L’innovation est une déviation

Il est toujours très étonnant pour les innovateurs d’entendre, de lire, d’assister à la perpétuelle apologie de l’innovation.

DeviaRom 2

l’innovation n’est jamais mieux chantée que par ceux qui font fonction de la rendre impossible, au jour le jour, mètre carré , par mètre carré.

Ainsi ces rénovations urbaine,s sans innovation, ainsi ces réformes et refondations, sans innovation, ainsi ces changements d’orientation, d’étiquette politique, de cap… sans innovation.

L’innovation est ainsi partout diluée; il en faudrait un peu , une once microscopique, comme pour relever un plat entier de fadeur.

Cerise sur le gâteau, colifichet, gadget dont on cause  l’innovation qu’elle soit à l’école, ou dans le secteur social se présente toujours comme une perle, une bonne idée, une trouvaille.

Ce serait quelque chose à quoi ont pensé les autres, en Finlance, au Québec, ou ailleurs, et qu’il ne suffirait que de connaître pour l’adopter, que d’adopter pour répliquer, que de répliquer pour réussir.

Ainsi l’innovation, cela serait facile. Il suffirait juste de trouver, d’être informé, pour adopter.

Bien entendu nous savons que l’innovation, la vraie , la réelle, n’est rien de tout cela. Ce n’est pas une pépite, formée et trouvée par hasard; elle n’est jamais une découverte et le fait qu’on ne l’adopte pas ou pas,  ne tient  en rien à l’ignorance ou à un manque d’information.

L’innovation est déviation, c’est dire qu’on ne peut pas l’adopter en plus de tout le reste, mais à la place de ce qui est là. Elle pose problème par son existence même; elle est, comme l’indique la métaphore routière, à la fois un changement de cap et un autre chemin.

A Robinson, nous voyons que l’innovation ne sera pas le produit des institutions; elle s’origine dans les marges, dans les friches. Elle est rendue nécessaire par le blocage des chemins tout tracés, l’impasse des voies principales. Elle est la vie qui cherche sa voie.

« Et l’enfant est bouche bée devant le miracle. (…)

Le monde peut offrir ses richesses éblouissantes, imposant à la curiosité des passants le tournoiement de ses machines, le cliquetis de ses lumières, la griserie de sa vitesse, l’enfant s’arrêtera toujours avec la même surprise avide devant le magicien gui, d’un brin de bois, tire un son inattendu et, d’un rien, comme un Dieu, crée musique et harmonie. (…)

Rien n’attire plus l’enfant qu’une vie qui naît : un haricot qui germe, un coquelicot qui ouvre son corset pour faire éclater les replis légers de sa robe rouge, un poussin chancelant, un chaton ou un chiot… ou un bébé rose . (…)

Mais l’Ecole insensible tourne et retourne le sifflet ratatiné désormais sans voix . (…)

 L’acte essentiel est toujours de création, et la création est toujours une promesse d’avenir, ou elle ne serait pas une réussite. (…)

Une pédagogie sans création annonce et prépare une humanité stérile. 

Texte de Freinet sur la création (version complète):

http://www.icem-pedagogie-freinet.org/node/39085

Samedi dimanche tous azimuts

Trop de choses à faire pour n’en faire qu’une ; et ainsi , notre dimanche fut triple

Dimanche de travail administratif

IMG_3397

7 administrateurs (dont une enfant) se sont attelés aux comptes et demandes de subvention.A Robinson, nous essayons de faire que ce travail nous réunisse, plutôt qu’il nous sépare ou nous enchaîne

Dimanche au jardin

Par ce temps magnifique, pas question d’annuler le jardin même si d’autres activités sont programmées. Aussi JJ, à la tête d’un groupe de 7 Robinsons, a pris la direction de travaux du printemps précoce.

IMG_3403

 

Projet ados:

Dimanche :

Nous nous retrouvons de nouveau ce matin sous un super soleil. Un petit groupe part très vite au jardin chercher des palettes afin de réparer les bacs de la Villa saint-martin et d’y planter de nouvelles plantes aromatiques.SAM_1721

SAM_6317

Un autre petit groupe se retrouve autour des fourneaux. Théo nous concocte un gâteau au chocolat, car c’est son « gâteau préféré » et Dabi, elle, nous fait un cake au citron. Tous deux s’occupent ensuite de terminer le repas de ce midi. Le groupe qui est allé au jardin est revenu et commence à planter de la menthe, du romarin, de l’oseille, thym et du persil.

Puis voilà venu le temps de nous retrouver tous et toutes à table. Nous partageons alors les plats préparés la veille. Nous terminons la salade de riz et goutons au curry de poulet, qui est vraiment très bon ! Nous terminons le repas part le gâteau de Dabi qui est lui aussi vraiment délicieux. Un grand bravo aux cuisinier-es !

SAM_1660

De nombreuses personnes du quartier se sont jointes à nous sur l’heure du repas et surtout pour participer à la réalisation des bacs. L’après-midi nous terminons, tous et toutes ensemble, les plantations et décorons nos petits potagers à l’aide de bombes de peintures. Tout le monde y va de sa créativité. Les habitué-es et bombeurs/bombeuses confirmé-es aides les novices. C’est un chouette moment de partage et de transmission de savoir que nous avons là.

SAM_1723

Après avoir tous et toutes rangé ensemble nous prenons le goûter et dégustons délicieux gâteau réalisé par Théo et nous quittons en nous donnant rendez-vous le mois prochain.  SAM_6292

Projet ados

Samedi :

Nouveau week-end de rassemblement pour nos jeunes. Nous nous retrouvons devant le local ce matin afin de nous diriger vers la MJC-CS de Chilly-Mazarin.

Comme d’habitude nous sommes bien accueillis par l’équipe du Centre Social (de Chilly). Après avoir pris nos quartiers dans la salle, nous nous divisons  en deux groupes. L’un va préparer le repas du midi puis le second sélectionner les dessins qui pour eux représentent le mieux l’association. Ces dessins sélectionnés serviront ainsi à créer notre fameux logo.

Nous prenons notre repas en dégustant tartes et salade préparés par nos ados.

SAM_6293

Nous profitons de ce temps pour discuter des destinations du voyage final. Nous abordons ainsi les spécificités de chaque site, Vaunières et la Lozère. Une carte de France est ainsi dessinée au tableau pour préciser la localisation des deux sites.

L’après-midi sera consacrée à la cuisine et au travail d’apiculture. Nous préparons le repas du dimanche, dont l’agréable odeur de cuisson se répand dans toute la MJC. Dans la salle Monroe, nous trouvons les apiculteurs en herbe. Nous préparons l’arrivée de nos abeilles. Nous « cirons » les cadres qui seront disposés dans les ruches une fois les nouveaux essaims récupérés. Cette activité attise la curiosité, « mais que font les abeilles ensuite sur ces cadres « ? s ’expriment certains.

 Le temps est passé si vite, nous prenons un peu de temps pour observer l’exposition mise en place par la MJC autour des sorcières puis nous repartons sur Longjumeau en nous donnant rendez-vous demain matin sur la Villa St Martin.

Samedi

Champlan :

Les enfants arrivent petit à petit sur l’atelier, finalement un groupe d’une quinzaine d’enfants se joignent à nous. On commence par un jeu collectif : « la tomate ».

SAM_1793Certains essayent de tricher, 4 enfants sont retournés lorsqu’on arrête le jeu pour passer à un temps plus calme sur les tables.Tous les enfants s’appliquent à dessiner, à colorier et à faire des exercices, chacun sur son cahier

SAM_1813

Les plus petits jouent avec la dinette et les poupées sur le tapis, même un papa vient s’amuser avec sa fille.
SAM_1801
Pendant que les plus perfectionnistes finissent leurs dessins, les enfants se lancent dans une « passe à dix » puis un « tic tac boum ».L’heure du goûter arrive, Ricardo et Denisa se proposent pour distribuer le chocolat, les fruits secs et les gâteaux.En partant, beaucoup viennent nous prêter main forte pour le rangement dans le camion.

 VSM :

Cet après-midi à la Villa Saint-Martin, des ateliers pour les petits comme pour les grands ont fleuri : un atelier cuisine au cours duquel un délicieux fondant au chocolat a DSCN9476

été confectionné par les enfants qui se barbouillé avec enthousiasme en léchant les plats, un atelier de jeux pour la petite enfance avec Angélique…l’occasion de jouer aux « cuistos » avec la dinette, de quoi régaler l’imagination, un atelier cirque où les assiettes chinoises,DSCN9424

les massues et les diabolos se sont envolés pour chatouiller le ciel de la Villa et toujours la fameuse slackline, DSCN9427

désormais adoptée aussi bien par les arbres que par les jeunes et moins jeunes et enfin un atelier jeux de société…avec des devinettes en folie pour aiguiser les neurones !DSCN9407

Après tout cela, nous nous sommes rassemblés pour un conseil de quartier qui fut l’occasion de dire un grand « au revoir » à Abdel qui nous quitte pour poursuivre sa formation…mais ne tardera certainement pas à revenir parmi nous pour faire quelques petits « coucou » au plus grand plaisir des enfants !

Enfin, nous nous sommes régalés avec le fondant au chocolat de nos petits chefs autour d’un bien agréable goûter au soleil…suite à la prochaine Villa !

 

Vendredi

 Au jardin

Le temps est lourd cet après-midi. On annonce un pic de pollution. Nous sommes un bon petit groupe à s’avancer vers le terrain de l’équerre. Nous continuons le travail entamé ces derniers jours. SAM_1752

Grelinettes et bêches sont sorties du camion et de la serre pour travailler la terre. Ainsi nous allons retourner une parcelle avec rapidité et facilité. Tout en discutant le travail est plus agréable et le temps passe plus vite. Tout est plus agréable avec ce temps printanier.

Un petit travail d’élagage est lancé avec Franck à la manœuvre. Le Prunus est débarrassé de ces branches mortes.SAM_1749

Nous allons également scier  des arbres morts derrière notre table de pique-nique. Ils étaient envahis par le lierre.La journée se termine autour de la table en profitant du soleil un maximum !

 La Rocade

Aujourd’hui, c’est citrouille party ! Leila nous concocte avec les enfants un délicieux gâteau à la citrouille et au lait de coco.

SAM_6198

Un peu plus loin, Abdel et Melissa animent la Slack-line. Les enfants sont nombreux à jouer les filles de l’air, aidé au début, puis volant de leurs propres ailes.

SAM_6206

Un groupe de garçon joue au foot pendant que dans l’espace jeux de société, divers jeux vont bon train. Le « devine tête » à vraiment toujours autant de succès ! Pendant ce temps, d’autres enfants laissent place à leur créativité et dessinent tout ce qui leur passe par la tête et repartent ainsi avec de jolis œuvre d’art.

SAM_6222

Beaucoup de monde dans la tente petite enfance, tout le monde joue avec beaucoup d’envie et de bonne humeur avec Iasmina.

SAM_6195

Charlotte et un groupe de petites filles chantonnent ensemble quelques contines et rigolent en déambulant dans l’air de jeux.

Aujourd’hui beaucoup de petites têtes courent de partout, joue au toboggan, au tourniquet, et à divers jeux collectifs. Les mamans, elles, discutent autour d’un petit thé.

Jeudi

Au jardin :

Nous partons au terrain de l’équerre sous le soleil accompagnés de Tiberiu venu nous donner un coup de main cet après-midi. Nous continuons de retourner nos parcelles grâce aux grelinettes et aux bêches. SAM_6149

Tout le monde s’y met le travail est donc rapide, ainsi deux parcelles sont entièrement retournées. Nous pouvons en entamer une grande que nous ne pourrons terminer mas le 1/3 de celle ci est retournée.

Aussi nous désherbons les plantes aromatiques et nous les taillons pour les débarrasser, notamment la lavande, de branches mortes. SAM_6094

Ensuite on étale du BRF autour des plantes. On fait le tour ainsi de nos massifs puis observons aussi les pieds de rhubarbe qui sortent de terre.

Enfin nous terminons cette journée en arrosant les jeunes salades qui ont été semées dimanche.SAM_6156

Une après-midi physique en somme, mais où chacun à pu avancer et participer à son rythme !

 Skate Park :

Nos tapis à peine installés, les jeux, livres et coloriages sont pris d’assauts par les enfants qui sortent de l’école.

Les plus grands se déchaînent sur une partie de Uno puis de Tic  Tac Boum.Les plus petits écoutent attentivement les histoires contées par Charlotte et développent leur imagination en inventant des contes.Les mamans et les papas, un peu moins nombreux, que mesdames sont au rendez-vous aussi.

SAM_1639

Plus bas, les garçons font une partie de foot, tous enlèvent vite les manteaux avec ce beau soleil. A côté, les ados se concentrent sur le panier de basket, les filles ont pris de l’avance sur les garçons ! SAM_1636

 Après cette aprem bien remplie, petits et grands se réunissent autour d’un bon goûter, au menu : cookies chocolat-noix de coco, fruits secs et chocolat chaud ! Thés et cafés pour les adultes.

 

Mercredi :

 Au jardin :

Belle après-midi au terrain de l’équerre nous avons encore le droit à un temps printanier.

 Nous accueillons Etienne venu faire des repérages pour un futur documentaire sur l’asso.

DSCN9378

Nous continuons le travail engagé les derniers jours, nous allons étaler le BRF sur les framboisiers te les fraisiers. Petits et grands s’y mettent en cœur. Nous avons en plus acheté des petits outils à main pour que tout le monde puisse participer.

DSCN9384

 Nous sortons également les bêches et grelinettes pour retourner un terrain sachant que nos motoculteurs sont en panne. Le terraine st meuble c’est donc avec facilité que nous pouvons travailler la terre sans forcer, juste avec un peu d’huile de coude.

DSCN9381

En prenant le goûter nous avons l’impression qu’il neige car les fleurs des arbres tombent avec le vent.

Villebon :

Atelier enfants :Aujourd’hui, une ambiance paisible et agréable a régné sur l’atelier…

SAM_6049

Nous avons entamé l’atelier par le jeu, toujours apprécié, « 1, 2, 3 Soleil ! » pour fêter ce grand soleil du jour.SAM_6052

Maintenant les enfants y sont habitués et l’aiment beaucoup, ce qui fait que le jeu se déroule dans une ambiance de plus en plus sympathique. Nous avons enchainé une dizaine de parties avant de nous attabler pour l’ « école », comme disent les enfants.

SAM_6073

Au programme du jour : coloriages printaniers pour les plus petits (Dame printemps et une jardinière en train d’arroser ses fleurs encore toutes jeunes) et exercices d’écriture pour les plus grands puis coloriages pour ceux qui avaient terminé. Tout ce petit monde s’est appliqué avec un grand enthousiasme ; c’était très agréable pour nous tous. Tout cela sous un beau soleil.

SAM_6092

Enfin, le goûter s’est déroulé dans la même sympathique ambiance apaisée. Nous nous sommes fait plein de bisous pour nous dire au revoir et à la semaine prochaine !

 Ludothèque :

Belle journée en perspective.

Trois ateliers ont été particulièrement appréciés même par Monsieur Soleil qui a partagé notre journée.Durant l’atelier échecs certains enfants ont dévoilés leurs talents

cachés.

.SAM_1615

Au football nous avons repérer une gardienne hors pair  ainsi que de futurs grands footballeurs. D’autres enfants se sont armés de patience face aux Mikado et au billard.

SAM_1616

Pour finir, nous avons partagé un délicieux gouter où tout le monde a pu enfin se désaltérer. Ahh… une journée de plus, passée sous la joie et la bonne humeur, d’ailleurs nos rires y résonnent encore.

 KroniKs des Robinsons de Grenoble: Madame RUETABAGA

Ce samedi 15 mars, je suis partie à la découverte de mon premier
atelier de rue. Après m’être renseignée sur la pédagogie sociale par
des ouvrages de Laurent OTT et auprès de l’association Mme Ruetabaga,
me voilà enfin prête à aller sur le terrain. J’ai hâte et je suis
anxieuse à la fois. Quel type de public vais-je rencontrer ? Comment
aura lieu le premier contact ? Vais-je réussir à répondre aux
attentes des personnes ? A ces interrogations s’ajoutent une multitude
de mots qui résonnent dans ma tête : accueil inconditionnel ; prise en
compte de la personne dans sa globalité ; repères temporels,
géographiques et éducatifs ; tissage de liens sociaux et de confiance ; rencontres  intergénérationnelles et interculturelles …

Ca y est ! Nous voilà à peine arrivés sur les lieux que déjà je
scrute les environs à la recherche d’enfants de tout âge avides
d’activités ludiques et de rencontre unique. Les premières nattes
déployées et les premiers jeux installés et déjà les premiers
enfants arrivent tranquillement par petits groupes de toute part. La
joie de se retrouver pour la énième fois se lit dans leurs yeux tel un
rendez-vous exclusif qu’ils ne rateront (rateraient ?) pour rien au
monde. Ils vont et viennent d’une natte à l’autre à la découverte des
« trésors » apportés. Des groupes se forment et se défont au gré des
jeux choisis et des affinités se créent. Très rapidement, les enfants
m’invitent dans leur jeu, m’appellent tout de suite par mon prénom
(alors que je peine tant à retenir le leur) et me font partager les
joies d’être là, tous ensemble, autour d’une activité commune qui
nous procure tant de plaisir. Je virevolte de groupe en groupe, tel un
papillon à la recherche de nectar, afin de me présenter et de faire
connaissance avec tous les enfants et les familles présents.

Partie d' »Halli Galli » avec certains, rappel des règles de vie pour
d’autres, échanges informels et furtifs avec une mère et déjà
l’atelier de rue touche à sa fin. Un petit goûter vient clore cet
instant magique où chacun, quelque soit son âge et sa culture, a pu se
retrouver avec d’autres personnes autour d’un outil de médiation
extraordinaire : le jeu.

Les jeux rangés et les nattes pliées, nous voilà sur le départ,
épuisés mais tellement ravis de ce moment inoubliable qui viendra
s’ajouter à tous les suivants. Je languis donc avec impatience la
semaine prochaine pour vivre pleinement de si belles expériences !!

 Laura, étudiante éducatrice de jeunes enfants (EJE)
 en stage à l’association Mme Ruetabaga 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *