Travailler dehors ce n’est pas travailler autrement c’est faire un autre travail

Travailler dehors ce n’est pas faire le même travail, en le transposant dehors. Ce n’est pas un style, un gadget, une simple modalité de l’agir, une déclinaison,  une méthode: c’est  un autre travail.

Cette idée est apparue clairement lors de notre réunion de travail collaborative entre “Les Périphériques vous parlent     ”, “le Centre Social (de CHILLY-MAZARIN)”, ANIMAKT  et INTERMEDES-ROBINSON (pour Longjumeau),vers la création d’une  Université Populaire “Nord Essonne”.

En effet et surtout après avoir entendu Jocakim de “SCOP LE PAVE “, spécialiste des universités populaires, il nous semble à tous inintéressant de faire en dehors de l’université une distribution descendante des savoirs de même nature, qui reproduirait les avatars de l’Université.

De même à intermèdes Robinson quand nous travaillons dehors, nous ne nous contentons pas de “sortir” des activités. Ce n’ets pas une bibliothèque “hors des murs” que nous faisons mais “des ateliers de rue”, ce qui est bien différent

De même, vis à vis du travail et de l’accueil en petite enfance, nous ne nous contentons pas de faire des activités d’éveil en dehors des structures, nous réinventons un espace d’éveil avec toutes ses particularités et toute sa richesse POUR LES JEUNES ENFANTS.

La pédagogie sociale, la pédagogie nomade que nous mettons en oeuvre  est fondamentalement une AUTRE pédagogie,  et réalise UN AUTRE ACCUEIL .

Tout notre travail consiste à transformer un environnemlent qui est ce qu’il est et que nous nous attachons à nous approprier, en un milieu plus vivable, plus habitable et plus sociable.

De ce fait nous nous nous adaptons NATURELLEMENT  aux situations les plus diverses et aux personnes les plus en difficulté (tout en le smettant en relations avec tous les autres).

cette expérience, nous la vivons, la partageons avec nos stagiaires, nos bénévoles, nos volontaires, nos adhérents, DIX FOIS PAR SEMAINE.

Et cette semaine, avec son beau temps, sa soirée conviviale, ses six ateliers, son groupe du mercredi … n’ont pas fait exception.

De fait , et alors que nous sommes en phase d’écriture de sdemande sde subvention 2012 (et donc de bilan) nous obeservons une fois de plus la NETTE AUGMENTATION DES PERSONNES QUE NOUS CONCERNONS, et aussi de notre activité.

Après cinq années d’existence avec des moyens PRECAIRES, alors que nous coutons TANT DE FOIS MOINS CHER que la moindre des institutions,  se pose une fois de plus la question de LA CONSOLIDATION ET DE LA PERENNISATION DE NOS ACTIONS

Nous nous adressons aux collectivités concernées PAR LE DISPOSITIF,  LES INNOVATIONS que nous apportons, les missions que nous remplissons,  et nous DECLARONS:

Sortons en 2012 de la précarité; le travail d’INTERMEDES Robinson est un investissement sur l’avenir, une richesse vive. Il n’est plus acceptable que la moitié de notre énergie passe à demander, soutenir, argumenter en vue de continuer de recevoir des moyens précaires et de mauvais présages.  Donnez de l’air à un travail fondamental: il est celui là même de la société.

Dimanche

Une petite troupe fière et tumultueuse, sous un soleil de plomb. Voici ce que nous étions pour une récolte riche … en quasiment tout (et on repartagera un bon poids de courges butternut dans tout le quartier)

Mais nous avons aussi visité “les beaux dimanches” d’Animakt dans le nouveau parc de la ville de Saulx. Nos petits longjumellois étaient émerveillés “des anomalies” glissées ici ou là par des artistes de la nature.

Mais derrière ce soleil d’été, nous préparons l’automne et semons les derniers navets tout en préparant la répartition du fumier et les terrains.

    Nous étions une fière équipe au travail: Avec Sofia et Théo, les deux chiens favoris de l’association (Rashka et Styron), nos renforts du jardin et de la rue (Souad et Léa),  les “requis”: JJ, Hélène , Laurent, Paul et Sebastien.
*******

Samedi à la Villa Saint Martin
                                                                                                       

Après-midi sportive avec du foot, du volley, du vélo, du bowling, du frisbee pour tous ceux qui débordaient d’énergie. Et un atelier origami pour les plus calmes. Notre traditionnel conseil de quartier, suivi d’un goûter pour les gourmands.

Vendredi à la Rocade :

                                                                               

Un atelier mouvementé sous un soleil chaud … Et oui il faisait beau et nos petits galopins n’en étaient que plus joyeux. Jeux en tout genre,  toupies à gogo, courses pour les plus grands … C’est avec plaisir qu’a la fin de cet atelier un  goûter bien mérité  fut servi.

Vendredi au Jardin de Saulx :

Pas de terrain à Chilly cet après-midi, en effet, nous recevons une livraison de fumier par l’écurie des chartreux à Saulx. Nous passons donc une bonne partie de la journée à déplacer le tas de la route au terrain grâce à de multiples coups de fourche.  Nous l’utiliserons prochainement pour préparer les parcelles pour l’hiver.

                               

Jeudi à Massy :

L’atelier s’est bien passé, certains travaillaient l’écriture ou la lecture tandis que d’autres étaient entrainés dans un « CROQUE CAROTTE » déchainé. Un peu de corde à sauter et nous voila à l’heure du goûter : bananes, chocolat et petits pains au lait… Miam on s’est régalé!

 

Jeudi au Skate Park :

Nous  avons profité de cet après midi ensoleillé  pour  bien nous amuser:

 

Un super Mikado, un petite partie de UNO, un Memory et bien d’autres.  Pour les plus calmes, ceux qui étaient fatigués par cette  longue journée sur les bancs de l’école, les livres étaient à l’honneur. Un goûter mérité et Hop les robinsons repartent vers de nouvelles aventures.     

Jeudi au jardin de Saulx :

     Nous bénéficions d’une belle arrière saison en cette fin du mois de Septembre. Nous débroussaillons l’entrée du terrain pour pouvoir recevoir la livraison de fumier demain. On désherbe à droite à gauche, entre les rangs de salades diverses. Sans oublier d’arroser les légumes encore en place.

Mercredi au Jardin de Saulx :

Sous un grand ciel bleu au jardin de Saulx, nous attaquons la dernière face du camion des robinsons.

Au programme de l’après-midi, du jardinage et du maraîchage d’un coté.  

Et de l’autre coté on se fait plaisir en peignant à l’aérosol sur les parois lisses du camion.

  

Mercredi à Moulin Galant :

Une journée ensoleillée pour cet atelier. Entre La peinture et un petit cours de boxe improvisé où les enfants ont pu apprendre quelques petites bases.  Un peu de corde à sauter, un goûter bien mérité et nous voila repartis.

  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *