombreuses branches, des planches, des vieux morceaux de carton sont amassés puis brûlés.

SAM_6653

Ce temps gris est l’occasion de rendre le terrain nickel. Aussi le camion est rangé, le coffre nettoyé, ce qui permettra de faire de la place pour récupérer un de nos motoculteurs actuellement en réparation.

Skate Park :

Beaucoup de mamans et de nounous avec des enfants évidemment.

SAM_2667

Des enfants, qui s’emparent des feutres et crayons pour colorier des sauterelles, s’asseoient sur les tapis pour entamer une partie de croque-carottes.

SAM_2653

Les mamans posent les plus petits sur le tapis d’éveil et discutent avec leurs copines autour d’un verre de thé.

SAM_2655

Arnaud, un papa qui est là depuis plusieurs semaines maintenant est là avec sa petite puce.

SAM_2658

Etienne nous accompagne et observe, questionne, en vue de son documentaire sur l’association. Le petit se sauve, à chaque fois qu’il en a l’occasion. Puis, il s’arrête : il a vu un pigeon sur le toit du gymnase et ne le quittera plus des yeux.

SAM_2678

Croix Breton :

C’est Mohamed Amin que l’on voit pointer le bout de son nez en premier, courant vers nous, aussi rapide qu’une fusée !! Beaucoup de monde est au rendez-vous aujourd’hui encore.

DSCN9779

A la demande générale on fait quelques parties de cache-cache d’où Ayoub sortira grand vainqueur.

Après ça, Iasmine, Khaidja, Wiem, Imane et Anaïs partent explorer le quartier équipés d’appareils photos. Nos photographes en herbe ont pu présenter l’association aux habitants, l’atelier photo et n’ont pas eu de mal à nous ramener de jolis portraits.

SAM_2242

Sur les tapis de savants architectes se lancent dans la construction d’une tour en Kapla qu’il fallu malheureusement démonter pour faire place au majestueux goûter.

DSCN9818

Fatima a encore fait preuve de ses talents aux fourneaux et nous a préparé une bûche au chocolat blanc et framboises. Aussi belle à voir que délicieuse à manger les enfants remercient notre cuistot tous en cœur.

DSCN9772

Mercredi :Villebon

Nous retrouvons avec plaisir les familles et tous les enfants de Villebon…l’expulsion n’a pas eu lieu. On ne sait pas pour quand ce sera. De nombreuses familles ont tout de même quitté le camp pour aller…on ne sait trop où et on ne sait trop si on les reverra un jour.

SAM_2584

Sans penser à tout cela, l’atelier fut très agréable pour nous tous. Nous avons commencé par un « Un, deux, trois Soleil ! » à leur demande. Les adultes se sont joins à nous : une mamie, un papy, des mamans, papas jusqu’à un tout petit bout de chou d’à peine un ou deux mois perché dans sa poussette ! Nous avons tous beaucoup ri en jouant ensemble ; c’était un très bon moment…encore de beaux souvenirs de Villebon…

SAM_2609

 

Après ce temps de défoulement et de franche rigolade, nous avons déployé notre arsenal de petites tables et chaises multicolores pour nous adonner à divers activités : des coloriages, fabrication de masques, puzzles, jeux de société (« Triomino » et « Croque-carotte ») et confection de bijoux en perles…

SAM_2627

 

Tout cela s’est déroulé dans une très sympathique ambiance avec les plus petits et les plus grands. Les faiseurs de puzzles furent d’une concentration sans pareil, tout comme les apprentis bijoutiers !

SAM_2603

Comme d’habitude, nous avons clos l’atelier par notre fameux goûter partagé…au calme ! Aujourd’hui, un goûter équilibré avec au menu : madeleine, chocolat, kiwi, fruits secs avec un succulent chocolat chaud, fort en chocolat !

SAM_2648

Et surtout…on espère très fort à la semaine prochaine !

SAM_2583

Ludothèque :

L’atelier commence avec un petit groupe d’enfants qui se repartissent sur la ludothèque, le babyfoot est encore de sortie et ils se précipitent dessus.

SAM_2164

A coté Souad accueille les mamans près de l’aire de jeux et entame une discussion avec eux afin de favoriser un climat convivial.

Melissa, elle se met sur les jeux de société dont le « croque carotte » que les enfants apprécient particulièrement et Florian joue au frisbee avec un groupe d’enfants.

SAM_2165

Une fois l’ambiance bien installée à la ludothèque, nous improvisons une partie de « frisbee-gage » consistant à se faire des passes au frisbee en nommant le nom de la personne à qui on veut l’envoyer et si on ne rattrape pas le frisbee, on a un gage ou on fait une petite prestation (chant, danse, sport divers) au milieu du cercle. Ce petit jeu à créer une bonne ambiance, l’esprit d’équipe, la connaissance des prénoms de tout et par-dessus tout une incroyable adresse !!

SAM_2170

Nous terminons l’atelier par le goûter !! A la semaine prochaine !!!

SAM_2216

Au verger:

Nous sommes de retour au verger de Chilly-Mazarin pour une ouverture au public dans le cadre de la semaine du développement durable.

SAM_6638

Nous recevons un groupe du centre soleil avec lequel nous travaillons auparavant sur le potager de Chilly. Puis des enfants d’un centre de loisir de la ville viennent participer aux activités accompagnés de leurs animateurs. Ils vont réaliser des semis de fleurs diverses qui seront ensuite planté dans le verger. Nous allons les faire pousser sous la serre de notre terrain à Saulx puis les ramènerons sur le verger.

SAM_6641

Les plus grands quand à eux désherbent les abords des plantations notamment les framboisiers à l’aide de houes. Dans un coin du terrain nous taillons quelques branches et nous terminons la journée par l’arrosage des arbustes, des arbres fruitiers et des fameux semis qui fleuriront plus tard notre jardin.

SAM_6637

KroniKs des Robinsons de GRENOBLE: Madame RUETABAGA

Pour cet atelier Robin et Lou m’accompagnent. Je propose de nouveau aux enfants de s’auto-organiser pour l’atelier maquillage. D’ailleurs, je vais être maquillée par l’une d’entre elles.
Un petit groupe se constitue afin de rédiger la lettre aux services des espaces verts afin de leur demander des explications de pourquoi ils ont retirés les bacs à plantations que les habitants avaient mis.

c’est une belle lettre et c’est un moment intéressant où nous discutons à quoi ça sert une mairie.

One thought on “Servir, se servir s’asservir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *