Produire l’injustice au nom de l’équite

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

 

 

 

 

 

 

 

L’Ecole républicaine nous a longtemps donné le modèle d un « Tous pareils », égalitaire , qui servait de prétexte commode pour tout ce qui prétendument n y serait pas possible   A cet égalitarisme ci , nous sommes habitués et nous en trouvons encore de nombreux vestiges dans les empêchements ordinaires de vivre et de penser a l’école.

C’est ainsi,  au nom de l’équité,, parce qu il ne serait pas juste que tout le monde ne puisse faire les mêmes choses au même moment , que l’idée d ‘égalité a été si ordinairement mise a mal.

Il est curieux,, quand on y pense de voir a quel point tout semble être fait dans la vie pour donner de l’idée d’égalité, les pires illustrations possibles. Comme si nous devions haïr cette idée même, la rejeter spontanément  (comme si en nous avions déjà eu l’expérience).

Bien entendu il n y a pas plus de réelle égalité dans l égalitarisme républicain qui n est que l’affirmation de l’indifférence à toutes les différences, qu il n y en a eu dans l’héritage et les vestiges de la révolution française

Mais c’est tout autre chose qui se développe actuellement dans le domaine de la vie sociale , depuis une décennie.

Aujourd’hui,  l’exigence d’équité sert a trier les pauvres entre eux et à leur donner un numéro d’ordre et de priorité;  elle sert à rejeter les demandes des plus précaires, elle sert à ne pas ou ne plus entendre les plaintes ou les besoins criants de nos enfants.

L’exigence d »équité est censée faire taire, toute demande et toute prétention à une vie meilleure; mais c’est aussi en son nom qu on en vient a justifier les refus de droits, y compris des droits fondamentaux.

C’est au nom de l’équité devant l’impôt qu une commune que nous connaissons bien , coupe l’eau et l’accès aux bornes d’incendie, à de nombreuses  familles,(de nombreuses  femmes et enfants vivant dans un bidonville sur son territoire).

Et c’est encore au nom de l’équité, qu elle interdit aux enfants de ce même bidonville, scolarisés sur son territoire, d’accéder aux activités gratuites durant l’été , destinées aux enfants. La municipalité  accepterait à la rigueur qu’ils y accèdent, mais à la condition qu’ils paient… au nom de l’équité.

Plus ordinairement encore , l’équité sert a justifier les rejets de dossiers, de demandes les plus évidentes, les plus légitimes, ou sert de prétexte pour ne pas financer a leur hauteur des actions innovantes, ou exceptionnelles

Comme association, nous avons rencontré cet argument sur l’équité,  pour justifier les rejets pour les demandes les plus normales, telles que  d’accéder à un  local, un équipement , pour notre collectif si nombreux: C’est le principe même qui était rejeté… AU NOM DE L’EQUITE: comment osions nous revendiquer une chose  dont le club de boules, pouvait  se passer?

L’incantation à l’équité pour justifier l’injustifiable,  est devenue aujourd’hui, le souci d’une pensée politique, en panne. Cette idée résonne comme un constat , un aveu d’impuissance, face à une réalité qui dérape.  Elle manifeste une incapacité à saisir et comprendre l’idée même du Social.

Quand on ne connait plus son rôle comme acteur politique, ou social,  il ne reste plus qu’à se placer comme « défenseur de l’équité ».

A Robinson, nous avons une autre conception de l’équité.   Pour nous,  être équitables, c’est faire de chaque enfant, de sa famille, l’objet d’une préoccupation unique et remarquable.

Nous avons en effet remplace l’équité par ce qui, seul,  lui donne du sens:  LA RECONNAISSANCE.

 

Dimanche

C’est une belle équipe qui se forme pour venir au jardin ce dimanche. Le temps est plus frais et ça fait du bien à tout le mon de car nous souffrons de la chaleur depuis une bonne semaine.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

Certains font le voyage à pied car il n’y a pas assez de place dans le camion.  Pendant ce temps le groupe arrivé au camion au terrain commence par préparer le feu et le repas, certain commençant par désherber la serre et les rangs de carotte. La débroussailleuse est également démarrée.

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Après un bon repas,  le turnover autour des débroussailleuses débute et nous coupons l’herbe au fond du terrain. SAMSUNG CAMERA PICTURESSAMSUNG CAMERA PICTURESUne petite équipe de ramassage d’herbe se met en place. Cette herbe nous allons l’utiliser comme paillage au pied des légumes ce qui permet de réguler la température du sol ainsi que de garder un peu d’humidité et puis le paillage évite également la pousse des mauvaises herbes. Voila une vraie technique de jardinage écologique, nous ne perdons rien ! SAMSUNG CAMERA PICTURES

Nous sortons également les grelinettes pour retourner et SAMSUNG CAMERA PICTURESdésherber une de nos parcelles et nous arrosons les tomates, les carottes et la serre. Une cueillette de salades, courgettes et menthe est réalisée et nous concluons la journée par un bon goûter pris à l’ombre.

 

Samedi :

A la Villa Saint Martin :

IMG_6883De multiples petits ateliers au sein de notre grand atelier. IMG_6871Au programme: des sablés, du break danse, de la percussion avec un hymne des Robinsons accompagné d’une petite chorégraphie, et dans la tente des petits, des loulous qui manipulent et qui découvrent.

IMG_6861

Résultat : des sablés plus que croustillants, un spectacle de IMG_6867break dance juste avant le goûter de la part des Scorpion Power Crew et peut-être un spectacle de percu en perspective.IMG_6862

 

C’était un atelier très artistique grâce à des supers loulous qui IMG_6845en veulent et en redemandent ! Nous étions une bonne trentaine en cette fin de mois de juillet

Vendredi:

La Rocade :

A l’arrivée, le soleil est sous les nuages, un petit vent rafraîchi nos visages. Mais très vite, le soleil s’échappe progressivement des nuages et réapparaît sans nous effrayer.

Pendant que installons le matériel, certains enfants sont déjà là… ils veulent déjà commencer les jeux, mais on les fait patienter tout en prenant en compte le fait qu’ils ont hâte de commencer.

Aujourd’hui, l’atelier se déroule comme suit : un coin répétition cirque pour le spectacle de ce soir, un coin nettoyage des tables, un coin petite enfance et un coin des grands avec des jeux de société.

IMG-20130726-00477

Tout de suite, tout le monde rejoint le coin qui le concerne. Les enfants du coin cirque sont presque tous là, tous en forme et impatients de commencer les répétitions.

Dans un premier temps, le coin nettoyage des tables peine un peu à attirer, mais au bout d’une demi-heure environ, des enfants investissent finalement le coin.

Au coin des grands, deux tables sont finalement installées : une pour la lecture et une autre pour les jeux de société. A la table jeu de société, les enfants commencent par le jeu « Le JEU ». Ils doivent répondre aux questions d’histoire, de nature, découverte, histoire-géo, de maths, … Ils sont tous impliqués dans le jeu.

IMG-20130726-00481Au bout de trois quart d’heure environ, une « bande d’amies » de plus grands que d’hab’ (des collégiennes) débarquent avec une grande envie de jouer. On commence par se présenter pour mieux se connaitre. Et là, on découvre quelques talents. Noelly nous dit qu’elle joue au piano et ne s’oppose pas à l’idée d’organiser un petit atelier musique. Ce qui enchante les autres filles. Les filles proposent un petit exercice qu’elles intitulent « raconte ta life » pour mieux se connaitre. L’exercice consiste à dire son âge, où on habite, sa classe, les matières préférées et les talents qu’ils se reconnaissent.

L’atelier s’est terminé par un goûter… comme d’habitude.

Au jardin de Saulx :

Nous nous retrouvons au terrain de Saulx cet après-midi. Nous avons apporté tout le matériel nécessaire à la préparation de notre soirée conviviale.

On commence donc les travaux de jardinage, plusieurs seaux d’eau sont tirés du puits et on travaille en équipe. Ça ne pose pas de problème aux enfants de faire l’effort de les remonter. Les pieds de tomates et la serre sont ainsi arroser.

S’ensuit une récolte de courgettes, salades, framboises et poivrons. Un bouquet de fleurs est également créé.

Nous ramassons également de l’herbe fraîchement coupée que nous disposons ensuite aux pie de nos plants de tomates afin que l’herbe évite d’y pousser trop rapidement.

Enfin une pause goûter est bienvenue à la fin de cet après-midi, en voyant les nuages annonciateurs d’orages s’éloigner.

 

Soirée conviviale:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Dernier vendredi du mois, et donc notre merveilleuse soirée conviviale ! Nous avons eu le beau ces derniers jours, mais aujourd’hui la météo est un peu plus capricieuse que d’habitude, car elle annonce des risques d’averses dans la soirée. SAMSUNG CAMERA PICTURESAprès plusieurs hésitations, et suite à la consultation de plusieurs sites météo, nous décidons finalement de maintenir la soirée au jardin de Saulx les Chartreux.

SAMSUNG CAMERA PICTURESArrivée échelonnée des enfants et des parents. Certains arrivent à pieds, d’autres viennent par la navette, assurée par les camions de l’association, et d’autres encore viennent avec leurs propres voitures.

L’accueil se fait avec de la musique qu’Abdel a installée juste en face du podium. Y en a qui se mettent à danser dès qu’ils arrivent, d’autres visitent d’abord le jardin. On voit bien ceux qui sont arrivés longtemps à l’avance: ils sont déjà tous occupés à faire quelque chose. Y en a qui dansent, qui font des jeux, qui s’occupent du feu, qui causent etc… SAMSUNG CAMERA PICTURESDans la foulée, une partie djémbé a été improvisée.

Ensuite est arrivé l’heure du spectacle cirque présenté par Nadjami, Sophia, Elisabeth, Enriqué, Aline et Garance, spectacle qu’ils ont préparé pendant le bivouac de la semaine passée. Sur un podium original préparé par Abdel, les athlètes ont fait leur entrée en deux sous groupes, d’une part, Garance, Enrique, Elisabeth, et Sophia, et de l’autre Aline Nadjami et Kadidja. SAMSUNG CAMERA PICTURESLes deux sous groupes se sont ensuite fusionnés. Nos athlètes nous ont exécuté plusieurs figures exigeant souplesse, énergie et précision. SAMSUNG CAMERA PICTURESUn véritable travail d’équipe nous a été démontré, le public ne pouvait qu’en être satisfait. Des applaudissements ont accompagné la fin du spectacle.

Et comme les bonnes choses en engendrent d’autres, nous sommes passés ensuite au repas. Au menu, des pastelles, du riz, du poulet, … le tout couronné par un barbecue autour duquel tout le monde défilait.

La soirée s’est terminée par un mini ball dansant. Et… il n’y a pas eu d’averses 🙂

JEUDI

Wissous :

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Atelier coloré aujourd’hui à Wissous ! Nous découvrons les techniques de peintures propres au cubisme, en éclaboussant nos feuilles avec les pinceaux, les doigts et pour certains même, les palettes de peinture ! D’autres mélangent les styles, écrivent leurs noms pour peindre par-dessus ensuite. 

SAMSUNG CAMERA PICTURESLe point commun de toutes ces œuvres est qu’elles se retrouvent toutes exposés sur le DAEV  pour former une grande fresque à la fin de l’atelier ! pendant ce temps, un groupe se la joue comme Beckam un peu plus loin en entamant une partie de football. SAMSUNG CAMERA PICTURES

D’autres préfèrent jouer sur les SAMSUNG CAMERA PICTUREStapis entre petite enfance et jeux de constructions.Tout le monde se retrouve sur les tapis au moment du goûter qui nous est servi aujourd’hui par Ricardo et Iasmina.

 

La croix breton :

Aujourd’hui, les perles sont à l’honneur à l’atelier de rue de la croix breton. Des rondes, des carré des petites , des grandes, des bizarre, des choukare tout est bon pour se fabriquer collier, bagues ou bracelet. On en retrouve jusque dans le sac de billes, bien camouflés parmi les Agathe, Iris et Calots. On fait quelques coloriages également, et on joue au foot.

Au jardin de Saulx :

Chaleur, chaleur, chaleur. Mais nous allons quand même travailler au soleil, avec de bonnes rasades de sirop pendant les pauses.

SAMSUNG CAMERA PICTURESOn arrose la serre qui en à bien besoin.

Nous allons travailler également sur nos plans de tomates.SAMSUNG CAMERA PICTURES On taille tous les gourmands et les branches inutiles, on les désherbe au pied.

SAMSUNG CAMERA PICTURESPuis enfin on les accroche aux tuteurs en récupérant les ficelles qui étaient aux pieds. Ils sont maintenant prêts à affronter le soleil pour que les tomates (nombreuses) puissent mûrir.

SAMSUNG CAMERA PICTURESOn arrache au passage les salades qui commencent à monter en graine.

Et on observe de loin les machines qui moissonnent blés et colza…

 

Skate Park :

Belle journée, les enfants étaient beaucoup plus nombreux aujourd’hui par rapport à la semaine dernière.
IMG-20130725-00468Au programme aujourd’hui, fabrication des tenues pour le spectacle demain à la soirée conviviale et des bracelets (avec des perles).IMG-20130725-00462 Puis les activités habituelles (jeux de société et de petite enfance et un coin livre).

Beaucoup d’engouement aujourd’hui, IMG-20130725-00469tant dans la fabrication des tenues et des bracelets que dans les jeux de société. Aujourd’hui, le « devine tête » a ravi la vedette aux autres jeux de société. Il a commencé avec un petit groupe qui s’est agrandit au fur et à mesure.

IMG-20130725-00466La particularité, c’est que ceux qui faisaient la fabrication des tenues et des perles ont participé au jeu. Je dirais qu’il était un peu en mode « free style », c’est-à-dire qu’il y avait des joueurs principaux qui devaient deviner ce qu’ils avaient sur leur tête, et tous les autres des différents ateliers pouvaient leur donner des indices. Ce qui a été fantastique, c’est que ça n’a pas perturbé les autres ateliers.

IMG-20130725-00472

Un goûter convivial est venu conclure ce bel atelier avec la promesse des enfants d’être là la semaine prochaine. Pour ceux qui le pourront, rendez-vous donc demain à la soirée.

 

Mercredi :

Squat Galand :

IMG_6818
Accueil aujourd’hui moins tonique, certains enfants ne sont pas sur le site au moment de notre arrivée. Beaucoup d’adultes tout de même à l’entrée du site qui nous souhaitent la bienvenue.

IMG_6810Journée aussi un peu spéciale, car c’est le premier atelier sans Ramona qui est partie à  Caux pour rassemblement international organisé par le CATS (Children as Actors for Transforming Society) avec certains enfants de l’association.

Plus chargé que la semaine dernière, nous ne passons pas par la voix centrale du campement. Mais une fois les affaires posées, Aline et Maria font un tour dans tout le campement pour saluer et signaler notre arrivée.

Pas beaucoup de grands aujourd’hui! Plutôt que de faire deux équipes comme d’habitude, nous en faisons qu’une, majoritairement constituée des petits. Nous commençons par une tomate, jeu qu’ils connaissent désormais. Pendant la tomate, nous constatons déjà que certains enfants se sont rajoutés.

SAMSUNGCertains enfants, tellement impatients de passer à une activité manuelle, s’installent déjà au coin prévu pour le dessin. On décide alors de mettre fin à la tomate après une demi heure de jeu environ.

IMG_6823

Seul les petits passent tout de suite à l’atelier dessin. Ils doivent dessiner, mais pas comme d’habitude…! Cette fois-ci, c’est différent. Ils doivent d’abord colorer de plusieurs couleurs la feuille. Après, ils pintent par dessus la couleur noire. Ensuite, ils dessinent sur la couleur noire et les couleurs en dessous ressortent à travers les traits. Qu’est-ce que ça les a passionnés ! Ils ont fait plus de dessins que prévu.

SAMSUNG Après le dessin, place aux constructions avec des cubes. Là aussi, les enfants se sont investis à fond et ont fait évoluer progressivement le déroulement du jeu. IMG_6815A la base, nous étions partis sur une construction personnelle. Mais suite à un nombre de cubes insuffisant, les enfants se organisés au fur et à mesure en petits groupes afin de faire des constructions plus conséquentes.

IMG_6799Quant aux plus grands, après la tomate, ils ont fait un jeu de mimes en fonction des mots qu’on leur soufflait à l’oreille, le premier qui trouvait, gagnait. Ils ont fait des mimes d’animaux et des sports. Beaucoup ont eu beaucoup d’imagination en mimant certains animaux. L’activité les a beaucoup plu.

Après le jeu de mimes, place au dessin pour les plus grands, les plus petits leur ayant cédé leur place.

Comme il est de coutume, l’atelier s’est clôturé par un goûter qui a commencé par le désormais célèbre « Mulglex, mulglex tranquilos ».

 

 

Jardin de Saulx

IMG-20130724-00455

Cet après-midi la température à légèrement baissé. Nous avons eu des orages la veille qui ont permis de bien arroser le terrain de l’équerre.

IMG-20130724-00452On en profite quand même pour tirer quelques seaux d’eau du puits grâce à la poulie qui a été installée lors du bivouac de samedi dernier.

On a sorti les débroussailleuses. Un adulte aide un enfant sur chaque machine pour tondre les herbes hautes. IMG-20130724-00446Un vrai travail d’équipe, les enfants finissent par rester seuls avec les débroussailleuses de courts instants sous l’œil bienveillant des adultes. Nous terminons la journée par une cueillette de salades, courgettes, haricots, oseille et poivrons effectuée par Jessica. Cette récolte est ensuite partagée entre tous les participants.

 

Ludothèque :

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURESLes enfants sont nombreux au rendez-vous aujourd’hui à Bel Air, pour la désormais culte SAMSUNG CAMERA PICTURESludothèque de rue ! A peine arrivé il nous aide à installer et nous voilà partie pour 1h30 de jeux ! Ce jour, on apprend à jouer aux échecs, et autant dire que les combats sont de haut niveau ! SAMSUNG CAMERA PICTURESJuste à coté, on organise des concours de palet, breton et  hollandais, tandis que d’autre jouent au labyrinthe, a pétanque, au morpion géant etc… SAMSUNG CAMERA PICTURESDes mamans viennent nous rejoindre avec leurs tout petits en cours d’atelier, et c’est sous la fraîcheur des arbres que nous partageons le goûter.

 

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

.KRONIKS DES ROBINSONS DE GRENOBLE: Madame RUETABAGA

GREN2light

Atelier au  camp des familles Rroms :

L’atelier à pour l’instant lieu le mercredi matin.
Elodie (bénévole et institutrice ) m’accompagne pour l’atelier. Les enfants sont bien là et moi aussi avec  mon caddie rempli de jeux. Il fait très chaud et les familles dorment sous tentes,  sans pouvoir se mettre à l’ombre. Les parents  me voyant prendre des photos des enfants m’interpellent pour prendre la pause. Je lis quelques histoires et Elodie discute avec les mamans. Nous prenons un petit encas avec des prunes et du chocolat.

 

Atelier à la Villeneuve:

Quelle joie pour moi car Samira et Anira qui  sont  venues seules depuis le camp.
Beaucoup de tensions car de nouveaux enfants se joignent à l’atelier. Ce sont des histoires de territoires..
Les filles me demandent si elles peuvent faire du maquillage. Nasser me demande de le maquiller en loup-garou. Difficile de donner mon attention à tout le monde car nous ne sommes pas assez nombreux pour encadrer le groupe;. Je me sens dépassée et cela me rappel les débuts au Robinson.
Enrick vient toujours avec sa fille et moi avec Lou. Nous recueillions les graines de calendula que nous redistribuons dans le quartier.
C’est beau à voir toute cette végétation qui reprend le dessus sur lé béton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *