Tes désordres sont des désirs

Les désirs comme les désordres ont ceci en commun qu’ils viennent quasiment toujours bouleverser ce qui était attendu. Tous deux sont porteurs de dissidence, d’incongruité.

Tous deux tombent mal, coûtent cher, et mettent en péril les programmes et tous nos plans d’austérité.

.

Aujourd’hui, la présence d’enfants rroms déscolarisés, poussés d’un lieu à l’autre fait désordre; aujourd’hui, les enfants que l’école ne retient plus et qu’elle appelle les décrocheurs font désordre; aujourd’hui, les jeunes des quartiers qui revendiquent et habitent leur espace font désordre. Les adolescents sans avenir, sans espace font désordre tout comme les sans emploi et les familles à la dérive… Que de désordres.

Et qu’en serait il , si plutôt que d’y voir du désordre, nous y voyions du désir?

Et si nous changions de regard sur l’échec  scolaire, par exemple,  et que nous voyions un  grand désir d’éduquer hors les murs et d’école buissonnière?

Et ces bidonvilles qui nous dérangent , et si nous y voyions un désir de cohabiter , de voisinage , d’échanges, de rejoindre une vie urbaine de toute façon à reconstruire?

Et ces enfants et jeunes dans les espaces publics, et si nous y voyions chez eux un désir de partager à la vie économique et sociale, d’être reconnus , respectables, estimés, en un mot, désirés?   Et si nous voyions dans leur installation, leurs efforts de créer d’autres règles, d’autres possibles, un désir de redonner de la vie et de l’importance à leur territoire?

Qu’est ce qui empêche de voir le désir derrière le désordre, d’y sentir un souffle , au moins un élément de vie et qui dérange?

Tes désirs sont désordres: tes désordres sont des désirs.

A  Robinson, nous contribuons à exprimer les désirs qui se tiennent derrière les désordres. En utilisant les langages, la communication, la convivialité , nous permettons à ces désordres d’être reconnus et désirés; nous leur permettons de contribuer à changer les choses , comme tout désordre comme tout désir, devrait le faire.

A l’ordre nous préférons l’organisation, qui est processus vivant, pluriel et qui a à voir avec le social par excellence.

L’organisation  permet au désordre de devenir énergie du désir pour que chacun trouve une place, pour que la vie commune trouve un espace, pour que les mots justes se disent

Nous organisons le désordre pour qu’il devienne Pouvoir. Nous organisons le désir pour qu’il devienne Savoir.

Dimanche

Conseil des Administrateurs

Les Administrateurs de l’association se sont réunis pour la dernière fois en 2013, avant la prochaine Assemblée Générale. Nous remarquons qu’il y a  de plus en plus d’adhérents qui viennent participer au CA et même le rejoindre pour l’année prochaine.

CA Asso

Comme à notre habitude, le CA, mélange aussi les âges.

Samedi:

A la Villa St Martin :

Ce samedi, les activités sont multiples. Un petit coin douillet est installé dans la tente petite enfance, avec des couvertures polaires, que nous avons mises en place cette semaine.  Et c’est une chaude idée !! Véronique, notre nouvelle bénévole est maintenant très à l’aise et papote avec Laurence, qui est venue avec le petit qu’elle garde.

Autour d’elles, on joue à la poupée sans se soucier  du froid.

Du côté des grands, on revoit les règles du « Devine têtes », en mimant les cartes plutôt qu’en posant des questions. Tout le monde rigole. C’est l’éclate !

Une fine équipe part poser les affiches et distribuer les flyers pour notre Assemblée Générale et notre grande soirée annuelle, qui suivra, samedi  7 décembre. C’est fait pour la Villa-Saint-Martin mais il faudra continuer la semaine prochaine sur nos différents ateliers.

Le groupe des Scorpions Crew est là et répète à fond pour préparer  un spectacle justement pour cette grande fête.

Marion est au fourneau avec un petit groupe pour nous concocter encore une superbe compote avec de la poudre d’amande, que nous dégusterons jusqu’à la dernière cuillère !!

Vendredi

La Rocade

.

Les conditions climatiques n’étaient pas en notre faveur nez en moins (oh non ! rends le moi !), les enfants accompagnés de leurs parents, étaient au rendez-vous. Les premiers ayant su motiver les derniers,et ce, malgré la rudesse de l’hiver latent de cette fin novembre.

.

C’est l’anniversaire de Charlotte aujourd’hui, aussi nous concocte-t-elle avec quelques enfants un délicieux  gâteau au chocolat. Pen.dant se temps un autre groupe confectionne des étiquettes estampillées « Miel de Robinson » pour notre production apicole.

.

On joue au chat famille, on fait de la gymnastique, puis c’est déjà l’heure du goûter ! On chante un joyeux anniversaire pour Charlotte et on mange le gâteau !

.

Jardin de Saulx

SAM_3721

Corentin est en weekend, c’est donc Aline qui prend le volant du camion pour emmener la petite troupe au jardin. Il y a J.J, Franck, Eric et bien sûr Jessica. Ce matin, le fumier a été livré sur le terrain et la mission de cet après-midi, est de le rependre sur les parcelles mises à nu pour l’hiver.

SAM_3728

L’ambiance est très chaleureuse malgré l’air glacé et le vent tout aussi froid. Franck et Jessica sont en pleine représentation de théâtre et rient à gorge déployée. Nous mettons du cœur à l’ouvrage et recouvrirons ainsi de fumier, la petite parcelle à gauche de la serre, près du portail, et la grande devant, où se trouvaient les citrouilles. Du bon boulot en une après-midi !

SAM_3731

Jeudi

Villebon

DSCN7467

 

C’est un peu difficile de se lancer en ce début d’après-midi. Il fait froid et malgré la présence de Ramona pour sensibiliser en Roumain, à notre apprentissage du français, les candidats ne se pressent pas. Les enfants, eux, sont bien là et réclament du thé. En fait, depuis 2 semaines, on apporte de l’infusion pour tous à la place du thé, comme ça nous pouvons en donner aux enfants.

DSCN7470

Nous avons décidé de travailler sur la convivialité autour d’un café ou d’un thé. Nous sommes donc venues avec  des images et leur légende, que nous nous passons et lisons ensemble : le thé, le café, des gâteaux, ou encore du sucre, du miel, du lait. Puis, nous nous lançons dans la construction de phrase toujours avec le support de nos petits papiers :

« Veux-tu du café ? Veux-tu du thé avec du lait ? »

« Je bois du café avec mes amis, avec ma famille. »

« Nous buvons du thé avec des gâteaux. »

DSCN7472

Claudia, la fille de Miwara, que nous avions eu à la première séance est très enthousiaste et très contente de cette première séance. Les jeunes Alex et Benji participent aussi et devraient être là la prochaine fois. Le rendez-vous est pris aussi avec le fils de Claudia.

Les débuts furent difficiles mais finalement un petit groupe fluctuant aura tourné durant l’atelier. Des papas aussi passeront un peu de temps avec nous.

Pour la prochaine fois, ils nous faudrait trouver un lieu, à l’abri du froid, dans une cabane se serait chouette. En tout cas, le rendez-vous est pris !!

DSCN7491

La Croix Breton

Malgré le froid et la pluie, beaucoup d’enfants étaient présents. Avec joie et bonne humeur on a commencé par un petit ballon- prisonnier qui a attiré encore d’autres enfants. A l’issue de ce jeu nous avons entrepris un foot à la demande des garçons, et on a constitué deux équipes mixtes.

Pendant ce temps,  un petit  groupe sur les tapis s’affaire autour des coloriages et des boites de feutres, dessin, coloriages, on travaille avec les éléments … La pluie ! « Ca fait des paillettes sur mon dessin ! » ! On utilise ce medium tomber du ciel, et on en découvre les propriétés, et les différentes utilisations : pour faires des paillettes, laisser la pluie tomber sur votre coloriage, pour faire du remplissage, badigeonnez votre feuille copieusement (de préférence en s’en mettant plein les mains !).

La  nuit tombe sur la Croix Breton, et le chocolat est le bienvenue pour réchauffer et conclure cet atelier sportif et colorer.

Skate Parc

IMG0134A

En attendant les enfants, nous sautons sur place pour nous réchauffer, les températures ont vraiment chuté en quelques jours et ça caille. Malgré tout, ils arrivent et nous continuons à sauter sur place avec eux.

Il y aura bien une tentative de dinette et de jeu avec nos nouvelles petites poupées mais très vite, les tapis seront abandonnés au profit de jeux qui bougent.

IMG0140A

 

De la neige fondue commence à tomber alors que nous commençons le jeu de l’épervier :

« – Où sont les cerfs ?

–          Dans la forêt !

–          Qu’est ce qu’ils y font ?

–          Ils y travaillent…. »

C’était une proposition  d’Héloïse et elle a mis du cœur à l’ouvrage, s’élançant après les cerfs égarés. Cela vaudra une belle gamelle à Rachida, une maman, qui joue avec nous et qui en tentant de s’échapper, glissera sur le sol mouillé. Elle se relèvera sans trop de mal mais tombera un peu plus tard en jouant à chat ! « Stop, Rachida, ça suffit ! Tu vas finir par vraiment te faire mal ! »

Le temps se dégradant pendant l’épervier, nous nous abriterons sous le porche de l’école pour prendre le goûter.

En parallèle des cerfs, Florian, notre nouveau stagiaire éducateur spécialisé, joue au basket avec les garçons qui n’attendaient que ça !!

Jardin De Saulx

WP_20131121_007

Pour se réchauffer en cette fraiche après-midi rien de tel qu’un peu de travail physique. En effet, il est difficile de rester sur place sans bouger.

Nous avons ramené la motobineuse qui n’en fait un peu qu’à sa tête. Parfois elle fonctionne au car de tour puis après elle cale au bout de 20 secondes. Au final elle finit par bien fonctionner une fois le moteur « réchauffé ».

Pour continuer à se réchauffer nous trouver quelques grosses branches de bois mort à scier, histoire de ne pas sentir le froid et surtout de faire des réserves de bois. Cela permet également de nettoyer l’arbre.

WP_20131121_009

Quelques outils sont également réparés, à l’abri sous la serre afin d’éviter les bourrasques de vent.

Nous terminons la journée par un thé chaud revigorant.

WP_20131121_010WP_20131121_020

 

Mercredi: Ludothèque

IMG139

La grisaille automnale de cette après midi n’entame en rien la détermination de nos robinsons. Un petit groupe se niche rapidement sous les couvertures, et nous entamons une partie de « jeu des échelles et des serpents ».

Après quelques parties nous passons au billard hollandais, doté récemment de 8 nouveaux palets flambant neufs pour 8 fois plus de plaisir! Une partie de morpion autonome débute juste à coté, puis de mikado. La pluie commence à tomber, et avec le froid.

Ne tenant plus en place, nous décidons de jouer à chat perché, puis à la demande collective au béret.  Quelques flocons de neige tombent pour fondre presque instantanément. Le vent qui nous perce nous pousse vers le thermos de chocolat chaud et accompagné de son gouter.

C’est l’heure de rentrer… Et de se réchauffer !

Jardin de Saulx

WP_20131120_002

Fraiche après-midi au terrain de l’équerre. Nous nous y rendons en petit groupe.

WP_20131120_008

Aujourd’hui nous allons bricoler. Nous trouvons une table à retaper. Munis d’une visseuse, de scies et de quelques planches, les enfants vont se relayer sur les différents outils. Un atelier découpe, puis l’atelier vissage.

Nous nous mettons à l’abri car la pluie fait son apparition pour ne plus nous quitter de l’après-midi.

WP_20131120_011

Ainsi nous prenons le goûter à l’abri et nous nous servons de notre nouvelle table. Quelques petits travaux seront à ajouter pour la finaliser.

Villebon

SAMSUNG CAMERA PICTURES

L’atelier d’aujourd’hui s’est très bien déroulé. Malgré le vent, la pluie et le froid les enfants mais aussi les plus grands étaient au rendez vous. C’était la première à l’usine Galland pour Florian, que les enfants ont très vite adopté.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Nous avons débuté l’atelier par un grand jeu avec les petits et les grands : un béret.  Les enfants ont beaucoup  apprécié même si  ce n’était pas évident pour les plus petits car il fallait retenir un numéro puis courir à l’appel de ce dernier chercher un objet et le ramener dans son camp sans se faire toucher.

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Après cela nous nous sommes divisés en deux groupes les grands et les petits. Les petits ont commencé par faire des dessins à la craie sur le sol puis sont allés s’installés autour des tables faire des exercices de tracé : faire des rond, colorier sans dépasser.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Les grands ont colorié des lettres puis ont formés leur prénoms avec. Après le découpage elles ont été collées puis plastifiées. Enfin le froid devenant difficilement supportable,  nous avons prit notre gouter.

SAMSUNG CAMERA PICTURESSAMSUNG CAMERA PICTURES

KroniKs des Robinsons de Grenoble: Madame RUETABAGA

Atelier de rue.
Il fait bien froid à  Grenoble. Nous décidons de nous installer sous les coursives pour nous abriter du vent et c’est intéressant car les gens osent plus facilement venir nous voir.

Rond RuetGre

Alice est là pour réaliser le livre en tissu d’anatomie avec Sabrina. Pendant ce temps, Gaby joue avec Mohamed au UNO. Nous  installons notre petit salon de thé, à l’aide de nos caisses. C’est un moment agréable où les langues se délient. Riad s’autorise à nous parler de son enfance. Puis, Natacha impulse une belle énergie en nous motivant à participer à des jeux tels que : chat câlins, dauphin dauphine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *