La poésie est une arme chargée de futur (Paco Ibanez)

Nous OFFRONS L’ASILE POETIQUE

A l’ère du politiquement difficile, la poésie est l’issue qui s’offre à nous. Elle nous révèle son intime richesse, des bribes de réalités soigneusement ensevelies; elle nous libère des conventions, des préventions, des autocensures; elle libère la capacité de penser et d’imaginer du possible.

P1000497

La Poésie est partout dans la Pédagogie Sociale ; dans les créations langagières que nous avons avec les enfants, dans les mots qui n’existent pas et que nous inventons pour qualifier ce que nous faisons: dans la Michto Skol, dans le DAEV, la nourriture de Masse, les groupes Abeilles, etc.

Nous invoquons L’ASILE POETIQUE pour toutes les pratiques qu’on ne laisse pas émerger dans les institutions; nous invoquons une parole poétique, pour toutes les vérités qu’on ne plus y dire.

Nous soutenons l’asile poétique:

– pour les enfants des ateliers éducatifs des bidonvilles habités par les familles RRoms pour lesquels nous redoutons les conséquences dramatiques des expulsions

– pour les enfants et familles des quartiers à qui on ne promet que sécurité et répression, et qui ne trouvent plus de place auprès des rares équipements existants

-pour les parents précaires, obligés de réinventer chaque jour une vie quotidienne supportable

– pour les adultes isolés et précaires eux aussi, en risque perpétuel d’enfermement et d’autoenfermement

La Poésie a en effet ce mérite de nous parler à la fois d’intime et de politique, un peu comme la Pédagogie Freinet dont ce sont les deux terrains d’action.

Pensée en mouvement, pensée en action, la poésie recouvre les petits dessins des enfants des bidonvilles,  les danses improvisées, les rencontres insolites, les situations absurdes de notre quotidien (et qui sont le point commun entre tous les acteurs que nous sommes: bénévoles, volontaires, professionnels, bénéficiaires, etc.)

Remède contre l’inamovible, ce qui n’a aucun sens, la poésie libère permet de conserver intacte notre compétence à subvertir ce qui voulait nous assujettir.

KroniKs du Camion

En direct d’Antoine qui équipe le camion « DAEV » (Dispositif d’Accès à l’EVeil ),

 LA MICHTO SKOL

« Malgré la neige, la grêle, la pluie et le froid les travaux avancent.
Avec l’aide de Gilbert, la cuisine prend forme :

photo 4-2

FEVRIER:    Arrivée du camion: 20 ; entraînement 21; mise enservice: 22 

 

SAMEDI à la Villa St Martin :

IMG_0808Après une nuit de neige, la Villa Saint Martin est recouverte d’un épais manteau blanc. Dès que nous arrivons sur les lieux, les enfants sont en train de faire de la luge et des batailles de boule de neige. L’atelier cuisine du jour est une recette Rrom à base de biscuits. En parallèle Garance et Pierre se lancent dans la construction d’un bonhomme de neige (très réussi). Une partie de football en folie s’organise, les enfants ont eu le dessus sur nous. L’atelier luge est un grand succès et les enfants redoublent d’imagination (planches de bois et tremplin improvisé).

IMG_0747

IMG_0756

 

 

 

 

 

 

Pour finir, nous faisons le conseil de quartier, et dégustons un bon chocolat chaud ainsi que les « gâteaux maison ».

IMG_0797 IMG_0764  IMG_0706

VENDREDI :

Jardin de Chilly-Mazarin :

P1000497« The garden under the snow” nous dit Eric en arrivant au jardin de Chilly. Et oui, malgré le terrain recouvert de neige et cette dernière tombant en même temps il y a avait quand même des motivés pour affronter le froid. Nous nous mettons à la taille des arbustes en se passant les paires de gants pour ne pas trop subir le froid. Et après quelques inscriptions sur la neige, nous profitons d’un bon thé chaud revigorant.

P1000493

P1000499

La Rocade :

IMG_0577IMG_0587

Nous sommes allés à La Rocade sous quelques flocons de neige. Plusieurs ateliers ont été mis en place. Tout d’abord un petit jeu de passes avec une balle de foot pour ne pas prendre froid, puis les mamans ont joué au puissance 4 géant et quelques enfants ont fait un hockey. Le petit groupe qui se faisait des passes s’est dispersé entre le hockey et des tirs au but. Enfin nous avons pris un bon chocolat ou thé chaud pour bien se réchauffer avant de tous rentrer bien au chaud !

IMG_0571 IMG_0575

JEUDI :

Wissous :

P1000465

P1000396

Aujourd’hui, c’est sport de glisse ! C’est une patinoire géante qui nous attendait a Wissous. Quelques enfants ont bravé le froid et sont venus nous accueillir afin de  participer à l’atelier. Les enfants se sont bien amusés sur le Puissance 4 géant. Nous nous nous sommes réchauffés en tentant quelques échanges de balle glissant,et un nouveau sport est né : le Slide-Football ! Nous nous sommes réunis ensuite pour déguster un chocolat chaud avec des céréales,sous un soleil glacé.
P1000424

Jardin de Saulx :

IMG_0560La neige n’a pas fondu à l’équerre, le terrain brille, mais le sol est gelé. Nous décidons alors de défricher une partie du jardin où nous avons coupé du lierre qui envahissait un poirier. DE nombreuses ronces furent coupées et nous aurons quelques égratignures. Enfin la neige permet aussi d’observer des traces d’animaux, peut-être un chevreuil, un lièvre ??

IMG_0566 IMG_0554

 

Skatepark :

P1000486Aujourd’hui au skatepark, nous avons sorti l’artillerie lourde : Le Puissance 4 Géant !!! Nous ne sommes pas passés inaperçus à l’atelier. Des adultes comme des enfants sont venus participer et s’affronter dans un duel d’esprit.

 

 

P1000489Un football « patinoire » s’est organisé sur le City-stade, ainsi qu’une partie de corde à sauter pour nous réchauffer. Nous avons ensuite dégusté un bon chocolat chaud préparé avec amour.

 

 

Croix-Breton :

Photo0167Oh !! de la neige rose !  🙂

Nous sommes allés doucement en marchant dans la neige à la Croix Breton. Nous avons commencé par des jeux de société  et les enfants sont venus les uns après les autres. Nous avons poursuivi par des jeux qui nous ont fait courir tous ensembles afin de nous réchauffer. Nous avons fini par un bon chocolat chaud avant de se quitter avec le sourire.

Photo0161 Photo0173

Photo0165

MERCREDI :

Moulin Galant :

P1000388Aujourd’hui au camp de Moulin Galant, nous avons constitué un groupe d’enfants pour aller au terrain de foot. Les enfants se sont organisés entre eux pour créer les équipes. 2 enfants du quartier nous ont rejoint pour participer au match. Sur le chemin du retour, boules de neige et chahut sont de la partie.

Pendant ce temps sur les tapis, nous avons bien essayé de faire quelques jeux et des coloriages mais, transis de froid, nous nous sommes mis à faire de la gym sur les tapis. On court sur place, on saute, on monte les genoux, on lève les jambes devant et on fini par des galipettes !
P1000389 P1000391

Jardin de Saulx :

IMG_0540 Aujourd’hui nous étions accompagné de Théo. Bien équipé contre le froid, nous commençons par nous séparer en deux petites équipes. L’une s’est occupée de réparer la serre, et l’autre s’est chargée de délimiter une parcelle.  Nous nous sommes réunis ensuite pour s’occuper du BRF et du lierre entraînés par le dynamisme et les conseils de Théo. Nous avons pris le goûté pour finir cette après-midi avec une petite éclaircie.

IMG_0544 IMG_0542 IMG_0540

Ludothèque :

IMG_20130116_153134

Nous nous sommes rendus à la ludothèque sous la neige, avec un chemin bien glissant. Arrivé à destination le groupe se dirige vers la salle des jeux, 3 petits groupes se sont formés en fonction des envies de chacun, jeux de sociétés,  jeux de réflexions, de hasards, la dînette également. Suite à cela nous avons pris le goûter au parc calmement, avant une bonne bataille de boule de neige.

IMG_20130116_160304IMG_20130116_154325 IMG_20130116_152533

« L’ordre pour l’ordre châtre l’homme de son pouvoir essentiel, qui est de transformer le monde et soi-même. La vie crée l’ordre, mais l’ordre ne crée pas la vie. Il nous semble, à nous, bien au contraire, que notre ascension n’est pas achevée, que la vérité de demain se nourrit de l’erreur d’hier, et que les contradictions à surmonter sont le terreau même de notre croissance. »
Antoine de Saint-Exupéry- « Lettre à un otage »- 1943

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *