Compagnons de la pluie

Pédagogie de la pluie

Nous avons une pédagogie très concrète : la pluie ; vous le savez, on ne peut rien contre. On ne peut rien faire pour passer au travers; comme on dit, « il faut faire avec ». Oui, mais comment?

A Robinson, nous avons pris l’habitude de vivre et travailler jour après jours (6 sur 7) avec l’éventualité de la pluie. Nous sommes toujours prêts pour elle . Nous ne renonçons jamais à cause d’elle.

P1000875

Mieux: nous avons appris à jouer avec elle ; sortir entre deux averses, se protéger un court moment au plus fort d’une mauvaise douche.

Nous avons appris à jouer avec l’espace, nous protéger du vent, nous mettre dans des abris naturels.

Nous avons développé nos stratégies : nous avons des tentes miracles qui héberge un groupe en moins de deux n’importe où. Nous avons nos K Ways colorés  pour tous nos enfants.

Nous jouons avec le temps des goûters, et savons allumer le feu, … même sous l’eau. Chez nous les merguez et barbecues, c’est toute l’année.

Et puis nous nous motivons. Nous travaillons  en cadence accélérée au jardin  sous l’averse, avec les enfants, puis nous nous réfugions un instant pour des moments de réconfort partagé.

Le temps pluvieux nous permet de travailler autrement. C’est un temps plus intime, un temps plus grave, un temps plus ..partagé.

Sous la pluie, on est égaux. On est souvent un petit groupe  et plus proches ; on se parle davantage, on se tient plus près pour se réchauffer ou se mettre à l’abri. C’est un temps important.  C’est un temps d’amis. C’est contre la nature, estimait Platon, et pour se préserver d’elle que les hommes font société.

La Pédagogie sociale propose de travailler sur l’espace , en se le réappropriant, et sur le temps, en se permettant ce qui dure.

Faut il ajouter qu’elle propose aussi de travailler le temps qu’il fait, non pour le changer, mais pour changer notre façon de le vivre ?

Dans notre vie urbaine de tous les jours, quand nous sommes seuls et isolés, le temps qu’il fait nous paralyse. Combien de fois rencontrons nous des personnes, voire des familles entières  qui s’enferment et s’isolent au motif « du temps qu’il fait »?

Combien de fois constatons nous que les gens disent qu’il fait froid, alors qu’il s’agit plutôt d’une impression issue de leur humeur et de leurs idées et qu’en réalité fait doux?  Seulement voilà, ils ne sortent pas, ils renoncent.

Le temps qu’il fait, ou plutôt la façon de le vivre emprunte ou renforce la couleur des idées de tout un chacun.

C’est dehors, en sortant, en se risquant, en rejoignant les autres, qu’on démystifie ce qui nous paraissait difficile. En un mot, le temps est moins mauvais quand on est dehors.

Nous ne voulons plus de ce temps qui nous paralyse, alors nous faisons de la pluie une alliée et nous réaffirmons quelques vérités élémentaires :1/ Il n’y a pas de mauvais temps, il n’y a  que des mauvais vêtements 2/ Entre les pluies, il fait beau plusieurs fois par jour…

Le fait de travailler dehors par tous les temps et toute l’année nous apprend précisément cette vérité, valable aussi en Pédagogie: « ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous ne les faisons pas, mais c’est parce que nous ne les faisons pas qu’elles nous paraissent difficiles ».

Le fait de sortir des institutions, comme de chez soi, pour braver le temps nous permet de vérifier que ce qui serait vraiment dur, ce serait de rester enfermé, de se contenter des structures comme elles fonctionnent avec le public qu’elles ignorent, de ne raisonner qu’à partir de ce qui se fait, au risque de ne rien pouvoir changer aux choses.

L’enfant l’adulte, et tous ceux qui sont sortis savent que la peur de sortir, est comme toutes les peurs. Elle s’évanouit face à l’expérience; la réalité est toujours plus passionnante que sa peur.

Le poète nous dit qu’il y a les compagnons des jours ensoleillés et ceux des jours de pluie. Les compagnons de la pluie sont ceux qui comptent, qui savent être là quand ce n’est ni aisé, ni facile, ni glorieux. Ils savent être là pour demain, pour toi, pour nous.

Dimanche :

Nous sommes arrivés au terrain sous le soleil avec un petit groupe de dernière minute, celui prévu nous ayant  fait défaut. Qu’à  cela ne tienne ! On arrive motivés et commençons à reprendre du compost sur une de nos parcelles pour en faire une terre toujours plus riche.

P1000877                                                     P1000929

Petit à petit, le soleil se cache et il commence à faire plus froid, puis extrêmement froid, surtout que le feu nous désespère. Malgré les fougères et les allume-feu qui flambent, rien ne prend. Les saucisses cuisent laborieusement et nous nous mettons à table à 15h, l’estomac dans les talons !

P1000875

Jean-Jacques nous rejoint vers 14h. Le message d’Aline sur son répondeur ce matin, lui disant que ce serait sympa de passer un moment ensemble, depuis le temps, l’a convaincu !

« T’es dangereuse toi », lui dit-il, « je ne voulais pas venir », « je te retiens ! »

La corde sensible a marché et c’est tant mieux, J.J est sorti de chez lui.

On file ensuite chez nos amis d’Animakt pour voir un spectacle à la croisée des chemins entre danse contemporaine, cirque, théâtre musiques et chant, sans oublier calligraphie et ombres chinoises Un peu perché, comme toujours à la Barakt.

P1000958                                                     P1000965

« Je regrette pas d’être venu ! » dit Jean-Jacques en partant.

P1000901

SAMEDI :

La Villa St Martin :

Nous avons commencé par plusieurs activités : Jeux sur les tapis, Cirque, Beret, Danse, Cuisine.

IMG_1384

Finalement suite à une grosse tombée de grêle nous avons dû  tout ranger, et le gâteau n’a pas pu être fait…

IMG_1385

 

Mais le jeu du Béret  s’est poursuivi sous les grêlons ! Au moins il nous a bien réchauffés !

 

 

Pendant ce temps nous avons eu droit à des démonstrations de Hip Hop. Nous nous sommes ensuite regroupés pour le conseil de quartier avant de goûter, puis nous sommes rentrés tranquillement.

IMG_1407                                                        IMG_1399

Atelier Batucada

C’est le retour de la batucada à Saulx les Chartreux ! (pour nos Robinsons , de Longjumeau…)  Cette activité est proposée par animakt et la maison des jeunes de Saulx. Nous nous rendons avec un bon groupe d’apprentis musiciens même si certains sont des musiciens confirmés dans ce style de musique. Matthieu nous présente les divers instruments qui composent la baterilla et nous écoutons le son qui en ressort.

P1000841

Ensuite chaque enfant choisit un instrument, surdo, cloches…

P1000860

 

…et nous commençons par jouer la rythmique classique de la batucada, les vitres du centre de loisirs où nous jouons, vibrent !!

 

Cet après-midi à permis aux enfants d’apprendre les bases de la batucada et d’essayer plusieurs instruments, de nombreuses répétitions continueront ainsi jusqu’à la « restitution » dans les rues , lors du carnaval !!

P1000848

VENDREDI

A la MJC-CS de Chilly-Mazarin :

Cet après-midi nous nous sommes rendus au Centre Social de Chilly-Mazarin qui accueille toujours si bien nos adhérents longjumellois. Nous avons démarré avec un groupe d’adultes l’atelier de créations de produits ménagers. Avec au programme de cet après-midi, la fabrication de liquide vaisselle. Le groupe se prête au jeu, tandis que nous testons d’autre part le pyrograveur sur différentes planches. Nous pourrons ainsi fabriquer de petites pancartes pour le jardin. Enfin nous aiguisons quelques sécateurs et cisailles en s’aidant d’une pierre à affûter. L’accueil au Centre  fut chaleureux, comme toujours;  nous y retournons tous les 15 jours en alternance avec le potager de Chilly-Mazarin avec pour objectif de fabriquer du savon maison.

La Rocade :

Finalement pas de rafales de vent comme annoncées la veille. Nous jouons avec les tous petits sur le tapis d’éveil avec dînette et marionnettes. Les grands jouent aux palets bretons avec une maman. D’autres mamans papotent.

P1000826

On parle du cyclone qui est passé très près de la Réunion avec Dorine, originaire de là-bas. Les filles sont très excitées et finissent par se disputer à force de se chamailler. Du coup, une ambiance survoltée pendant le goûter.

P1000827

JEUDI

Wissous :

Que de vent, que de vent ! Tout s’envole ! Nos chers coloriages n’ont pas leur place aujourd’hui sur l’atelier ; rien ne reste en place, même les cubes et la dinette se faisaient la malle sous les bourrasques de vent.

IMG_1310

Nous avons tout de même réussi à passer un moment ensemble entre musique roms et jeux. Sebastian, un monsieur du camp, nous a même prêté une clef USB avec de la musique dessus !

IMG_1316                                                          IMG_1354

On reprend l’une d’elle sur sa façon de s’adresser à nous mais on se quitte en souriant. Tout est bien qui fini bien.

Jardin de Saulx :

A l’équerre les scies sont de sortie. Nous récupérons du bois et commençons à le débiter en précieuses bûches pour faire le feu les dimanches. Certains coupent à l’extérieur, d’autres à l’abri sous la serre pendant les averses.

P1000777                                                           P1000752

Nous récupérons des bouquets de fougères sèches que nous mettons à l’abri, cela facilitera le départ des feux. Demain nous nous rendrons à la mjc centre social de Chilly à la demande de certains adultes afin d’alterner jardinage et activités d’intérieur.

Skatepark :

Cet après-midi le vent est retombé un peu ; nous jouons aux palets bretons. Mamans et enfants jouent ensemble tandis que deux petites filles jouent aux poupées. Nous revoyons des mamans que nous n’avions pas croisé depuis un moment à cause du froid.

IMG_1367

Rachida, une de nos dernières adhérentes se décide à venir au jardin ce dimanche pour la première fois avec ses deux enfants. C’est chouette ! On parle même de la sortie à la mer ! Et oui, avec ce vent glacial, ça fait du bien de penser au soleil !

IMG_1368

 

Croix-Breton :

Atelier super-héros à la croix breton ! C’est avec grand plaisir que nous avons retrouvé Amin qui nous a fait une démonstration de ses supers pouvoirs, entre deux parties de Uno!

Photo0189

 

C’est avec grand plaisir que nous avons retrouvé Amin qui nous a fait une démonstration de ses supers pouvoirs, entre deux parties de Uno!

 

Nous avons ensuite fait une partie de petits chevaux, avec Souad comme dé humain, c’était un bon moment ! Nous avons partagé à la fin de ces petits jeux, un chat perché,et avons terminé par un bon chocolat chaud.

Photo0192

 

MERCREDI

Moulin Galant :

Aujourd’hui à Moulin Galant, nous sommes accueillis par plusieurs enfants, venus nous aider à porter nos affaires, nous installer. C’est avec beaucoup d’entrain que nous avons entamé une partie de Palets breton avec Samuel, Dragui, Armando et Larissa qui étaient très habile ! Pendant que certains enfants faisaient des coloriages, certains ont passé du temps à discuter, à parler de leurs différentes cultures, à travers l’échange de musique, de danse aussi. C’était un moment de partage super ! Nous avons ensuite fait un baccalauréat avant de prendre le goûter tous ensemble. Nous sommes parties en nous promettant de nous retrouver pour de nouvelles aventures !

Jardin de Saulx :

Cet après-midi les enfants étaient absents. Seul Théo à répondu présent. La pluie s’étant arrêtée nous nous dirigeons vers le terrain de l’équerre.

P1000741

 

Nous commençons par établir un inventaire de nos graines pour prévoir les futurs semis et les futurs achats.

 

 

Nous réalisons un bon tris, et, pendant ce temps, un petit groupe s’occupe de récupérer à droite et à gauche du jardin du bois afin de le stocker dans l’abri que nous avons réparer et retendu. Le goûter est pris au soleil.

P1000745                                                           P1000749

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *