Les douleurs rebelles

Les douleurs rebelles

De la douceur des moments quotidiens en Pédagogie sociale

Difficile de parler de douceur quand on travaille avec les enfants et les jeune qui ont à subir toute les violences sociales.

Difficile de parler de confort, quand on travaille avec ceux qui ont été le plus bousculés et ballottés

Difficile de parler de paix quand on vit au contact des enfants de tous les combats et de toutes les guerres

Difficile de parler de tranquillité , quand on passe tout son temps avec ceux qui ont été privés de toutes les sécurités.

Difficile de parler de bonheur, quand on a fui tous les malheurs.

Fais durer ce temps …

Et pourtant, et pourtant … C’est bien de cela dont il est question; c’est bien de cela qu’on parle.

C’est bien cela qu’on vit au hasard des moments, au détour des instants. Subitement, dans la vie la plus simple et la plus banale. Soudain, au milieu du local…

Sans crier gare, alors qu’on est côte à côté, qu’on est dans l’entre-vie, qu’on est dans l’entre-soi, d’un seul coup et pour un petit moment, alors on fait collectif, on fait famille…

D’un coup, c’est cela que nous vivons et partageons , un moment de joie qui dure toujours, un moment de Paix qui nous remet debout, un moment de vie qui nous remplit.

Nous vivons des moments de tranquillité , de facilité , de contact et de confort , …dont les institutions n’ont pas idée.

C’est au fond de notre passage étroit, sous les voutes de nos caves, dans les camions du retour, que d’un seul coup, au milieu de tout ce fatras, elle est là… l’Harmonie!

Douceurs rebelles

Et c’est là, sans certitudes, sans confort, sans avenir promis, sans promesse aucune, avec si peu de protection , mais tellement d’assurance , que nous vivons des moments d’exception.

Tous ceux qui ont vécu des douleurs rebelles, ceux qui sont familiers des violences , ont également développé une grande sensibilité à la douceur. Ils savent arrêter le temps que nous vivons ensemble ; ils savent en prendre conscience, le relever , le faire durer.

C’est cette douceur entre bonheur et douleur, qui n’efface rien, qui ne tourne le dos à aucune réalité, qui affronte toutes les violences de la vie qui mobilise toute notre créativité.

Il est là le Bonheur des tristes, voici la joie des brisés, la seule qui vaille car elle a vaincu son contraire, émergé du cours des choses.

Elle connaît sa chance!

MOMENTS DE VIE , VOLES A INTERMEDES ROBINSON

Ce jeudi, on avait dit : « Normalement , l’accueil au local est fermé »

C’est sans doute pour cela que celui-ci n’a pas désempli de la journée; entre enfants qui jouent; écrivain public…

… Mame a même trouvé le temps de préparer en atelier cuisine un repas pour 60 personnes!

Et le papa de Rayan, qui était « potier », (« avant » de venir en France) ; il en a même profit pour animer un atelier « Terre »et poterie » avec les enfants…

… Les mêmes enfants qui étaient partis le matin même, en camions, visiter le musée de céramique de Sèvres!

Et la boucle, comme toujours est bouclée… Et c’est une boucle d’or; merci, Isabelle!

Samedi 22 février

Atelier du Parthénon

Aujourd’hui nous nous sommes divisés en deux groupes afin de mener deux ateliers : un atelier petite enfance et un atelier autour de la perception de l’école par les enfants.

L’atelier de la petite enfance s’est très bien déroulé, il a été organisé par Maïté et Alexandra, avec l’aide de Latifa et de Roua. Pendant celui-ci, elles ont pu chanter avec les enfants, lire des histoires et jouer avec eux. Cependant, pour la prochaine fois, il serait intéressant de faire une petite enfance dynamique avec un parcours pour que les enfants puissent se défouler.

L’atelier créatif, effectué à l’extérieur, autour de l’école s’est très bien passé aussi. Nous avons, Andréa, Emma et Cham, proposé aux enfants d’écrire, de dessiner et de s’exprimer, à l’aide de peinture, crayons et craies. De plus nous avons organisé un chat géant avec les enfants présents, ainsi qu’un facteur pour retourner au calme avant le goûter.

Les deux goûters se sont très bien déroulés, les enfants étaient calmes et ont apprécié ce qui a été préparé de concert.

Emma et Andréa

Atelier de l’Hôtel Astoria de Massy

Les enfants étaient au rendez-vous à l’Astoria.

Nicolae et Alizée ont proposé une activité peinture pour que les enfants puissent s’exprimer à travers l’art.

Une petite enfance composée de livres et jouets leurs a permis de se retrouver ensemble et d’échanger.

Une partie de football a aussi été mise en place pour que les enfants puissent se défouler dehors.

Pour finir , tout le monde c’est retrouver autour d’un bon goûter.

Vendredi 21 février

Atelier « Fusées à eau » dans le parc des Champs-fous

En ce vendredi froid et ensoleillé, notre ami Mathieu de l’association Eva Soleil, association partenaire qui offre des colonies solidaires aux enfants qui viennent chez nous, a profité de ses vacances pour venir nous rendre visite et nous faire « un petit cadeau ».
Il nous a préparé un atelier scientifique de vols de fusées à eau.
Nous sommes allés au parc « des champs foux », juste à côté du local et petits et grands ont pu tester, expérimenté le lancé de petites fusées auto-crées.
Nous avons tous passé un délicieux moment.

Jeudi 20 février

Sortie vacances familles à la manufacture de Sèvres

Notre petite troupe est partie aujourd’hui de bon matin (euh, 10h tout de même ! vacances obligent !) pour aller visiter un haut lieu de la confection et des savoirs-faire de la céramique : le musée de la manufacture de Sèvres. Nous commençons par la visite du rez-de-chaussée et par la collection des pièces provenant du monde entier : moyen-orient, Europe, Asie, Amérique Latine. Les œuvres magnifiques datent parfois de plusieurs siècles. Les formes incroyables et les explosions de couleurs ravissent les enfants et les parents qui ne savent plus où donner de la tête et de l’objectif. Tout le monde a envie de rapporter, sur son portable, un petit bout de ce patrimoine mondial.

Le papa de Rayane, dont la grand-mère était potière, est émerveillé par les formes et les motifs ornementaux qui lui rappellent les poteries en terre cuite de Kabylie.

Puis, nous arrivons dans une salle consacrée à la manufacture et à son Histoire.Dans cette pièce est expliqué comment la matière première est transformée, façonnée et décorée. Les enfants sont particulièrement impressionnés par les moules qui sont présentés et par la création des pigments de couleurs.

Tout le petit monde reçoit une fiche « jeux » à décrypter dans la pièces, et chacun part dans ses recherches…

Le mot mystère est …., chut ! pour le savoir, il faut aller visiter le musée !!

Au retour, un succulent repas préparé par Mame nous attend !!! miam !!

Atelier « Poterie » de l’après-midi

Après la visite du musée de Sèvres et la théorie, nous passons à la pratique…

Sur une idée et une envie de Samir, le papa de Rayane, nous nous retrouvons dans la cuisine de notre local pour une après-midi création de poteries. Samir nous montre ses talents et son savoir-faire, puis, c’est aux petites mains de se mettre à la pâte… à la glaise en l’occurrence.

Les quinze participants, enfants comme parents, présents à la visite du musée du matin, se sont tous investis dans la création de bougeoirs, d’animaux, de motifs floraux, etc…

Nous attendons maintenant que les œuvres sèchent pour pouvoir les décorer.

Le mains et les vêtements sont plein de terre, mais tout le monde est heureux… merci à Samir et à Isabelle pour cette belle après-midi !!

Hillary

Mercredi 19 février

Atelier de Saint Eloi

Nous sommes arrivés à Saint Eloi vers 14h45 pour proposer des activités multiples aux jeunes du quartier. Nous avions peur qu’il n’y ait pas beaucoup de monde car il pleuvait. Nous avions mis en place plusieurs activités comme un foot, du tir à l’arc, du badminton, du volley, de la peinture et un atelier lecture.

A notre arrivée, il n’y avait pas beaucoup de monde, les jeunes ont commencé à arriver vers 15h30. En attendant les nouveaux arrivants, nous avons pu jouer au badminton et au foot avec les jeunes qui étaient déjà là.

Lorsque plus de jeunes sont arrivés nous nous sommes répartis sur les différentes activités. 2 adultes au foot, 2 autres au tir à l’arc, 2 au volley ball et 1 personne qui venait aider sur chaque activité.

Malgré la pluie et le vent, les activités ont beaucoup plu aux jeunes, elles se sont terminées vers 16h. Nous avons pris le goûter et demandé aux jeunes ce qu’ils voulaient pour la prochaine fois. Ils ont répondu : du jus à la place du chocolat chaud, des perles pour faire des bracelets et du slim !

Emma et Alizée

Inclusion et résignation…

Inclusion et résignation … Les dégâts d’un principe trompe-l’oeil

Tous ou presque dans le petit monde de la formation humaniste et sociale, connaissent LES DEUX PREMIERES CASES de cette image; ce schéma est censé nous présenter la différence qu’il y a entre Justice et Equité.

Le message est clair, visible même; la charge est accusatoire.

Les stigmates d’une société bloquée

Vouloir l’égalité à tout prix, pour elle même , « à l’aveugle » pourrait on dire, conduirait à des effets « pervers ». A force de vouloir du « tout le monde pareil », on se prive d’une véritable réflexion sur l’accès aux choses, aux ressources et aux opportunités.

La véritable Justice , ce ne serait donc pas l’égalité, mais l’équité ; celle-ci renoncerait à des mirages politiques et sociaux et privilégierait , le concret, le « terre à terre ».

Le principe d’Inclusion, comme nouveau mode de régulation des inégalités d’accès aux droits et aux ressources, à partir des concepts de discrimination ou de handicap, ne dit pas autre chose.

Comme dans la seconde image, il va s’agir de COM-PEN-SER .

Dès lors l’action sociale, toute entreprise de restauration sociale reposent sur un nouveau diptyque:

  • reconnaître le désavantage, l’inaccès, l’empêchement , la discrimination
  • Compenser par la suite ce même dommage par un aménagement, un dispositif de restauration .

Tout passe ainsi par 1. la reconnaissance et 2. le dédommagement; on n’est plus dans un système social guidé par le principe du droit effectif , mais dans un système sociétal « assurantiel », basé sur la notion de réparation.

Le mythe de « la course de la vie »

Telle est la vision libérale de la vie humaine et sociale; celle-ci pourrait se représenter comme une course au cours de laquelle chaque individu serait en concurrence avec tous les autres. L’organisation sociale et sociétale n’aurait dès lorsqu’un seul rôle : compenser quelques inégalités trop flagrantes par des aménagements ou des corrections de cette même course, en limitant par exemple, les longueurs et les distances, ou en attribuant un « bonus » à quelques autres.

Evidemment, pris au piège d’une telle vision, on en oublie les questions les plus essentielles: à quoi sert donc cette course? Et pourquoi faudrait il courir les uns contre les autres?

Les deux conditions de l’Equité

Un tel système de pensée sociale a deux caractéristiques qui limitent profondément son impact :

  • il faut tout d’abord réussir à faire reconnaître le handicap, la discrimination, le désavantage subis. Or, tous ceux qui s’y sont essayés le savent: c’est quasiment impossible; faire « la preuve par la victime » est un attrape-nigauds.
  • La compensation ne vaut pas participation; encore moins restauration des pouvoirs et libertés perdues. La compensation est un peu le prix de consolation , pour la faculté de se résigner à l’injustice.

Est-ce naturel?

La pédagogie sociale , particulièrement dans sa version française (la Pédagogie Freinet) se désigne et se présente comme « naturelle ».

Il s’agit de trouver des réponses simples, claires et évidentes aux freins, aux blocages institutionnels , que ceux ci soient sociaux, administratifs, éducatifs, économiques ou politiques.

Il s’agit de considérer comme « non naturels » (artificiels) , l’ensemble de ces blocages qu’on nous présente pourtant en permanence comme des « fatalités » , des choses qui viendraient toutes seules et contre lesquelles, on en pourrait rien.

Les freins, les murs, les grilles nous coûtent

La Pédagogie sociale invite au contraire à faire l’expérience à la fois individuelle et collective que nous sommes en mesure, en capacité et en pouvoir d’interroger le contexte des situations sociales et politiques qu’on nous présente comme « normales ». C’est au contraire, l’ensemble des freins des blocages, des handicaps et des discriminations , qui devraient convoquer notre intérêt et nous pousser à agir.

Les murs, les barrières, les obstacles, les règlements limitateurs; tout ce qu’on érige pour notre bien, pour notre sécurité; tout ce fatras doit pouvoir être remis en question. n’ont rien de fatal ou de naturel; qu’au contraire , l’entretien, la production de tous ces désavantages, de tous ces préjudices nécessite un effort perpétuel , institutionnel et coûteux.

C’est ce qu’illustre « notre » troisième dessin; pourquoi donc, mais pourquoi donc, avait on perdu du temps, de l’argent, du travail , d’énergie à produire une barrière… pour faire obstacle aux humains?

Que l’on songe à ce fantastique paradoxe, à cette grande absurdité que l’Homme est la seule espèce sur Terre, à dépenser tant de travail, de ressources et d’énergie… pour s’handicaper soi-même, pour se réprimer , pour s’empêcher d’agir … de circuler, de vivre, d’habiter, d’aimer ou de travailler!

C’est ce travail négatif que produit la société sur elle-même qu’il est urgent aujourd’hui de décrire et de dénoncer , avant qu’il nous emporte.

Samedi 15 février

Atelier de l’Hôtel Parthénon

Aujourd’hui, nous avons réalisés trois activités différentes : Jeux de construction et jeux de société, atelier dessin aux crayons gras et un atelier lecture.

Les parents étaient sen nombres aujourd’hui et ont investi les ateliers avec leurs enfants. Nous avons terminé cet après midi avec quelques comptine et par un joyeux goûter partagé !

Atelier de la Villa Saint Martin

Aujourd’hui sous le soleil nuageux de Longjumeau, nous retrouvons une bonne partie des enfants qui sont habitués à nous accueillir, comme Maisa, Marvan, Amin, Sara, Younnes, Sofiane, Inés et Bilal. Dès notre arrivée, ceux-ci nous aident à installer les ateliers. Nous nous sommes vite retrouvés en difficulté à cause du nombre supérieur d’enfants qui voulez faire de la peinture et en même temps des jeux collectifs, comme l’épervier ou encore la balle aux prisonniers.

Ce fut malgré tout un beau moment passé en leur compagnie.

A bientôt.

Atelier de l’Hôtel Astoria de Massy

Aujourd’hui à l’Astoria, Dusko a fait un atelier petite enfance avec des jeux de construction qui ont plutôt bien marchés. Nous avons ensuite organisé un atelier peinture qui a beaucoup plu, les enfants ont pu exprimer leur créativité et se défouler en peignant.

Nous avons également fait un atelier maquillage, les enfants étaient très intéressés, c’est un atelier que les enfants ont demandé à refaire. 

On a également proposé ensuite à quelques enfants de faire un petit foot dehors.

Vendredi 14 février

Atelier Massage du vendredi matin

Aujourd’hui pour l’atelier massage Hassen était au rendez-vous. Je lui ai massé le dos et j’ai rencontré Disette, habitante de Chilly et voisine de palier de Mme Azouz qui nous aide tous les vendredi en cuisine. C’est elle qui lui a parlé de l’association. Elle a enfin franchi le pas et est venue spécialement pour l’atelier massage. Je lui ai massé les pieds elle était ravie car du haut de ses 75 ans elle compte bien rester en forme !

Maite

Atelier de la Rocade

Aujourd’hui, nous allons passer une belle après-midi en compagnie des joyeux enfants et jeunes de la Rocade, avec des jeux musicaux, du maquillage, des jeux de société et une belle petite enfance.

Le soleil à l’horizon nous à permis de doubler le nombre d’enfants accueillis, sur les différents ateliers pédagogiques qui se sont vite vu débordés par les enfants. Des enfants maquillés, des enfants qui dansent, d’autres qui jouent au « Loup garou », et enfin d’autres jeunes qui tapent la balle de basket un peu plus loin pour débuter un tournoi, voici le résumé d’une très belle aventure en compagnie de 45 enfants assis au moment de « L’Assemblé des présents », animé par Dusko et Sarah !

A bientôt à la Rocade !

Atelier d’Antony Pôle

Bonjour à tous et à toutes ! 😊

Aujourd’hui à Anthony pôle, nous avons proposé aux enfants un atelier sur la santé sous forme de relais avec Camille, Cloé, Zacharie, Alexandra, Maité et Hillary.

Le but du jeu était un jeu de mémoire dans lequel un membre de chaque équipe devait reproduire à l’identique les images présentes sur une autre feuille le plus rapidement possible.

Nous avons ensuite parlé aux enfants de l’hygiène en générale et notamment les soins dentaires.

Les enfants semblaient intéressés par l’atelier et ont apprécié le jeu.

A bientôt

Hillary 😊 😊 😊

Jeudi 13 février

Sortie Vacances Familles » M!SS d’Orsay », Maison d’Innovation et de Sensibilisation à la Science

Dans le cadre des sorties de « Vacance Famille », qui regroupe des enfants de tous âges et de différents milieux sociaux et religieux, nous avons réunis une douzaine d’enfants allant de 10 à 14 ans pour partager une expérience de vivre ensemble pendant une journée, ainsi que de partager une expérience scientifique qui pourrait leurs servir dans le choix de leur alimentation.

Nous avons été accueillis par deux services civiques qui nous ont immergé dans une expérience de découverte et de sensibilisation autour des légumes et fruits et de leur importance dans l’alimentation.

L’atelier porte le nom de « Qu’est-ce qu’on mange dans une plante ? », et le but était d’expérimenter et de découvrir à l’aide des différents produits chimiques pour identifier les glucides, amidon et lipides qui se trouvent dans les légumes et fruits qu’on consomme.

Après une pause pour pouvoir permettre aux enfants de se restaurer et en quiz animé par Nicolae et Inés pour savoir si les enfants ont pu prêter attention à la séance , ils enfilent tous les blouses blanches et les lunettes de protection et , hop, c’est le temps de passer aux choses sérieuses et importantes et d’expérimenter les produits chimiques.

A la fin de la journée, enfants comme adultes ont bien apprécié l’activité et ont pu partager une expérience collective qui leur a ouvert l’esprit et des nouvelles horizon dans la recherche.

Une super belle après -midi !

A bientôt.

Nicolae

Atelier des Balladins

Aujourd’hui, nous sommes allés aux balladins pour continuer les ateliers comme tous les jeudis.

Nous avons proposé aux enfants plusieurs activités comme l’atelier peinture, un atelier petite enfance avec des lectures et des jeux collectifs.

La journée s’est terminée par un goûter partagé.

A bientôt

dusko

Mercredi 12 février

Atelier de St Eloi

Nous avons profité des vacances pour proposer des activités qui ont du sens pour les enfants.

Par exemple nous avons amené la pétanque pour que Dominique et ses amis continuent à passer des bons moments car c’est à chaque fois un événement !

Mame a mené l’activité foot car Aminata et Rouha s’amuse beaucoup.

Nous avons retrouvé un enfant du Parthénon, Alexandru, qui a déménagé à Saint Eloi, il était content de nous voir.

Je suis allé voir la grande sœur de Crismael pour l’inscrire à la sortie à la cité des sciences. Il était heureux de participer à l’aventure.

Anita et Grazzi ont fait fu henné comme des professionnel les résultats étaient bluffant et Nasser a animé le tire à l’arc. Les enfants l’ont redemandé pour mercredi prochain.

J’ai animé la petite enfance et j’ai discuté avec de nouveaux enfants. Crismael a lu des histoires à hautes voix et les autres enfants ont fait des cubes avec les puzzles.

Ali, un enfant vivant au Welcome Hôtel et avec qui nous avons beaucoup lutté pour qu’ils soit scolarisé, est venu avec nous çe qui nous a fait très plaisir.

Maite

Atelier de Bel-Air

Aujourd’hui nous avons fait plusieurs activités :

Zackarie a fait un atelier crêpes avec les enfants, ils étaient ravis.

Orlane à fait un atelier peinture, puis a proposé des jeux collectifs tels que « les éperviers » et « un deux trois soleil ».

Nicolae et Alex se sont occupé du jardin, ils ont installé une serre.

Nous avons clôturé cette après-midi autour d’un goûter, les enfants ont pu manger les crêpes qu’ils ont fait cuire.

Atelier d’Antony Pôle

Bonjour à tous et à toutes 😊

Pour cette nouvelle semaine à Antony, nous avons proposé aux enfants un atelier fresques et un atelier cuisine.

L’atelier cuisine mené par Abdel a permis aux enfants de manger des crêpes bien chaudes avec de la confiture.

L’atelier fresque animé par Chiara et Hillary a permis aux enfants d’exprimer leur créativité et de faire une mise en commun sur une même toile. Une fois la toile bien remplie, nous avons fait des jeux en roumains que les enfants proposaient.

Nous avons fini cet atelier dans le calme et la bonne humeur

A bientôt !

Hillary 😊 😊 😊

Empathie et anesthésie socialeS

Empathie et anesthésie socialeS

Il est toujours saisissant de vérifier que la vogue d’un concept (l’empathie par exemple) coïncide souvent avec sa crise sociale. Nous n’avons jamais entendu parler autant de bienveillance , d’attitude positive , de bientraitance , alors que le traitement social de nos contemporains , à commencer par les enfants, les migrants, les précaires, est marqué … par le développement de l’inverse!

Célébrer l’empathie dans l’indifférence pour tout autre que soi

Ainsi on est bien obligés de se demander si l’affichage d’une notion ne sert pas à camoufler la réalité envahissante de son contraire. Les concepts positifs semblent efficaces pour détourner notre réflexion, notre conscience et notre attention des réalités qui nous entourent. Il y a une fonction divertissante de la pensée positive.

Pour autant le défaut d’empathie sociale est partout. Nous avons vu se développer en 20 ans une indifférence fantastique vis à vis d’événements, d’histoires , de situations de violences sociales économiques, politiques, administratives et institutionnelles , qui auraient jadis révolté le peuple et jeté n’importe quel pouvoir à terre.

Nous sommes anesthésiés et amputés probablement de la capacité de nous indigner, de nous révolter, de nous insurger, en proportion égale des outrages que nous subissons.

Parmi les enfants et les jeunes précaires, que nous rejoignons dans leur situation de vie, nous observons les dégâts de cette anesthésie; ils manifestent une indifférence, ou même un intérêt décalé , déplacé vis à vis de la violence qui les entoure et dont ils sont témoins.

La violence est moindre des choses

De leur point de vue, la violence subie par les autres, devient donc une moindre des choses; un truc normal, logique et évident. Quelque chose de banal et de possiblement divertissant; la violence est un spectacle qu’ils recherchent et dont ils peuvent parler avec passion, alors qu’ils s’interdisent si souvent de parler de leurs ressentis, de leur vécu , et encore plus… de sentiments.

La banalisation du spectacle de la violence subie par les autres, alors qu’ils ne veulent pas forcément en devenir auteurs, semble coïncider chez eux avec la recherche d’une immunité vis à vis du ressenti de toutes les violences qu’ils ont eux mêmes subies et ressenties.

Regarder ce que l’on ne veut pas voir chez autrui, c’est un peu comme s’en débarrasser à bon compte, en assumant en plus une personnalité volontairement « dégagée » de tout cela, impassible, indifférente, « au dessus » de la violence de l’ordre des choses: ce qui leur semble être un signe de force.

Faites la guerre, pas l’amour!

En Pédagogie sociale, nous voyons chaque jour comment le ressentiment précède le sentiment.

Il ne peut y avoir d’empathie, du moins sociale, sans reconnaissance préalable de ce que nous avons, socialement, subi.

C’est « le Social » , c’est à dire la manière dont nous avons été socialement traités, accueillis; la place qu’on nous a laissé ou pas, notre capacité à nous sentir de ce monde, … qui déterminent au final notre empathie sociale, et nos compétences affectives.

On croit, à tort ,que ce serait dans le vécu des relations les plus familières et intimes que se déterminerait notre sensibilité au Monde; on a tort: c’est parmi tous les « petits » autres: nos pairs, nos voisins, nos rencontres et nos contemporains, que nous acquérons ou pas , le pouvoir de l’empathie , la capacité de se décentrer, de se projeter et d’habiter un peu de l’autre et de sa vie.

Imagination sociale

Les autres nous font vivre les vies que nous n’avons pas; nous nous « augmentons » à leurs côtés et démultiplions nos possibilités d’entrevoir et de comprendre ce que nous sommes tous ensemble et ce qui nous arrive. L’imagination n’est pas un retour en soi même, un renoncement, une introspection, mais au contraire un saut vers l’inconnu, vers l’autre et vers l’étrange.

A travers nos ateliers de rue, et tout ce que nous fabriquons de situations de vie collectives et communes, ce que nous cultivons chez les enfants et les jeunes, marqués par la violence, menacés d’abîmes et de dépressions, c’est ce courage résiduel, de se porter vers autrui,encore plus difficile pour eux.

Ils doivent apprendre le courage de se reconnaître dans les autres, de s’imaginer dans leur vie, d’oser être sensibles à leur singularité, alors même qu’ils cachent en eux mêmes un territoire interdit, des sanglots indicibles et des secrets qu’ils ont eux mêmes oubliés.

Face au « Risque anesthésique », et au ravage quotidien de la désensibilisation de la vie sociale, nous n’avons que l’imaginaire comme pédagogie et comme arme.

Au cours de la vie sociale des plus précaires, nous ménageons des pauses, des moments d’exception, dans lesquels on n’est pas obligés de faire semblant d’être autre que soi, pour pouvoir justement imaginer et comprendre les autres.

Moments de vie // C’est ça , Robinson !!

La « cantine » – manger bien et vivre bien, ensemble- #UnQuotidienJoyeux

AVEN SAVORE

Samedi 8 février

Atelier du Parthénon

Aujourd’hui, au Parthénon, nous avons fait pour les plus grands une activité cache-cache, un atelier maquillage et un foot. Les enfants étaient super contents de ces activités proposées.

A la petite enfance, les enfants ont pu faire des jeux de construction qui leur ont beaucoup plu, des livres étaient à leur disposition. Ils ont pu les feuilleter en regardant les images. Nous avons également proposé des jeux de société tel que le Uno, le jeu des pirates et un baccalauréat.

Je leur ai demandé ce qu’ils voulaient faire la fois prochaine, ils m’ont demandé le jeu « le lynx » qu’ils avaient beaucoup aimé.

Atelier de la Villa Saint Martin

Aujourd’hui, à la villa St Martin, nous avons fait un atelier peinture avec 4 enfants, c’était un très bon moment, nous avons également mis un peu de musique avec l’enceinte.

Puis nous avons terminé l’atelier par un goûter.

Manon, Nicolae, Orlane

Atelier de l’Astoria

Aujourd’hui nous sommes allés à l’Hôtel Astoria de Massy.

Avec Alex, nous avons fait des jeux collectifs, notamment un tir à l’arc qui a très bien fonctionné avec les enfants, malgré leur grande impatience devant l’atelier.

Chiara s’est occupé des adhésions des familles du rez-de-chaussée et du premier étage, ce qui a prit beaucoup de temps, car chaque famille voulait discuter avec elle.

Zacharie a fait des puzzles, dominos, et a joué aux cartes avec les enfants.

Malgré quelques disputes entre enfants, l’après midi s’est bien passée et nous avons fini sur un bon goûter.

Axeline

Répétition Aven Savoré

La repet’ Aven Savore s’est très bien passée… Avant de commencer, nous avons parlé tous ensemble des prochaine dates de spectacle. Suite a ça nous avons commencé à travailler les vocalises ensemble, nous avons également retravaillé « nane tsocha« , « les tziganes montent au ciel » et la nouvelle chanson « zerda zeldo » en groupe.

Nous avons aussi réalisé un gros travail sur les choregraphies de « madar nane tsocha » et « bub bum« .

La répétition d’aujourd’hui s’est terminée pas un goûter collectif.

à bientôt….

Dusko gabor

Vendredi 7 février

Atelier de la Rocade

Aujourd’hui, à la Rocade nous avons fait plusieurs activités :

Pour la petite enfance, nous avons proposé des jeux de construction comme le kapla et nous avons apporté quelques peluches.

La petite enfance à été animée par Anita.

Nous avons proposé une activité maquillage animée par Grazi et Marie et des jeux collectifs (foot, rugby) animés par Diogo.

Dans l’ensemble, les activités ont plutôt bien fonctionné et étaient adaptées aux enfants mis à part le foot et le rugby qui n’ont pas fonctionné car les enfants n’étaient pas très réceptifs.

Nous avons conclu cette journée avec un goûter, les enfants sont restés relativement calmes.

                                                                                                                              Fatou

Atelier du bidonville d’Antony Pôle 1

Aujourd’hui on s’est rendus, comme d’habitude le vendredi, à Antony Pôle. Les enfants nous attendaient nombreux, contents de nous voir.

Nous nous sommes concentrés sur la création de cahiers en carton que les enfants ont fièrement gardés à la fin de l’atelier.

Le travail n’a pas été simple : Nous avons dû découpé du carton et des feuilles que nous avons reliés avec de la corde. Ensuite, chacun a décoré sa création en coupant des formes a coller sur la couverture. Finalement, chaque enfant a pu remplir son cahier, soit avec d’autres dessins, soit avec des auto-descriptions .Quelque-uns ont même pu écrire ce qu’ils aiment ou n’aiment pas, et ce dont ils ont peur.

Nous nous sommes rassemblés pour terminer l’atelier et nous avons chanté Bella Ciao. La chanson a suscité de la curiosité chez les enfants qui avaient du mal à suivre les paroles sur les feuilles qui nous avions apportées.

Cela ne leur a pas empêché de reprendre le refrain tous en choeur !

Le goûter s’est bien passé. Tout le monde était plutôt excité pour le rituel pain au chocolat et chocolat chaud et on a passé un beau et « dynamique » moment tous ensemble, avec les enfants et les familles.

Jeudi 6 février

Atelier de Massy

Aujourd’hui, avec cette belle journée qui s’annonce, on s’est beaucoup concentrés sur un atelier en extérieur et sur les activités sportives. Le tir à l’arc été un grand succès avec plusieurs enfants qui, après quelques tentatives, ont appris à centrer la cible.

Juste à côté, l’atelier badminton a très bien marché avec des enfants regroupés pour l’occasion en équipes de deux.

En plus, il y avait un coin « dessins » où les parents se sont installés avec les plus petits de façon de créer un bel espace convivial et animé. Il y avait des nouvelles familles attirées par les nombreux enfants qui aujourd’hui étaient avec nous.

Dulcis in fundo, un atelier crêpes ! maintenant les enfants sont presque indépendants dans la cuisine : ils ont bien appris la technique et se débrouillent tout seuls.

On a terminé par un délicieux goûter avec les crêpes à la confiture et du chocolat chaud qui a nous été servi par les enfants qui commencent à bien s’organiser entre eux pour le moment du goûter. Et cela commence dès le démarrage de l’atelier !

Chiara

Atelier du Skate Park

Aujourd’hui au skate Parc nous avons proposé plusieurs activités :

Un jeux collectif (foot) animé par Nicolae, Denis et Alex , l’activité c’est super bien passé il y avait beaucoup d’enfants le soleil était au rendez vous ce qui a apporté une énergie supplémentaire .

Une petite enfance divisée en plusieurs catégories : jeux de construction et d’habileté , coin lecture , et une partie ludique avec une calculatrice chinoise. Les enfant ont pris plaisir a passer cette après-midi en notre compagnie. Nous avons aussi proposé un jeux de société (le lynx) qui a attiré beaucoup d’enfants.

Quant à la petite enfance, elle était animée par Laura et Marie…

Atelier des balladins

Aujourd’hui, nous avons passé un agréable moment en compagnie des familles du Balladins, de Dusko, Annita, Grazzy, Fatou et Faraj. A notre arrivés nous avons fait un atelier musical tous ensemble. Puis, nous avons créé la surprise en indiquant aux enfants qu’après le gouter, nous allions regarder la reine des neiges 2. Les enfants ont tous manifesté leur joie par des cris. Ils étaient tous attentifs lors de la diffusion, et tout le monde a apprécié ce moment cinéma. Malheureusement un problème technique nous a contraint d’arrêter le film. Nous avons donc dit aux enfants qu’ils pourront voir la suite la semaine prochaine.

Mercredi 5 février

Dernier atelier CLAS avant les vacances de février !

Aujourd’hui nous avons eu un bon atelier au CLAS avec beaucoup d’enfants. Nous avons commencé par un goûter comme chaque semaine… céréales, fruits, jus et lait, les enfants ont pu manger avant de commencer l’activité du jour.

Aujourd’hui nous avons commencé par une assemblée des présents, idée lancée par Maïté ou chacun se présente : Nom, âge et classe. Une fois fait, Martin a présenté aux enfants le roman photo terminé construit par les enfants la semaine dernière, et les enfants ont lu l’un après l’autre les pages du roman pour que tout le monde puisse voir à quoi il a participé.

Puis nous avons joué au chef d’orchestre pendant un petit moment avant de nous lancer dans les groupes de classe, au CP nous avons fait un peu de lecture et d’écriture avant d’enchaîner sur un petit bac, puis tout le monde est rentré chez lui. Une bonne matinée en somme !

Martin

Atelier de St Eloi

Aujourd’hui à saint Eloi nous avons fait plusieurs activités :

Un « Poule – renard – vipères » qui a très bien fonctionné auprès des enfants et qui  était organisé par laura.

Un coin « Maquillage » qui s’est aussi très bien passé qui était mis en place par Marie et Grazzi.

Un Jeux de bois qui a été proposé par Nasser qui a super bien marché !

et une « Petite enfance » organisée par maité 

Le goûter a réjoui tout le monde

                                                                                                                                         Laura

Atelier de Bel-Air

Aujourd’hui nous sommes allés à bel air et nous avons eu beaucoup d’enfants.

Nicolae a fait un foot avec les enfants et avec Alexandru.

Fatou a fait de la peinture et je me suis occupé de mon côté maquillage.

Une dispute a éclaté parmi les enfants, Nicolae a pu réussir à les calmer avant le goûter. Celui-ci s’est passé sans problème.

Axeline

Atelier d’Antony Pôle 2

Aujourd’hui, sur le deuxième bidonville d’ Antony Pôle, nous nous réunissons comme à notre habitude au centre du camp pour nous présenter.

Ensuite, nous nous répartissons dans les différents ateliers : L’atelier sportif où est organisé un tir à l’arc, l’atelier créatif, avec confections de masques en carton en forme d’animaux, et l’atelier cuisine où l’on fait des crêpes ! Lorsque les crêpes sont en passe d’être garnies, nous nous rassemblons sur les tapis pour les manger. Pendant ce temps, nous apprenons la très mauvaise nouvelle : Une ordonnance du juge à été délivrée pour l’expulsion du bidonville. Les dizaines de familles sont en danger de se retrouver une nouvelle fois dans l’errance, et les enfants, de ne plus pouvoir aller à l’école. Nous restons en contact étroit avec les familles.

Générations

GENERATIONS

Nous formons de nouvelles générations. C’est à dire que nous ne nous contentons pas de voir les enfants grandir. Ils nous grandissent aussi et nous continuons de grandir ensemble.

Nous nous reconnaissons en eux comme ils se reconnaissent également dans quelque chose d’un peu plus grand que nous, un collectif, une grande famille qui garde toujours quelque chose de ceux qui passent.

Nous votons les enfants changer, se relayer , se répondre en quelque sorte à eux mêmes, huit ou dix ans après. Nous votons des enfants se correspondre, se rejoindre ou diverger. Nous voyons du neuf, du vivant, et des jeunes pousses.

C’est le premier sens du mot « génération ».

La génération c’est aussi un processus, un acte créatif. la génération est une poussée, une conception, une production, qui commence toujours par du neuf avant de se dupliquer.

Les collectifs en Pédagogie sociale génèrent toujours quelque chose: du bruit, de la nourriture , des échanges, de la convivialité, de l’entretien, du beau, du bruyant , du spectacle.

La génération est un système qui n’a plus besoin, en Pédagogie sociale d’intention particulière, d’objectifs , de projet ou de programme extérieur. La génération devient alors un processus juste, « naturel », au sens que Freinet donnait à sa pédagogie. C’est une pédagogie de la production.

C’est le second sens du mot « génération »

Et puis il est de la génération comme des générateurs. Dans le sens quasi électrique, celui de l’énergie , de la production de l’énergie.

La génération devient ainsi l’acte de produire de l’énergie ; de la chaleur, du désir d’agir. C’est une fonction vitale, d’abord groupale , et à laquelle se nourrit chaque individu.

La génération, régénère , rajeunit quelques fois, non pas en inversant le temps et en retournant vers l’infantile, mais en allant puiser dans l’enfance ce qu’il faut d’énergie pour entreprendre.

C’est le troisième sens du mot « génération »

SAMEDI: Répétitions Aven savore

Nous sommes repartis dans une saison de concerts et de spectacles; après l’Horizon, ce sera le Bazar à la Ferme du Buisson ! Ce sera Generalli. Et nous organisons également notre participation au Festival Mix Art , notre résidence à Limours, notre tournée d’été!

Et puis encore un concert avec Haidouthi au Printemps et un autre avec les mêmes et Ibrahim Maalouf, à la Cigale, le 20 Novembre!

C’est la « Big activité » des Aven savore

Retour en BD , par Marie Maudua, sur les deux derniers samedis de formation avec Helena Recalde et Sophie Mennissier:

Vendredi: Tribunal d’opinion « Droits enfants » – Intermèdes Robinson et Centre de formation de Travail social « l’Horizon »

Avec nos amis du Centre social de l’Horizon, nous avons souhaité réaliser un événement pour le 30 ans de la Convention des Droits de l’Enfant

Parlons franchement: de nombreux droits qui semblent s’étendre sur le papier… reculent chaque jour dans les territoires négligés de la République, et … au sein des institutions … censées les mettre en oeuvre.

Témoigner des réalités récessives de terrain, porter la parole des enfants sur ces sujets , tel était notre ambition pour une journée que nous avons partagée avec un groupe de nos enfants d’Aven savore.

Ceux ci ont été tour à tour témoins, experts, membres du jury. Ils ont parlé des réalités des hôtels sociaux, du mal logement; de l’impossibilité pour les enfants pauvres et précaires de faire valoir leurs droits.

Et puis, devant les étudiants, il y a eu un beau spectacle Aven savore, avant de discuter tous ensemble autour d’un Buffet

Ce jour là, à l’Horizon, tous ces enfants remarquables… se sont sentis grands!

Verdict: l’Etat français a été condamné, par le Jury populaire (dont quelques enfants Robinson) à faire fonctionner mieux ses institutions, à garantir les droits des enfants à pouvoir apprendre , travailler et vivre e famille et avec leurs amis, comme ils le veulent… et à offrir un voyage autour du Monde à tous les enfants de France !

De mercredi à Vendredi: AFERTES AVION – NELSON MANDELA avec nous!

Cela fait des années que cela dure, de années que nous poursuivons nos échanges avec l’école de Travail social de l’ AFERTES – Avion. Des années que nous intervenons dans la formation de chaque formation et que nous accueillons sur nos terrains et territoires, groupes et promos de LEUR territoire.

Echanges riches et fructueux, à laquelle l’émotion ne vient jamais à manquer. Un peu comme si nous retrouvions ensemble du sens au travail d’aujourd’hui.

Venus eux aussi d’un territoire riche en histoires, en ruptures et en enjeux et problèmes sociaux, nous trouvons dans nos différences , les essentiels des actions futures.

« Un grand merci de nous avoir accueillis au sein de votre association. C’est une expérience enrichissante humainement ,et professionnellement . Nous avons pu observer les diverses cultures, le partage ,l’implication ,l’investissement des professionnels et des bénévoles au sein de l’association .« 

« Les deux jours les plus importants de votre vie sont ,celui ou vous êtes nés et celui ou vous découvrez pourquoi » (citation de Mark Twain)

Les étudiants de L’AFERTES et L’ESTS ME/ES D’AVION 1° année                                                                                              Merci !!!

 » Tout à l’heure je vais aller dans les bidonvilles ,à la rencontre des personnes, je ne m’y suis jamais rendue mais j’ai très hâte de m’y rendre . Ces trois jours au sein de votre association m’ont permis d’aller directement à la rencontre des publics dans le besoin ,ce que je trouve extraordinaire . Ce séjour m’a permis de m’enrichir pour mon futur métier mais aussi sur le côté humain . Séjour très intense en émotions , qui m’a permis de grandir et de prouver une chose ,c’est un métier génial .« 

« Vous faites un travail de dingue on voit que vous êtes investi et que vous aimez ce que vous faites. On voit que votre équipe est plus qu’une équipe , c’est une famille ou la solidarité ,et le partage sont des choses très importantes .« 

« Merci de m’avoir permis de participer à ce séjour , et de nous ouvrir vos portes avec plus qu’un super accueil ! vous êtes des personnes formidables avec un grand cœur !« 

                                               Merci pour tout !

 Manon , étudiante monitrice éducatrice à l’ ESTS d’avion.

« J’ai appris que chaque journée étaient précieuses et que tous ensemble ,nous pouvons faire beaucoup.

Merci de nous avoir fait découvrir votre monde si beau. Ces trois jours auprès de vous et des publics m’ont fait sourire, rire , pleurer mais surtout grandir .

                Un grand merci qui vient du cœur ! »

        Valentine ,étudiante M.E de l’ests d’Avion

« Je vous remercie pour tout ce que l’on a pu partager et découvrir avec vous !

Grace à vous , j’ai pu découvrir les hôtels sociaux et les quartiers populaires, ce qui m’a beaucoup aidé à réfléchir au métier d’éducateur. Je trouve cette association hors norme de par le fait qu’elle soit conviviale, joviale et pleine de buts pour accompagner les jeunes .

Merci à toute l’équipe de nous avoir montré votre métier ! ».

 Sophie, service civique de l’afertes d’Avion .

« Il y a de ces histoires qui ne se racontent pas mais qui se vivent »

C’est beau, votre équipe de pédagogues est belle, j’ai rencontré Luc Besson (Martin) et le futur acteur hollywoodien (Rayan) et ça c’est encore plus beau .

Autant d’amour dans de si petit locaux c’est fort.

Fort et puissant comme tout ce que vous accomplissez chaque jour.

Merci aux enfants pour le sourire et aux pédagogues pour leur bienveillance ainsi qu’à Mame et Hassan pour les petits plats 12 étoiles. »

 Avec beaucoup d’amour et respect

                                                                                                                        Yacine

 

Samedi 1er février

Atelier du Parthénon

Aujourd’hui nous avons fait une activité tir à l’arc, les enfants ont beaucoup aimé et souhaiteraient recommencer l’expérience les autres fois. Un Baccalauréat a également été mis en place avec les plus grandsen même temps qu’un Uno et un épervier qui ont été très appréciés.

A la petite enfance les enfants ont pu jouer à la dînette, aux circuits de voitures. Des livres avaient été mis à leur disposition pour leur lire des histoires.

Nous avons joué à différents jeux de société avec des astuces qui leur ont permis de rester concentré, ce qui leur a beaucoup plu. 

Atelier de la Villa Saint Martin

Bonjour,

Aujourd’hui nous avons fait de la peinture, de la corde à sauter et une battle de danse ! Ce sont les enfants qui ont eu l’idée d’effectuer la battle.

Il y avait peu d’enfants… il faisait froid et il y avait également beaucoup de vent.

Ils ont tout de même réalisé quelques peintures et se sont amusés à la corde à sauter.

Le goûter s’est déroulé dans le calme et dans la bonne humeur.

Cloé.

Vendredi 31 janvier

Atelier Massage

Un atelier massage super aujourd’hui avec Rayane. Il a des escarres et il s’est levé à 5h du matin pour faire ses soins à l’hôpital. Il était fatigué mais super content que je lui hydrate la peau et le masse délicatement.

Sanguéa est venue aussi pour que je lui masse les pieds avec l’huile. J’ai promis de pendre plus de temps la prochaine fois car l’heure du brieffing a sonnée et nous avons du arrêter là pour aujourd’hui.

Maite

Atelier de la Rocade

Aujourd’hui encore les formateurs et étudiants de l’AFERTES sont venu avec nous. Ils ont pu découvrir la Rocade et la bonne ambiance qui y règne pendant notre atelier. Nous avons fait des jeux collectifs, et pour changer un peu nous avons fait du football américain. Nous avons aussi fait de la peinture. Nous avions installé une grande petite enfance qui a attiré beaucoup d’enfant.

Nous avons également joué avec eux au Lynx et au Uno, deux jeux de société. Tout notre atelier c’est déroulé en musique. Nous avons terminé par un bon goûter !

Marine

Atelier d’Antony Pôle

Bonjour à tous !

Aujourd’hui avec les enfants, nous avons réalisé de la peinture ainsi que des jeux sur les préventions et les soins avec une infirmière venant bénévolement.

Avant de faire de la peinture, nous avons d’abord fait des cercles avec des compas, pour faire des mandalas.

Les jeux avec l’infirmière étaient un mémory avec des cartes de soins et des jeux pratiques pour soigner une fausse plaie.

Ensuite, nous avons chanté Pirouette-Cacahouète et mangé un bon goûter tous ensemble ! 😊

Cloé

Jeudi 30 février

Atelier de Massy

Aujourd’hui, nous sommes allés à Massy avec les étudiants de l’Afertes et leur formateur Patrick. Nous avons fait de la peinture sur soie avec des enfants habitués à nos ateliers et d’autres pour qui c’est une découverte. Un groupe d’adolescents : Nolane, Eli, Yakouba viennent volontiers passer du temps avec nous et motivent leurs copains aussi. Cet atelier a réuni des enfants de tous les âges et aussi deux mamans. Nous avons joué avec les jeux en bois à tour de rôle, beaucoup d’émotions autour de cet atelier !

Le goûter tous ensemble a été très agréable d’autant que Cassiane est revenu nous voir pour notre plus grand plaisir.

Maite

Atelier du Skate Park

Nous sommes allés au skate park. Linda et Nicolae ont assuré l’atelier peintur., Charlotte, Manon et Yasmina ont animé l’atelier petite enfance. Denis, Solène et Jean Claude ont assuré les jeux collectifs et tout c’est bien passé dans l’ensemble. Les ateliers ont accueillis beaucoup d’enfants qui se sont bien amusés.

Linda et Yasmina

Atelier de l’Hôtel des Balladins

Comme tous les jeudis nous sommes allés au Balladins. Deux stagiaires de l’AFERTES sont venus avec nous.

Nous avons commencé par un temps musical tous ensemble. Dusko jouait de la guitare et nous avons chanté avec les enfants. Nous avons fait des jeux collectifs dehors : un jeu du taureau et une grande partie de football ! Un papa est même venu jouer avec nous.

A l’intérieur, avec les plus petits, nous avons fait une petite enfance. Les enfants ont joué aux kaplas, aux legos, nous leur avons lu plusieurs histoires. Ils ont adoré ! Nous avions aussi apporté la peinture, nous avons assisté à la naissance de nombreux artistes.

Cette belle journée s’est terminée par un bon goûter tous ensemble.

Marine

Mercredi 29 février

Atelier CLAS du mercredi matin

Aujourd’hui au CLAS nous avons eu une matinée assez extraordinaire. Dans le cadre d’une présentation au centre de formation l’Horizon vendredi, nous avons, en moins de deux heures et à l’aide d’un travail collectif, réussi à construire un roman photo de 6 photos sur la convention des droits des enfants.

Nous avons comme toutes les semaines commencé par un goûter et nous sommes directement passés aux choses sérieuses en rédigeant une histoire, en confectionnant une sorte de storyboard et en mettant en place un premier jet des textes accompagnant les photos. Une fois fait, nous sommes passés aux photos, à l’aide d’un polaroïd afin d’obtenir un résultat direct aux photos que les enfants prenaient. Une fois cela fait nous avons construit le premier squelette du roman photo final que je terminerai moi-même.

En fin de matinée, les enfants sont allés manger.

Martin

Atelier du quartier St Eloi de Chilly-Mazarin

Bonjour à tous et à toutes ! 😊

Aujourd’hui, à Saint-Eloi, nous avons proposé aux enfants un atelier peinture sur soie avec Lionel et Marie-Amandine, ce qui a éveillé la créativité des enfants.

Ensuite, nous avons proposé des jeux collectifs avec Yasmina et Hillary, puis un « quoi de neuf » et un « café philo » avec Maité. Les ateliers se sont bien passés dans l’ensemble, les enfants semblent avoir apprécié les activités, nous avons même pu faire un « chat famille » qui s’est bien déroulé.

 Bonne soirée à vous !

Hillary 😊 😊 😊

Atelier de Bel-Air

Aujourd’hui, deux formateurs et une dizaine d’étudiant de l’AFERTES sont venus avec nous en atelier. Ils ont pu découvrir notre façon de mener des ateliers de rue. Nous avons fait du maquillage, transformant ainsi les enfants en tigres, dragons et princesses. Nous avons fait un atelier peinture avec les enfants. Nous avons également joué au football. Nous avions mis de la musique pour égayer l’atelier. Avant de prendre le goûter, nous avons pris un temps tous ensemble pour que les enfants puissent s’exprimer sur ce qu’ils avaient aimé ou non pendant l’atelier. Ils ont aussi pu nous dire ce qu’ils aimeraient faire la prochaine fois. Nous avons terminé par un bon chocolat chaud fait sur place avec les enfants pour nous réchauffer.

Marine

Atelier d’Antony Pôle

Très bel atelier aujourd’hui à Antony 2.

Nous proposons un atelier de confection de carnets fait main, ainsi qu’un tapis de petite enfance et des jeux de corde à sauter.

Les enfants sont très nombreux, et l’atelier très animé. Au moment du gouter c’est Mario et Gabi qui nous servent le chocolat chaud et les gâteaux.

Atelier Cinéma

Aujourd’hui c’est un atelier cinéma assez court.

Sagida, Siwar et Sangea étaient présentes et nous avons vu un extrait du Seigneur des anneaux 2, dans lequel nous avons observé comment le placement d’une caméra permettait de développer la psychologie d’un personnage avec celui de Gollum. Les filles étaient ravies d’avoir saisi la subtilité du placement de caméra. Puis nous avons discuté des projets à venir notamment de la résidence de 3 jours à Buno pour filmer un court-métrage auquel nous commençons déjà à réfléchir (pour l’instant le film de zombie semble être le favori).

Et enfin, nous avons préparé le tournage de demain après-midi de notre premier court-métrage : « La princesse Degueuler ». La semaine dernière nous avions distribué les rôles et les costumes et nous nous étions mis d’accord sur la date. Demain nous avons prévu de filmer afin de pouvoir faire le montage dès la semaine prochaine.

Les jeunes ont hâte de filmer, et moi aussi !

Martin

Nous n’avons pas la solution…

Nous n’avons pas la solution…

De quelques discours et problèmes essentiels en Pédagogie sociale (V)

… Nous n’avons pas la solution à tous ces problèmes, à vos problèmes. Mais , par contre nous les comprenons bien ! C’est à dire que nous le comprenons vraiment.

Cela veut dire que nous ne les comprenons pas seulement comme des problèmes , des aléas de la vie, de simples accidents, des événements qui vous touchent.

Nous les comprenons au contraire comme des processus qui nous concernent également, qui nous impliquent.

C’est justement parce que en quelque sorte, nous sommes également dedans, que nous ne pouvons pas solutionner vos problèmes; vous êtes sans logement, nous sommes sans locaux. Vous êtes sans ressources, nous n’avons que si peu de financements pérennes.

Vous avez des difficultés administratives, ou avec la règlementation actuelle; nous sommes « hors normes » et nous en payons le prix fort.

Nous vivons comme situation, ce que vous vivez comme condition. Bien entendu, ce n’est pas la même chose; mais ça nous en donne une idée- une compréhension- une perception – une intuition.

La Précarité, ça se comprend de l’intérieur , ou bien ça ne se comprend pas du tout . Ceux qui n’en ont pas d’expérience n’agiront pas dessus.

Et c’est bien de cela dont il s’agit; nous n’avons pas la solution, mais nous avons l’action, le sens de la réaction. Nous savons comment agir.

Nous ne pouvons pas résoudre votre problème aujourd’hui; mais nous pouvons vous aider à lutter contre, à le circonvenir ce problème, à le limiter, à lui donner du sens. A en faire une source d’énergie…

Nous n’avons pas de solution à votre problème mais nous savons que si vous faites l’effort de venir avec nous , de nous rejoindre et bien… ensemble, ce problème , il n’aura plus du tout la même importance, la même valeur, le même impact, les mêmes conséquences , que ce soit sur vous et encore plus sur vos enfants!

Nous n’avons pas la solution à, votre problème mais nous connaissons les conditions communes à toutes les solutions:

  • Sortir de soi,
  • Sortir de l’entre soi,
  • Sortir de chez soi,
  • Refuser l’autoenfermement.

Donner à la vie le moyen de glisser du jeu dans ce qu’on vit; donner de la place pour de l’inattendu ; ouvrir et étayer sa curiosité; aiguiser le désir de voir un peu plus loin , ce qui va arriver, ce qui va nous arriver à tous.

Poursuivre en un mot , le travail qui fut le nôtre depuis notre naissance.

Semaine: Moments de vie au local , en images

Mardi, le Français en chansons , par … Dusko!

Mercredi, Kledjo apprend à être tzigane

Cantine du jeudi

Samedi 25 janvier

Atelier du Parthénon

Aujourd’hui au Parthénon, nous avons proposé plusieurs activités :

Une activité foot avec des étudiants de l’IRTS de Montrouge qui a beaucoup plu aux enfants. Ceux-ci étaient heureux de les revoir.

Lionnel a fait de la peinture sur soie, les enfants ont apprécié l’activité, Maité à inciter Lionel à revenir souvent au Parthénon. 

La petite enfance s’est bien passée, les enfants nombreux étaient heureux de pouvoir jouer et d’échanger entre eux.

Nous avions également ramené des jeux de société qui leur a beaucoup plu et leur a permis de travailler leur concentration.

Atelier de la Villa Saint Martin

Aujourd’hui à la VSM, les enfants se sont fait discrets au début. En effet, aucun enfants n’étaient présents avant 15h50 puis ils sont arrivés tous en même temps.

Denys et Nicolae ont joués au puissance 4 et avec Claire, nous avons joué à la pétanque avec les enfants.

Nous avons conclu l’après-midi par un goûter avec la galette des rois et le chocolat chaud. Les enfants sont repartis avec des couronnes sur la tête et se sont proclamés rois.

Axeline

Atelier à l’Hôtel Astoria de Massy

Pour la première fois, nous sommes allés à l’hôtel social Astoria.

Nous avons tout d’abord eu un entretien avec le gérant et le gardien. Ils nous ont expliqué le fonctionnement de l’hôtel et nous ont fait visiter les lieux. Ils nous ont prêté une salle pour nos ateliers.

Nous nous sommes présentés aux familles et les enfants sont venus nombreux. Nous avions entre 35 et 40 enfants ! Certaines mamans sont également restées tout au long de l’atelier. Nous avons fait de la peinture, les enfants ont adoré et ont produit nombre d’œuvres d’art colorées !

Nous avons aussi fait des jeux de société, des Mémory pour les plus petits et un Uno pour les plus grands. Nous avons tous beaucoup rigolé ! Nous avons conclu cet après-midi riche en émotion par un bon goûter avec des crêpes et du chocolat chaud.

Marine

Répétitions Aven Savoré

Aujourd’hui, nous avons eu la chance  d’accueillir Sophie Menissier qui est danseuse professionnelle spécialiste de la dance tzigane

Elle est venue pour nous donner des cours de danse tzigane. Elle nous a fait travailler les mouvements de jupes et les techniques avec les main pour attraper les robes correctement.

Suite à cela, elle a travaillé aves les filles et les garçons les percussions corporelles les enfants. Tout le monde a énormément apprécié sa présence. Juste avant la fin de ce cours, nous avons travaillé de notre côté le petit spectcale que nous allons présenter vendredi 31 prochain au centre de Formation L’Horizon pour la journée consacrée aux droits de l’enfant.

à bientôt !!

Dusko Gabor

Vendredi 24 janvier

Atelier de la Rocade

Aujourd’hui, nous sommes arrivés à l’atelier de la rocade pour proposer aux enfants plusieurs activités : un coin « maquillage » qui a super bien marché ! tous les enfants présents voulaient se faire maquiller. L’atelier jeux de société a eu également beaucoup de succès.

Avant le goûter, nous avions déplié les tapis pour proposer un atelier petite enfance avec des lectures et des jeux de lego.

Dusko

Atelier de Bel-Air

Nous sommes allés à Bel Air par un temps assez froid. Denys et Nicolae ont proposé une activité Foot. Claire a fait les maquillages et aussi des mathématiques à la demande d’un enfant. Avec Faraj, nous avons fait des crêpes, Faraj à la cuisson et moi au tartinage !! hahaha !!

Ce fut une bonne après-midi, le goûter s’est très bien passé, il y avait juste assez de crêpes cuites pour tout le monde.

Axeline

Atelier d’Antony Pôle

Aujourd’hui, nous ne proposons qu’une seule activité à Antony Pôle, mais pas des moindres ! On va fabriquer nos propres cahiers, que l’on va pouvoir décorer, personnaliser en remplir à l’envie !

Lorsque nous annonçons cette idée au enfants, ils sautent de joie ! et se ruent sur le materiel. Après quelques essais parfois infructueux, tout le monde finit par choisir sa couleur de couverture… découper les feuilles, les assembler et les relier.

Ensuite vient le moment de la décoration. On découpe des motifs dans du carton. Les enfants demandent aux adultes de leurs découper des formes pour servirt de modèles. Les garçons demandent beaucoup de voitures, d’avions et de fusées. On a aussi fait des cœur, des étoiles, et des maisons. Certains cahiers sont de véritables œuvres d’art comme celui de Larissa ou celui de Laruca… ou encore celui de Nicolas, dans un style beaucoup plus abstrait !

A la fin de l’atelier, on prend le goûter. Puis on demande au enfants de former une ligne pour que Zohra puisse distribuer les bonbons qu’elle a apporté pour eux. Des enfants viennent nous donner des feuilles cartonnées de couleurs pour que l’on enrichisse l’atelier, et à la fin, les mamans viennent nous aider en ramassant tous les petits bouts de papiers que nous avons laissés par terre.

Jeudi 23 janvier

Atelier du Skate Park

Bonjour à tous !

Nous avons ramené le puissance 4, les craies grasses, de sols, des jeux de constructions ainsi que des jeux collectifs pour les enfants.

Beaucoup d’enfants sont venus jouer avec nous, petits et grands ont participé aux jeux collectifs en se donnant à fond ! Ils ont fait des calculs et des dessins avec les craies.

Le soleil nous a un petit peu accompagné lors des jeux, mais également au moment du goûter. Nous avons passé un agréable temps d’échange ensemble.

A la semaine prochaine ! 😊 Cloé

Atelier de Massy

Un bel après-midi à Massy avec les enfants (et quelques parents), qui, toutes les semaines nous rejoignent après l’école !

Malgré le froid, on a organisé trois différents ateliers : un atelier créatif où nous avons réalisé des masques ; un atelier cuisine et un atelier jeux de société . On s’est dit au revoir avec les crêpes offertes par l’atelier cuisine et un bon verre de chocolat chaud.

Chiara

Atelier du Balladins

Comme tous les jeudis, nous avons été au Balladins. Nous nous sommes installés à l’intérieur pour faire la petite enfance. Nous avions pris beaucoup de livres et nous avons lu avec les enfants. Nous avions aussi un atelier peinture et un atelier maquillage qui a attiré beaucoup d’enfants. A l’exterieur, d’autres ont joué au football et nous avons terminé cette après-midi par un joyeux goûter !

Marine

Mercredi 22 janvier

Atelier CLAS du mercredi matin

L’atelier CLAS de ce matin c’est déroulé dans la bonne humeur. 17 enfants étaient au rendez-vous. Après une bonne collation de saison, les galettes étant encore les reines de la table, nous avons fait trois jeux collectifs, qui ont plus à l’ensemble des enfants, quelque soit leurs âges.

Puis les CP ont travaillé la lecture avec Marie Thérèse. Les CE1 ont travaillé sur les mots en « k ». Les CE2 ont révisé leurs leçons d’orthographe. Les CM1 ont travaillé les multiplications à 2 et 3 chiffres. Les CM2 ont préparé leurs évaluations.

Isabelle et Mélodie

Atelier de St Eloi

Aujourd’hui à St Eloi nous avons animé plusieurs activités :

Une Activité collective « foot » , un stand « tir à l’arc », un coin « peinture sur soie » et une activité philo que l’on nomme « QUOI DE NEUF ? ».

Au foot l’ambiance était super les enfant se sont amusés et les enfants sont venus assez rapidement et naturellement se joindre à nous .

L’activité tir a l’arc c’est bien passée, les enfant semblaient très concentrés et ils se réjouissaient de leurs scores .

Nos discussions autour du Quoi de neuf ont été riches d’échanges .

L’atelier peinture sur soie a intéressé beaucoup d’enfants.

Atelier de Bel-Air

Aujourd’hui à Bel Air, les ateliers se sont très bien passés. Nicolae et Denys ont fait les jeux collectifs avec une activité foot, Yoanna et Diogo ont fait la peinture et Faraj et Maria ont maquillé les enfant. Malgré le froid, les enfants étaient présents et ont passé un bon moment en notre compagnie. Cette journée au jardin s’est terminée avec un goûter dans la joie et la bonne humeur.

Atelier au bidonville d’Antony Pôle

Mercredi c’est Anthony !

Nous voilà une nouvelle fois devant les portes du camps pour un atelier de rue ! Nous partons à la rencontre des enfants et formons un cercle au centre du bidonville pour se présenter.

Aujourd’hui Camille, infirmière bénévole est venue faire de la préventions avec Cloé. Elle installe donc un atelier avec un memory, et du matériel médical et de soin pour apprendre les bon gestes. Les enfants prennent du plaisir à soigner de fausses coupures. A l’atelier cuisine on fait des gâteaux au miel kabyles, la recette est très simple et tout le monde est content d’en apprendre une nouvelle.

Sur les tapis, on joue au memory pour apprendre des mots en français et aux kapplas. Un peu plus loin, on a sorti la traditionnelle corde à sauter. Au moment du goûter tout le monde se régale avec les gâteaux que l’on a cuisiné toute l’après-midi ! Les enfants sont très fiers de les avoir cuisinés eux même !

Organiser son absence

De quelques discours et problèmes essentiels en Pédagogie sociale (IV)

Le problème est connu; on peut faire deux sortes « d’ateliers de rue ». Le premier se suffira à lui même et s’épuisera tout seul. Il sera déroulé, comme si rien ne devait en découler, rien ne devait en être poursuivi.

Les relations engagées, les activités en cours, l’amélioration de l’occupation de l’espace et de la présence dans le quartier… Rien de tout cela ne serait perçu et les acteurs sociaux, quitteraient chaque fois le lieu de l’atelier « comme si c’était le dernier ».

Ce type d’Action de rue, est évidemment vide et vain; vide car il y a fort à parier qu’il n’y aura pas grand public, et vain, parce qu’il sera mené sans conviction par des personnes qui ne placent aucun sens dans ce qu’ils font.

Le travail sur la présence

Nous connaissons cet enjeu depuis le début de notre engagement en Pédagogie sociale ; nous avons appris à y remédier, même si bien entendu, de loin en loin, il nous faut reprendre conscience de cette vérité et réinvestir et ré-habiter les espaces et réinviter les personnes que nous avons pu progressivement délaisser .

C’est une entropie connue; c’est tout le travail que nous faisons au cours des briefings quotidiens que de remettre en perspective le sens et les enjeux de ce que nous faisons

C’est ce que nous pourrions appeler: le travail sur la Présence

Le travail sur l’absence

Mais dans l’établissement de la continuité nécessaire à la Pédagogie sociale, il existe également une seconde dimension. Celle qui se réfère à la manière dont chaque pédagogue social conçoit son absence.

En tant qu’acteur social et éducatif, nous devons inventer 1000 manières pour que notre absence ou nos absences ne soient ni rupture, ni abandon.

Même si nous ne somme pas présents, même si certaines actions ou temps de présence ont dû être remis, il nous appartient de trouver d’autres manières d’être présents à ceux qui comptent sur nous.

La sur-communication

Une « sur-communication » doit alors prendre la place de cette présence défectueuse et se déployer en amont , pendant et après la coupure. C’est cette « sur-communication » que nous pratiquons chaque jour; elle emprunte tous les canaux: affiches, SMS, téléphone, réseaux sociaux , visites .

Sa visée n’est pas tant de passer des informations que d’entretenir des liens, c’est à dire garder présente et actuelle la relation que nous bâtissons, et de l’éprouver au temps.

Travailler avec le Futur

A la manière de Makarenko, à l’occasion de nos actions, nous devons chercher à rendre bel et bien réels et tangibles, trois types de futurs distincts de nos actions et relations; un futur proche, avec une rencontre , une réalisation imminente; un futur à moyen terme avec un projet, un aboutissement plus ambitieux; et enfin, un futur lointain qui met en valeur l’impact que nous recherchons sur les évolutions, les destins et les transformations personnelles, comme collectives et sociales.

Travailler avec le futur c’est tout le contraire de remettre, d’étaler ou de programmer. Ce n’est pas le Présent qu’on renvoie au futur, c’est le Futur qu’on rend présent. On l’ouvre comme un livre sur la table et nous le regardons ensemble.

Le travail sur l’absence n’est pas un sur-travail

Il s’agit de bien comprendre et spécifier ce travail « sur » et dans l’absence; il ne signifie en aucune manière une mobilisation excessive, une sorte de sacerdoce déguisé.

C’est presque tout le contraire , en réalité. Ce travail pendant l’absence permettra au contraire de ne pas avoir constamment, tout à refaire, tout à reconstruire.

Il s’agit de respecter, préserver et d’économiser l’énergie que nous avons déjà mise dans une action.

Le « travail sur l’Absence » est une ouverture vers une nouvelle dimension de l’action, qui n’est que rarement connue et reconnue: apprendre à travailler entre deux temps de présence; faire un effort pour continuer à rendre réel et concret le sens de notre travail.

Ce qui nous encourage à investir cette dimension « de l’entre deux », c’est la prise de conscience et la critique de ce que la plupart des pratiques sociales et éducatives, provoquent comme gâchis et comme annulation de tout ce qu’on s’était efforcé à mettre en œuvre.

Tout enseignant Freinet sait bien, par exemple, que l’organisation classique du système scolaire organise sa propre déperdition quand d’une année sur l’autre , on recommence une nouvelle classe en changeant à la fois les élèves et les profs. la perte est alors immense.

L’enfant recommence sinon de zéro, à tout le moins de presque rien. On multiplie les risque de tous les échecs. On remet tout en jeu au risque de tout perdre et de perdre l’enfant.

Or, tout enseignant en pédagogie Freinet, tout acteur social en Pédagogie sociale a pris conscience de cette débâcle. Il sait, a contrario, la valeur d’une autre organisation , qui est durable , qui mélange les âges et qui ouvre tous les avenirs.

Communément les institutions éducatives et sociales envoient ainsi des messages contradictoires; elles dramatisent et survalorisent des temps de plus en plus courts, et au même moment, elles pratiquent les abandons et les ruptures et renvoient les enfants et les familles vers l’inconnu et la fragilité.

Les collèges , par exemple, pénalisent chaque minute de retard de l’élève, mais ne se gênent pas pour annuler en cascade tous les cours d’une journée ou de la semaine. Ils n’hésiteront pas davantage à mettre en congé pour tout prétexte et avant les dates les enfants, sans se soucier de ce qu’ils feront.

Le véritable sens du travail sur l’absence est bien là; c’est un simple souci de cohérence. Nous ne pouvons pas à la fois affirmer l’importance de notre travail et le « laisser tomber » à la moindre occasion!

Samedi 18 janvier

AVEN SAVORE

Aujourd’hui était un jour particulier pour Aven Savore, nous avons eu le plaisir de recevoir Helena Recalde chanteuse et compositrice équatorienne qui a passé 3 heures à aider les enfants de la troupe à travailler sur leur voix. Moduler, changer d’intonation ou de tonalité, les jeunes ont pu découvrir de nouvelles façons d’interpréter leur répertoire. Helena a également pu travailler avec une partie des solistes en vue de préparer l’enregistrement du prochain CD de la troupe. Elle a notamment travaillé avec Yaëlle sur sa voix pour lui donner de nouvelles perspectives dans l’utilisation de sa voix, mais aussi de son corps pendant son solo.

Nous avons plus particulièrement travaillé sur Nane Tsora que nous ne maitrisions pas encore tout à fait, et le résultat fut plus de que satisfaisant !

Martin

conseil-d’helena_e

conseil-d'helena_e

Atelier du Parthénon

Aujourd’hui au Parthénon c’était jour de brocante. Malgré cela nous avons trouvé un petit coin à l’abris du passage pour nous installer. Nous avons joué au football et au badminton, de grands sportifs se sont révélés. Nous avons aussi maquillé les enfants, en super héros, en coccinelles ou en papillons. A l’intérieur de l’Hôtel, nous avons installé une petite enfance. Les enfants on pu faire plein de jeux différents, notamment un baccalauréat et un pendu. Nous avons beaucoup rigolé.

Nous avons terminé par un bon goûter avec du chocolat chaud pour nous réchauffer.

Marine

Atelier de la Villa Saint Martin

Bonjour à tous et toutes ! 😊

Aujourd’hui à la villa Saint-Martin, nous avons mis en place un atelier maquillage ou les maquilleurs se sont fait maquiller, un puissance 4 où les esprits stratèges se sont affrontés, ainsi que des jeux collectifs qui ont permis aux enfants de se défouler dans la joie et la bonne humeur !

Nous avons clôturé cette journée par un goûter où une maman nous a gentiment offert des meringues, c’était très bon !

Bon weekend à vous !

Hillary 😊 😊 😊

Vendredi 17 janvier

Atelier Massages

Aujourd’hui j’ai massé Rayan. Il etait très content car, étant en fauteuil roulant, le masser lui permet d’aérer ses pieds et de lui faire ressentir des petits fourmillements. Il a pu m’expliquer que ces fourmillements étaient plus ou moins intenses selon les endroits ou j’appuie. Un vrai moment de complicité et d’accompagnement social.

Sorhed, une femme adhérente de l’association m’a aidé comme à son habitude et a massé Hassan lui aussi vivant avec un handicap au niveau des bras. Sorhed ancienne infirmière sait bien comment le soulager. Un moment privilégié !

Maite

Atelier de la Rocade

Bonjour à tous et à toutes ! 😊

Aujourd’hui à la rocade, nous avons proposé les activités suivantes :

Une petite enfance animée par Marie et Yasmina, suivie d’une activité statue musicale qui a beaucoup plu aux enfants; un atelier peinture mis en place par Grazzy et Daïseya qui a permis aux enfants d’exploiter leur créativité; un atelier jeux de société aimé par Martin puis un atelier jeux collectifs animé par Hillary et Dusko.

Les enfants étaient nombreux et semblaient ravis à la fin de cette journée.

Bye bye ! 

Hillary😊 😊 😊

Atelier de Bel-Air

Aujourd’hui nous avons bravé le froid pour aller à Bel Air. Nous avons fait de la peinture, les enfants ont adoré joué avec les couleurs. Nous avons aussi joué au football pour nous réchauffer. Les enfants nous ont également aidé à faire des crêpes au Nutella pour le goûter.

Nos petits cuistos ont assuré et nous nous sommes tous régalés !

Marine

Atelier du bidonville d’Antony Pôle

Un bel après-midi à Antony. Aujourd’hui toute notre équipe s’est concentré sur une activité créative : la création de masques. Les enfants ont adoré cette activité car elle mélange peinture et bricolage. Tous sont arrivés à réaliser leur masque et nous avons terminé par un goûter « carnavalesque » avec du chocolat chaud et des gâteaux.

Chiara

Jeudi 16 janvier

Atelier de Massy

Aujourd’hui, nous sommes de retour pour un atelier du tonnerre à Massy ! On installe le barnum en dessous duquel on va installer l’atelier de « peinture sur soie » de Lionel. Juste a côté nous installons la cuisine où nous allons faire cuire des crêpes pour le goûter , tandis qu’un peu plus loin on installe les cages de foot et la pétanques ! malgré le froid les enfants sont nombreux et a la fin de l’atelier nous sommes une quinzaine à déguster les crêpes !

Atelier du Skate Park

Bonjour à tous !

Une très belle journée au Skate Park malgré le froid de l’hiver !

Beaucoup d’enfants sont présents… Aux jeux collectifs, c’est séquence foot avec petits et grands.

Les enfants ont joué aux jeux de constructions, de kappla ainsi qu’avec les peluches.

Ils ont fait également plein de dessins et des calculs avec des craies grasses, des crayons de couleurs, des craies de sols.

Le puissance 4 a cartonné, les enfants ne s’arrêtaient pas de jouer.  

Le goûter s’est déroulé dans une très bonne ambiance et de beaux sourires.

Cloé.

Atelier de l’Hôtel des Balladins

Comme tous les jeudis, nous sommes allés au Balladins. Le soleil était au rendez-vous et les enfants aussi.

Nous avons commencé par un temps musical où nous avons chanté avec les enfants. Nous avons fait un atelier peinture qui a révélé de nombreux artistes. Nous avons joué au football. Nous avions également préparé une grande petite enfance avec des légos, des livres, et un jeux avec des perles en bois.

Nous avons terminé cette belle journée par un joyeux goûter !

Marine

Mercredi 15 janvier

Atelier CLAS du mercredi matin

Une matinée un peu spéciale aujourd’hui au CLAS, nous avions 17 enfants avec nous et avons comme d’habitude commencé par un goûter a base de jus et de brioches des rois ! Seulement, aujourd’hui étaient avec nous deux étudiantes de l’Horizon qui venait poser quelques questions aux enfants à propos des droits de l’enfant, sujet que nous étudions en ce moment. Donc pendant que la majorité des enfants jouaient au roi du silence en bas, des petits groupes de 4 ou 5 enfants ont suivi les étudiantes Gwendoline et Amélie en haut pour répondre à leur questions. Nous avons parlé ensemble des différents droits des enfants, de ce qu’ils en pensaient et de leur expérience de ces droits. Finalement presque tous les enfants ont participé à cette petite discussion qui s’est poursuivie pendant que les groupes habituels se sont formés pour le travail scolaire.

Finalement, avec les quelques enfants qui ne pouvaient intégrer les groupes qui étaient déjà en cours de travail, nous avons joué au petit bac. Puis une fois l’atelier fini les enfants sont allés manger.

Atelier de St Eloi

Aujourd’hui à St Eloi, l’atelier s’est bien passé malgré la pluie. On avait divers ateliers comme le quoi de neuf /atelier philo les notions abordées étaient l’amitié et la liberté qui a permis aux enfants de se libérer.

Ensuite il y avait les jeux collectifs (football et basket). L’atelier henné a très bien fonctionné, les filles étaient très inspirées et voudraient d’autres modèles pour réaliser la semaine prochaine.

Pour le goûter, nous avons préparé des brochettes d’ananas avec quelques enfants. Ils étaient très contents de ce goûter mais surtout de l’avoir préparé.

Pour finir nous avons pris le goûter qui a été organisé par un groupe d’enfants et nous sommes dit à la semaine prochaine.

Daïseya et Marie

Atelier de Bel-Air

Bonjour à tous et à toutes ! 😊

Aujourd’hui à Bel air, nous avons mis en place un atelier peinture, un atelier jeux collectifs et une petite enfance. Les enfants étaient plus intéressés par les activités sportives, nous avons donc fait un grand match de foot qui a duré toute l’après-midi.

Le goûter s’est plutôt bien passé, les enfants étaient contents de leur match.

Hillary 😊 😊 😊

Atelier du deuxième bidonville d’Antony Pôle

Aujourd’hui pour l’atelier, nous nous retrouvons à Antony 2 avec la quinzaine d’enfants habituels. Nous faisons les désormais traditionnelles crêpes, ainsi que l’atelier de peinture, et aux jeux sportifs et collectifs, on fait de la corde a sauter, de la course en sac, et du tir à l’arc !

La pluie vient nous cueillir en fin d’atelier, et nous sommes obliger de prendre le goûter debout en cercle. On en profite pour distribuer les peintures des enfants, et on se dit à la semaine prochaine !

Sortie au Parc de Chilly

Nous sommes allés au parc de la Mairie, avec Claire, Marine et nous avons emmené avec nous Nassim et Aziz

Nous avons rencontré plein d’animaux pendant la sortie, des poissons, des cygnes, des colverts, des chèvres, des moutons, un âne, des poneys, des poules et un coq. Les enfants ont adoré et comme dirait Nassim « l’âne est trop rigolo ! ».

Nous avons ensuite profiter d’une grande étendue d’herbe pour jouer au ballon tous ensemble !

Axelline et Marine

Fins de droits pour les enfants

Fins de droits pour les enfants

La scène se passe à la sortie d’un collège. Appelée par la Principale du lieu, la police municipale, affirme sa présence et joue l’intimidation. Un collégien, un enfant de 14 ans vivant dans les hôtels sociaux, à leur vue, lance un: « Ils sont là le fils de p… ». Cela lui vaudra immédiatement un placage. Il sera maîtrisé, peut être menotté (aux dires de certains) et physiquement immobilisé et contraint.

La principale a demandé à la Police municipale d’amener devant elle et la CPE, dans la cour du Collège , le jeune « appréhendé » et hors d’état de réagir. Elle lui a servi une leçon de morale (aux dires de la victime) et a affirmé aux policiers que ce jeune aurait déjà insulté son prof de Français par le passé. Une raison de plus sans doute…

Le collégien s’est trouvé embarqué de force dans une voiture de police municipale et emmené au poste de police municipale où il a été détenu/retenu quelque heures.

Il en est sorti intimidé et fragilisé et surtout en ayant perdu définitivement confiance dans les adultes et les institutions. Bien que nous l’y ayons invité, il n’a pas voulu se plaindre officiellement du traitement qu’il a reçu. Lui et sa famille ont trop à perdre. A peine nous dira-t – il qu’il espère ainsi , en faisant profil bas , qu’on le laisse tranquille à l’avenir…

Nous en doutons.

Rien de ce qui s’est passé ici n’est légal. Et encore moins rationnel. La principale , sans doute inquiète a affirmé par la suite que la présence de la police municipale, à sa demande, était liée à ses craintes pour une jeune fille qui serait « harcelée », mais par « d’autres », ajouta-t-elle . Mais alors pourquoi les adultes du collège ne règlent pas les problèmes eux mêmes ? Et pourquoi appeler la police municipale qui n’est pas compétente? Tout est embrouillé.

Et oui tout est embrouillé autour de cette histoire des « Droits des enfants ». Nous qui travaillons chaque jour au contact d’enfants qui subissent des violences sociales, économiques, politiques, administratives, aberrantes, nous pouvons affirmer que ces droits sont bel et bien … nébuleux.

Nous tirons de cette expérience trois leçons particulières en ce qui concerne les droits de enfants pauvres et précaires.

  1. Il n’y a pas de droits pour des enfants sans droits. Ceux là sont priés d’être discrets, constants, irréprochables . Ils sont mal venus à réclamer quoi que ce soit. Cela pourrait être somme toute assez banal, mais le récit ci dessus l’exprime: il n’y aura pas de Défenseur des droits pour ces garçons et filles; il n’y aura pas de protection à l’enfance. Personne, absolument personne ne viendra rétablir une quelconque justice les concernant. Car tout le monde dès qu’il s’agit de ce enfants « particuliers » se déclare immédiatement incompétent. C’est comme si on se racontait complaisamment une bien étrange histoire; des droits il en existerait certes, pour des enfants en général; mais s’il s’agit d’enfants pauvres et précaires, alors on préfère ne pas se prononcer, ne pas s’impliquer. On se déclare incompétents. On regarde ailleurs. D’un seul coup, tout le monde absolument tout le monde est persuadé que le mieux, le plus simple, le plus positif à faire c’est de laisser faire. Et d’une manière assez cynique on ajoute que cet abandon, que cette désertion, pour le droit des enfants, on s’y résoudrait … dans le propre intérêt des victimes.
  2. Même si on augmente la Liberté théorique des enfants , on limite concrètement ce qu’ils peuvent réellement faire. Certes toutes les situations, d’injustice, et de dommages vécues par les enfants , ne sont pas aussi dramatiques que notre récit. Beaucoup d’enfants , même pauvres et précaires grandissent avec le souci de leur liberté et de leur dignité. Ils revendiquent assez facilement et même parfois bruyamment des droits « de choisir » de « décider » et de s’exprimer. par eux-mêmes Ils ont la parole assez facile et ont souvent des discours revendicatifs face aux institutions , en particulier. Mais si on analyse ce qui constitue leur vie et leur vécu dans ou en dehors de ces mêmes institutions, on découvre que cette apparente liberté de parole s’accorde avec une vie dénuée de toute possibilité d’agir dans la Cité et la collectivité. Les mêmes qui se croient libres sur les réseaux sociaux , quand ils ont de la Wi-fi ou du crédit, n’ont plus jamais droit à des loisirs. Ils ne partent jamais nulle part. Leur précarité, leur pauvreté ne sont jamais prises en compte. Ils échappent à toutes les études et à toutes les statistiques. L’enfance pour eux est une longue période à subir et à supporter en attendant de se projeter dans une vie adulte prématurée et problématique.

Le seul droit de l’enfant qui est aujourd’hui garanti aux enfants précaires, ressemble à celui que les policiers américains récitent à ceux qu’ils arrêtent dans les films et les séries TV.

Les enfants pauvres et précaires n’ont que le droit de se taire.

Et s’ils parlent, cependant, … tout ce qu’ils pourront dire, sera retenu contre eux!

Samedi 11 janvier

Atelier du Parthénon

Aujourd’hui nous avons passé une très belle après-midi au Parthénon.  Nous avons lu des histoires, fait des jeux de société avec petits et grands. Nous voyons évoluer les enfants de semaines en semaines, des parents restent avec nous et nous échangeons. Les enfants aussi nous disent plein de choses. Ana Maria a dit à Axelle qu’elle en avait marre d’être à l’hôtel par exemple, les enfants se livrent et nous racontent leur semaine. A l’extérieur les jeux collectifs ont permis de continuer la cohésion du groupe des ados et ont permis de créer une ambiance joyeuse et chaleureuse pour tous les enfants.

Maite

Atelier de la Villa Saint Martin

Aujourd’hui, nous sommes allés avec beaucoup d’enthousiasme reconquérir les enfants de la Villa St Martin en emmènant avec nous des activités qui plaisent, comme la peinture, le puissance 4 ou encore la pétanque. A notre étonnement, les enfants étaient là-bas en train de nous attendre avec les jeux.

Dés l’installation des ateliers, une masse d’enfants commence à s’approcher avec beaucoup d’envie et comme l’inspiration ne leur manque pas , les belles oeuvres de peinture défilent. Les jeux collectifs sont assurés par Denis et Orlane tandis que Nicolae et Sabri sont contents des dessins des enfants.

Une belle après-midi avec un bon goûter, clôturée avec une assemblée des présents, qui décident pour la semaine prochaine, un grand jeux , celui de « l’épervier », et s’est Hamath qui fera le goûter.

A plus !

Répétition de la troupe Aven Savoré

La répétition d’aujourd’hui s’est très bien passée. Avant de commencer, nous avons parlé avec les enfants des prochains spectacles et évènements de la troupe. Suite à cela, nous avons travaillé la nouvelle chorégraphie sur la chanson Nane Tsocha, puis nous avons travaillé le chant de toutes les chansons pour préparer l’album que l’on enregistrera au mois d’Avril.

Nous nous sommes enregistrés et avons réécouté ensemble nos performances pour pouvoir revoir certains aspects de chacun des membres de la troupe !

Vendredi 10 janvier

Atelier massage

Aujourd’hui, j’ai massé Léa qui vient d’accoucher d’une petite Naomie. J’ai massé son dos et nous avons fait des exercices de respiration. J’ai aussi massé Naoraz et sa maman toujours ravie de participer à cet atelier, l’occasion de prendre des nouvelles et d’organiser les activités des enfants pour la semaine prochaine, et notamment Nassim et Aziz intéressés par notre atelier de mercredi prochain à Saint Eloï.

Maite

Atelier de la Rocade

Bonjour à tous et à toutes ! 😊

Pour cet atelier de la rocade, nous avons proposé quelques ateliers :

Nous avons tout d’abord commencé avec un atelier peinture avec Marie et Hillary qui a beaucoup plu aux enfants. Nous avons ensuite proposé aux enfants des jeux de société avec Anita et Alexandra et des jeux collectifs avec Dusko et Martin.

Ces trois ateliers ont bien fonctionné, les enfants semblaient ravis !

Hillary 😊 😊 😊

Atelier de Bel Air

Aujourd’hui à Bel air, l’atelier s’est bien déroulé. On a proposé deux activités, le football et la peinture. L’atelier football a ramené beaucoup plus d’enfants que la peinture. Mais on a quand même pu avoir des enfants pour la peinture qui ont fait de très beaux dessins. Ils étaient très contents ainsi que Ali qui nous a accompagné sur cet atelier. Et pour finir, nous avons pris le goûter.

Daïseya

Atelier d’Antony Pôle

Super atelier aujourd’hui à Antony ! Nous avons fait des crêpes, c’était la fête ! En plus elles étaient au Nutella ! Les préparer et les tartiner a été une aventure. Nous avons même écrit collectivement la recette.

En plus, aujourd’hui Camille, infirmière, est venue avec nous pour faire de la prévention autour du soin des plaies. Elle a expliqué comment les soigner les désinfecter. Camille a expliqué que nous avons un médecin bénévole à l’association en cas de besoin.

Une après-midi bien remplie !

Maite

Jeudi 9 janvier

Atelier de Massy

Aujourd’hui à Massy, les enfants sont arrivés un peu tard mais l’atelier s’est bien déroulé malgré la pluie. On a eu deux ateliers pour les bracelets, un avec de la laine et l’autre avec les élastiques qui a mieux fonctionné. Ils étaient très contents d’apprendre ces deux techniques. Nous avons ensuite continué avec un loup garou qui fonctionne bien mais qu’on a malheureusement dû arrêter puisque certains enfants ne respectaient pas les règles imposées. Les jeux collectifs n’ont pas marché à cause de la pluie. Il y avait un coin thé/café mais pas de parents ! Pour finir, nous avons pris un bon goûter et organisé les jeux pour la fois prochaine.

Daïseya

Atelier du Skate Park

Bonjour à tous et à toutes ! 😊

L’atelier au skate park c’est bien passé aujourd’hui malgré la pluie. En effet à cause du mauvais temps, il n’y a pas eu beaucoup d’enfant sur l’atelier.

Nous avons proposé aux jeunes restants de faire un basket, ce qui a éveillé un esprit de compétition tant chez les enfants que chez les stagiaires.

Nous avons conclu l’atelier avec un chocolat bien chaud et des gâteaux !

Hillary 😊 😊 😊

Atelier des Balladins

Comme tous les jeudis, nous sommes allés à l’hôtel du Balladins. Nous nous sommes installés dans la petite salle de l’accueil. Nous avons installé une petite enfance, avec beaucoup de livres. Les enfants ont été très curieux, les plus petits ont apprécié de pouvoir regarder les images colorés et les plus grands étaient heureux de pouvoir lire eux-mêmes des histoires aux autres. Les enfants ont également pu faire de la peinture. Ils ont produits beaucoup de belles œuvres d’arts. Enfin, malgré la pluie, les enfants ont joué au football dehors et se sont bien amusés. Nous avons terminés par un joyeux goûter tous ensemble !

Marine

Mercredi 8 janvier

Ateliers au local

Aujourd’hui nous sommes restés au local avec Daiseya, Axelle et Orlane, nous avons fait divers jeux de société avec 5 enfants.

Nous avons fais le jeu du mikado, puis à un jeu de carte : le but du jeu était de lancer un dé et en fonction du résultat, les joueurs avaient des « gages ».

Enfin nous avons finis par un goûter, nous avons mangé des crêpes. Les enfants semblaient ravis de l’après-midi passé dans notre local.

Atelier de St Eloi

Un très bel atelier à St Eloi, comme à notre habitude nous avons décidé qui allait organiser le goûter aujourd’hui c’est Habi qui en a pris la responsabilité. Nous avons fait un atelier philo, la question était « qu’est-ce que le travail ? » . Nous avons beaucoup discuté autour de ce sujet qui nous a amené a parlé du travail de l’école mais aussi celui de la maison des parents, des frères et sœurs et même des activités en dehors de l’école qui sont aussi parfois du travail. L’occasion de parler aussi de nous et de prendre des nouvelles de chacun et chacune.

Nous avons aussi réalisé des pommes d’ambres une belle activité qui a beaucoup plu ! Nous avons réalisé des crêpes. Elles étaient délicieuses.

Nous avons aussi décidé en Assemblée ce que nous voulions faire mercredi prochain et l’avons pris en note pour ne rien oublier.

Maite

Atelier de Bel-Air

Malgré la grisaille, nous avons installé notre atelier comme tous les mercredis. Nous avions prévu de la musique, mais malgré le son, les enfants ont mis du temps à arriver. Nous avons quand même fini avec un bon groupe.

Nous avons fait de la peinture, les dessins des enfants étaient très colorés ! Nous avons aussi fait un football tous ensemble. Nous avons fini par un goûter dans la joie et la bonne humeur !

Marine

Atelier au bideonville d’Antony Pôle

Nous voilà de retour à Antony Pôle pour le premier atelier de l’année ! Après s’être souhaités nos meilleurs vœux et s’être représentés, nous commençons les ateliers : autour du réchaud nous préparons les crêpes du goûter, tandis que sur les tables on fait le traditionnel atelier de peinture, et un peu plus loin, c’est match de foot !

Puis l’heure du goûter arrive et nous nous rassemblons sur les tapis pour déguster les produits de l’atelier cuisine !

Vous devez adhérer …

« Vous devez adhérez d’abord… »

De quelques discours et problèmes essentiels en Pédagogie sociale (III)

L’idéologie moderne du travail social ou éducatif, à partir de projets présuppose l’adhésion individuelle à ces projets comme un préalable.

La nécessité pour le bénéficiaire de quelque prestation que ce soit , d’adhérer à une sorte de contrat de progrès pour lui même; ou d’adhérer tout simplement aux objectifs de sa propre prise en charge ; de son accompagnement même… est en passe de devenir un dogme moderne.

La vision péjorative du Social dans une vision libérale se résume à ceci: Le Social est un obstacle à la mobilisation de soi; le social est un obstacle à l’adhésion obligatoire.

Il y a dans le libéralisme une telle croyance dans le pouvoir de se mobiliser soi même , de s’engager pour soi comme individu, de monopoliser toutes ses forces pour sa propre petite entreprise!

L’idéologie de l’adhésion nécessaire des usagers sociaux devient le fer de lance d’une vision de la société où tout le Social régresse. Diminution et disparition des droits sociaux.

L’adhésion à obtenir de la part du bénéficiaire est un prétexte tout trouvé à la fois pour assujettir ce dernier et pour mettre sous condition , toute prestation, ou accompagnement social.

L’adhésion ou plutôt la non adhésion « à son propre projet » sera le prétexte tout trouvé pour refuser de prendre en compte les besoins sociaux les plus criants, et pour justifier le glissement des pratiques professionnelles du social… vers le contrôle.

Le libéralisme croit à l’adhésion plus fort que tout, au point de prétendre l’exiger comme une chose matérielle qu’on aurait au fond de la poche.

Pour notre part, nous ne croyons pas à l’adhésion comme à un dogme. Nous ne l’attendons pas au départ puisque justement ce que nous voulons mettre en oeuvre; c’est le principe inverse de l’Inconditionnalité. Il faut comprendre que l’Inconditionnalité c’est le contraire de poser l’adhésion comme un préalable.

Nous ne nous adressons pas à ceux qui sont volontaires, ou à ceux qui sont d’accord avec nous.

Nous ne nous adressons pas à ceux qui connaissent déjà nos fonctionnements ou qui y adhèrent ; nous n’accueillons pas les seuls qui seraient déjà acquis à nos fonctionnements.

L’adhésion n’est pas un idéal pour nous; elle n’est pas non plus un but. Nous n’y croyons pas comme à un dogme; pas plus qu’au Père Noël, pas plus qu’en tant de choses.

Si à l’entrée de notre local, chère Madame, cher Monsieur, nous vous demandons tout de suite , tout de go et sans la moindre hésitation ou justification d’adhérer… c’est d’abord parce que nous n’y croyons pas, à cette adhésion.

Cette formalité que nous vous demandons, n’est pour nous qu’un simple moyen pour permettre à une relation de se vivre, à une histoire de commencer.

Sachez que l’adhésion que l’on vous demande ici et maintenant sous la forme d’un petit bulletin que nous remplirons nous même avec vous, est avant tout gratuite.

Sachez que pour nous elle n’est pas un engagement individuel, mais une adhésion au collectif.

C’est un don que nous vous faisons; pas une implication que nous vous demandons.

C’est une nécessité qui rend tout possible. Ainsi vous pourrez être bénéficiaire puisque notre identité en tant que structure est justement que nous rendons des services, entre nous et à nos propres membres.

Nous n’allons donc pas dépenser d’énergie à argumenter des avantages de l’adhésion; nous n’allons pas essayer de solliciter chez vous l’initiative ou la prise de conscience du désir d’adhérer.

Vous n’en savez rien encore, seul l’avenir vous dira si ce que nous faisons est vrai , juste et utile.

C’est l’avenir, le vécu avec le collectif qui se chargeront de valider et de donner du contenu , à ce que nous préfigurons dès à présent.

Samedi 4 janvier

Samedi 4 janvier

Atelier du Parthenon

Un bel atelier au Parthénon !

Une petite enfance avec de nouveaux enfants dont des nouveaux nés !  De nouvelles familles avec qui nous avons fait connaissance et des enfants très créatifs. A l’extérieur les moyens et les grands ont joué ensemble, une belle cohésion !

La peinture et les jeux collectifs ont beaucoup plu.

Maite

Atelier de la Villa Saint Martin

Aujourd’hui, nous avons passé un agréable après-midi avec les enfants qui se sont rendus à la Villa Saint Martin, attirés par la musique. Nous avons organisé un atelier peinture et un coin « pétanque » qui a très bien marché. La journée s’est terminée par un goûter tous ensemble avec du chocolat chaud et du pain au chocolat.

Chiara


Vendredi 3 janvier

Atelier Massage

Un bel atelier encore une fois attendu. La fille de Kaltoum, Naouraz, attend toujours cet atelier avec impatience, l’occasion de discuter des vacances et de la vie en général.

La maman de Sami était ravie de prendre soin des pieds, puis nous avons dû terminer l’atelier pour assister au briefing afin d’organiser le reste de la journée.

Maite

Atelier de Bel-Air

Aujourd’hui, nous avons organisé deux ateliers dans le quartier de Bel Air :

  • Des jeux collectifs menés par Daïsseya, Zachary et Marie. Ils ont fait des jeux de ballons, le puissance 4 et de la pétanque.
  • Faraj, Nicolae et moi avons fait des crêpes sur place pour le goûter.

C’était une belle après-midi conviviale où tout le monde a passé un bon moment.

Sarah.

Atelier de la Rocade

Aujourd’hui, quelques enfants ont bravé le froid pour venir à l’atelier.

Nous leurs avons proposé des jeux de société, dont des jeux de cartes et des jeux de mémos.

Nous avons également fabriqué des couronnes avec les enfants, l’atelier a beaucoup plu. Les enfants ont pu utiliser plusieurs éléments pour confectionner leurs couronnes, (Feutres, crayons de couleurs, carrés de cire, pastel…).

Ensuite nous avons pris le goûter avec les enfants, le chocolat chaud était au rendez-vous !

Atelier du bidonville d’Antony

3 Janvier 2020 Atelier Antony Pole

Aujourd’hui, nous avons passé un bon après-midi avec beaucoup d’enfants qui se sont repartis entre un atelier créatif pour la réalisation de colliers en perles et un tournoi de jeu de reflexes et de rapidité.

Tout le monde a été très content de ramener une petit création à la maison et de partager avec les autres leurs idées créativess.

Nous avons terminé en chantant « pirouette cacahouete » qui a nous aidé à regrouper les enfants pour un délicieux goûter avec du pain au chocolat et du jus de pomme.

Chiara

Jeudi 2 janvier

Après-midi Projection/Goûter Ciné au local

Nous avons démarré cette après_midi avec la confection de « pommes d’ambres » ce qui a pour objectif de montrer aux enfants comment parfumer nos maisons avec des odeurs naturelles et non artificielles.

Le principe est d’enfoncer des clous de girofle sur une orange et de la déposer sur une source chaude. Les enfants se sont beaucoup amusés à les confectionner. Ils ont pris un réel plaisir a participr a cette activité de « saison ».

La suite de la journée s’est déroulée avec un temps calme et par la projection d’un film de noël : « LE DROLE DE NOEL DE SCROODGE ».

Ce film a beaucoup plu aux enfants !

Cette après midi s’est conclue sur un savoureux goûter. Au menu : Fondue au chocolat accompagnée de fruits ! miam !

Marie

Atelier du Skate Park

L’atelier dans le quartier sud de Longjumeau s’est bien déroulé aujourd’hui. Nous avons proposé deux activités :

  • Jeux collectifs : Nicolae a proposé le puissance 4 et a organisé un tournoi avec les enfants. Avant le goûter, Nicolae a organisé un épervier avec les enfants.
  • Petite enfance : Claire et Mariama ont joué avec les enfants et Orlane et moi avons joué au kappla avec quelques enfants.

Une quinzaine d’enfants ont participé à ces ateliers. Le goûter s’est passé dans le calme et tout le monde a passé un agréable moment.

Sarah

Atelier des Balladins

Aujourd’hui, l’Atelier à l’Hôtel des balladins s’est super bien passé ! Nous avons proposé plusieurs activités aux enfants qui étaient présents : La petite enfance a eu du succès !  les nombreux enfants ont lu des livres avec marine et faraj qui menaient cet atelier. L’atelier peinture, avec Anita et Grazzy a lui aussi très bien marché.

Quant à l’activité Foot, elle était menée par un Dusko en pleine forme !! 

    

Atelier du Parthenon

Un bel atelier au Parthénon !

Une petite enfance avec de nouveaux enfants dont des nouveaux nés !  De nouvelles familles avec qui nous avons fait connaissance et des enfants très créatifs. A l’extérieur les moyens et les grands ont joué ensemble, une belle cohésion !

La peinture et les jeux collectifs ont beaucoup plu.

Maite

Atelier de la Villa Saint Martin

Aujourd’hui, nous avons passé un agréable après-midi avec les enfants qui se sont rendus à la Villa Saint Martin, attirés par la musique. Nous avons organisé un atelier peinture et un coin « pétanque » qui a très bien marché. La journée s’est terminée par un goûter tous ensemble avec du chocolat chaud et du pain au chocolat.

Chiara


Vendredi 3 janvier

Atelier Massage

Un bel atelier encore une fois attendu. La fille de Kaltoum, Naouraz, attend toujours cet atelier avec impatience, l’occasion de discuter des vacances et de la vie en général.

La maman de Sami était ravie de prendre soin des pieds, puis nous avons dû terminer l’atelier pour assister au briefing afin d’organiser le reste de la journée.

Maite

IMG_20200103_121827
IMG_20200103_121835
IMG_20200103_121822

Atelier de Bel-Air

Aujourd’hui, nous avons organisé deux ateliers dans le quartier de Bel Air :

  • Des jeux collectifs menés par Daïsseya, Zachary et Marie. Ils ont fait des jeux de ballons, le puissance 4 et de la pétanque.
  • Faraj, Nicolae et moi avons fait des crêpes sur place pour le goûter.

C’était une belle après-midi conviviale où tout le monde a passé un bon moment.

Sarah.

Atelier de la Rocade

Aujourd’hui, quelques enfants ont bravé le froid pour venir à l’atelier.

Nous leurs avons proposé des jeux de société, dont des jeux de cartes et des jeux de mémos.

Nous avons également fabriqué des couronnes avec les enfants, l’atelier a beaucoup plu. Les enfants ont pu utiliser plusieurs éléments pour confectionner leurs couronnes, (Feutres, crayons de couleurs, carrés de cire, pastel…).

Ensuite nous avons pris le goûter avec les enfants, le chocolat chaud était au rendez-vous !

Atelier du bidonville d’Antony

3 Janvier 2020 Atelier Antony Pole

Aujourd’hui, nous avons passé un bon après-midi avec beaucoup d’enfants qui se sont repartis entre un atelier créatif pour la réalisation de colliers en perles et un tournoi de jeu de reflexes et de rapidité.

Tout le monde a été très content de ramener une petit création à la maison et de partager avec les autres leurs idées créativess.

Nous avons terminé en chantant « pirouette cacahouete » qui a nous aidé à regrouper les enfants pour un délicieux goûter avec du pain au chocolat et du jus de pomme.

Chiara

Jeudi 2 janvier

Après-midi Projection/Goûter Ciné au local

Nous avons démarré cette après_midi avec la confection de « pommes d’ambres » ce qui a pour objectif de montrer aux enfants comment parfumer nos maisons avec des odeurs naturelles et non artificielles.

Le principe est d’enfoncer des clous de girofle sur une orange et de la déposer sur une source chaude. Les enfants se sont beaucoup amusés à les confectionner. Ils ont pris un réel plaisir a participr a cette activité de « saison ».

La suite de la journée s’est déroulée avec un temps calme et par la projection d’un film de noël : « LE DROLE DE NOEL DE SCROODGE ».

Ce film a beaucoup plu aux enfants !

Cette après midi s’est conclue sur un savoureux goûter. Au menu : Fondue au chocolat accompagnée de fruits ! miam !

Marie

Atelier du Skate Park

L’atelier dans le quartier sud de Longjumeau s’est bien déroulé aujourd’hui. Nous avons proposé deux activités :

  • Jeux collectifs : Nicolae a proposé le puissance 4 et a organisé un tournoi avec les enfants. Avant le goûter, Nicolae a organisé un épervier avec les enfants.
  • Petite enfance : Claire et Mariama ont joué avec les enfants et Orlane et moi avons joué au kappla avec quelques enfants.

Une quinzaine d’enfants ont participé à ces ateliers. Le goûter s’est passé dans le calme et tout le monde a passé un agréable moment.

Sarah

Atelier des Balladins

Aujourd’hui, l’Atelier à l’Hôtel des balladins s’est super bien passé ! Nous avons proposé plusieurs activités aux enfants qui étaient présents : La petite enfance a eu du succès !  les nombreux enfants ont lu des livres avec marine et faraj qui menaient cet atelier. L’atelier peinture, avec Anita et Grazzy a lui aussi très bien marché.

Quant à l’activité Foot, elle était menée par un Dusko en pleine forme !! 

l’Espérance est un pouvoir de vivre

l’Espérance est un pouvoir de vivre

De quelques discours et problèmes essentiels en Pédagogie sociale (II)

« Tout espoir évanoui, seul le désir reste » (Dante cité par Tito)

Des trois « confiances fondamentales », présentées par Jean Furtos, ce qu’il appelle « Espérance », peut paraître la plus énigmatique.

Les deux premières « confiances » en effet, que l’on perd progressivement à l’épreuve de la précarisation, à savoir « la confiance en soi » et la « confiance en autrui », nous parlent davantage…

Espérance

Mais qu’est ce que l’Espérance?

Furtos nous indique que ce qu’il dénomme ainsi n’a rien à voir avec avec un objet de foi.

Selon lui, en effet cette espérance que l’on risque de perdre et qui est si fondamentale, surtout à notre époque où l’avenir semble toujours plus noir, n’est pas un espoir « dans des lendemains qui chantent », ou dans une quelconque utopie.

Il s’agit d’une forme d’espoir autrement plus concrète; autrement plus « terre à terre ». Il s’agit juste de l’espoir qu’il peut m’arriver quelque chose de bien aujourd’hui. Il s’agit juste de l’espoir que ce à quoi je ne m’attends pas puisse être positif; qu’il puisse exister pour moi, des surprises qui ne soient pas que mauvaises.

Aven Baxtale!

Décrite comme cela, l’Espérance de Furtos, ressemble à s’y méprendre à ce que les Roms appellent « la Baxt »

La Baxt, est un mot qui pourrait se traduire par « chance » ; mais c’est bien plus que ce que nous entendons par « chance. C’est une capacité à se réjouir de quelque chose au milieu de circonstances malheureuses.

« La Baxt », c’est un peu la faculté d’isoler un peu de bonheur, de décréter un nouveau commencement. C’est un peu la capacité de rompre avec un quotidien qui nous échappe ou nous terrasse.

Croire à « la Baxt » , c’est donc croire que quelque chose de bien reste possible. Une attitude de confiance en ce qui peut nous arriver, et donc également en nous même , en découle simplement.

« l’Espérance » de Furtos , ou « la Baxt » des Tsiganes , ce dont il s’agit au fond, c’est d’une véritable compétence à vivre.

Pédagogie sociale et pouvoir d’espérer

En Pédagogie sociale, nous croyons à la Chance , à la bifurcation, à la capacité de changer les petites choses.

Certes, nous savons le poids des sur-déterminations, des contraintes et des inerties, mais nous faisons confiance au Hasard, à la Rencontre, et aux petits grains de sable qui bloquent les machines. Nous croyons au Chaos; nous croyons que le Chaos va apporter quelque chose de bien. C’est ce que les Grecs anciens appelaient le Kairos.

En cela, l’espérance n’a rien à voir avec l’espoir. L’espoir nous échappe, il est une attente qui nous est extérieure , qui ne nous implique pas. Il est soit un acte, soit une croyance. L’espérance, c’est autre chose; c’est une posture, une attitude, une ouverture, à ce qui arrive effectivement… afin d’en tirer le meilleur. Cela suppose ou présuppose un amour suffisant pour ce et ceux qui nous entourent, pour notre temps, pour notre lieu.

Espérer d’espérance et sans espoir

Nous travaillons au coeur des relations que nous tissons, la surprise, le changement, l’inhabituel, l’inattendu.

Nous aimons à faire mentir les discours fataliste, ceux qui disent qu’ils n’y a rien à tenter, qu’il ne faut pas faire confiance en tels ou tels; ceux qui n’ont rien fait , mais qui croient tout savoir et « voudraient nous apprendre la vie ».

L’espérance c’est cela, c’est la capacité de faire mentir tous ceux qui voudraient qu’on renonce, qu’on se renferme, qu’on se replie, qu’on ait peur, qu’on ne tente rien, qu’on prenne aucun risque.

Nous , nous avons le hasard et la chance et nous gardons espérance dans le Chaos.


2020 Ombres et lumières

2020: Le Ciel ou Rien!

Ombres et lumières

Il n’est pas dans notre Philosophie de faire des voeux, Nous ne sommes pas des spectateurs en attente d’être émerveillés, des citoyens en attente des bonnes décisions politiques, ou des acteurs sociaux en attente de progrès social.

Nous n’attendons pas , nous n’espérons pas; nous préférons bâtir, construire, détruire aussi…mais toujours agir. Nous souhaitons être acteurs et auteurs de ce que le temps d’une année représentera encore.

Dans les 4 chiffres de 2020, deux se répètent à l’identique; comme un bégaiement, un doublon, l’écho de quelque chose de connu.

A Intermèdes-Robinson, nous ne connaissons pas 2 années pareilles , ni 20 , ni 2020…

Aucune ne se ressemblera et pourtant , nous sommes bel et bien dans la continuité et dans la suite de ce que nous créons chaque jour.

Nous bâtissons une société, une communauté praticables, humaines et pleines de sens. Nous nous donnons les moyens d’une vie pleine.

Retours sur 2019

En 2019 , nous avons bâti et construit une année à l’image de ce vaste projet, de ce dessein qui est le nôtre.

2019, une année la fête

En 2019, nous avons fait le plein de nos fêtes; chaque semaine, lors de nos cantines ouvertes; mais aussi chaque mois, lors de nos soirées conviviales ou lors de nos fêtes nombreuses: de quartiers, dans les jardins, et les grrandes fêtes de l’Hiver (comme celle du Vendredi 20, dernier)

2019, année de production

En 2019, nous avons produit encore et encore, de la nourriture , des légumes, des repas pour le monde entier. Nous avons aussi produit des oeuvres, des expositions, des photos remarquables.

Nous avons produit des spectacles, nous avons produit des événements. Nous avons produit de la comm, des livres, des dessins, de la BD, du roman photo, mais aussi de la vidéo, des clips…

2019, année de distribution

Cette année, nous avons distribué chaque semaine, à chaque moment, que ce soient des sourires, ou des repas.

Nous avons trié , rangé et donné des tonnes de vêtements, mais aussi des plats cuisinés, des jouets, des cadeaux en tout genre…

Et c’était aussi Vacances familles, ou bien les nombreux enfants envoyés en colonies; toute cette liberté que nous avons partagé, tous ces voyages petits et grands , dans et en dehors de notre environnement , pour toute la famille , depuis les plus jeunes enfants, jusqu’aux adultes isolés.

Nous avons distribué de la joie.

2019, Année de la Beauté

Et le plus important encore, c’est toute cette beauté que les enfants de Robinson, ainsi que la grande équipe (des bénévoles, de stagiaires, des volontaires, des bénéficiaires) , avons produit.

Comme avec Aven savore! en grandeur et en Majesté dans une tournée mémorable, sur des concerts prestigieux, en compagnie d’artistes et de musiciens accomplis.

2019, Année de légendes

En 2019, nous nous sommes fabriqués des souvenirs, de la mémoire , une histoire commune , une légende ensemble.

Des images pour toute la vie; des chansons qui ne nous quitteront plus.

2019 ne nous a pas quitté; nous l’emmenons avec nous.

… poursuivons et rompons en cette année nouvelle.

Venez inventer 2020 avec nous!